• Zhu Li An
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou

Recherche

4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 08:58

Dernièrement, ayant fait beaucoup de déplacements professionnels en Chine, j'ai remarqué un détail amusant (ou pas...).

 

Comme j'ai déjà du en parler dans mon blog, les chiffres ont certaines significations en chinois, le 4 symbolise la mort et est donc un chiffre porte malheur en Chine, (4 et la mort ont la même phonétique en chinois), je profite d'ailleurs du fait que nous soyons le 4 septembre pour en parler...

 

Bref, j'ai remarqué que dès que je rendais dans un endroit un peu paumé, en avion ou en bus et que j'étais le seul laowai (occidental) ou presque, à bord, on m'attibuait d'office et de façon quasi systèmatique le siège no.44!!!

 

Sans doute, ont-ils pensé qu'étant étranger je n'y preterais pas attention?! Ils sont vraiment trop sympas ces chinois!

Published by Zhu Li An - dans un peu de Culture
commenter cet article
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 11:19

Mais avant toute chose, quelques notions de bases concernant le "language codé" des chinois avec les chiffres et les lettres...

 

Que cela soit à cause de la censure sur internet,

comme par exemple la célèbre expression: 牛B qui en caractère s'écrit 牛屄  et dont le sens littérale signifie chatte (vagin) de vache, mais est utilisée par les chinois pour décrire quelque chose de "cool". sauf que le caractère 屄 (chatte) est censuré sur de nombreux sites internet voir même pas présent dans certains systèmes informatique ou O.S. de téléphone portable. regardons un peu la phonétique maintenant,  牛屄 en pinyin ça donne niu bi puisque le bi est censuré, les chinois l'ont simplement remplacé par un B (prononciation anglaise)


ou bien juste d'ordre pratique pour gagner du temps via SMS ou autres,

comme par exemple "521" pour dire je t'aime... pourquoi? parce qu'en phonétique 521 cela donne Wu Er Yi ce qui est assez proche de Wo Ai Ni (我爱你)qui signifie je t'aime. C'est ainsi qu'il y a des significations pour tous les chiffres et c'est pour ça que vous verrez également des adresses de sites web chinois uniquement composés de chiffres.

 

Bref maintenant place à l'humour et aux moqueries visant les propriétaires de ce genre de 4x4:

Capture d’écran 2012-07-06 à 19.18.20

Oui car en language internet chinois, BMW X5 cela signifie 别摸我,操我! que l'on peut traduire par "ne me touche pas, baise moi!" 别摸我 Bie Mo Wo, ne me touche pas; X est souvent utilisé pour remplacer le caractère 操 cao (fuck), censuré sur pas mal de sites web et si vous avez retenu la leçon, 5 signifie aussi 我 wo, moi.

Si vous ne trouvez pas ça drole, cela veut juste dire que vous n'êtes pas restés en Chine assez longtemps...

Published by Zhu Li An - dans un peu de Culture
commenter cet article
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 14:33

DES-POKER-thumb-300x367-3038.jpgArticle spécialement dédicacé à Benjamin, futur connard veinard d'expatrié à Suzhou, qui voulait en savoir plus sur le jeu de dès auquel jouent les chinois en boite, chose promis chose du...

491906b220795.jpg

Alors chaque joueur à un gobelet et 5 dés, le but du jeu est deviner la somme globale de dès, en faisant monter petit à petit soit le nombre de dés, soit la valeur des dés (par exemple 5 dés affichant le chiffre 6).

 

Pour commencer, après avoir secouer son gobelet il faut au moins avoir 2 dés de la même valeur (par exemple de 2 dés indiquant 4), le 1 est nombre joker, il peut remplacer n'importe quelle valeur, sauf si le premier joueur l'utilise en disant par exemple: "3 dés de 1" dans ce cas, pour cette partie, le 1 ne pourra que être 1.

 

Ensuite on commence par le nombre de joueurs, si il n'y a que 2 joueurs, le premier à joueur dira: "2 dés de valeur x" si il y a 3 joueurs "3 dés de valeur x"... Mais cependant, rien empêche de démarrer à un nombre plus important.

 

Ensuite le second joueur doit obligatoirement enchérir soit le nombre de dés de premier joueur soit la valeur, par exemple si le premier joueur a dit "3 dés de 3", le second joueur peut dire "3 dés de 4 (ou 5 ou 6)" ou alors 4 dés de la valeur qu'il veut...

 

Le premier joueur a avoir un doute, soulève son gobelet pour indiquer qu'il ne croit pas ce que l'autre joueur vient d'annoncer, par exemple si l'autre joueur annonce "6 dés de 5" et que vous en avez qu'un seul dé de 5, il y a une forte probabilité qu'il n'a pas 5 dés de 5 (même en incluant les dés de 1). L'autre joueur soulève alors son gobelet et admettons qu'il a 3 dés de 5 et 1 dé de 1 et 1 dé de 3; avec votre dé de 5 cela fait au total 5 dés de 5, il a donc perdu et doit boire...

2380_1256558174rxH8.jpg

Rien empêche ensuite de bluffer, vous pouvez débuter par exemple une partie en annonçant 3 dés de 4 même si vous n'en avez pas un seul...

 

Par contre comme la musique est souvent très forte, les gens jouent en comptant avec les mains, mais attention les chinois ne comptent pas comme nous:

Capture-d-ecran-2010-09-13-a-18.18.10.png

Et pour le 10, suffit de montrer son poing ou bien de faire un X avec ses index.

 

j'espère avoir été assez clair, mais rien ne remplace la pratique, c'est en forgeant qu'on devient forgeron, mais au moins vous avez les bases et avez ainsi moins de chance de sortir de boite à 4 pattes.

dede

Published by Zhu Li An - dans un peu de Culture
commenter cet article
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 03:22

Vous savez bien que les chinois ne respectent rien, ni le code de la route, ni  l'environnement, ni même leur propre peuple et je ne parle même pas de la propriété intellectuelle...

 

Cela représente malgré tout un sacré avantage dans beaucoup de domaines, la contrefaçon forcement mais aussi la publicité.

 

Une maison de thé de Suzhou, c'est fait une publicité d'enfer grâce à la coupe du monde, le tout pour un prix dérisoire... vu qu'elle n'a pas versé le moindre centime de droit d'image...

2010 2037 2010 2036

2010 2038

Si elle avait du le faire, ça lui aurait couter des millions d'euros!!!

Published by Zhu Li An - dans un peu de Culture
commenter cet article
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 04:48

Samedi soir, j'étais invité à l'anniversaire d'une copine chinoise de longue date, depuis le temps qu'on se connait, elle a mit sa face de coté et on s'est toujours parlé franchement et directement, bref on a pas trop de secret entre nous...

Mais quand même, lorsque je suis arrivé au restaurant ou elle avait convié tous ses amis, je fus surpris de voir qu'elle a eu le culot de mettre son "porte-feuille" et son "vibromasseur" sur la même table!

Interpellé sur l'instant, je réfléchis aux problèmes liés au fait que les chinois cherchent à s'enrichir  le plus rapidement possible et par tous les moyens et le fait que les parents et la famille en général ont encore trop d'influence sur le choix du futur époux ou femme de leur progéniture unique... 

C'est ainsi que ce schéma apparut dans ma tête, et je pense qu'il résume bien la situation de beaucoup trop de couples en Chine:

Capture d’écran 2010-06-28 à 12.56.04

Dans le milieu ou je travaille actuellement plus qu'ailleurs je bien placé pour m'en apercevoir; de plus la toute première chinoise avec qui j'étais sorti, vient de demander le divorce à son époux qui a été imposé par sa famille, après à peine 2 ans de mariage!

Published by Zhu Li An - dans un peu de Culture
commenter cet article
27 juin 2010 7 27 /06 /juin /2010 06:28

Ceux qui me connaissent bien savent le genre de musique que je passe la plus part du temps, mais ça veut pas dire que je n'apprécie pas pour autant de la musique plus posée, voir carrément des chansons chinoises, si si je vous jure, c'est vrai, j'aime ça!!! Enfin dans certaines proportions quand même...

Sauf que l'autre jour une très jolie chinoise du Sichuan m'a passé ce morceau:

 

Avouez que la musique chinoise peut-être sympa quand même, non?

 

Published by Zhu Li An - dans un peu de Culture
commenter cet article
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 22:43

 

A Canton, les jeunes chinoises veulent un mari riche:

Selon une étude citée par le China Daily, près de 60 % des lycéennes chinoises attendent d'abord de leur futur mari qu'il soit riche : elles rêvent de trouver un héritier, qui les mettrait a l'abri du besoin.


Ce sondage a été réalisé début 2010 par la Fédération des femmes de Canton, dans le Guangdong, auprès de 992 lycéennes. 59,2 % d'entre elles affirment qu'elles préféreraient épouser un homme âgé de moins de 30 ans, et 57,6 % souhaitent qu'il soit issu d'une famille financièrement très à l'aise ... Ces jeunes files ne rêvent donc pas exactement du prince charmant, mais plutôt de se trouver un fils à papa qui les mettrait à l'abri du besoin. 

Selon Liu Shuqian, professeur à l'Université de Canton, citée par le China Daily, " bon nombre de lycéennes veulent plus que tout s'assurer une vie confortable sans avoir à se battre par elles mêmes."

Autres chiffres révélés par ce sondage, à propos de la fidélité dans le couple : 20 % des jeunes filles interrogées affirment qu'elles toléreraient les écarts conjugaux de leurs compagnons et elles ne sont que 10 % à affirmer qu'elles seront fidèles toute leur vie à une seule personne.

L'argent d'abord, une fidélité à géométrie variable ensuite. Mais à Guangzhou seulement, pas question d'en tirer une conclusion générale quant au cynisme des jeunes Chinoises.

(source: Aujourd'hui la Chine)


Pas question d'en tirer une conclusion générale quant au cynisme des jeunes chinoises??? Attend, je suis certain que pour le même sondage à Shanghai, les résultats atteindraient 80% au minimum!!!

et pour illustrer le phénomène, une petite vidéo d'un studio australien qui fait fureur sur les forums chinois, ils ont rapidement fait le lien avec le comportement de plus en plus de chinoises (vidéo pompée sur le blog de mon colloc: http://www.marketing-chine.com/)

 

 
Published by Zhu Li An - dans un peu de Culture
commenter cet article
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 13:08

J'ai revu mon ex aujourd'hui, quand on a rompu, elle avait laissé pas mal d'affaires chez moi et j'ai insisté pour qu'elle les récupère vu qu'elle part pour le Japon vendredi.
 

Elle est donc passé chez moi cet après-midi, on a discuté pendant plus de 3 heures, entre crise de rire et de larmes...
 

les sentiments sont toujours là d'un coté comme de l'autre, mais elle reste persuadé  que notre relation ne peut pas avoir de fin heureuse. Quand je lui ai demandé pourquoi, elle a fait l'effort de mettre sa "face chinoise" de coté et m'a donné sa vision des choses, la façon dont elle a vécu notre relation... En l'écoutant se livrer en toute franchise pour la première fois, sur les reproches qu'elle avait à me faire; moi j'ai craqué et ai fondu en larme en me disant à quel point j'ai pu être con et même égoïste...
 

Ce qui est dingue, c'est la manière complètement différente dont on pouvait interpréter un évènement, et ensuite nos façons de réagir face à cet évènement n'étaient pas les même non plus, et parfois en plus on ne comprenait pas la réaction de l'autre. Elle m'a dit que certaines de mes réactions l'avaient énormément blessé, alors que moi je ne me doutais absolument de rien.
 

Aujourd'hui, j'ai encore pris une sacré leçon, même si elle fut l'une des plus douloureuses. Mais d’un autre coté, je suis content de l’avoir revu et de lui avoir parlé, car maintenant tout est clair, je sais pourquoi on en est arrivé là, même si je la regrette toujours, je vais pouvoir tourner la page un peu plus facilement. 

Published by Zhu Li An - dans un peu de Culture
commenter cet article
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 08:11
En Chine, ces petits arbres sont relativement bon marché, difficile de résister à l'envie d'en acheter un... Mais encore faut il savoir s'en occuper, car ces petits êtres fragiles ne pardonnent aucune erreur, trop d'eau, pas assez, trop de soleil, pas assez, la sanction est immédiate, ça se traduit généralement par une importante perte de feuillage.

J'en ai acheté un l'été dernier, en fait je voulais m'en acheter plusieurs, mais je voulais d'abord voir si j'étais apte à les garder en vie. J'avoue que je l'ai honteusement laissé à l'abandon durant cet hiver qui a été long et très pénible sur le plan personnel... Il faisait pitié à voir, le pauvre n'avait presque plus de feuilles.

Après avoir décidé de le sauver, je suis allé demander des conseils aux vendeurs du marché des plantes et des animaux de Suzhou et au hasard d'une promenade dans la vieille ville, je suis tombé sur un rassemblement de papis chinois qui a lieu tous les weekends.  Ils se retrouvent à un endroit avec leurs bonsaïs, les revendent, ou les troquent et s'échangent des tuyaux pour les entretenir, certains donnent même des leçons.

Non, non, non, inutile de me demander ou à lieu ce rassemblement, je ne dirais rien, c'est mon secret à moi.

Bref, après plusieurs discussions et prise de conseil, j'ai donc changé la terre, mis de l'engrais et l'ai régulièrement copieusement arrosé et baigné. Normalement j'aurais du le tailler avant le printemps mais un papi m'a conseillé d'attendre pour être sur qu'il reparte.

Et ces efforts pour le sauver furent récompensé, voici le résultat:
2010-1804.jpg

 Je crois que j'ai gagné le droit de m'en acheter un deuxième...
Published by Zhu Li An - dans un peu de Culture
commenter cet article
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 03:21

Nongmin农民, en chinois cela signifie paysans, le dire à un chinois est très insultant, spécialement pour les citadins.

00221910dbda0ced6c420d.jpg
Dans les villes chinoises développées, on les appelle aussi les travailleurs migrants, qui ont quitté leur campagne pour gagner un peu plus d'argent, vivent souvent dans des baraquements à coté de chantiers ou usines, bref ont des conditions de vie très précaires. Durant le nouvel an chinois, ils rentrent tous chez eux.

Et c'est l'un des cotés plaisants du nouvel an chinois, Suzhou se vide, les rues sont plus désertes et plus calmes... Maintenant que le nouvel an chinois est terminé, ils reviennent et je ne peux m'empêcher de faire la différence, surtout sur la route, car les mecs qui conduisent les minivans chinois comme des burnes ce sont eux, les mecs qui conduisent les camions tout pourris qui polluent un max, sans aucun respect pour le code de la routes, c'est encore eux et les mecs qui conduisent des E-bikes surchargés, sans regarder ce qui se passe autour d'eux, comme si ils étaient tous seuls sur la route, et dont les crachats à un feu rouge (après un bon raclement de gorge comme ils on le savoir et l'art de le faire) manquent souvent d'attérir sur vos chaussures, c'est toujours eux!
road--50-.jpgroad--38-.jpg
Bref le nongmin est un chinois encore moins civilisé que le chinois des villes.