• Zhu Li An
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou

Recherche

19 août 2010 4 19 /08 /août /2010 20:42

Oui bon c'est vrai, ça fait plus d'un mois que je n'ai rien écrit sur mon blog, le départ approche et je vais tacher de rajouter quelques articles de plus...

 

Alors voila, les dernières nouvelles: Je quitte suzhou le 31 aout vu que mon visa se termine mais je n'arriverais qu'en France une semaine plus tard... Oui oui je vais me balader un peu, je ne suis pas trop pressé de rentrer après tout.

 

Depuis fin juillet, je ne mixe plus au 88, vu que le manager artistique et un nouveau DJ étranger ont fait collusion pour me dégager et en plus ils ont refusé de payer mon dernier mois de salaire... Il a fallu que je les menaces pour pouvoir récupérer mon argent, j'en reparlerais dans un article dédié... Bref maintenant je mixe au Phebe et au Phever, 2 autres grosses discothèques de la ville. et en 1 mois j'ai beaucoup plus appris qu'en 5 mois au 88, je suis coaché par un DJ chinois de 39 ans et qui a donc 20 ans de métier et le management artistique est bien plus efficace que celui du 88, pas étonnant que le Phebe réussit à se maintenir dans le top des meilleurs clubs de la ville, malgré le temps qui passe.

 

Bref dernièrement j'étais occupé à mettre en place une stratégie à la chinoise, incluant guanxi, chantage et perte de faces pour pouvoir récupérer ce qui m'était du, chose faite depuis hier soir et surtout à prendre un maximum de bon temps, vu que la belle vie c'est bientôt finie!

 

 

2010 2043 2010 2045 2010 2049 2010 2055 2010 2061 2010 2060

 

Et avec tout ça, je n'ai même pas encore commencer à faire mes valises...

 


Published by Zhu Li An - dans blog news
commenter cet article
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 03:22

Vous savez bien que les chinois ne respectent rien, ni le code de la route, ni  l'environnement, ni même leur propre peuple et je ne parle même pas de la propriété intellectuelle...

 

Cela représente malgré tout un sacré avantage dans beaucoup de domaines, la contrefaçon forcement mais aussi la publicité.

 

Une maison de thé de Suzhou, c'est fait une publicité d'enfer grâce à la coupe du monde, le tout pour un prix dérisoire... vu qu'elle n'a pas versé le moindre centime de droit d'image...

2010 2037 2010 2036

2010 2038

Si elle avait du le faire, ça lui aurait couter des millions d'euros!!!

Published by Zhu Li An - dans un peu de Culture
commenter cet article
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 01:18

Un petit détournement vidéo tout simplement génial réalisé par un de nos VJ du 88, qui va plaire aux Alix et tout autre fan à la fois de la Chine et de Michael Jackson:

Mine de rien, j'adore le milieu artistique dans lequel j'évolue actuellement, ça va terriblement me manquer...

Published by Zhu Li An - dans Autres&divers
commenter cet article
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 16:10

2149A2C002A68A0B7B499C_Large.jpg

Top 5 des propositions les plus indécentes de ma très très courte carrière de DJ  International:

1er : une fille qui dansait de façon torride sur le podium face à moi, attrape le col de mon T-shirt, me tire vers elle, m’embrasse directement puis me dit à l’oreille qu’elle et sa copine m’attendent à la sortie et que je pourrais leur faire tout ce que je veux !

2ème : une chinoise très classe me donne un petit mot sur lequel c’est écrit en anglais « retrouve moi à tel hôtel 5étoiles, tel numéro de suite et n’oublie pas d’apporter des préservatifs! »

3ème : pendant une session, un manager de salle vient me voir et me dit que quand j’aurais terminé, je suis convié à telle table du carré VIP,  après avoir terminé et être sorti une dizaine de minutes respirer un peu d’air  frais, je me rends sur la table en question ou m’attendaient une coréenne et 3 chinoises, la température monte rapidement et la coréenne propose d’aller tous ensembles finir la soirée dans son appart situé dans la résidence ou le prix du m2 est le plus cher de tout Suzhou.

4ème : après avoir fini de mixer, je prenais l’air sur un des canapés à l’extérieur de la boite, lorsqu’une très jolie chinoise s’assoit sur mes genoux, m’enlace et me sortit directement en mandarin « beau gosse, la vie est courte et si on allait chez moi ? »

5ème : 3 chinoises originaires d’une autre ville et de passage à Suzhou m’invitent à leur table, une belle, une mignonne et une ordinaire, on trinque, on discute… Lorsque soudainement la mignonne me sort: « si tu devais terminer la nuit avec l’une d’entre nous, qui tu choisirais ? »

Ne voulant surtout pas les vexer et leur éviter une perte de face, je répondis avec diplomatie et sur un ton humoristique « pourquoi en choisir qu’une seule, ça ferait 2 d’entre vous qui risquent d’être jalouse, alors je prends toutes les 3. »

Elles restent discuter 2 minutes entre elles, puis répondent en cœur: « d’accord, allons à notre Hôtel ! »

 

ça vous choque?? Et bien tant pis, je n'ai jamais fait le premier pas, c'est toujours elles qui sont venues et de toute façon, on a qu'une vie alors il vaut mieux faire ce genre de délire étant jeune et célibataire que plus vieux marié et avec des enfants... comme le font certains expats en Chine.

Published by Zhu Li An - dans Party - Nightlife
commenter cet article
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 04:48

Samedi soir, j'étais invité à l'anniversaire d'une copine chinoise de longue date, depuis le temps qu'on se connait, elle a mit sa face de coté et on s'est toujours parlé franchement et directement, bref on a pas trop de secret entre nous...

Mais quand même, lorsque je suis arrivé au restaurant ou elle avait convié tous ses amis, je fus surpris de voir qu'elle a eu le culot de mettre son "porte-feuille" et son "vibromasseur" sur la même table!

Interpellé sur l'instant, je réfléchis aux problèmes liés au fait que les chinois cherchent à s'enrichir  le plus rapidement possible et par tous les moyens et le fait que les parents et la famille en général ont encore trop d'influence sur le choix du futur époux ou femme de leur progéniture unique... 

C'est ainsi que ce schéma apparut dans ma tête, et je pense qu'il résume bien la situation de beaucoup trop de couples en Chine:

Capture d’écran 2010-06-28 à 12.56.04

Dans le milieu ou je travaille actuellement plus qu'ailleurs je bien placé pour m'en apercevoir; de plus la toute première chinoise avec qui j'étais sorti, vient de demander le divorce à son époux qui a été imposé par sa famille, après à peine 2 ans de mariage!

Published by Zhu Li An - dans un peu de Culture
commenter cet article
27 juin 2010 7 27 /06 /juin /2010 06:28

Ceux qui me connaissent bien savent le genre de musique que je passe la plus part du temps, mais ça veut pas dire que je n'apprécie pas pour autant de la musique plus posée, voir carrément des chansons chinoises, si si je vous jure, c'est vrai, j'aime ça!!! Enfin dans certaines proportions quand même...

Sauf que l'autre jour une très jolie chinoise du Sichuan m'a passé ce morceau:

 

Avouez que la musique chinoise peut-être sympa quand même, non?

 

Published by Zhu Li An - dans un peu de Culture
commenter cet article
20 juin 2010 7 20 /06 /juin /2010 12:37

Moins de 3 mois auront suffit pour percer localement, j'ai désormais remis la House et l'Electro à la mode à Suzhou, une majorité des autres clubs de la ville ont suivi le mouvement, ce qui était impensable il n'y a pas si longtemps que ça. Et j'ai été repéré par la télévision locale qui m'invite depuis sur les plateaux d'émissions diverses en tant que soit disant "DJ Numéro 1" en ville, voici le premier extrait, c'est court, mais il faut bien débuter un jour:

 

 

 

Published by Zhu Li An - dans Suzhou life
commenter cet article
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 04:46

Situées au Nord-Ouest de la vieille ville, juste à coté du quartier désormais ultra touristique de Shantang Jie 山塘街, Changmen 阊门 c'est la porte médiévale la plus importante qui subsiste à Suzhou parmi les 6 autres, et Zhong Shi 中市  est le prolongement de la rue ou je vis.

Il faut distinguer Xi Zhong Shi 西中市 (partie Ouest) de Dong Zhong Shi 东中市 (partie Est), la partie Est est une sorte de Castorama ou Bricomarché répandu sur une rue entière restaurée il y a 3 ans, imaginez une multitude d'échoppes ayant chacune sa spécialité, bref le paradis des bricoleurs et le principal lieu de ravitaillement pour tous les travailleurs du bâtiments en centre ville (ne me demander pas pourquoi la rue s'appelle Zhong Shi, ce qui signifie "centre ville" et en plus n'est pas suivi de 路lu "avenue" ou 街jie "rue", je n'en sais rien).

 

Néanmoins, c'est la partie Ouest que je vais vous faire découvrir aujourd'hui. Dans un article précédent je parlais d'un mélange de style chinois et colonial (années 1930) cette rue en est le meilleur exemple. De plus l'architecture et le bordel permanent niveau trafic qui y règne me fait penser à une ville du Far West sortie d'une BD de Lucky Luke (en remplaçant les bâtiments en bois par des bâtiments en pierres, et en l'occurrence, ça serait le Far East).

zhongshi 2023

zhongshi 2024

zhongshi 2017

zhongshi 2016

zhongshi 2021

zhongshi 2015

zhongshi 2008

zhongshi 2009

zhongshi 2006

zhongshi 2010

zhongshi 2005 zhongshi 2018
zhongshi 2011 zhongshi 1999

zhongshi 2034

zhongshi 2035

zhongshi 2013

zhongshi 2002

zhongshi 2003

zhongshi 2004

zhongshi 2001

Published by Zhu Li An - dans Suzhou life
commenter cet article
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 20:25

Dans la ligné de l'article précédent, j'attire votre attention sur quelques collections de bonzaï privées qu'on puisse admirer librement en se promenant dans la vieille ville et sur quelques rencontres assez insolites:

Suzhou-uncover 1934

Suzhou-uncover 1942

Suzhou-uncover 1988

Suzhou-uncover 1951 Suzhou-uncover-1997.jpg
Published by Zhu Li An - dans Suzhou life
commenter cet article
6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 14:21

Voici une série photos que je voulais faire depuis très longtemps, sur le vrai Suzhou, j'en ai parlé à plusieurs reprises dans mon blog, vous verrez qu'on est loin des jardins et autres jolies rues restaurées et transformées en usines à touristes.

Comme l'a déclaré, mon nouveau colloc que j'ai emmené pour l'occasion, "on a l'impression d'être dans une autre ville!"; on peut marcher durant des heures dans un labyrinthe de ruelles sans croiser un seul axe routier majeur, ce qui est très agréable pour les oreilles vu qu'il y règne un calme quasi absolue. 

C'est une ville beaucoup moins "bling bling", à des années lumières des quartiers ultra-moderne de S.I.P. ou S.N.D. qui au final ne sont que des vitrines servant à montrer la soi-disant modernitée de la Chine,  je ne pense pas que les jeunes chinois ultra-nationaliste super arrogant et fières de la nouvelle puissance chinoise, trainent beaucoup dans ces quartiers, tout comme les expatriés (sauf peut-être les Alix) qui vivent dans leurs tours modernes et confortables; vu que je n'y ai jamais croisé un seul blanc! Certaines scènes sont assez dures et rappellent que la Chine reste un pays en voie de développement et qu'elle a encore un sacré chemin à faire. Cependant par respect envers l'intimité des gens, je n'ose pas prendre de photos de toutes ces scènes de vie. Ce qui est marquant c'est que les habitants de ce Suzhou là, n'emploie très rarement le mot laowai mais privilégient le mot Waiguoren, qui a mes oreilles est beaucoup plus respectueux pour désigner un étranger. 

 

Au milieu de ces quartiers globalement très modestes voir insalubres, on trouve de somptueuses demeures avec jardins privés, mais extérieurement il y a peu de signe de richesses apparant, seul un oeil avisé sait les reconnaître, vu que le but de ces riches chinois est de se planquer parmi la masse populaire. J'attirerais aussi votre attention sur une caractéristique architectural de la ville, au milieu de la vieille ville, parmi les demeures ancestrales chinoises et barres d'immeubles en béton brut style Mao construites à l'époque communiste pure et dure, on trouve des bâtiments d'un style colonial façon année 30, un peu comme la concession française de Shanghai. J'en reparlerais d'un autre article spécialement dédié.

 

Bien que cette partie de la ville n'est pas secrète ni honteusement cachée aux yeux des visiteurs, néanmoins, il faut la chercher un peu et l'explorer, ne pas hésiter à s'aventurer dans les petites ruelles qui ont l'air à priori glauque, car elle ne se livre pas comme ça, connaitre cette ville comme je la connais, ça se mérite.

 

Bref vous aurez compris que c'est totalement en dehors des circuits touristiques, alors ouvrez grand vos yeux et suivez le guide:

Suzhou-uncover 1933

Suzhou-uncover 1931

Suzhou-uncover 1932

Suzhou-uncover 1962

Suzhou-uncover 1947

Suzhou-uncover 1936 Suzhou-uncover 1938

Suzhou-uncover 1948

Suzhou-uncover 1968 Suzhou-uncover 1950
Suzhou-uncover 1943 Suzhou-uncover 1949

Suzhou-uncover 1930

Suzhou-uncover 1976 Suzhou-uncover 1954
Suzhou-uncover 1963 Suzhou-uncover 1945

Suzhou-uncover 1970

Suzhou-uncover 1965 Suzhou-uncover 1986
Suzhou-uncover 1956 Suzhou-uncover 1978

Suzhou-uncover 1953

Suzhou-uncover 1944 Suzhou-uncover 1960
Suzhou-uncover 1940 Suzhou-uncover 1941

Suzhou-uncover 1969

Suzhou-uncover 1982 Suzhou-uncover 1980
Suzhou-uncover 1984 Suzhou-uncover 1961

Suzhou-uncover 1971

Suzhou-uncover 1990

Suzhou-uncover 1985

Suzhou-uncover 1991 Suzhou-uncover 1994
Suzhou-uncover 1977 Suzhou-uncover 1975

Suzhou-uncover 1992

Suzhou-uncover 1993

Suzhou-uncover 2020

Published by Zhu Li An - dans Suzhou life
commenter cet article