• Zhu Li An
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou

Recherche

22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 21:32

2013-1905.JPG

Mes sentiments sur ce nouveau départ de Chine sont tellement confus... que je n'ai pas envie de m'étendre à faire une grande conclusion et un long résumé des moments clefs de mes 5 années ici comme je comptais le faire au départ (peut-être plus tard, une fois le retour digéré).


Je laisse ici beaucoup de projets et de rêves brisés, mais tellement de bon moments et d'inoubliables souvenirs malgré tout...


Ce V.I.E. aura été une superbe expérience professionnelle, les postes qu'on me propose en France en sont la preuve. Même si cela ne débouche pas sur le poste que je souhaitais au départ...

Mais d'un autre coté, vu la tournure des éléments dernièrement et toutes les mauvaises nouvelles qui me sont tombées dessus, on peut considérer cela comme un clair signe du destin qu'il est temps de rentrer en Europe et de passer à autre chose! Cela est dur à accepter, vu que depuis mes 17 ans, ma seule envie était de partir faire ma vie loin de la France, mais la sagesse n'est-elle pas parfois de savoir renoncer?

 

5 ans en Chine est un cap, soit on s'en va ou soit on a déjà épousé une chinoise, ou encore on est presque condamné à rester ici...ou pas

 

Mes pensées vont à mes 3 meilleurs amis chinois, 7 et 8 ans d'amitié hors du commun, toujours là quand j'ai eu besoin d'eux, même dans les pires moments de peine et tristesse que j'ai pu traverser ici... Ils vont terriblement me manquer! Mais comme Lina, ma meilleure amie m'a dit, au point ou j'en suis, plus de boulot ici, plus de copine non plus, pas mal d'argent mis de coté, je ne peux que reconstruire ailleurs sur de meilleures bases. Pas de regret à avoir!

 

2013-1864.jpg 2013-2376.jpg

 

Je devrais maintenant être à bord du vol AF111 quelque part entre Shanghai et Paris... Et dans quelques heures commence la difficile et douloureuse réadaptation à la vie Française (avec quand même les bons cotés que cela implique: famille, bonne bouffe, air frais, environnement plus sain et internet et les informations non censurés...)

 

C'est ainsi que s'achèvent "les aventures de Julien en Chine"...

2013-2348.jpg

Published by Zhu Li An - dans blog news
commenter cet article
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 11:39

Tirer le rideau...

rideau.jpg

Cela fait un peu plus de 8 ans jour pour jour que j'ai commencé à écrire ce blog... comme toutes histoires, il est temps d'y écrire la fin... et ce n'est malheureusement pas "ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants..."

 

Pour moi la Chine, après un peu plus de 5 ans en temps cumulé, c'est terminé! et ça pour plusieurs simples raisons:

- Familiale pour commencer, pour moi la famille passe d'abord et des circonstances graves m'obligent donc malheureusement à rentrer (les autres raisons n'ont pas d'importance ni raison d'être face à celle-ci, elles me confortent simplement dans ma décision).

- Professionnelle ensuite, mon V.I.E. ne débouchant pas sur poste prévu en Chine au départ, et n'ayant pas envie non plus de rester bosser aux conditions chinoises comme cela me l'a été proposé dans un premier temps...

- Environnementale pour continuer, je ne supporte plus la pollution (Air, alimentation, eau) qui devient de pire en pire chaque année et commence à n'impacter d'un point de vue santé.

- Culturelle pour terminer, le vide culturel de la Chine commence à peser de plus en plus lourd sur ma conscience, impossible d'aller voir un film étranger au Cinéma sans qu'il ait au moins une scène de censurée!! Je ne vous parle même pas de censure sur internet ou de l'information... peu ou pas de concert intéressant, niveau lecture, il vaut mieux faire son stock de livre à l'étranger... Je n'abordais même pas le sujet des expositions... Shanghai a peut-être une vie nocturne trépidante, mais on a vite fait le tour malgré tout, la communauté des expats ou chinois fêtards reste une petite ville ou tout le monde couche avec tout le monde... Cela est peut être drôle quand on débarque, mais bon, après 2 ans c'est plutôt triste à voir... 

- Sentimentale? et bien ça aurait pu être la seule raison qui me pousserait à rester, mais... mais j'ai surpris ma chère et tendre chinoise avec quelqu'un d'autre moins de 10 jours avant mon départ, cela fait très mal... Je ne peux pas vraiment la blamer vu que je m'en vais mais elle aurait pu tout même attendre que je sois rentré en France!

 

Alors, est-ce vraiment terminé??? Ne jamais dire jamais, mais dans l'immédiat, il n'y a pas de retour de prévu, du moins pas pour y vivre.

 

Encore une fois, vivre en Chine ne me fait plus rêver... même si bosser ici est certes très épanouissant d'un point de vu professionnel et même si je m'étais de nouveau attaché sentimentalement à quelqu'un, qui au final, m'aura plus blessé qu'autre chose, tout ça n'était pas assez pour me pousser à rester... La Chine semble bien décidé à me laisser un sentiment de profonde amertume!

Je n'ai plus 21 ans, j'arrive à un âge ou la qualité de vie ou bien le cadre de vie et me parait plus important... Depuis 2005 la Chine a trop changé, même si il y eu des changements positifs, quand j'y pense, le négatif prend le dessus, rien qu'au niveau de la pollution... Même à Suzhou, l'air est devenu irrespirable à cause du trafic automobile et du fait que la ville a presque triplé de surface; je n'y aurais plus envie d'y vivre si on me le proposait et d'ailleurs je n'y ai presque pas mis les pieds depuis plusieurs mois... et pourtant si vous êtes un lecteur fidèle de ce blog, vous savez bien à quel point j'ai pu aimer cette ville!

 

Quel est donc la suite du programme alors et que peut-on bien faire après 5 ans en Chine??

Et bien retour en France, 2 entretiens d'embauches sont déjà prévus, option A: du coté de Lyon dans une autre division du groupe pour lequel je bosse actuellement, et l'option B: dans les Alpes pour un autre groupe français. Alors que le chômage bat des records en France, je ne suis pas à plaindre...

 

Si je choisis l'option A, je tire un trait sur l'Asie, professionnellement parlant, pour un temps indéterminé, mais avec peu-être un espoir d'y repartir plus tard comme expatrié dès que le secteur d'activité pour lequel j'ai travaillé sera sorti de la crise...

Alors que si je choisis l'option B, je garde le lien avec l'Asie, avec des déplacements professionnels réguliers sur zone, mais j'abandonne la possibilité de retourner y vivre, vu que cette société n'envisage pas d'envoyer du personnel expatrié dans ses structures locales...

 

Cela va être un choix difficile! Mais le plus dur sera simplement de me réadapter à la vie en France, du moins à la mentalité qui y règne et à la morosité ambiante...  Vu d'ici, quand on lit la presse française on a l'impression que la pays va droit dans le mur d'un point de vu économique et social... Mais d'un autre coté, quand je vois la Chine aujourd'hui, il est clair que celle-ci va également droit dans le mur d'un point de vu écologique!

 

Est-ce que la Chine va me manquer? oui malgré tout, c'est une évidence, la touche d'exotisme quotidienne, le fait que chaque nouvelle journée est une nouvelle aventure à l'issue incertaine, cela va me manquer. Est-ce que je supporterais le fait de devoir rester en France et n'aurais pas envie de repartir à la première occasion? Disons que cette fois par rapport à la dernière fois, avec un CDI bien payé en France, je ne me risquerais certainement pas à tout lâcher sur un simple coup de tête pour repartir à l'aventure...

 

Kenavo!

 

Published by Julien - dans blog news
commenter cet article
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 19:48
2013-2239.jpg 2013 2238

Alors qu'il ne me reste qu'une grosse semaine à bosser, que le Printemps vient d'enfin arriver à Shanghai, et que c'est l'un des rares moments de l'année ou on a du ciel bleu ici, voici une des choses parmis d'autres qui va vraiment me manquer:

2013-2232.JPG 2013-2185.JPG

 

Oui cette fameuse vue du Bureau, rien de tel pour siroter une tasse de café!

2013 2237 cafe 001
cafe 002 cafe 003


Published by Zhu Li An - dans Shanghai life
commenter cet article
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 12:02

Suzhou 2294

Alors que les préparatifs du retour en France avancent, je ne m’imaginais pas quitter la Chine sans repasser une dernière fois à Suzhou; chose maintenant faite à l’occasion des vacances de Qing Ming Jie, qui ironie du sort, sont l’équivalent de la Toussaint en Chine…

 

Ce fut l’occasion de passer de bons moments de convivialité et d’une dernière bonne grosse sortie entre vieux amis:

Suzhou 2260 Suzhou 2271
Suzhou-2270.jpg Suzhou 2265
Suzhou 2274 Suzhou 2275
Suzhou 2276 Suzhou 2281

 

 

Voilà,  mes adieux à Suzhou, ville ou j’ai connu certains des moments les plus heureux de mon existence, sont ainsi fait…

Suzhou 1863 Suzhou 2293
Published by Zhu Li An - dans Suzhou life
commenter cet article
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 12:54

Vu de mon Bureau au début de mon V.I.E. en 2011:

2013-2260.JPG

La même vue en Mars 2013:

2013-2127.JPG

Si j'ai vu cette nouvelle tour sortir de terre, je ne serais malheureusement plus à Shanghai pour la voir s'achever.

Published by Zhu Li An - dans Shanghai life
commenter cet article
9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 07:38

Toute cette semaine j’étais en déplacement professionnel au centre de la Chine.

Sichuan1

Tout d’abord à Chongqing, (ou j'ai encore eu le droit au siége no.44 dans l'avion) la ville du brouillard, coupé en deux par le fleuve Yang-Tsé et  un des ses principaux affluents le Jiaoling. Chongqing est aussi l’une des 4 villes de Chine avoir le statut de municipalité avec Pékin, Shanghai et Tianjin. Et curieusement c’est la plus grandes d’entre elles, avec plus de 30 millions d’habitants!

Sichuan 2011 Sichuan 2013

Cette ville a beaucoup fait parler d’elle l’année dernière avec l’affaire Bo Xi Lai. Que dire sur cette ville, j’y ai passé à peine 24 heures, c’est très court pour juger… Il ne faut pas avoir peur de marcher, c'est une ville montagneuse, ça monte et descend beaucoup, du coup on y voit peu de vélos… Comme toutes les villes chinoises, elle est en plein boum, on rase des quartiers entiers, et on rebattit de nouvelles tours de béton de mauvaise qualité… Le trafic automobile a comme partout explosé, et l’air y est donc très fortement pollué!

Sichuan 2014 

Héritage de la 2ème guerre mondiale, pour se mettre à l’abri des bombardements japonais, on trouve dans les montagnes voisines de nombreuses usines et industries jugées stratégiques par les Chinois à cette époque.

 Sichuan 2020

Après Chongqing, direction la province du Sichuan réputée pour les pandas, sa cuisine épicées et ses jolies filles.

Sichuan 2052 Sichuan 2053
Sichuan 2055 Sichuan 2054

Il ne faut pas se fier aux apparences, cette province est également en plein développement, et malgré le fait que la région soit plus rurale, ça creuse et bétonne dure, l’air reste extrêmement poussiéreux, je n’aurais pas vu un bout de ciel bleu de toute la semaine ! 

 

Prochaine étape, Ziyang est une toute petite ville chinoise de 300.000 habitants, c’est là que se trouve CSR l’un des 2 plus gros constructeurs de train chinois et je peux vous dire que là bas, ils ne voient pas de blancs tous les jours!

 Sichuan 2058

Et comme souvent, avec les chinois des provinces un peu reculé, en affaire on échappe difficilement au rituel du Baijiu !

Sichuan 2056 


Puis direction Chengdu, 12 millions d'habitants, la capitale du Sichuan ou l’air reste tout aussi irrespirable… de plus la terre était extrêmement sèche pour un mois de mars, même si il est vrai que la mousson est de Mai à fin Juillet… Que dire d’autre, la ville est aussi en pleine mutation, on y construit les mêmes barres d’immeubles de mauvaise qualité qu’ailleurs, on y creuse le métro, le futur parc des expositions quasiment terminé est simplement colossale en terme de dimension! Le trafic automobile est chaotique, pire que Shanghai…

Sichuan 2061 Sichuan 2060

Sichuan 2059

Bref ce n’est pas le bon endroit pour profiter d’un air pure et de la verdure…

 Sichuan 2099

Cela ne m’a pas empêché de passer une bonne soirée en compagnie de Miss DJ Susu, native de Chengdu (à gauche)  mais qui mixait à mes cotés au Club N.88 de Suzhou en 2010,  et de sa copine, avec tout d’abord un repas épicé de spécialités locales, puis une balade dans le vieux Chengdu touristique…

Sichuan 2100 Sichuan 2103
Sichuan 2101 Sichuan 2104
Sichuan 2105 Sichuan 2102

Le lendemain, il est temps de reprendre l’avion pour rentrer dans l’air pollué de Shanghai à 1000 miles plus à l’Est quasiment en ligne droite…

 Sichuan 2109

Cela est triste à dire, mais en regardant par le hublot durant le vol, j’avais l’impression que le nuage de pollution au décollage de Chengdu s’étendait sur toute la Chine, jusqu’à l’atterrissage à Shanghai… C’est simplement consternant, comment les chinois ont pu détruire leur environnement à ce point! En tout cas cela ne fait que renforcer mon idée qu’il est temps pour moi de rentrer en Europe, l’irritation quasi constante de ma gorge ces dernières semaines me le rappelle au quotidien ! 

19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 02:57

Bien que la fête du printemps soit terminé, ici l'hiver fait de la résistance et on continue de se les cailler sévère!

Khong-001.jpg

Published by Zhu Li An - dans Shanghai life
commenter cet article
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 23:00

12798782-happy-new-year-2013--les-morsures-de-serpent-dans-.jpg

Au premier jour de l'année du serpent, ce début d'année 2013 a déjà un goût très amère pour ne pas dire venimeux!

Après 2 ans de galères et de sacrifices pour enfin réussir à construire un début de vie stable professionnellement et émotionnellement... Un simple coup de téléphone peut réduire tout ces efforts à néant et vous renvoyez directement à la case départ sans toucher vos 20.000 euros!

Exactement comme vendredi dernier ou l'on m'annonce que dans une perspective de marché en baisse, malgré mon excellent travail, ils n'ont pas malheureusement pas le budget pour créer un poste à la fin de mon V.I.E., oui forcement il faut verser des dividendes aux actionnaires à la fin de l'année et payer certains managers incompétents dont le seul mérite est d'avoir eu un CDI avant la crise... Et puis reprendre un autre V.I.E. sponsorisé par l'état et l'impôt des contribuables coûte également beaucoup moins cher...


Une fois de plus, c'est en cette période de nouvel an chinois que je me retrouve encore sans job, et vu que les mauvaises n'arrivent jamais seules, loi de Morphy oblige; sans copine, car rupture 3 jours plus tard et en bonus tous mes projets d'avenir court et moyen termes, brisés...


Crise, crise, crise, je commence à en avoir assez d'entendre ce mot, surtout quand on est arrivé sur le marché du travail un certains mois d'octobre 2008, au plus fort de la crise des sub-primes... Et pourtant le secteur d'activité dans lequel je travail principalement, la construction navale, est bien en crise, avec une chute de -60% de nouveaux navires construits sur un an... Et encore une fois, les coupables sont les mêmes! Financiers, banquiers, traders... ils ont spéculé sur le tonnage marchant comme sur les sub-primes et dettes européennes avant, il en resulte une sur-capacité de transport et avec l'Europe qui s'enfonce à cause de son endettement, le taux de fret maritime en provenance d'Asie est également en baisse, du coup de nombreux navires font des rotations à perte... 

 

Que fait-on dans ces cas là? Et bien on encaisse le coup, puis on relève la tête et on recommence à chercher un job et à se batir un nouveau projet de vie... Comme les fois précendentes je ne suis pas prêt à rester ici à n'importe quel prix (j'entends par là que je ne suis pas prêt à accepter d'être payé au tarif et conditions chinoises, vu qu'on me l'a déjà proposé), du coup c'est bien vers un retour en France que je me dirige. Et qui sait, peut-être revenir en Chine un jour... Même si une voyante taiwanaise m'a prédit en lisant les paumes de mes mains, que si je quittais la Chine avant mes 30 ans, je n'y reviendrais plus jamais y vivre...

Published by Zhu Li An - dans Coup de gueule!
commenter cet article
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 09:41

2013-2110.JPG


On n'est pas encore au niveau de Pékin mais on s'en rapproche! L'air est effectivement puant et difficilement respirable ici aujourd'hui! Un de mes collègues expats me racontait à la machine à café que sa femme lui avait pété une crise en disant qu'il était temps de rentrer en Europe à cause des enfants... Effectivement, des journées comme celle-ci font réfléchir sérieusement! (Et comme souvent, il a y un décalage entre les données du consulat américain et celles des autorités chinoises... qui généralement réajustent les leurs toujours un peu à la baisse en fonction des américains...)

 

Ce genre de spectacle remet en cause ma présence ici... il est évident que si j'étais marrié et père de famille, j'aurais déjà mis les voiles!

Published by Zhu Li An - dans Shanghai life
commenter cet article
6 janvier 2013 7 06 /01 /janvier /2013 22:34

Après avoir bien récupéré du réveillon il est temps de visiter un peu cette ville de 12 millions d'habitants!

Voici donc quelques photos en vrac:

Bangkok 1749 Bangkok 1750
Bangkok 1755 Bangkok 1756
Bangkok 1776 Bangkok 1777
Bangkok 1754 Bangkok 1795


- les Khongs:

 Bangkok 1773  Bangkok 1785
 Bangkok 1786  Bangkok 1751
 Bangkok 1752  Bangkok 1781
 Bangkok 1782  Bangkok 1780
 Bangkok 1787 Bangkok 1788 
 Bangkok 1789 Bangkok 1790 
 Bangkok 1791 Bangkok 1792
 Bangkok 1794 Bangkok 1753  

Tradition Thaï sympa: nourrir les poissons pour avoir de la chance! (et soutirer quelques baths aux touristes) C'est le début d'année alors autant mettre tous les chances de son coté:

Bangkok 1783

 

- Le Wat Pho:

Bangkok 1757 Bangkok 1760
Bangkok 1713 Bangkok 1717
Bangkok 1759 Bangkok 1778
Bangkok 1714 Bangkok 1715
Bangkok 1796 Bangkok 1797
Bangkok 1775 Bangkok 1793
Bangkok 1758 Bangkok 1771
Bangkok 1772 Bangkok 1764

 

Autres choses à faire à Bangkok: Diner au sommet de la tour BayokeII, la plus haute de Thaïlande!

424137514

Bangkok 1702

Bangkok 1703 Bangkok 1705

Autres et divers:

Bangkok 1599 Bangkok 1600
Bangkok 1696 Bangkok 1712