• Zhu Li An
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou

Recherche

14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 12:22
Depuis hier, c'est parti, concert de fusées et de pétards à l'occasion du nouvel an chinois et du passage à l'année du tigre... En ce qui me concerne, le début de cette année du tigre est bien triste et l'avenir très incertain, suite à une nouvelle assassine qui m'a frappée 2 jours après mon retour... Je reparlerais dans un prochain article.

Je devais aller diner dans la famille de Lina, mais j'ai du annuler vu que je mixais dans la boite The Scene et que j'avais rendez-vous làbas à 19h pour un essai matériel et son...

Je suis assez écoeuré de n'avoir pas pu récupérer une seule photo de cette session, vu que je devais commencer après minuit que finalement le patron est venu me voir à 21:55 pour me dire que je commençais à 22:00 pour 1h30 de set. Du coup ma photographe officielle n'est pas arrivée à temps!

Session moyenne, marquée par quelques problèmes de qualité de son, je n'ai pas pu acheter les bons câbles, vu que tous les magasins du genre étaient fermés et qu'eux n'avaient pas les câbles nécessaires en stocks!!! Ce qui est dommage, vu que les dernières fois mon macbook pro envoyait du lourd niveau son!

Et le DJ résident, se sentant certainement menacé s'est déchainé alors que la vieille il se foulait à peine... De plus la MC était plus ou moins de mèche avec lui, pas un mot sur moi durant ma session mais quand est arrivé son tour, elle a bien fait son boulot pour chauffer la sale. J'ai donc été plus ou moins battu à la loyale, pas trop de regret à avoir.

Par contre, en sortant de boite, j'ai eu une surprise de taille! j'ai du dégager mon scooter ensevelie sous la neige! et rentrer jusqu'à chez moi avec, sous la neige tombant à grand flocons, fut un vrai parcours du combattant, entre dérapage dans les virages et collisions entre voitures sous mon nez... J'ai quand même fait une escale au Macdo de shilu, ouvert 24/24 pour me réchauffer et reprendre des forces...

Mais ce matin la vue depuis ma chambre avait un petit air de déjà vu lors de mon passage éclair en France...

divers2 1769

divers2 1790
divers2 1789

L
a bonne chose dans tout ça, c'est que beaucoup de chinois n'osent pas sortir leur nez dehors et donc niveau fusée et pétard, ça reste plutôt calme pour un nouvel an chinois.
 
Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article
23 janvier 2010 6 23 /01 /janvier /2010 05:07
Hier soir, je suis allé voir Avatar avec des amis au cinéma Imax de S.I.P. ; film époustouflant et encore plus en version 3D.

Sur le chemin du retour alors qu'on atteignait Modern Avenue, l'artère principale de S.I.P. plusieurs voitures de police gyrophares allumés occupent le croisement, on se demande ce qui se passe, surtout qu'il y a pas mal de débris sur la route, mon pote chinois qui conduit dit qu'il s'agit sûrement d'un camion qui a perdu sa cargaison... le fait que la télévision locale soit présente nous intrigue encore plus.

Moi je ne peux m'empêcher de déclarer qu'on dirait les débris d'un E-bike, mais je me refuse à croire que cela puisse être possible, car vu la taille des débris, seul un choc terrible a pu réduire un E-bike en de si petits morceaux...

Pourtant 100 mètres plus loin un corps sans vie, recouvert d'un drap dont seul un bras dépasse, gis sur la route et 200 mètres encore plus loin une BMW blanche est arrêtée, l'avant droit complètement défoncé et le pare-brise blanc à cause des fissures dans le verre...

Il est facile de deviner ce qui s'est passé, l'un ou l'autre a grillé le feu rouge au croisement, personnellement je pense qu'il s'agit de l'E-bike, les voitures respectent à peu près les feux rouges. Il a voulu traverser, n'a peut-être pas regarder, vu qu'il s'agit un comportement récurrent chez les utilisateurs chinois d'E-bike et il s'est fait faucher par une BMW qui passait juste à ce moment là et qui devait rouler à une vitesse très supérieure à celle autorisée...

Le chauffard dormira certainement en prison ce soir, ou il passera certainement le reste de sa vie (sauf si vraiment il a de bon guanxi, la justice chinoise n'est pas toujours très juste, un juge chinois a été exécuté pour corruption dernièrement), tandis que sa victime quand à elle, à la morgue...

Mais à la vue de cette scène, mon sang s'est glacé et mon corps tout entier s'est mis à frissonner, je n'ai pas pu m'empêcher de penser que ça aurait pu être moi... me déplaçant presque uniquement en E-bike, je m'expose à une plus grande prise de risque. même si j'ai de meilleures notion du code de la route, de meilleures trajectoires et  de manière générale un meilleur comportement et des réflexes beaucoup plus affutés que le chinois moyen, je ne peux pas tout contrôler!

les routes chinoises sont certainement les plus dangereuses au monde, mais si en ville les accrochages font parti du quotidien, les accidents mortels restes beaucoup plus rares. 
Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 12:43
Mésaventure de la soirée:
Je quitte le bureau à 19h, et j'ai quand même au minimum 20 minutes de trajet et comme j'ai faim, je roule plein pot avec mon nouvel engin, surtout que maintenant j'ai enfin acheté un casque!

je quitte le district du Wuzhong et entre dans celui de Changlang,  et continue de rouler assez vite sur la piste cyclable en klaxonnant sur tout ce qui bouge devant moi...

Je dépasse un mec à VTT lorsque celui fait une embardée sur la gauche, percute mon guidon, son pull se prend dedans et avec la vitesse de mon engin il se fait entrainer et se prend une belle gamelle... Roulant tout à gauche de la piste cyclable je n'avais aucun moyen de l'éviter à moins de percuter le terre pleins séparant la piste cyclable de la route, dans ce cas j'aurais eu beaucoup plus mal que lui.

J'aurais pu filer, mais ayant une conscience, je freine pour voir si il n'a rien, celui-ci se relève aussitôt et avant même d'avoir le reflex de ramasser ses affaires qui gisent sur le sol, il se précipite vers moi et se met devant moi pour certains que je ne fuis pas.

Il commence à m'engueuler en Chinois avant de s'apercevoir en s'approchant pour regarder à travers la visière de mon casque que j'ai les yeux bleus...

Il prend son téléphone pour appeler la police, j'avoue que je flippe un peu, mais il n'a rien et je suis certains de ne pas être en tort.

Au début je fais style je ne parle pas un mot de chinois, mais l'entendant magouiller avec une commerçante  voisine de la scène de l'accident, je décide qu'il est temps de réagir, surtout que le nombre de curieux qui s'impatiente de voir à quelle sauce le laowai va se faire manger ne cesse d'augmenter.

J'enlève mon casque, je lui dis que c'est lui qui m'est rentrer dedans et non l'inverse, il me montre l'état de son VTT Giant et me dit que je vais devoir casquer... Par curiosité je demande combien il veut et il me sort 800RMB... ça aurait pu être pire...

Mais 800RMB pour 2 gardes-boues pliés, ça fait quand même très cher payé!!!

Là je lui sors "mais parce que je suis blanc tu me prends pour un con ou quoi?!?"
因为我是外国人你觉得我很笨吗? ( c'est la phrase à sortir à un chinois pour qu'il comprenne qu'il n'est pas tombé sur un pigeon)

800RMB, y a pas moyen! on attend la police!

Là il encaisse le coup grave, il se rend compte qu'il n'est pas tombé sur le pigeon du siècle.

Il prend son portable appelle je ne sais qui, je décide de faire de même, j'appelle mon assistante et un pote flic...

Une guerre des nerfs s'installe et à ce jeu je suis devenu très fort, plus fort que bon nombre de chinois, je lui fais comprendre que j'ai tout mon temps et je n'ai rien à faire de la soirée de toute façon...

la police tarde à arriver, il rappelle et comme je suis étranger il me demande de quelle nationalité je suis de façon à ce que quelqu'un parle ma langue intervienne sur le lieu de l'accident (dans le pire des cas ils enverront un flic anglophone...) Je lui réponds que je suis islandais, c'est l'une des langues les plus rares au monde... parlée par un à peine un peu plus de 300.000 personnes sur terre... et visiblement le mec n'a jamais entendu parler de ce pays... tout comme la personne du standard téléphonique de la police qui lui dit qu'il sera impossible de trouver un traducteur parlant cette langue.

Plusieurs chinois assistant à la scène demande à voir mon permis moto, je leur dis que je les emmerdes, que je n'ai pas de permis moto vu que je conduis un E-bike, mais ils refusent de me croire et continuent d'inspecter mon engin à la recherche d'un pot d'échappement, car si effectivement je conduisais un scooter à moteur thermique, même si c'est lui qui m'est rentré dedans et s'est cassé la gueule, j'étais en tort.

Un pote du chinois accidenté parlant un peu anglais arrive sur les lieux, il essaye de me faire dire que je l'ai percuter par derrière et donc que je suis en tort, mais je refuse de céder. Et autre moment comique, celui-ci essaye de m'apprendre le code de la route, en Chine si tu es derrière tu es en tort... "non mais mec, arrête de déconner, qui a inventé le vélo et la voiture et le code de la route??? Ce n'est pas les chinois, c'est les européens!"

Un motard de la police finit enfin par arriver, les chinois expliquent leur version des faits, le mec fait toute scène comme quoi il a mal à sa jambe alors que tout à l'heure il affirmait à la commerçante qu'il n'avait rien du tout...

Le policier très calme et très professionnel mais ne parlant pas anglais me demande si je parle chinois et si je peux expliquer ma version des faits.

Ayant du mal d'un point de vu vocabulaire à expliquer que je ne lui suis pas rentré dedans par derrière comme il affirme, j'ouvre ma sacoche, prends un carnet avec un crayon et dessine les trajectoires de chacun ayant conduis à cet accident...

Les chinois continuent de nier et disent que je roulais trop vite, moi en toute franchise je réponds c'est vrai je roulais vite, et c'est pour ça que je roulais tout à gauche de la piste cyclable (j'explique que c'est comme sur l'autoroute, les véhicules les plus rapides roulent à gauche, et là-dessus le flic répond que j'ai raison) et que je n'ai pas pu l'éviter quand il s'est rabattu sur ma trajectoire.

Il est temps de casser leurs argument, je lance au flic, "bon ok admettons, je l'ai percuté par derrière, dans ce cas regarde mon e-bike, ou sont les traces du choc???, bah oui il n'y en a pas, car il m'a percuté sur le coté au niveau du guidon!!!".

Encore une fois le flic déclare qu'il a plus tendance à me croire moi.

Les chinois vont jouer leur dernière carte, ils disent qu'ils ont un témoin qui a vu de ses propres yeux que je l'ai percuté par derrière... oui la fameuse commerçante.

Celle-ci arrive et gueule en faisant tout un scandale "oui j'ai tout vu, j'étais là, c'est le laowai qui lui est rentré dedans, il est en tort à 100%!!!"

Moi je regarde le flic et lui sort 她看什么了?她都没看啊,她在她的店里面!她要骗我因为我是外国人!"mais elle a vu quoi, elle a rien vu du tout, elle était dans sa boutique et elle a juste vu un mec à terre et moi debout, elle veut me niquer parce que je suis blanc!"

Ce dernier argument, ils ne s'y attendaient vraiment pas, ça fait éclater de rire la foule de chinois, la commerçante remet une couche, je la coupe et lui sort "mais oui je vous ai entendu magouiller tout à l'heure, oh c'est un laowai, il a de l'argent, on va le faire cracher... donc oui elle a rien vu, ils veulent juste me niquer parce que je suis blanc!!!"

les chinois qui assistent à la scène continuent de se marrer, même le policier décroche un très large sourire, la commerçante quand à elle a perdu la face...

Le policier déclare que c'est 50/50, responsabilité partagé, moi je ne suis pas content, mais il faut bien avancer un peu, sinon on va y passer la nuit.

le chinois et son pote déclarent qu'ils ne veulent pas aller au poste de police, moi je dis que je n'ai rien à me reprocher et que je suis prêt à y aller si nécessaire...

Le flic me dit que c'est plus sage de négocier directement avec eux, moi je lui dis que je refuse de négocier avec ces voleurs car il me réclame 800RMB pour les faibles dégats sur son vélo... celui-ci prend un air outré et engueule le chinois "quoi, tu as osé réclamer au laowai 800RMB pour des broutilles!!!" L'autre tout penaud se défend, mais non non, je lui ai juste dit le prix de mon vélo neuf...

Finalement on conclu la somme de 50RMB pour changer ses 2 gardes-boues et re-axer son guidon... et encore je suis sur que je me suis fait enfler de quelques RMB!
 
Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 05:42
Hier en milieu de matinée, mon assistante m'a montré un série de photos datant du matin même, prise aux abord d'une usine de Suzhou Industrial Park.

Les employés ont tous cessé le travail et se sont rebellé contre les dirigeants de la société
 Wintek Industry pour protester contre la décision de l'entreprise de renvoyer une employée malade et donc absente depuis plusieurs semaines car intoxiquée par un produit chimique à son poste de travail (le N-Hexane); et dénoncer leur conditions de travail: 12 heures par jours, heures supplémentaires peut ou pas payé et 1/2 à une journée de repos par semaine.

Les photos ont été immédiatement censuré sur Baidu, le principal moteur de recherche chinois, mais ont été rapidement publiées sur d'autres sites. 

T1EJlsXnpeXXaH.X6XT1Fs8sXoxnXXaH.X6X
T1esJsXbFxXXaH.X6XT1JdhsXkViXXaH.X6X 
T1TJdsXbpkXXaH.X6X T11dXsXndlXXaH.X6X
T1rdhsXo4iXXaH.X6XT1YJXsXlVlXXaH.X6X
T1aZRsXhxuXXaH.X6XT1EcpsXapFXXaH.X6X

Ce qui porte à 2 le nombre de mouvement contestataire à Suzhou en une semaine, lundi dernier en allant travailler, devant une société en centre ville une dizaine d'employés se tenait devant les grilles avec des banderoles indiquant leurs revendications, ça a provoqué un embouteillage monstre, j'ai regretté de m'être pas arrêté prendre des photos...

Mais c'est mal barré, à Suzhou on compte 1 policier pour 20 habitants!!! 

Malgré tout, peut importe la censure qui règne sur le web en Chine, Internet et la vitesse à laquelle circulent les informations sur la toile, reste le principal ennemie du parti communiste chinois
Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 07:05
Résumé des derniers affrontements entre moi et l'appartement du dessous:

- Vendredi 1er janvier, hé forcement réveillon du 31 oblige, le 1er on a souvent besoin au minimum d'une longue grasse mâtinée réparatrice... bien que n'ayant pas fait des folies, non je suis rentré vers 2 heures du matin en compagnie d'une amie japonaise que j'hébergeais pour l'occasion. Mais vaut mieux prévenir que guérir, en rentrant, j'ai sorti ma trousse à outils, je suis redescendu, ai de nouveau forcé le panneau électrique principal de l'immeuble, sauf que cette fois-ci au lieu de simplement coupé l'alimentation de l'appart en dessous, j'ai démonté le contacteur, sectionné les câbles électriques derrière, et l'ai remonté, avant de refermer le panneau...

Ce jours là, les travaux et le bordel qui les accompagne ont commencé presque avec 2 heures de retard!!!

- Samedi 2 janvier, ayant eu besoin de me lever de bonne heure pour faire quelques courses en ville, ça ne m'a pas vraiment dérangé. Mais une fois de retour, c'était tellement insupportable que je me suis résigné à me réfugier dans un café avec Wi-Fi le reste de la journée...

- Dimanche 3 janvier,  pour solutionner la dernière panne que j'ai saboté, ils se sont branché sur l'alimentation principale de l'immeuble, du coup si je coupe, je coupe pour tout le monde et moi avec... du coup réveil à 8 heure pétante avec l'habituel vacarme qui me donne des pulsions meurtrières... je résous à me lever, totalement dépité, puis à prendre mon petit déjeuné... C'est là qu'une idée fit "plop" dans ma tête, je me suis souvenu d'un commentaire d'une chinoise comme quoi les chinois ne se plaindraient pas si je faisais moi aussi un vacarme d'enfer... et bien c'est ce qu'on va voir!!!

Je saisis mes 2 enceintes géantes dans la salle à manger, les pose à cheval sur 2 chaises pour bien orienter le son vers le bas, sort mon mixer et un câble de ralonge, régle le volume sur maximum, part me réfugier dans ma chambre, allume mon MacBook Pro, relie 2ème sortie son à la petite chaine stéréo de ma chambre pour le monitoring, également réglée à fond... Sort mes boules Quies et c'est parti j'appuie sur play:

"Radio Suzhou Techno, bonjour! il est 8:30 du matin c'est parti pour une session d'une heure et demi d'electro-house, avant d'enchainer sur de la psy-trance-goa!!! ouais ouais ouais dès le matin, nous on est des ouf et on va vous exploser les tympans!"
CIMG1543.JPG 

Moi qui compte mixer sérieusement à partir du mois de février et qui ai en plus une soirée en tant que DJ guest courant janvier, ça tombe bien j'ai besoin de m'entrainer!

Je me suis absenté une heure durant la matinée et bien entendu je leur ai laissé une playlist. La porte de l'appart reste ouverte et d'habitude le matin quand je pars bosser, les ouvriers me lancent un regard moqueur et sournois genre "on te fait bien chier le laowai hein!". 

Et bien ce matin les rôles se sont inversés, moi j'avais le sourire jusqu'aux oreilles et eux le regard remplis de haine, car malgré le bruit des travaux, ma sono déchire leur oreilles... Et comme ça ne suffisait pas, je leur lance au passage "je vous ai mis de la musique pour vous motiver à travailler plus vite, ça déchire comme son hein? 好听吗?".

J'ai bien sur respecté la trêve de la pause de midi, mais dès le premier coup de masse qui ébranle mes murs, j'ai immédiatement rappuyé sur play!

Du coup ils ont mis du coeur à l'ouvrage car la phase de démolition est enfin terminée!!! 

Et cette chinoise disait vrai, aucun voisin n'est venu se plaindre...Cool! 
Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article
28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 01:43
 images.jpg J'ai aussi hésité à appeler cet article TURBO, mais bon vu le contexte...










Tout le monde sait maintenant que la plus grosse partie de la production de jouets mondiale vient de Chine, même si tous les scandales, au point de vue de non respect des normes, de peintures avec du plomb... ont permis à des sociétés dont la production est toujours en Europe de reprendre des parts de marchés...

Bien que j'ai passé Noël loin de ma famille, j'ai respecté la tradition du cadeau, oui je me suis fait mon propre cadeau, je vous présente donc mon nouveau jouet qui est aussi mon nouveau moyen de locomotion:

divers2 1749
divers2 1751 divers2 1755


Avec SVP de vrais freins à disques
divers2 1750
Compteur chromé et rétro éclairé
divers2 1753
Et l'indispensable accessoire pour se faire respecter sur les routes chinoises!!!
divers2 1752
Ce klaxon corne-de-brume fait le même bruit que certains camions et cars, mais si vous savez, celui qui vous déchire les tympans!

En fait j'ai pris ce modèle, parce qu'il est trop beau dans le genre rétro et comparé au modèle sport qui est certes plus compacte, je n'avais pas envie de me lancer dans du tuning juste pour le différencier des autres... J'ai donc simplement fait posé 3 accessoires, un coffre à l'arrière car vu que j'ai fait rajouter 4 batteries supplémentaires, je n'ai plus de place dans le coffre sous le siège; des plaques en alu pour poser mes pieds poussiéreux et éviter de trop le salir, et le fameux klaxon... Lorsque le vendeur m'a demandé quel modèle de klaxon je voulais, je lui ai simplement dit de me mettre le plus gros qu'ils ont en stock.

Bon je précise que j'ai aussi le klaxon électrique de base, même si il n'est pas beaucoup plus violent que celui de mon Giant, ça reste quand même celui dont je me sers le plus souvent...

La corne de brume est réservée uniquement pour: les voitures qui s'apprêtent à griller ma priorité, celles qui bloquent les pistes cyclables pour pouvoir s'insérer dans le trafic, calmer ceux qui me klaxonnent trop dessus, ramener sur terre les conducteurs ou les piétons qui rêvassent un peu trop et pour les E-bikes et vélos qui refusent de se pousser de mon chemin après plusieurs coups de sommation avec le klaxon "classique"...

Parce que ça pompe pas mal sur la batterie quand même!

L'effet et les résultats sont saisissants!
Généralement la voiture pile pour me laisser passer, en se demandant ce qui lui arrive, les piétons regagnent d'un bon leur trottoir qu'ils n'auraient jamais du quitter et les autres E-bikes et vélos, s'écartent comme par magie, tout simplement... Et moi je kiffe grave!


Il y a quand même un temps de prise en main, car je ne peux plus zigzaguer dans le trafic comme je le faisais avec le Giant, mais globalement ça reste que du bonheur... Il a, malgré son poids, de fulgurantes accélérations. De plus vu la masse de l'engin, les voitures font beaucoup plus attention à vous, oui ils savent que si ils shootent un E-bike, ça fera juste une petit poc et une petite rayure sur leur précieuse voiture et qu'ils en auront pour moins de 3000RMB pour en racheter un au malheureux chinois qu'ils auront percuté... Mais un engin comme ça, risque de faire beaucoup plus de dégâts et surtout ils ne savent pas combien ça vaut!

Même si on voit plusieurs autres modèles du genre circuler dans Suzhou, lors de mes premières sorties avec j'ai fait sensation, en passant au ralenti dans pingjiang lu, bon nombres de jeunes chinoises se sont retournées au cris de 帅哥 (beau gosse); dans le SIP, en le garant à coté du Starbucks, ça a ameuté une foule de curieux (oui, toutes les boutiques vendant ce genre d'engin sont en centre ville, là ou globalement vivent les gens plus modestes et ou vont rarement s'aventurer les gens qui vivent dans le SIP)... Avec en plus des commentaires du genre "wow et en plus c'est un E-bike, pas besoin de faire le plein d'essence?! il est vraiment magnifique..."

Sur le chemin du retour, de nuit en passant sur une route le long d'un canal, juste assez large pour une voiture, un taxi arrive en face et me fait plusieurs appel de phare avant de rester en mode plein phare, ce qui veut dire: "pousse toi de mon chemin misérable cloporte d'E-bike".

Moi je maintiens le cap et appuis sur un bouton pour également passer en mode plein phare... Et là le shifu a du se sentir bien con, "oh bah ça alors, un e-bike qui peut se mettre en plein phare aussi, on me l'avait jamais fait." Car du coup, il rebascule en mode feux code, s'arrête et me laisse passer.... Moi je surkiffe grave!

Niveau performance, j'ai fait un peu plus de 65km avec une seule charge et de nombreuses pointes à plus de 60km/h. Le compteur n'est pas très précis, il est donc difficile de savoir à quelle vitesse maximum il peut aller, cependant, je n'ai pas croisé jusqu'à présent un seul E-bike capable d'aller aussi-vite que le mien et c'est là que je me rend compte que pas mal de chinois roulent vraiment comme des tarés...

Le temps de charge par contre est logiquement beaucoup plus long.

Ayant longtemps hésité sur le sort de mon ancien E-bike Giant, j'ai décidé de le garder également, en fait les 2 se complètent bien, je le réserve pour les petites distances, genre courses à proximité lors des heures de pointes ou il sera beaucoup plus manoeuvrable et surtout beaucoup plus facile à garer dans les parkings à vélo du centre ville que l'autre monstre... Et le nouveau, pour la longue distance, pour aller bosser ou aller dans SIP ou New District... d'ailleurs j'ai fait un essai, pour aller de mon bureau à SIP, j'ai désormais seulement besoin de 20 minutes!!! Ce qui n'est même pas le temps de trajet dont j'ai besoin avec l'autre pour rentrer jusqu'à chez moi!!

Mais j'ai hâte que les beaux jours reviennent, je vais pouvoir faire de belles chevauchées avec, dans les environs de Suzhou, les lacs et même les villes voisines! 

Oh et j'allais presque oublié, cet engin m'a couté la modique somme de 4000RMB. 
Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article
24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 05:38
divers2 1743
divers2 1747
Et pour la 2ème fois, je vais le passer en Chine... là ou Noël sonne comme Halloween en France, c'est à dire faux, juste une grosse fête commerciale quoi...

Alors au programme ce soir, repas dans un restaurant chinois avec les Alix et puis qui sait, peut-être boite de nuit par la suite...

Et demain 25 décembre, oh bah boulot tient et oui journée au bureau! c'est cool Noël! 

divers2 1745divers2 1744 
Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article
13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 08:48
Bon je sais ce que certains vont dire, encore un article ou je critique la Chine et les chinois... Mais je suis dans ma période, ça finira bien par passer... Mais en attendant, j'enchaine!

Bien que n'ayant aucun problème avec mes voisins actuels, on se dit 你好 quand on se croise dans l'escalier, certains me maintiennent la porte ouverte quand ils me voient arriver les bras charger de courses et remontant la batterie de mon E-bike, et réciproquement... (Sauf ceux qui ont 2 chiens qui n'arrêtent pas d'aboyer et pissent souvent sur mon palier de porte)

Je m'entends même très bien avec la famille habitant au rez-de-chaussé, ils m'ont reçu plusieurs fois chez eux, d'ailleurs c'est marrant vu que le couple vit chez les parents de la femme alors que la tradition veut que ça soit chez les parents de l'homme.

Jusqu'à présent l'appartement en dessous du mien était inoccupé, apparemment le propriétaire  aurait eu des problèmes avec la justice chinoise, il y a 2 mois j'ai du des huissiers débarquer et procéder à la saisie de l'appartement,ils m'ont dit qu'il sera mis aux enchères pour rembourser les dettes de l'ancien propriétaire.

Il a donc été finalement racheté et les nouveaux propriétaires font comme beaucoup de chinois qui achètent un appartement d'occasion, ils commencent par tout démolir à l'intérieur pour refaire la décoration à leur goût et surtout pour avoir l'impression de vivre dans quelque chose de neuf... 

Et quand les chinois démolissent, c'est à la perceuse foret béton, meule, burin électrique et à la masse et ça fait un boucan d'enfer!!! Car ils commencent par casser tout le carrelage et racler tout le plâtre des murs, jusqu'au béton.  J'en ai même les murs de mon appart qui vibrent... Vous savez, le genre de vacarme qui quand ça dure trop longtemps vous donne des pulsions meurtrières!
Comme si ils ne pouvaient pas simplement donner un coup de peinture et changer la tapisserie comme chez nous. (Quoi qu'en réfléchissant, j'ai pas souvenir d'avoir vu beaucoup d'appartement en Chine avec de la tapisserie...)

Jusque là rien de spécial me diriez vous, sauf que qu'ils ont commencé la démolition à 7 heures ce matin, oui un dimanche matin putain!!! et qu'étant sorti hier et étant rentré à 5 heures du matin après m'être arrêté dans un petit resto prendre mon petit déjeuné. Autant dire que je commençais à peine à fermer les yeux car comme j'hébergeais une amie américaine, on était resté discuter assez longtemps.

On est resté se regarder, genre c'est quoi se bordel! Avant de se résoudre à se réfugier dans une des chambres de l'étage, ce qui n'était pas beaucoup mieux niveau bruit...

Excédé, sur le coup de 9h du matin je me lève et opte pour une solution radicale, je descends, force le panneau central d'électricité du bâtiment et coupe l'alimentation de l'appart, remet le tout en place et remonte rapidement et discrètement...
appart09_1361.jpg
Ils ont quand même mis un certain temps pour trouver l'origine du problème, au moins on aura pu dormir un peu...

Le pire dans tout ça, c'est qu'ils ont arrêté à 14h!! Donc franchement ils auraient pu commencer un peu plus tard et finir un peu plus tard aussi! J'en ai discuté avec mes voisins du rez-de-chaussé tout à l'heure, eux aussi ont trouvé ça vraiment abusé... On ne sait pas qui sera nos futurs voisins, mais ils ne sont pas fait des amis aujourd'hui!

Et quand j'ai posé la question à mes voisins, "pourquoi un dimanche matin merde!?" Un lundi matin même à 7h j'aurais rien dit, mais là... Ils m'ont répondu, parce que ils ont surement embauché des ouvriers au black qui font ça sur leur jour de repos, ça coute moins cher.

Moi qui avait choisi ce quartier pour le calme qui y règne, je ne suis pas gâté en ce moment car juste avant c'était l'appart d'en face... Ils l'ont absolument refait entièrement et on donc commencé par tout casser... Et au début, je me suis dit, bon effectivement ils vont refaire l'isolation qui est à chier, comme la majorité des appartements de la région, même pour les construction récentes, changer les fenêtres, mettre du double vitrage... Dans le fond, ils ont raison, ils vont avoir un superbe appart après.

J'avoue que je n'ai pas compris quand j'ai vu qu'ils ont remit exactement les mêmes fenêtres simple vitrage que d'origine, mais neuves...

La logique chinoise me laisse vraiment perplexe certaines fois.

Mais comme la vengeance est un plat qui se mange froid et que je n'ai pas encore fait de pendaison de crémaillère digne de ce nom, je vais attendre que mes nouveaux voisins emménagent...de façon à leur rendre la monnaie de la pièce. Guest List: minimum 60 personnes, ça va faire du bruit!!!
Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 09:17
Bien que ces dernières semaines, ça ne va pas très fort... oui bon d'accord, je peux même dire que j'ai rarement eu le moral aussi bas... je raconterais pourquoi un peu plus tard, vu que l'épilogue est proche.

Mais je préfère rester optimiste (bien que fataliste...) et garder les yeux rivés vers de jours meilleurs.

En attendant, un peu comme les Alix, je vais vous faire découvrir étape par étape mon nouvel intérieur. (ps comme je ne dispose pas des mêmes moyens et que je suis tout seul, ça se fera beaucoup plus lentement) 

Petit rappel pour ceux qui ont oublié, j'habite dans le centre ville de Suzhou dans un quartier très chinois comme vous le constaterez à l'architecture, mais également très chinois parce que je suis le seul blanc à y habiter.
 

Voici donc ma nouvelle déco:
Commençons par le commencement, c'est à dire l'entrée:

Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article
11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 06:43
Anecdote rigolote du weekend dernier, après avoir été faire un tour en ville, je rentrais chez moi en E-bike en passant par Ping Jiang Lu pour éviter le trafic automobile, la ruelle ou j'habite classée au patrimoine mondial de L'UNESCO, à vitesse très réduite à cause du nombre du piétons qui ne cesse de s'accroître mais également à cause des pavés qui secouent fortement mon E-bike lorsque je roule trop vite...
Lorsque tout d'un coup, un couple de touristes anglo-saxon, appareil photo autour du coup et carte de la ville à la main m'interpelle en anglais:

- "excusez-moi, pourriez vous nous indiquer ou est-ce que vous avez loué votre vélo électrique?"

- "heuuuuu... je vous demande pardon?!?"

- "Mais oui, votre vélo, ou est ce que vous l'avez loué? Nous voudrions en louer aussi pour faire le tour de la ville, ça a l'air super pratique!"

- "mais je ne l'ai pas loué! c'est mon vélo je l'ai acheté!!"

- "Ah bon? vous ne visitez pas Suzhou?"

- "bien sur que non!!! j'habite dans cette rue juste un peu plus haut!!!

Non mais j'hallucine! Je fais vraiment si touriste que ça?!?
Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article