• Zhu Li An
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou

Recherche

20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 11:05

2011-10-18 à 19.31.55

2011-10-17 à 00.07.35

2011-10-17 à 00.37.10

le weekend dernier fut mon tout premier passage aux platines à Shanghai, je suis heureux de constater que je n'ai pas trop perdu la main...même si le chemin qui reste à parcourir pour choper une résidence le weekend dans l'un ou l'autre des 2 clubs de Shanghai que j'ai en tête (non, non je vous rassure, ce n'est pas le bar rouge, ni le Mint...), va être un peu plus long que je pensais. 

Oui avec la crise de la dette en Europe qui a fait chuté le cours de l'euro, j'ai vu mon pouvoir d'achat plongé de 3000RMB soit les 3/4 de mon loyer mensuel, ce n'est pas rien...

Du coup j'ai décidé de me remettre à mixer le weekend pour me faire un peu de cash en RMB avec comme objectif à terme de pouvoir payer mon loyer et compenser cette perte de pouvoir d'achat, et surtout pour mon propre plaisir.

Cette toute première soirée, je ne l'ai pas fait pour l'argent, mais bon il faut un début à toute chose... Et ce fut très sympa de mixer en plein air, sur l'eau et au pied des tours de Pudong, en plus on a été gaté par l a météo.

2011-10-17 à 00.36.54 2011-10-17 à 00.08.13
2011-10-17 à 00.37.21 2011-10-17 à 00.08.43
2011-10-17 à 00.09.31 2011-10-17 à 00.11.47
2011-10-17 à 00.11.11 2011-10-17 à 00.10.56
 
Published by Zhu Li An - dans Shanghai life
commenter cet article
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 07:32

Tout le monde sait qu'en Chine et en Asie, la notion de "face" est très importante, même si c'est difficile pour un occidental de comprendre vraiment ce que cela veut dire...

 

A Shanghai, cependant, c'est beaucoup simple, avoir la face, c'est un peu comme "se la péter", ici on a la face quand on conduit une voiture de luxe ou de sport,  quand on porte un costume Armani, un sac Louis Vitton, une Rolex ou autre montre hors de prix, un Ipad ou un Iphone, qu'on sort avec une jolie fille...

 

La semaine dernière, j'ai dîné avec mon meilleur pote chinois qui est maintenant responsable HR du nouvel Apple store qui vient d'ouvrir sur Nanjing Lu, la rue piétonne la plus fréquentée de Shanghai... On parlait du tout nouvel Iphone et il m'a beaucoup fait rire...

 

iph4s1

 

Les produits Apple ont la cote en Chine, suffit de voir le monde dans les Apple stores ou de prendre le métro dans Shanghai pour s'en rendre compte, le nombre de personne s'affichant avec un Iphone ou Ipad est sidérant, surtout que les prix ne sont pas beaucoup plus bas qu'en Europe... Certain auront aussi entendu parler de ce jeune chinois tristement célèbre, qui a vendu un de ses reins pour se payer un Iphone un Ipad et un Macbook Air...

 

Bref, bien que l'Iphone 4S ne sortira pas officiellement avant 1 ou 2 mois en Chine (même si on en trouve déjà quelques uns un provenance des états-unis ou du canada sur le marché noir à des prix dépassant les 1000 euros pièce), d'après mon pote les premières réactions de la clientèle chinoise shanghaienne sont très mauvaises...

 

Une phrase qu'une cliente lui a sorti suffit pour illustrer le problème:

"L'Iphone 4S ressemble exactement à l'Iphone 4, si j'en achète un, comment je vais pouvoir montrer aux gens que j'ai le tout dernier modèle d'Iphone?!?"

 

C'est pathétique et ce que je déteste à Shanghai, en gros elle ne veut pas l'Iphone parce qu'elle trouve que c'est un super téléphone, elle le veut juste parce que c'est le dernier accéssoire à la mode pour "avoir la face" et se la raconter...

 

Il paraitrait même qu'on peut déjà trouver en vente des stickers "4S" à coller dans dos de son Iphone et ainsi transformer en apparence extérieure son Iphone 4 en Iphone 4S!

 

No comment...

Published by Zhu Li An - dans Shanghai life
commenter cet article
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 07:09

En Chine, les vacances d'octobre à l'occasion de la fête nationale, qu'on appelle aussi la golden week, durant laquelle plus d'un milliard de chinois sont en vacances, sont un cauchemar pour voyager; vu tous les sites touristiques sont pris d'assaut, les prix des transports, hôtels... sont doublés, triplés voir plus...

guoqing14-560x394  guoqing4-560x373
 guoqing9-560x373  guoqing2-560x343

 

Les expats qui en ont les moyens généralement quittent le pays pour l'occasion... Les courageux tentent l'aventure parmi les masses de chinois... et les autres comme moi en profitent simplement pour se reposer ou prendre du bon temps.

 

J'avais décidé de rester à Shanghai et de découvrir un peu mieux la ville, mais au bout de quelques jours, en ayant marre de me morfondre ici à cause d'une météo morose, sur un coup de tête je suis parti me réfugier à Suzhou. D'abord chez un ami américain qui est là bas depuis aussi un paquet d'années et qui connaît la ville encore mieux que moi... puis chez une amie chinoise, une ex bad girl, repentie, qui garde comme souvenir de son passé tumultueux plusieurs tatouages sur son corps... D'origine modeste, elle a travaillé un certain temps dans le monde de la nuit jusqu'à économiser suffisamment d'argent pour ouvrir un gros salon de coiffure sur Shi Lu, un des quartiers les plus animés de Suzhou, et ainsi retrouver une vie plus normale... Bien qu'elle soit originaire du Sichuan, elle parle un Suzhouhua quasi-parfait, seul son accent trahi qu'elle n'est pas locale et ça même moi je peux faire la différence quand je l'entends parler.

 

Bref elle m'a donc expliqué un principe très chinois lorsqu'il s'agit d'ouvrir une nouvelle affaire, qui parait souvent très compliqué et obscure pour nous autres occidentaux: "la tontine", qui est au final vraiment très répandu et même pour de toutes petites boutiques. Ce qui permet ainsi de comprendre comment c'est possible de voir une multitude de boutiques, restaurants ou échoppes se monter dans un quartier en un laps de temps très court...

 

Plusieurs de ses connaissances lui ont également avancé de l'argent, qu'elle a du ensuite rembourser avec des intérêts variables suivant le lien avec la personne et la somme avancée... D'autres ont mis de l'argent sur la table, mais étaient plus comme des actionnaires ou des associés et touchent une ainsi une partie des bénéfices mensuels de son salon... bien qu'elle reste la gérante.

 

Sauf que le mois dernier, 3 ans après l'avoir monté, elle a décidé de le revendre, ou du moins de revendre sa participation... pour se payer un appartement et ouvrir un nouveau business. Seulement un de ses ex-associés lui doit encore un paquet d'argent...

 

Soit disant, il n'a pas l'argent en ce moment et qu'en plus il n'est pas à Suzhou... Malheureusement on est tombé sur lui en boite entrain de siroter du champagne. Forcement ça l'a mise dans une rage folle, le gars a pris peur et s'est sauvé, avec mon aide, elle a réussi à choper un des ses amis... De mon coté je ne prends pas trop de risque, mon visage est connu dans le monde de la nuit à Suzhou... même le gars en question savait qui j'étais quand elle lui a demandé...

 

Bref, elle lui demande ou le gars qui lui doit l'argent habite maintenant vu qu'il a déménagé, l'autre répond qu'il ne sait pas, elle le cuisine un peu, lui donne même quelques claques... J'ai oublié de préciser que mon amie fait à peine 1m55, je vous laisse imaginer la situation, c'était particulièrement comique... Puis finalement le laisse partir, elle va voir ensuite "les mafieux" de la discothèque pour se renseigner et négocier le prix d'une descente et d'un tabassage en règle du mec en question, pour récupérer son argent...

 

Je commence à sentir que les choses vont un peu trop loin, je décide d'intervenir et réussi à la convaincre de remettre ça à plus tard, au moins maintenant elle sait qu'il se fout de sa gueule et il sait aussi qu'elle le sait... cela va peut-être le persuader à payer...

 

Le lendemain, elle est nettement de meilleure humeur, on en profite pour aller au marché frais du coin faire des courses vu que pour me remercier de l'avoir aidé la veille, elle veut me faire la cuisine ce midi et ce soir... Elle habite à proximité de Sanxiang Lu, un des quartiers les plus chinois de la ville, avec énormément de vieux immeubles chinois lugubres datant de la période Mao... Pourtant c'est aussi ce genre de quartier qui me manque à Shanghai, vu que absolument tout y est bon marché et qu'on y trouve absolument de tout!

 

A commencer par les loyers, elle habite aussi dans un de ces vieux immeubles, sauf que l'appart à entièrement été refait à neuf, pour une cuisine, 2 chambres, bureau, salle de bain, salle à manger, balcon... parfaitement propre et donc vivable même pour un occidental, elle paye 1500RMB de loyer charges incluses! Bref revenons au marché, un gros panier de légume frais (dont certains me sont inconnus), 20RMBseulement, un gros poisson 8RMB, épices et piments du sichuan 6RMB, pieds de porc 15RMB...

 

Bref un super festin pour une somme ridicule, pour le dîner elle aura même invité plusieurs de ses amies... Elle cuisine bien, par contre il ne faut pas avoir peur de manger épicés! Moi je commence à avoir l'habitude, on a même fait un jeu ou le perdant devant manger un piment cru entier... et forcement j'ai aussi perdu et ai du en croquer et avaler un... mais qu'un laowai puisse le faire sans trop broncher, ça a impressionné ses copines qui viennent elles aussi du Sichuan...

 

Un autre truc qui me manque à Shanghai, c'est de parler chinois... Au boulot, c'est l'anglais, à l'appart c'est encore en anglais... c'est con à dire, mais même si je suis de nouveau en Chine, j'ai l'impression que mon mandarin continue de se dégrader faute de pouvoir pratiquer.

 

Bref au final, ce fut des vacances tranquilles et peu chères... mais maintenant il faut rentrer à Shanghai et affronter une semaine de 7 jours de travail d'affiler, oui la Chine ne fait aucun cadeau, on vous donne 7 jours de repos consécutifs et bien au retour vous devez travailler 7 jours de suite pour compenser! 

 

Published by Zhu Li An - dans Suzhou life
commenter cet article
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 03:54

Première mésaventure de ce nouveau séjour à Shanghai: ce matin, je marchais dans la concession française sur Yongjia Lu pour aller m'inscrire une nouvelle fois au commissariat du quartier avec mon nouveau permis de résidence... Lorsqu'une mamie qui lavait son linge dans une bassine au bord de la route, gueule quelque chose en chinois en pointant du doigt ma direction...

 

Je tourne immédiatement la tête dans la direction qu'elle pointe et surprends un jeune chinois qui était entrain d'ouvrir la fermeture éclair de mon sac à dos... Ça s'est passé vraiment très vite, mon premier réflexe (qui n'est pas forcement le bon quand on est en Chine, mais bon...) fut de lui expédier un violent crochet du droit en pleine poire, puis de vérifier rapidement le contenu de mon sac qui contenait mon passeport et un peu de liquide... Lui n'a pas demandé son reste, il est parti pleine jambe en se tenant le visage, devant le regard médusé des temoins de la scène (oui le méchant blanc a frappé un petit chinois sans défense)... Vu qu'il n'avait rien volé, j'ai préféré le laisser filer.

 

C'est la 2ème fois en Chine que je suis victime d'un pickpocket, la première fois, il avait réussi à s'enfuir avec mon portefeuille... Cette fois-ci, j'ai eu plus de chance, grâce à cette mamie chinoise!

Published by Zhu Li An - dans Shanghai life
commenter cet article
17 septembre 2011 6 17 /09 /septembre /2011 07:01

Et oui presque 20 jours après avoir emménagé, on s'est fait une soirée en petit comité, quelque chose de très léger et improvisé à la dernière minute vu qu'on est tous très occupés ses derniers temps par nos occupations respectives. On en fera certainement une plus grosse dans quelques temps, après les vacances d'octobre...

2011 2293
Ma coloc californienne en compagnie de mon plus vieux pote chinois que j'ai rencontré dans un train entre Suzhou et Shanghai il y a déjà 6 ans de ça
2011 2295
ma seconde colocatrice que j'ai également rencontré à Suzhou il y a maintenant 2 ans.
2011 2296
2011 2297


Published by Zhu Li An - dans Shanghai life
commenter cet article
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 11:23

ticket

Je disais quelques articles auparavant que je profiterais de chaque occasion pour retourner à Suzhou... Oui oui, même pour seulement quelques heures, pour un simple diner en tête à tête... D'ailleurs une idée fixe me trotte de plus en plus dans la tête... vu le cout de la vie à Shanghai et grace à ce nouveau train rapide... pourquoi ne pas simplement retourner vivre à Suzhou... même si je dois payer 2 tickets de train par jour plus le métro... si je trouve un petit appart ou une chambre dans une coloc à proximité de la gare de Suzhou SIP pour entre 2000 et 2500 par mois, ce qui est parfaitement faisable, je suis encore plus que gagnant niveau économie par rapport à Shanghai... vu qu'après, nourriture, transport sur place, loisirs seront beaucoup moins chers!

 

Par contre je double mon temps de trajet quotidient, j'ai calculé qu'il faudrait 1 heure de porte à porte d'un appartment à Suzhou au bureau à Shanghai, contre seulement une demi-heure actuellement. 

 

A voir l'année prochaine, vu que j'ai signé un bail d'un an pour l'appart actuel et que je me suis promis que je laisserais à Shanghai une nouvelle chance de me séduire...

Published by Zhu Li An - dans Suzhou life
commenter cet article
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 02:53

Le weekend dernier à Suzhou, j’allais rejoindre une amie, pour diner et sur le trajet en taxi, de SIP jusqu’à SND, je réfléchissais à tout ce qui avait changé ici depuis 2005, en bien comme en mal… Je n’y avais jamais  vraiment pensé auparavant, mais en fait sur à peine 6 ans, le constat est assez effarant…


Je me souviens encore très bien de mon arrivée, la gare était entourée de vieux bâtiments sales et vétustes, l’ambiance qui y régnait, était digne de la cours des miracles… Aujourd’hui tout ça à disparue, on y trouve à la place 4 gares ultra moderne, dont certaines sont peu fréquentées, comme celle de SIP par exemple, à la place des chinois qui poinçonnaient manuellement les tickets à l’entrée et la sortie de la gare, on trouve désormais des portillons automatique… et aujourd’hui le temps de trajet entre Shanghai et Suzhou en train est passé d’1h45 à moins de 30minutes en moyenne.


J’ai vu des quartiers entiers disparaitre comme celui qui était autrefois au bout de Shantang Jie, qui a été entièrement rasé et remplacé par des maisons de style traditionnel au bord du canal… ou encore celui de l’ancienne prison qui a également été rasée et est en plein chantier dont personne ne sait vraiment ce qui s’y construit à la place, ou même Ligondi qui a été bâti de toute pièces sur des îles artificielles du Lac jinjihu. J’ai vu des rues décliner et s’éteindre comme Shi Quan Jie, autrefois c’était la rue de la soif, l'endroit le plus festif de la ville, là ou tout le monde sortait faire la fête… Aujourd’hui ceux qui y vont encore le soir, (en dehors de quelques véritable bars à expats) c’est principalement pour chercher quelque chose de normalement interdit en Chine mais qui pourtant à toujours pignon sur rue là bas. En revanche j’ai vu d’autres rues renaitre de leurs cendres, comme Pingjiang Lu autrefois en ruine et totalement déserté, aujourd’hui c’est l’une vieilles des rues les plus visitées de Suzhou… J’ai vu aussi une ville entière sortir de terre, en 2005 il n’y avait presque rien à l’Est du lac Jinjihu, en 2006, il y avait une ville entière avec des résidences, des immeubles, des jardins et des centres commerciaux qui avaient poussé, ville fantôme puisque pas encore achevée à ce moment là, Aujourd’hui cette ville a pris vie et commence à s’animer petit à petit… Les exemples sont nombreux… mais globalement la vieille ville a tendance à être restaurée et tout ce qui est moderne comme les 2 tours de 400m qui se rejoignent à leur sommet se construit à l’extérieur, (à SIP pour ce dernier cas, et les tours ne pas encore achevées).


Concernant l’évolution du niveau de vie, en 2005 on s’extasiait quand on parvenait à trouver un bout de fromage, même au Auchan (qui depuis à plus que doubler de surface pour devenir le plus grand supermarché de toute la Chine, avec 110 caisses alignées et toutes en service le weekend…) ou au Carrefour (qui a vu son nombre de magasins passer de 1 à 5 dans la ville) on en trouvait pas toujours. Aujourd’hui, les produits importés sont légions, tout comme les endroits ou les trouver… Il ne manque plus qu’à Suzhou un magasin Ikea et on pourra désormais y trouver absolument tout ce qu’on veut.


Mais pour revenir à l’évolution du niveau de vie, je crois que le facteur le plus marquant est l’explosion du trafic automobile. En 2005 le trafic était peu dense, même aux heures de pointes, la majorité des gens se déplaçaient en bus, vélo ou E-bike. Sur le trajet, j’en discutais avec le chauffeur de taxi, le centre ville est devenu quasiment saturé en permanence et les travaux du métro qui finalement devrait être mis en service l’année prochaine avec 3 ans de retard, n’arrangent rien du tout… Autre exemple qui montre l’augmentation du parc automobile chinois, il suffit de regarder le long des énormes pistes cyclables qui bordent les usines et bureaux dans SIP ou SND, on n’y trouvait avant aucun véhicule, aujourd’hui  de plus en plus de chinois viennent travailler en voiture et ces pistes cyclables servent désormais de parking et à proximité de certaines usines les files de voitures garées sont déjà très longues…

 

La conséquence logique de tout ça, l’augmentation de la pollution évidemment, dans SIP on n’y respire plus aussi bien qu’avant.


 

Quand je pense qu’en Europe, on commence à peine à faire réellement marche arrière en limitant le trafic automobile et favorisant les zones piétonnes, les vélos et les transports en commun type tramway… N’en déplaise aux Chinois, malgré l’évolution fulgurante de leur pays un peu comme à l’image de Suzhou; dans de nombreux domaines, ils ont encore et toujours 30 ans de retard!

 

Published by Zhu Li An - dans Suzhou life
commenter cet article
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 08:06

2ème weekend à Suzhou, weekend prolongé cette fois-ci, à l’occasion de la fête des gâteaux lunes qui marque la moitié de l’automne (selon le calendrier lunaire)... et qui offre donc aux chinois un jour férié, le Lundi. Moi j’ai posé un jour de repos le vendredi pour en faire ainsi un weekend de 4 jours et surtout pour arriver dans les temps au Mariage de l’année…

Et oui, 3ème mariage  chinois, mais celui est diffèrent vu que la mariée est un personnage clef de la saison 2010, pour ceux qui suivent mon blog depuis longtemps. Il s’agit de JingJing, directrice artistique du groupe 88 (ou Inpub) en Chine, elle épouse le MC local de Suzhou qui chauffait la salle à mes cotés l’année dernière, moi aux platines lui au micro avec son accent afro américain quand il parle anglais, on en a rendu plus d’une folle, c’était la bonne époque.

2011 2279

Elle a insisté assez lourdement pour que je vienne et je ne pouvais bien sur pas refuser…

Bien entendu,  compte tenue de notre passé, je n’ai pas fait le radin en ce qui concerne mon Hongbao (enveloppe rouge contenant une somme d’argent que les convives offrent aux mariés). Et j’ai aussi gravé quelques Cds, vu qu’elle m’avait également demandé de faire un passage rapide aux platines en son honneur en cours de soirée.

Petit rappel, JingJing est l’ancienne directrice artistique du Inpub de Suzhou, c’est elle qui m’avait donné ma chance comme DJ et qui a décidé de me recruter. Elle avait ensuite été promue à la tête du groupe et m’a également aidé quand je me suis fâché avec son remplaçant  et qu’il ne voulait pas me verser mon dernier mois de salaire…

 

En me voyant sortir du taxi, Jingjing m’offre un sourire radieux en lâchant  mon nom chinois Zhu Li An,  un des garçons d’honneur s’apprête à m’offrir un paquet de cigarettes lorsqu’elle le coupe en lui disant que je ne fume pas mais que je prendrais les dragées à la place… puis m’invite à aller m’asseoir au restaurant et qu’on parlera plus tard.

2011 2274

La première partie du mariage fut presque classique, ça se passe dans un hôtel d’assez haut standing, les mariées attendent et reçoivent les invitées à l’entrée,  puis vient la cérémonie, ou le père de la marié donne sa à son époux, et ou plusieurs de ses proches prennent la parole pour raconter un peu leurs vies et leur rencontre…

Sauf que quand même, il s’agit d’une figure chinoise de la vie nocturne, je vous laisse un peu imaginer la tête des invités… J’avais l’impression d’être dans un remake chinois d’un film sur la mafia italienne…  sur ma table j’avais le boss du Inpub de Suzhou, et ceux de Hangzhou, Kunshan,  et Yangzhou, avec des dégaines et des look pas possible… ça a été un défilé de pseudo mafieux qui venaient présenter leur respect en venant trinquer un verre… J’ai même assisté à la réplique culte « embrasse ma bague petit ! »…

 

Le mariage fut quand même très animé vu que c’était un rassemblement de professionnels de l’entertainment, les barmen ont fait leur show, les gogo danseurs et danseuses aussi… ça picolaient sec, certains ne seront pas en état de bosser ce soir, ça c’est certain.

Moi j’ai retrouvé pas mal de connaissances, d’autres me connaissaient de réputation… car devinez quoi ?!? Qui était le seul blanc bec de tout le banquet??? Et oui c’est bibi!!!

2011 2286 

Et puis  vers 20h30, quand un mariage chinois classique  se termine… direction le club ou un carré VIP attendent les convives avec champagne français (du vrai après examen approfondis de la bouteille et dégustation) à volonté, pour une soirée de folie jusqu’à tard dans la nuit…

 

2011 2285 2011 2280
2011 2288 2011 2284

Au fait, avant que j’oublie, j’ai de nouveau fait perdre la face aux chinois avec qui j’avais un diffèrent… cette fois-ci je n’ai même pas eu à dire un mot… j’ai simplement eu à m’afficher avec les bonnes personnes au bon moment et au bon endroit… à ce rythme là, je vais bientôt pouvoir écrire un livre sur « l'art de faire perdre la face à un chinois » !

Bon aller, j’avoue il s’agit de mon ex copine et de son nouveau copain… celle qui devait en théorie m’attendre et qui ne l’a pas fait et a en plus oublié de me dire qu’elle s’était trouvée un abruti d’ABC  comme nouveau copain (american born chinese) dixit plusieurs potes américains de Suzhou qui le connaissent… Pas de bol pour elle, vu qu’elle était aussi présente au Inpub, et elle m’a vue en compagnie de son ancienne rivale; bam perte de face… Vient ensuite mon tour de passer aux platines, en gros Jingjing a fait venir pour 2011-1845.JPGl’occasion de toute la Chine, la graine, l’élite des DJ du groupe 88… le Inpub de Suzhou possède 2 postes de mixe, on s’est relayé rapidement en début de soirée avant de laisser les DJ résidents habituels reprendre en main le cour de la soirée… Bref mon premier morceau que j’ai passé était spécialement dédicacé  à mon ex « I bet it sucks to be you when you see me », j’ai ensuite enchainé avec des remix d’Eminem, Beyonce et DJ Antoine avant de passer le relai  au DJ suivant…


Jingjing est ensuite venu me voir en me disant « tu n’es pas le premier DJ occidental que j’ai recruté, mais tu sais pourquoi tu es le seul que j’ai invité  ce soir? »  heuuuu… non… vas-y, dis moi. « Parce que tu es un des seuls à avoir compris ce qu’attendait le public chinois  et à y avoir ajouté en plus ta touche européenne et ce soir en 20 minutes à peine tu viens de le me démonter une nouvelle fois. Quand tu te sens prêt, tu m’appelles et je t’arrange le coup pour les weekends à Shanghai, Suzhou ou n’importe quelle ville, tu as juste à me téléphoner ! »

 

Oui surement, mais plus tard, dans quelques mois, car pour le moment j’ai d’autres prioritées, même si j’avoue qu'après avoir expérimenté de nouveau les frissons qui parcourent l'échine lorsqu'on réalise un beatmatch et une transition parfaite et voir le public lever les bras en l'air et se déchainer... bref les sensation de mixer en club me manquent un peu…

Published by Zhu Li An - dans Party - Nightlife
commenter cet article
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 09:47

Après la super vue de mon bureau et en attendant les photos de mon super appart, voici déjà la vue depuis ma chambre, la cuisine et le séjour:

2011 2270

2011 2271

2011 2272

2011 2273


Published by Zhu Li An - dans Shanghai life
commenter cet article
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 05:14

 

2011 2260

2011 2262

2011 2261

 

Published by Zhu Li An - dans Shanghai life
commenter cet article