• Zhu Li An
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou

Recherche

7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 13:12

Cette semaine étant en déplacement professionel à Pékin,

j'en ai profité pour revoir ZhengZheng, ma pékinoise que j'avais rencontré un soir de juin 2005 en boite à Shanghai. Cela faisait quelque temps qu'on ne s'était pas vu (au moins 2 ans), ça nous à fait drôle, 7 ans se sont écoulés depuis notre rencontre...

2012 0419 2012-0418.JPG
2005 2012

Le temps passe et cela ne nous rajeunis pas, elle a aujourd'hui 32 ans, travaille pour Baidu.com (la copie chinoise de Google) et est divorcée depuis quelques mois...

1 an et demi auront suffit à faire voler en éclas son marriage arrangé par sa famille et ces derniers sont assez remontés contre elle, vu qu'elle n'aura même pas attendu que le divorce soit prononcer pour quitter le domicile conjugal et fréquenter quelqu'un d'autre, bref en quelques mots, elle a simplement retrouvé sa liberté, mais fait perdre la face à sa famille.

6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 11:19

Mais avant toute chose, quelques notions de bases concernant le "language codé" des chinois avec les chiffres et les lettres...

 

Que cela soit à cause de la censure sur internet,

comme par exemple la célèbre expression: 牛B qui en caractère s'écrit 牛屄  et dont le sens littérale signifie chatte (vagin) de vache, mais est utilisée par les chinois pour décrire quelque chose de "cool". sauf que le caractère 屄 (chatte) est censuré sur de nombreux sites internet voir même pas présent dans certains systèmes informatique ou O.S. de téléphone portable. regardons un peu la phonétique maintenant,  牛屄 en pinyin ça donne niu bi puisque le bi est censuré, les chinois l'ont simplement remplacé par un B (prononciation anglaise)


ou bien juste d'ordre pratique pour gagner du temps via SMS ou autres,

comme par exemple "521" pour dire je t'aime... pourquoi? parce qu'en phonétique 521 cela donne Wu Er Yi ce qui est assez proche de Wo Ai Ni (我爱你)qui signifie je t'aime. C'est ainsi qu'il y a des significations pour tous les chiffres et c'est pour ça que vous verrez également des adresses de sites web chinois uniquement composés de chiffres.

 

Bref maintenant place à l'humour et aux moqueries visant les propriétaires de ce genre de 4x4:

Capture d’écran 2012-07-06 à 19.18.20

Oui car en language internet chinois, BMW X5 cela signifie 别摸我,操我! que l'on peut traduire par "ne me touche pas, baise moi!" 别摸我 Bie Mo Wo, ne me touche pas; X est souvent utilisé pour remplacer le caractère 操 cao (fuck), censuré sur pas mal de sites web et si vous avez retenu la leçon, 5 signifie aussi 我 wo, moi.

Si vous ne trouvez pas ça drole, cela veut juste dire que vous n'êtes pas restés en Chine assez longtemps...

Published by Zhu Li An - dans un peu de Culture
commenter cet article
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 04:50

Aujourd'hui je m'improvise inventeur de mots façon Ségogollène Royale lors de sa visite en Chine en 2007 avec son célèbre "bravitude" prononcé sur la grande muraille...

 

Alors la normalitude à Shanghai c'est quand vous n'êtes même plus étonnés par ça:

2012-06-12T12-46-18 2012-06-12T12-46-47

 

 Petite précision sans importance, je suis au 22ème étage seulement...

Si vous êtes sensibles au vertige, Shanghai n'est vraiment pas une ville pour vous.

Published by Zhu Li An - dans Shanghai life
commenter cet article
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 07:58

Bien qu'ayant mis les pieds en Chine pour la première fois en 2005, je n'avais encore jamais pris le temps ou eu l'occasion d'aller dans un autre pays asiatique.

C'est chose faite depuis cette semaine, à l'occasion de mon premier déplacement professionnel en Corée Du Sud. Après plusieurs reports, je l'attendais très impatiemment.

images

La Corée est un pays de 45 millions d'habitants, certainement l'un des pays les plus homogènes au monde d'un point de vu éthnique, qui a commencé à me fasciner dès 2007, ou les plus fidèles lecteurs de mon blog se souviendront de ma période 100% cinéma coréen. Le coréen est également une langue à l'écriture et aux sonorités exotiques voir carrement érotiques qui me subjugue totalement à chaque fois que j'ai l'occasion de l'entendre (dans tous les cas bien plus agréable à écouter que le mandarin, et je ne parle même pas de l'affreux dialecte de Shanghai...). Et pour terminer, les plus jolies filles asiatiques que j'ai pu voir jusqu'à présent étaient quasiment toutes... coréennes, bien évidemment!

 

Autant dire que l'image de ce pays dans ma tête était plus que positive et que les attentes de ce voyages étaient particulièrement grandes.

Et bien malgré le fait que je ne sois resté que quelques jours, je n'ai absolument pas été déçu! Bien au contraire.

Capture d’écran 2012-06-09 à 17.11.14

Pour ce premier séjour j'ai du me contenter de Busan et Changwon,  au sud de la péninsule coréenne. Bien qu'étant personnellement opposé au passeports et cartes d'identité biométrique et à la prise de d'empreintes digitales ou autres aux frontières, j'ai du à contre coeur laisser les miennes au passage de la douane... Même si plus tard j'ai constaté que la technologie basée sur les empreintes digitales fait partie de la vie quotidienne des coréens. Pas besoin de clefs ou autre badges magnetiques pour entrer dans nos bureaux locaux ou ceux de nos clients, un simple doigt sur un capteur et les portes s'ouvrent!

543465 10151858848290145 1718818988 n536018 10151858890260145 1044415402 n

 

Busan est ville très dynamique de 4,5 millions d'habitants, située au bord de la mer à 1h20 de vol depuis Shanghai. Si vous connaissez un peu la Chine, imaginez que les chinois soient propres et respectueux, qu'ils arrêtent de se racler la gorge et cracher par terre, que les gens vous laissent patiemment sortir d'un ascenseur avant de rentrer dedans sans se ruer comme des malades... qu'ils arrêtent de tout le temps essayer de griller les files d'attentes, qu'ils savent conduire sans être obligé de klaxonner comme des dingues toutes les 2 secondes et qu'en plus qu'ils respectent le code de la route... ainsi de suite, la Chine ne serait-elle pas mieux ainsi?Moi je pense que si. De plus à Busan on respire mieux qu'à Shanghai vu que c'est aussi des collines verdoyantes, la ville, la plage et la mer! Bref la Corée est belle et bien un pays développé, civilisé et moderne au même titre que l'Europe! Dans certains domaines, elle est même en avance, alors qu'on commence à parler de la 4G en France, ici elle est déjà déployée en grande pompe! Grace aux très nombreux hotspot wifi, j'ai pu tenir une conversation via Skype en voiture en traversant la ville... 

 

Je confirme également qu'effectivement les coréennes sont plus jolies et savent mieux s'habiller que les chinoises.

599092 10151858850810145 1080482756 n 197751 10151858853150145 926367499 n
282643 10151858858250145 1760357522 n 196032 10151858893825145 93889138 n
578097 10151859911165145 1698749623 n 179956 10151859905485145 72184453 n

Autre chose qui m'a surpris, c'est la puissance et la vitalité de l'industrie Coréenne et de leur fameux cheabols. Quand on pense qu'il y a 60 ans à peine le pays était dévasté par la guerre de Corée, qu'il est aujourd'hui encore coupé en deux, que 45 millions d'habitants cela ne fait pas un si grand marché intérieur en comparaison du Japon par exemple

562172 10151859908620145 584682261 n 562541 10151859918675145 39936738 n

et pourtant des marques comme LG, Samsung, Hyundai,Deawoo... ont envahis le monde du téléphone portable, à la voiture en passant par la télévision ou l'ordinateur, même l'électroménager jusqu'aux super pétroliers et les plus gros portes-containers au monde! On ne peut qu'être admiratif. Les chinois et leurs soit-disant 5 ou 6000 ans d'histoire peuvent aller cacher leurs faces! Ils sont encore très loin du compte...

 

Bref j'ai vraiment eu un coup de foudre pour ce pays, au point de vouloir partir y vivre...

Oui, oui vous ne rêvez pas,  je l'annonce dès maintenant, le déménagement pour la Corée du sud, c'est pour bientôt! Quand on a la chance de bosser pour un gros groupe international, on peut saisir l'opportunité de passer ainsi d'un pays à l'autre; bien que cela ne sera pas forcement permanent, le principe d'une mission là-bas a déjà été approuvé par mon patron et celui de l'entité coréenne du groupe. Maintenant il ne reste plus qu'à mettre en place les modalités et préparer mes cartons.

Il ne me restera plus qu'à changer le titre de mon blog, de "Julien in China" à "Julien in Asia"!

3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 03:01

Ce weekend je suis retourné à Suzhou pour la première fois depuis 6 mois, un peu sur un coup de tête en fait... Samedi, en fin d'après-midi, je remplis mon sac à dos du stricte nécessaire puis direction la gare central de Shanghai pour y acheter un billet pour le prochain train en partance pour SIP.

 

Dîner à Ligongdi, qui à ma grande surprise est enfin devenu un quartier animé (pour Suzhou) après des années de bide quasi total... Apéro sur place, les collègues commandent une bouteille de whisky, je renifle un coup, ça pue le fake et de très mauvaise qualité à plein nez! Du coup, j'ai sauvé pas mal de monde d'une très grosse gueule de bois... En se plaignant au manager, un collègue a réussi à avoir une nouvelle bouteille qui ressemble plus à du vrai... mais ça sera pour une prochaine fois, l'horloge tourne et il est temps d'aller essayer le nouvel endroit branché de Suzhou, le Pravda! (toujours à Ligongdi, mais qui a changé d'emplacement par rapport à la première version)

 

L'endroit est sympa, sans prétention, clientèle mixte expat/chinois, bonne ambiance également, les tarifs sont très bon marché par rapport à Shanghai, le seul reproche c'est la musique, j'ai l'impression qu'elle était constitué à 75% de ma playliste du 88 quand j'y mixais en 2010...

 

julien 005  julien 002 julien 003

J'y retrouve plusieurs amies de longue date et ce fut quelque peu comique, imaginez une table de 8 filles plutôt mignonnes en plus, autour de plusieurs bouteilles de champagne, accompagnées par un seul gars, forcement ça attire les regards de tous les autres mecs présents dans la salle... Nombreux sont ceux qui ont tenté de s'incruster, dont quelques étudiants français du campus Skema de Suzhou... Mais non, elles faisaient une "girls night out" et j'étais la seule exception tolérée, du coup elles ont fini par demander la présence d'un videur pour bloquer l'accès à leur table et cela m'a valu le nouveau surnom de "boss of playboys" de la part d'un ami chinois...

 julien 001

Comme d'habitude, vers 3h du matin ça commence à se vider sérieusement et oui c'est Suzhou... à ce niveau là ça ne change pas.

 

Le coté positif, c'est qu'on a émergé pas trop tard dimanche matin. Au programme, Brunch dans SIP, qui continue de développer à fond, des tours de plus en plus haute continuent de sortir de terre, ça devient un peu n'importe quoi.

julien 007  julien 008  julien 009

 

Puis direction le centre ville via la toute nouvelle ligne de métro (la première de la ville) inaugurée il y a un peine un mois, ça sent encore le neuf à plein nez et elle est déjà bien fréquentée, après les hautes tours de SIP, ça donne un aspect de plus de la ville qui ressemble à Shanghai malheureusement... Pourtant c'est un mal nécessaire, vu que le trafic automobile à exploser, cela devient mission quasi impossible de choper un taxi en centre ville, le métro facilite donc beaucoup les déplacements!

julien 010

 

julien 012  julien 011

Petite promenade dans les ruelles de Suzhou, c'était toujours aussi calme et silencieux, c'est vraiment ce qui me manque le plus à Shanghai. Passage obligé par Pingjiang lu, la rue ou j'habitais avant, là ça devient du n'importe quoi, c'est devenu une usine à touristes et c'est bien dommage. Malgré tout, le coté positif c'est que la vieille ville continue d'être restaurée.

 

julien 014  julien 015
 julien 016  julien 017
 julien 019  julien 018
 julien 025  julien 023
 julien 027  julien 028

 

Et Sinon, le vendeur de serpents du quartier est toujours à son poste:

julien 026

Déjeuné à Shiquanjie puis retour à SIP, Times square et Jinjihu pour le reste de l'après midi... et pour terminer, dîner à Incity dans l'un des restau à la mode de Suzhou en ce moment ou mon amie Lina a fait la queue pendant 1heure pour y avoir une table!Avant de tranquillement de se rapprocher de la gare pour rentrer à Shanghai...

 

Il n'y a pas à dire, les 2 villes sont distantes de moins d'une centaine de kilomètres et pourtant le contraste en terme de rythme ou même au niveau de la gentillesse des habitants par exemple, reste tout simplement énorme!!!

julien 029

Published by Zhu Li An - dans Suzhou life
commenter cet article
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 13:02

...que les nouveaux riches chinois ont des gouts de chiottes!!!

2012-05-29T20-09-50 2012-05-29T20-06-28
2012-05-29T20-06-09 2012-05-29T20-12-11

Et oui, une Ferrari rose bonbon avec en prime des fauteuils en moumoutte!!!

Déjà pour rouler dans une caisse italienne, il ne faut pas avoir honte, mais là franchement c'est le comble du ridicule et du mauvais gout!

Photos prisent juste derrière Time Square... j'en avais parlé et beaucoup refusaient de me croire... et encore je reste persuadé que je finirais par trouver une Ferrari au autre bagnole de Kéké avec une carroserie Hello Kitty!

Published by Zhu Li An - dans Shanghai life
commenter cet article
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 11:38

Je sais que cela fait bien longtemps que je n'ai pas écrit un article sur mon blog, cela ne veut pas dire que je suis mort, ni que j'ai quitté la Chine... Cela veut seulement dire que je n'ai pas grand chose à raconter...

 

Shanghai bien que situé en Chine et à plus de 10.000km de la France, ne me donne pas ce parfum d'exotisme et d'aventure que je pouvais ressentir à Suzhou. Cette métrople est stérile, sans aucun charme, ou bien seulement en apparence pour les amateurs de bling bling qui aiment recevoir des paillettes dans les yeux, mais cela reste une coquille vide, un décor de théatre dès qu'on apprend à observer un minimum. J'irais même jusqu'à dire que c'est une verrue, une abomination de l'espèce humaine, qui ne devrait pas exister, comme la grande majorité des métropoles d'ailleurs...

 

Bref, vous l'aurez compris, je ne suis toujours pas sous le charme de cet endroit. Malgré tout, je me suis fait à la vie ici... même si elle extrêment routinière et n'apporte pas ou peu de surprises...

 

Attention! Cela ne concerne pas mon boulot, sur ce point là, je continue de m'éclater comme un petit fou, c'est d'ailleurs de là que je tire l'essentiel de ma motivation à rester ici et la force de continuer d'avancer jour après jour.

Bref, la semaine, c'est metro boulot dodo, les journées et couchés de soleil défilent au bureau sans que je ne les vois passer...

2012-05-29T19-55-05
2012-05-29T19-56-21

Et le weekend, c'est un changement radical de rythme, je continue de mixer de manière anonyme aux platines de quelques bar lounges réputés de la ville durant la nuit et je dors la journée...

2012-05-29T20-18-53
2012-05-29T20-18-06

Rien de passionnant, je vous l'avoue, mais ce rythme de vie à l'avantage de me permettre d'économiser un maximum chaque mois pour préparer un jour, l'après Shanghai....

Published by Zhu Li An - dans Shanghai life
commenter cet article
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 06:39

Quand j'y repense le métro de Shanghai s'est énormement développé depuis mon premier séjour ici en 2005, ou il y avait seulement 3 lignes d'ouverte!

Underground Traffic

 

Ce matin en allant bosser, le métro était particulièrement bondé, encore plus que d'habitude... je n'ai que 3 stations à faire, mais je les sens bien passer.

 

Je m'apprêtais à me sentir soulager lorsque la rame dans laquelle je me trouvais arrive enfin à la station à laquelle je descends. Mais oh surprise, au lieu de s'arrêter, elle continue son chemin et ne s'arrête qu'à la station suivante!!!

 

La moitié des gens présent dans la rame sort et marche directement vers le quai d'en face,  sans être particulièrement étonnée ou énervée, pour reprendre une rame dans le sens opposé.

 

Il faut croire que ça arrive régulièrement... En discutant avec un collègue suédois qui prend aussi la ligne no.1, il lui est arrivé la même chose la veille... Moi c'était la première fois, même si qu'en j'y repense j'ai déjà vu des rames passer sans s'arrêter à ma station quand je prends le métro le matin... chose que je peux comprendre, vu qu'il n'y a pas beaucoup de monde à attendre à cette station... en revanche, il y a énormément de monde à descendre à celle ou je m'arrête!

 

Bref, on peut dire tout ce qu'on veut sur notre RATP nationale... mais ça ne m'est jamais arrivé à Paris!

Published by Zhu Li An - dans Shanghai life
commenter cet article
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 00:09

Bon je ne vais pas faire un film, tout le monde sait que cette ville a connu un essort fulgurant, ce n'est pas un euphémisme... Mais voilà, les chinois ont-ils vu trop grand et voulu faire trop vite??? Et surtout l'ont-ils fait à la Chinoise avec des matériaux bas de gammes comme c'est trop souvent le cas??? Au point même que les symboles de la ville en soient menacés...

 

voici quelques photos pompées sur le célèbre site Chinasmack:

 

shanghai faille 3 lujiazui-shanghai-ground-crack-08 lujiazui-shanghai-ground-crack-04

 

Au pied des plus hautes tours de la ville, (dont la futur plus grande qui est toujours en construction) sont apparues de nombreuses fissures... Oui Pudong qui est le symbole du renouveau de Shanghai est un ancien marécage... donc le sol est instable un peu comme Mexico... Et en attendant le sol s'enfonce sous le poids des grattes-ciel...

 

Après la Venise de l'Orient à Suzhou, nous aurons donc très bientôt les tours de Pise de l'Orient à Shanghai! voir même pire...

pudong2040.JPG

Published by Zhu Li An - dans Shanghai life
commenter cet article
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 07:46

Aujourd'hui j'ai reçu un coup de téléphone de mon propriétaire pour me rappeler que la semaine prochaine je dois verser les 3 prochains mois de loyer. Comme si j'avais oublié...

 

Ensuite il m'annonce que si à la fin du bail (fin aout 2012) on décide de rester dans l'appart il y aura 10% d'augmentation... rien que ça! et ça fait à peine 6 mois qu'on est là...

 

Il rajoute d'un air très déterminé que ce n'est pas la peine de négocier, il a pris sa décision... Pas vraiment surpris (vu qu'il avait refuser de signer un bail de 2 ans au dernier moment, je me doutais bien que c'était pour pouvoir justement nous augmenter) mais très énervé sur le coup, je ne réponds rien, je demande simplement à combien s'élèvent les factures d'eau, d'électricité et de gaz des 3 derniers mois et quand il pourra nous les apporter... Il me répond qu'il ne sait pas encore. "quoi comment-ça tu ne sais pas!? pourquoi tu me téléphones alors?!!".

 

Un peu surpris par mon haussement de ton, il reprend son air déterminé et me dit qu'on pourra lui dire au moment de verser les 3 derniers mois si on choisit de rester ou pas.

 

Je lui dis non, hors de question, déjà je dois en parler avec mes colocs et ensuite je lui rappelle que le contrat qu'on a signé stipule qu'on doit seulement le prévenir 2 semaines en avances et donc qu'on le préviendra certainement pas avant ce délai là!

 

Il marque un temps d'arrêt, j'en profite pour remettre une couche en lui disant que si jamais on décide de partir, dans le contrat rien ne nous oblige à accepter les visites d'éventuel futur locataire lors des 2 dernières semaines, du coup nous ne tolérons aucune visite avant le jour notre départ!

 

Il répond simplement "dois-je comprendre que vous n'avez pas l'intention de rester?"

 

Mais non, voyons, je n'ai pas dit ça... attend ne quite pas, mon chef passe à coté, je vais lui demander si je peux avoir 10% d'augmentation de salaire l'été prochain pour payer mon augmentation de loyer... Ah bah non, il ne veut pas...

 

Mon proprio rigole jaune... du coup je lui dis simplement de me rappeler quand il viendra déposer les factures puis lui raccroche à la gueule...

 

Et moi qui le trouvais cool jusqu'à présent...

 

Sinon si vous avez des techniques de négociation pour faire changer d'avis votre propriétaire chinoisShanghaien qui veut augmenter votre loyer, je suis preneur!

Perso pour le moment, à part le menacer de le balancer au fisc chinois, je ne vois pas trop. (oui une technique assez simple pour faire baisser le loyer est de ne pas réclamer de facture officielle, du coup le propriétaire ne déclare pas la location et garde pour lui le montant des taxes...)

Published by Zhu Li An - dans Shanghai life
commenter cet article