• Zhu Li An
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou

Recherche

25 septembre 2008 4 25 /09 /septembre /2008 05:31

A l’occasion des J.O. de Pékin ou bien de l’Expo Universelle de Shanghai,

Les autorités chinoises de ces villes, qui doivent certainement avoir honte de certains comportements de leurs concitoyens, ont donc lancé de grandes campagnes d’éducation vis-à-vis des habitants; Pour tenter de leurs apprendre par exemple, la politesse, à ne plus cracher par terre, laisser sortir les gens du métro avant d’essayer de rentrer dedans, traverser uniquement quand le feu pour les piétons est vert, à être plus civiliser au volant, ne plus griller dans les files d’attentes, moins klaxonner…

 

C’est une source de création d’emploie en plus, c’est ainsi qu’à Shanghai, il a des personnes payées pour mettre en rang les chinois de chaque coté des portes du métro et les empêcher de rentrer dans les rames, avant que les passagers ne sortent… D’autres personnes à certains passages piétons sont payées pour bloquer le passage avec une chaine quand le feu est rouge et ainsi empêcher les chinois de traverser n’importe comment…

 

Ces chinois sont vraiment de grands enfants!

 

Cependant il faut admettre que ce genre de campagnes commence à porter ses fruits.

C’est ainsi que lors d’une viré d’une demi-journée à Shanghai au début du mois pour faire de la paperasserie au Consulat (oui je ne vais généralement qu’à Shanghai que quand j’y suis obligé), bref j’ai pu constater que même si le trafic est toujours abominable, les gens sont un peu moins nerveux au volant que dans le passé. Désormais je trouve que les automobilistes de Suzhou sont bien plus bourrins et irrespectueux que ceux de Shanghai.

 

Mais les choses pourraient s’améliorer à Suzhou aussi, vu que la ville a été nominée comme ville de la culture chinoise pour 2009, la municipalité a donc également lancé des campagnes d’éducation et de sensibilisation au code de la route. C’est ainsi qu’aux heures de pointe, à tous les principaux carrefours de la ville, des policiers, agents de circulations ainsi que des chinoises avec une casquette rouge et un ruban, sans doute les comités de quartier?  (voir photos), tentent de mettre un peu d’ordre et de leur inculquer certaines notions pourtant bien élémentaire et complètement logique chez nous.

Exemple de conversations que j’ai pu entendre:

Dame à la casquette rouge à une cycliste:

« Veuillez reculer votre vélo derrière la ligne de stop »

Cette dernière est complètement outré qu’on puisse lui demander une telle chose, comme si on bafouait ses droits élémentaires de cycliste…

Du coup la dame à la casquette rouge remet une couche:

« Oui madame, ceci est une ligne stop, ça veut dire que quand le feu est rouge vous devez arrêter votre vélo avant celle-ci! »

Autre exemple à un autre carrefour:

Toujours une dame à casquette rouge à un cycle

- non monsieur, vous ne pouvez pas passer le feu est rouge donc vous ne pouvez pas tourner, vous devez attendre que la flèche passe au vert.

- Feu rouge, flèche verte? Mais qu’est ce que sont ces animaux là?!?

De plus ils semblent avoir accordé plus de pouvoir aux agents de circulation, vu que jusqu’à présent ceux-ci étaient très peu respectés. J’ai pu voir que ceux de Guanqianjie étant supposé d’empêcher les véhicules de circuler dans la rue piétonne,  ont été équipé de talkie-walkie et on vu leurs effectifs doublés. Je les ai vu à l’œuvre le weekend dernier, un scooter s’est engagé sur la voie piétonne en dépit des coups de sifflets des agents de circulations qui lui couraient après, l’un a pris son talkie et prévenu ses collègues, ils sont tombés violemment à 6 sur le scooters au croisement suivant et résultat le chauffard s’est vu confisquer son engin, malgré ses vives protestions… Bien fait pour sa gueule!

Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article

commentaires