• Zhu Li An
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou

Recherche

30 mai 2009 6 30 /05 /mai /2009 22:43

Jeudi 28 mai, c’est le jour J, le grand départ…


Levé à 7h, je quitte la maison avec ma mère pour l’aéroport de Nantes à 8h30, le vol pour Paris est à 11h15. Au moment de l’enregistrement, ce que je redoutais le pire arriva, ma valise explose bien sur largement les 20kg de bagages autorisés, et je tombe sur une peau de vache qui ne veut même pas négocier...sans doute qu’Air France a besoin d’argent en ce moment… Ce qui se traduit par 300 euros de taxe de surcharge!!!! Heureusement que mon père et moi-même avions des miles en réserve car du coup les 300 euros ont été converti en 12000 miles.


L’avion décolle à la bourre et atterrit donc en toute logique en retard à CDG, résultat je n’ai que 25 minutes pour choper mon vol pour Shanghai… Le dernier appel pour le vol Air France AF112 à destination de Shanghai Pudong résonnait dans le hall d’embarquement lorsque quand je suis arrivé. Il était moins une! Malgré tout l’avion décolle avec 45 minutes de retard, oui encombrement du trafic  aérien…


Le vol ne dura que 10 heures au lieu des 12 heures habituelle grâce à des courants aériens favorables. Comme d’habitude, je n’ai pu dormir de tout le trajet…

Atterrissage violent à Shanghai le vendredi 29 mai 2009 à 6h45 du matin heure locale, je n’ai jamais vu la cabine d’un avion autant secouée de ma vie, certains coffres à bagages se sont même ouvert, mais heureusement aucun objet n’est tombé. Il a fallu patienter avant de débarquer, le temps pour une équipe de chinois en combinaison anti bactériologique de scanner le front de chaque passager avec un rayon laser pour vérifier la température, pour cause de grippe porcine… Heureusement il n’y avait pas grand monde dans l’avion.


Passage de la douane sans encombre, je récupère ma valise puis direction le Maglev que je combine avec un taxi pour arriver pile poil à l’heure dans les bureaux du partenaire français basé à Shanghai, 8h30 pour ma première matinée de travail…  Et oui, même pas le temps de prendre une douche!


Je ne mélange pas vie privée et boulot donc je n’aborderais pas les sujets discutés, mais certaines décisions qui ont été prise durant le conseil d’administration auquel je n’ai pas pu assister faute d’avoir mon visa dans les temps, m’ont rendu furieux ! j’en reparlerais plus tard…


Juste avant midi, je vais à vélo avec le partenaire français jusqu’à la Gare de Shanghai toute proche acheter mon billet de train pour Suzhou, oui comme aujourd’hui est un jour férié en Chine, impossible d’avoir un chauffeur à ma disposition qu’on m’a dit.

Je peux vous dire que faire du vélo dans Shanghai après 10heures de vol dans les jambes et 6heures de décalage horaire dans la gueule, donne de sacré sueur froide!!! Et je n’avais jamais osé le faire avant car j’assimile ça à du suicide! Mais bon à la guerre comme à la guerre.


12h-14h business lunch et RAS…


14h18 départ pour Suzhou, j'arrive environ 40 minutes plus tard à la gare de Suzhou pleine a craquer de monde, me frayer un passage dans la foule avec mes 50kg de bagages ne fut pas facile. Mais l’excitation du voyage et de l’aventure qui commence vraiment me donne une énergie phénoménale!


Le temps d’aller en taxi jusqu’à l’hôtel il est déjà 15h45, le trafic était encore plus chaotique que d’habitude et il y a un monde fou dans les rues, c’est lié aux 3 jours de vacances du fameux « Dragon Boat Festival »…

Vous pensez que je vais enfin pouvoir souffler??? Et bien non, ma journée est encore loin d’être finie!!!


Tenez vous bien, j’ai juste le temps de prendre une douche et me raser, d’enfiler un costar puis c’est reparti…  ll faut que j’aille jusqu’à la boutique récupérer la carte sim et mon paquet de cartes de visite qui m’attendent… Faute de pouvoir  trouver un taxi de libre, j’opte pour un mode de transport un peu plus traditionnel,  après avoir négocié le prix, c’est parti pour un petit tour qui ne fait agrémenté un peu plus ma journée…

J’arrive à la boutique à 16h45, je vois un chinois en sortir avec une boule de glace et sourire jusqu’aux oreilles, la gourmandise et sa satisfaction se lisent dans son regard, ça fait plaisir à voir ! Je me présente aux vendeuses qui travaillent désormais sous mes ordres, elles me donnent ce que je suis venu chercher et prend quand même le temps de discuter 5 minutes avec elles avant de repartir à nouveau, le temps presse, je suis attendu à l’hôtel Sheraton à 17h pour le mariage de l’année !

Celui de mon amie et ancienne collègue d’ISUGA: Shen Jiayan, fille d’un richissime chinois local.


Forcément il a lieu dans le plus bel hôtel de la ville, il y a 35 tables de 10 couverts en moyenne ce qui fait 350 personnes d’invitées et je ne compte même pas les enfants.


Et devinez qui était le seul blanc de toute l’assemblée ??? et oui c’est bibi !


Forcement mon amie m’a réservé une place à la table d’honneur du banquet , face à elle et son futur époux…

La suite en image:

   

Quand je pense que bon nombre de chinois se sont fait des cul-sec avec ce vin qui était absolument fabuleux (pour la Chine), en le coupant même parfois avec du Sprite ou du jus d’orange, ça mériterait la pendaison sur la place public! Ce pauvre Baron de Rothschild a du se retourner dans sa tombe…

J’ai retrouvé certains collègues chinois d’ISUGA que je n’avais pas vu depuis 4 ans et qui étaient venus pour l’occasion. J’avais prévu d’aller directement au lit après le mariage, mais face à leur insistance pour qu’on aille prendre un verre ensemble, j’ai fini par craquer… les mariages en Chine sont loin d’être aussi festif que chez nous, vers 20h30 il n’y a quasiment plus personne.


Nous repartons vers nos hôtels respectif pour changer de tenu et je retrouve 1 heure plus tard mes collègues au comptoir de « ma boutique » entrain de déguster une glace.


Et oui je fais tourner le business par la même occasion !! D’ailleurs la soirée fut plutôt bonne sur ce sujet puisque j’ai rencontré quelqu’un qui peut m’introduire au près de la personne adéquate d’un des plus gros hôtels de la ville et 2 autres personnes qui seraient intéresser d’ouvrir une franchise à Changzhou, ça démarre plutôt bien…


Tous ensembles nous sommes posés au comptoir de la nouvelle boite « Phoebe » le nouvel endroit branché de Suzhou, c’est effectivement aussi terrible que l’ont m’avait dit, mais je donnerais plus de détails dans le Suzhou Clubbing Tour 2009. On a payé une tournée à tour de rôle, je suis même tombé par hasard sur un copain chinois et ce qui devait arriver arriva, ce simple verre entre collègues s’est transformée en une épique tournée générale des boites de la ville qui s’acheva dans une pâtisserie ouverte 24/24 à 4h du matin histoire de reprendre un peu de force avant d’aller se coucher, ce qui arriva une demi-heure plus tard en ce qui me concerne.
  

Voilà pour ma première journée commencée le 28 mai en France et achevée le 30 mai en Chine, je vous laisse calculer le temps passé sans dormir. (bon aller, je vous aide, à 2h30 près ça aurait fait 48h sans dormir, moins les 6 heures de décalage horaire, ce qui fait donc 48h-8h30=39 heures et 30 minutes et non je n'ai pas battu mon record...) Mais je peux vous dire Jack Bauer peut retourner se coucher avec ses 24h Chrono!!!

Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article
7 octobre 2008 2 07 /10 /octobre /2008 16:56

Pour la der des ders, j’ai préféré faire les choses en petit comité, plus simple à organiser et plus convivial également… Je comptais tabler sur à peu près 8 personnes, mais au final on s’est retrouvé à 5, les autres ne pouvaient venir pour une raison ou une autre.

Programme de la soirée, simple mais efficace, resto japonais à volonté dans la rue japonaise pour commencer puis direction la meilleure boite de la ville ou une table nous attend pour faire une dernière soirée clubbing comme je pourrais plus en faire avant longtemps… Vu quand Bretagne les boites digne de ce nom se comptent sur les doigts d’une main… ah non c’est vrai j’oubliais, il n’y en  a  même pas une seule!!!



Donc voila… et pour avoir profité, j’en ai sacrément profité! et non, afin de ne pas choquer les âmes sensibles, je n'en dirais pas plus et je ne metterais pas toutes les photos de la soirée non plus!


Mais si vous vous êtes toujours demandés à quoi ressemble l'ambiance d'une boite de nuit en Chine,

voici une petite vidéo du début de soirée:



Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article
27 septembre 2008 6 27 /09 /septembre /2008 18:54

Hommage à mon déjà regretté E-Bike avec qui j'aurais vadrouillé d'un bout à l'autre de la ville durant ces 6 derniers mois. Je l'ai revendu pour 105 euros à un ancien collègue débauché par la concurrence, il compte l'offrir à sa femme. J'aurais aimé en tirer d'avantage, mais les offres précédentes était de 500, 700 et 800RMB et lui me payait directement en Euros, donc voilà...

Pour tous ceux qui voudront en acheter un, je recommande la célèbre marque taiwanaise GIANT, niveau fiabilité c'est top! En 6 mois, j'aurais fait qu'une seule maintenance dessus, juste regonfler les pneus et resserrer les freins, coup de l'opération 2 yuans chez le papi du coin. Bien que les vélos de cette marque soient bridé par mesure de sécurité et soient donc moins rapide par rapport à leurs homologues chinois qui foncent aisément à 45km/h; rien n'empêche les amateurs de vitesses de les faire débrider. Mais bon vu la circulation ici, je le déconseille, à moins d'avoir des tendances suicidaires, car même à 30km/h on se fait parfois de sacrées frayeurs!

J'ai acheté ce modèle d'abord parce que j'aime pas faire comme tout le monde et que tous les expats achètent les gros scooters, ensuite parce qu'il a de la gueule mais surtout parce que lorsqu'on a plus de batterie on peut encore avancer plus vite quand marchant et poussant son gros scooter.

Les réactions des chinois quand ils me voyaient circuler avec, furent plutôt étonnantes. Ça allait du simple sourire amusé, à la crise de fou rire, tout passant par ceux qui me regardaient bouche bé avec de grands yeux... Oui forcement, en 6 mois je n'ai pas croisé un seul autre étranger circulant avec ce type de vélo.
Je me souviens d'un soir ou j'allais faire des courses, je roulais tranquilement sur la piste cyclable, au bord de laquelle se trouvaient un chinois en mode pose chinois au bord du trottoir ( tous ceux qui ont été en Chine verront de quoi je parle, "le mode accroupi à la chinoise"). Il était au téléphone, il reste d'abord me regarder avec de grands yeux, puis explose de rire. J'entends même le commentaire qu'il fait à son interlocuteur "trop drôle je viens de voir un laowai passer en vélo électrique, trop cool...".
Autre fois, j'étais à un feu rouge dans la ville médiévale, 2 jolies nanas de 25-30 ans, arrivent à coté à bord d'un cabriolet New Beetle; elles restent me regarder amusées, la passagère me lance en chinois "cool ton vélo", je répond simplement "merci" avec un petit sourire. Celle-ci surprise me répond "oh tu parles chinois", "oui un peu"... La conductrice saisie son sac à main, prend une de ses cartes de visite et me la tend en me faisant signe de lui téléphoner, le tout accompagné d'un clin d'oeil et d'un petit sourire coquin...

Bref le vélo électrique, c'est pas mal pour la drague non plus!

Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article
27 septembre 2008 6 27 /09 /septembre /2008 03:39




Et m’y voila, dernier jour de stage, déjà 6 mois qui ont passé. J’ai quasiment fini de faire mon sourcing, il ne me reste plus qu’à terminer de mettre les prix dans un fichier excel. Du coup aujourd’hui c’est ambiance plutôt relax, ce midi mon patron m’offre le repas au resto du New City Garden Hotel, ou bossent 2 de mes potes… 13 personnes sont invitées, la plus part des gens avec qui j’ai travaillé durant mon stage et quelques autres qui ont réussi à taper l’incruste. Mais il y aura un grand absent, oui le patron en personne…

 

Repas excellent, buffet à volonté, mélange de cuisine japonaise, chinoise et occidentale, surtout que le prix n’est pas cher quand on compare aux buffets des autres hôtels de la ville.

(non non, je ne dis pas ça pour faire de la pub aux copains)

 

En théorie je devrais bosser dimanche aussi, mais ils m’ont donné ma matinée pour que je puisse enfin commencer à faire ma valise, oui il est temps je pars dans 2 jours!!

Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article
26 septembre 2008 5 26 /09 /septembre /2008 16:20
Aujourd'hui en allant au boulot, j'ai failli entrer à plusieurs reprises en collision avec d'autres vélos, vu que je ne pouvais m'empêcher de regarder le ciel, qui malgré quelques nuages est incroyablement bleu... Bref un ciel aussi bleu en Chine ça n'arrive vraiment pas tous les jours, au point que ça en devient marquant et donc ça vaut le coup de le signaler!
Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article
25 septembre 2008 4 25 /09 /septembre /2008 05:31

A l’occasion des J.O. de Pékin ou bien de l’Expo Universelle de Shanghai,

Les autorités chinoises de ces villes, qui doivent certainement avoir honte de certains comportements de leurs concitoyens, ont donc lancé de grandes campagnes d’éducation vis-à-vis des habitants; Pour tenter de leurs apprendre par exemple, la politesse, à ne plus cracher par terre, laisser sortir les gens du métro avant d’essayer de rentrer dedans, traverser uniquement quand le feu pour les piétons est vert, à être plus civiliser au volant, ne plus griller dans les files d’attentes, moins klaxonner…

 

C’est une source de création d’emploie en plus, c’est ainsi qu’à Shanghai, il a des personnes payées pour mettre en rang les chinois de chaque coté des portes du métro et les empêcher de rentrer dans les rames, avant que les passagers ne sortent… D’autres personnes à certains passages piétons sont payées pour bloquer le passage avec une chaine quand le feu est rouge et ainsi empêcher les chinois de traverser n’importe comment…

 

Ces chinois sont vraiment de grands enfants!

 

Cependant il faut admettre que ce genre de campagnes commence à porter ses fruits.

C’est ainsi que lors d’une viré d’une demi-journée à Shanghai au début du mois pour faire de la paperasserie au Consulat (oui je ne vais généralement qu’à Shanghai que quand j’y suis obligé), bref j’ai pu constater que même si le trafic est toujours abominable, les gens sont un peu moins nerveux au volant que dans le passé. Désormais je trouve que les automobilistes de Suzhou sont bien plus bourrins et irrespectueux que ceux de Shanghai.

 

Mais les choses pourraient s’améliorer à Suzhou aussi, vu que la ville a été nominée comme ville de la culture chinoise pour 2009, la municipalité a donc également lancé des campagnes d’éducation et de sensibilisation au code de la route. C’est ainsi qu’aux heures de pointe, à tous les principaux carrefours de la ville, des policiers, agents de circulations ainsi que des chinoises avec une casquette rouge et un ruban, sans doute les comités de quartier?  (voir photos), tentent de mettre un peu d’ordre et de leur inculquer certaines notions pourtant bien élémentaire et complètement logique chez nous.

Exemple de conversations que j’ai pu entendre:

Dame à la casquette rouge à une cycliste:

« Veuillez reculer votre vélo derrière la ligne de stop »

Cette dernière est complètement outré qu’on puisse lui demander une telle chose, comme si on bafouait ses droits élémentaires de cycliste…

Du coup la dame à la casquette rouge remet une couche:

« Oui madame, ceci est une ligne stop, ça veut dire que quand le feu est rouge vous devez arrêter votre vélo avant celle-ci! »

Autre exemple à un autre carrefour:

Toujours une dame à casquette rouge à un cycle

- non monsieur, vous ne pouvez pas passer le feu est rouge donc vous ne pouvez pas tourner, vous devez attendre que la flèche passe au vert.

- Feu rouge, flèche verte? Mais qu’est ce que sont ces animaux là?!?

De plus ils semblent avoir accordé plus de pouvoir aux agents de circulation, vu que jusqu’à présent ceux-ci étaient très peu respectés. J’ai pu voir que ceux de Guanqianjie étant supposé d’empêcher les véhicules de circuler dans la rue piétonne,  ont été équipé de talkie-walkie et on vu leurs effectifs doublés. Je les ai vu à l’œuvre le weekend dernier, un scooter s’est engagé sur la voie piétonne en dépit des coups de sifflets des agents de circulations qui lui couraient après, l’un a pris son talkie et prévenu ses collègues, ils sont tombés violemment à 6 sur le scooters au croisement suivant et résultat le chauffard s’est vu confisquer son engin, malgré ses vives protestions… Bien fait pour sa gueule!

Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article
17 septembre 2008 3 17 /09 /septembre /2008 07:05

Voici mon déjeuné quasi-quotidien de ces 6 derniers mois:

En plus je vous jure, en photo ça a l'air plus appetissant qu'en réalité!

Repas gracieusement offert par la société, que je partage avec collègues chinois.
D'après un sondage interne 70% du personnel ne serait pas satisfait de la qualité de la nourriture et ils auraient changé à 2 reprises de fournisseurs durant les 6 derniers mois... Nombreux de mes collègues, pourtant chinois, admettent ouvertement que la bouffe est dégueulasse, je vous laisse imaginer lorsqu'on est étranger...
Seul le personnel étranger de passage bénéficie d'un traitement de faveur et se fait livrer des plateaux repas de meilleure qualité; je devine qu'il en va de même pour le patron chinois vu qu'en 6 mois je ne l'ai jamais vu déjeuné avec ses employés. Me voila bien loin de l'Islande ou la notion hiérarchique est très faible comparé à la Chine et ou le patron de la boite ou je travaillais, pourtant un grand groupe international, déjeunait très régulièrement avec ses ouvriers...


Mais cette année j'aurais quand même appris une chose, quand on a faim on mange!
Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article
11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 07:08
Autre caméra embarquée de 5 minutes, mais cette fois ci de nuit dans l'un des plus beaux quartier de la ville...
Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article
10 septembre 2008 3 10 /09 /septembre /2008 02:54

Voici une série photos sur une curiostée de la ville que je voulais faire depuis très longtemps... Avec le retour en France qui approche, j'ai finalement trouvé le temps et la motivation de la commencer même si elle est encore très incomplète.

Dans la vieille de ville de Suzhou, une majorité d'abris de bus est construit dans un style chinois "traditionnel" avec comme but de garder une certaine "authenticité chinoise" dans la ville, mais le plus surprenant c'est que quasiment chaque abris de bus
à son propre style ou ses propres détails qui le distingue du suivant, le rendant ainsi unique!
 
 

Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article
8 septembre 2008 1 08 /09 /septembre /2008 11:03
Tout petit aperçu en vidéo de ce que je vis au quotidient à vélo:

Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article