• Zhu Li An
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou

Recherche

2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 15:34

Capture d’écran 2013-01-22 à 00.07.27

Bon pour être honnête, ce voyage en Thaïlande s’est décidé un peu à la dernière minute… Du coup on débarque quasiment à l’arrache, j’ai juste pensé acheter un guide du routard durant mon passage en France et j’ai réservé un hôtel sur internet quelques heures avant de partir...

 

Mais vous vous doutez bien que cela ne me fait absolument pas peur, bien au contraire, j’adore débarquer à l’arrache dans un nouveau pays !

 Thailande 1816

 

4h30 de vol en classe sardines à l’huile à bord d’un avion de Spring Airlines, une compagnie low-cost chinoise, sont nécessaire pour rallier Shanghai à Bangkok.

 

 

On débarque à 17h heure locale, il y a un fuseau horaire de moins par rapport à la Chine, donc une heure de moins. Il fait 27° et le soleil est sur le point de se coucher.

Thailande 1820 Thailande 1819

Après un peu de temps de perdu à l’aéroport à essayer d’acheter un billet pour Koh Samui, il faut se rendre à l’évidence, nous sommes en pleine saison touristique, les prix sont simplement hors de notre budget et on devra donc se rabattre sur autre chose.  Et oui, cela fait parti des inconvénients d’organiser un voyage à la dernière minute…

 

Il fait déjà bien nuit lorsque nous prenons un taxi, direction le district de Sukhumvit, l’un des plus animés et vivant de Bangkok, ou j’ai réservé l’hôtel.

 

Oui il est interdit de pèter dans les taxis Thaï !

Thailande 1503

La pub à bord nous met directement dans l’ambiance !

Thailande 1504

Bien que le taxi ait enclenché le compteur et que la somme réclamée correspond à ce que ce dernier affiche et que cela fait environ le prix d’une course rentre le centre-ville de Shanghai et l’aéroport de Pudong, on a la bizarre sensation de s’être fait arnaquer…

 

Bref passons… Il est temps de se préparer à faire la fête !

 

N’ayant pas dormi durant le vol ainsi que le vol précédant,  en clair je ne suis pas en super grande forme à cause du manque de sommeil; rien de tel qu’un bon hamman suivit d’une douche glacé pour se réveiller et se revigorer. Et c’est encore mieux quand celui-ci se trouve au milieu de la chambre!

 Thailande 1743

Le temps continue de s'écouler, il est plus que grand temps d’aller découvrir Bangkok! On commence à marcher et explorer le quartier en direction de ce qu'on a compris être le quartier festif selon les indications du guide du routard…

Mes premières impressions sur cette ville sont mitigées, malgré qu’elle est bien plus verte que Shanghai, on n’y respire pas forcement mieux… C’est globalement assez sale, il y a plein de poubelles aux bords des routes fouillées par des familles entières de rats. Remarque, je me dis qu’en Chine ça serait encore pire sans l’armée de balayeurs chinois qui nettoient les rues 24h/24h! Le trafic automobile reste dense, en Thaïlande on roule à gauche, il faut donc faire attention en traversant la route, mais globalement les thaïs sont bien plus civilisés que les chinois au volant, peu de coups de klaxon, certaines voitures s’arrêtent même pour laisser passer des piétons… Ceci est tout simplement inconcevable en Chine!!!

Coté fun, la présence un peu partout de « maisons des esprits » pour les reloger lorsqu’on construit sur un terrain et leur faire des offrandes afin de les apaiser par la suite (généralement une par immeuble ou maison) donne un coté sympa et mystique à la ville.

Thailande 1508 Thailande 1509
Thailande 1591 Thailande 1593

Après pas loin d’une demi heure de marche, on tombe par le plus grand des hasards sur un bar français, « le Petit Zinc » ! On décide de s’y arrêter prendre une bière et y commencer la soirée.

 le-petit-zinc

En discutant, avec l’un des serveurs français, sur les bons plans et les endroits ou sortir (oui oui, on n’était à ce point là à l’arrache), celui-ci vachement sympa nous dessina carrément le « master plan » de notre soirée, avec lieux, ambiance, et même meilleurs horaires pour y aller, que rêver de mieux! Et surtout, en cas de black out, on pourra retrouver nos pas... 

 Thailande 1523

Alors sous ses indications nous nous dirigons vers la Cowboy Soï, rue de bars à gogo ou même de lady boys ou furent tourner quelques scènes du film The Hangover 2…

 

Toujours sur ses conseils, nous entrons au Baccara, un des plus gros bars à Gogo de cette rue… Alors qu’est ce qu’un bar à gogo? C’est un bar ou des filles plus ou moins habillées se trémoussent plus ou moins, elles portent des numéros et si un client en repère une qui lui plait, il peut la sortir du bar moyennant finance bien évidemment…

 Thailande 1525

Malgré tout, l’ambiance est plutôt bonne, la plus parts des gens ici sont de simples touristes en mode fétard et non des perverts de touristes sexuels. On discute avec des coréens et des japonais… Minuit approche et on commence à nous distribuer des pétards à paillettes et autres confettis…

Thailande 1512 Thailande 1514
Thailande 1517 Thailande 1518

Le reste de la soirée se passa dans d’autres bars ou discothèques de la ville...

Thailande 1522 Thailande 1521

Avant de finalement d’atterrir au Narz, certainement la plus grosse discothèque que j’ai pu faire jusqu’à présent, avec plusieurs milliers de personnes à l’intérieur, ambiance Electro Trance de folie jusqu’à 8h du matin!

Thailande 1590 Thailande 1539
Thailande 1551 Thailande 1589

Vive la redbull, sinon je n’aurais jamais tenu !

Thailande 1596 Thailande 1552

Et ce premier jour de 2013 ici à Bangkok, fut enfin une journée de repos bien méritée! Grasse matiné, grosse sièste, massage traditionel Thaï (le vrai et sérieux!) et dinner Thaï pour terminer. Demain, il sera temps d'explorer Bangkok plus sérieusement...

Thailande 1701

Published by Zhu Li An - dans Party - Nightlife
commenter cet article
18 août 2012 6 18 /08 /août /2012 10:39

oui je sais, ne jamais dire jamais... mais bon là, j'en suis quasiment certains, j'ai déjà refusé une soirée à Shenzhen la semaine prochaine!

2012-08-13T09-54-45.jpg

C'est la fin d'une époque dans ma vie mais c'est sans regrets!

255376 10152060375325145 567626400 n 528568 10152053236170145 1721807893 n
 


Published by Zhu Li An - dans Party - Nightlife
commenter cet article
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 09:37

Comme je le disais dans l'article précèdent, je vais bientôt mettre un terme à "ma carrière internationale de DJ amateur", pour la peine je vous fais partager un peu mon emploi du temps ainsi que ce que je vois de mes propres yeux:

 

samedi 21 juillet 15:00 chez moi, dans la concession française

gig 0430

15:15 départ, Hengshan Road près de la station de métro

gig 0431

15:45 Gare centrale de Shanghai

gig 0432

15:56 départ du train

gig 0433

gig 0439

gig 0443

gig 0444

296km/h! (à quand des trains roulant à cette vitesse en Bretagne?)

gig 0442

gig 0438 gig 0446

gig 0445

16:30 arrivé à la gare de Suzhou S.I.P.

gig 0447

gig 0448

gig 0452

17:00 arrivé à l'hôtel (avec vue sur JinjiHu)

gig 0455 gig 0456
gig 0457 gig 0458
gig 0459 gig 0461

vue sur Dushu Hu aussi

gig 0463

17:30 dernières modifications du set

gig 0464

18:00 couché de soleil sur la ville

gig 0467

gig 0469

19:00 direction ligondi et le club

gig 0471 gig 0470

20:30 branchements et essais son ok, 

gig 0472

il est temps de rejoindre les filles pour manger

gig 0474

23:30 en route de nouveau pour le club

gig 0473

Minuit, l'heure du crime, c'est parti pour une heure et demi de folie!

gig-0565.JPG gig-0566.JPG

gig 0479

gig 0480

gig 0481

Je dois avouer malgré tout que cette dernière à Suzhou, m'aura laissé sur ma faim, aucune liberté musicale, je devais jouer jusqu'à 2h du matin mais la manager m'a fait stopper 30 minutes plus tôt, tu comprends je commençais à jouer des morceaux sortis il n'y a même pas une semaine, tellement nouveau que même dans des clubs de Shanghai comme le M2, ils ne les passent pas encore... Il ne fallait surtout pas déstabiliser la clientèle chinoise de beauf habituée à la playliste du 88 de 2010!!!

C'est dommage, le Pravda (version 2.0) a réussi à créer une bonne atmosphère, un peu comme le Scarlet de Shiquanjie avant 2006, ou les étrangers et chinois se mélangent sur la piste de danse dans une ambiance bonne enfant... Alors oui la musique est un peu ringarde, mais non ce n'est pas la faute du DJ résident philippin (qui mixe très bien), donc inutile de vous plaindre du DJ, il n'y pas la moindre liberté, plaignez plutôt du management qui est sans arrêt sur son dos à le harceler de texto genre  "change de rythme, met ceci, met cela..." ou qui vient carrément le déranger en plein travail,  je te raconte pas les montés de stress lorsque tu es en pleine transition et qu'il y a un manager qui te gueule dessus...c'est simplement hallucinant!!! De tous les clubs ou j'ai mixé je n'avais jamais vu ça avant!

 

Du coup j'aurais eu les boules de terminer sur telle prestation, j'ai donc signé pour un set de plus à Shanghai cette fois, ou les locaux savent apprécier la nouveauté!

Published by Zhu Li An - dans Party - Nightlife
commenter cet article
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 08:06

2ème weekend à Suzhou, weekend prolongé cette fois-ci, à l’occasion de la fête des gâteaux lunes qui marque la moitié de l’automne (selon le calendrier lunaire)... et qui offre donc aux chinois un jour férié, le Lundi. Moi j’ai posé un jour de repos le vendredi pour en faire ainsi un weekend de 4 jours et surtout pour arriver dans les temps au Mariage de l’année…

Et oui, 3ème mariage  chinois, mais celui est diffèrent vu que la mariée est un personnage clef de la saison 2010, pour ceux qui suivent mon blog depuis longtemps. Il s’agit de JingJing, directrice artistique du groupe 88 (ou Inpub) en Chine, elle épouse le MC local de Suzhou qui chauffait la salle à mes cotés l’année dernière, moi aux platines lui au micro avec son accent afro américain quand il parle anglais, on en a rendu plus d’une folle, c’était la bonne époque.

2011 2279

Elle a insisté assez lourdement pour que je vienne et je ne pouvais bien sur pas refuser…

Bien entendu,  compte tenue de notre passé, je n’ai pas fait le radin en ce qui concerne mon Hongbao (enveloppe rouge contenant une somme d’argent que les convives offrent aux mariés). Et j’ai aussi gravé quelques Cds, vu qu’elle m’avait également demandé de faire un passage rapide aux platines en son honneur en cours de soirée.

Petit rappel, JingJing est l’ancienne directrice artistique du Inpub de Suzhou, c’est elle qui m’avait donné ma chance comme DJ et qui a décidé de me recruter. Elle avait ensuite été promue à la tête du groupe et m’a également aidé quand je me suis fâché avec son remplaçant  et qu’il ne voulait pas me verser mon dernier mois de salaire…

 

En me voyant sortir du taxi, Jingjing m’offre un sourire radieux en lâchant  mon nom chinois Zhu Li An,  un des garçons d’honneur s’apprête à m’offrir un paquet de cigarettes lorsqu’elle le coupe en lui disant que je ne fume pas mais que je prendrais les dragées à la place… puis m’invite à aller m’asseoir au restaurant et qu’on parlera plus tard.

2011 2274

La première partie du mariage fut presque classique, ça se passe dans un hôtel d’assez haut standing, les mariées attendent et reçoivent les invitées à l’entrée,  puis vient la cérémonie, ou le père de la marié donne sa à son époux, et ou plusieurs de ses proches prennent la parole pour raconter un peu leurs vies et leur rencontre…

Sauf que quand même, il s’agit d’une figure chinoise de la vie nocturne, je vous laisse un peu imaginer la tête des invités… J’avais l’impression d’être dans un remake chinois d’un film sur la mafia italienne…  sur ma table j’avais le boss du Inpub de Suzhou, et ceux de Hangzhou, Kunshan,  et Yangzhou, avec des dégaines et des look pas possible… ça a été un défilé de pseudo mafieux qui venaient présenter leur respect en venant trinquer un verre… J’ai même assisté à la réplique culte « embrasse ma bague petit ! »…

 

Le mariage fut quand même très animé vu que c’était un rassemblement de professionnels de l’entertainment, les barmen ont fait leur show, les gogo danseurs et danseuses aussi… ça picolaient sec, certains ne seront pas en état de bosser ce soir, ça c’est certain.

Moi j’ai retrouvé pas mal de connaissances, d’autres me connaissaient de réputation… car devinez quoi ?!? Qui était le seul blanc bec de tout le banquet??? Et oui c’est bibi!!!

2011 2286 

Et puis  vers 20h30, quand un mariage chinois classique  se termine… direction le club ou un carré VIP attendent les convives avec champagne français (du vrai après examen approfondis de la bouteille et dégustation) à volonté, pour une soirée de folie jusqu’à tard dans la nuit…

 

2011 2285 2011 2280
2011 2288 2011 2284

Au fait, avant que j’oublie, j’ai de nouveau fait perdre la face aux chinois avec qui j’avais un diffèrent… cette fois-ci je n’ai même pas eu à dire un mot… j’ai simplement eu à m’afficher avec les bonnes personnes au bon moment et au bon endroit… à ce rythme là, je vais bientôt pouvoir écrire un livre sur « l'art de faire perdre la face à un chinois » !

Bon aller, j’avoue il s’agit de mon ex copine et de son nouveau copain… celle qui devait en théorie m’attendre et qui ne l’a pas fait et a en plus oublié de me dire qu’elle s’était trouvée un abruti d’ABC  comme nouveau copain (american born chinese) dixit plusieurs potes américains de Suzhou qui le connaissent… Pas de bol pour elle, vu qu’elle était aussi présente au Inpub, et elle m’a vue en compagnie de son ancienne rivale; bam perte de face… Vient ensuite mon tour de passer aux platines, en gros Jingjing a fait venir pour 2011-1845.JPGl’occasion de toute la Chine, la graine, l’élite des DJ du groupe 88… le Inpub de Suzhou possède 2 postes de mixe, on s’est relayé rapidement en début de soirée avant de laisser les DJ résidents habituels reprendre en main le cour de la soirée… Bref mon premier morceau que j’ai passé était spécialement dédicacé  à mon ex « I bet it sucks to be you when you see me », j’ai ensuite enchainé avec des remix d’Eminem, Beyonce et DJ Antoine avant de passer le relai  au DJ suivant…


Jingjing est ensuite venu me voir en me disant « tu n’es pas le premier DJ occidental que j’ai recruté, mais tu sais pourquoi tu es le seul que j’ai invité  ce soir? »  heuuuu… non… vas-y, dis moi. « Parce que tu es un des seuls à avoir compris ce qu’attendait le public chinois  et à y avoir ajouté en plus ta touche européenne et ce soir en 20 minutes à peine tu viens de le me démonter une nouvelle fois. Quand tu te sens prêt, tu m’appelles et je t’arrange le coup pour les weekends à Shanghai, Suzhou ou n’importe quelle ville, tu as juste à me téléphoner ! »

 

Oui surement, mais plus tard, dans quelques mois, car pour le moment j’ai d’autres prioritées, même si j’avoue qu'après avoir expérimenté de nouveau les frissons qui parcourent l'échine lorsqu'on réalise un beatmatch et une transition parfaite et voir le public lever les bras en l'air et se déchainer... bref les sensation de mixer en club me manquent un peu…

Published by Zhu Li An - dans Party - Nightlife
commenter cet article
27 août 2011 6 27 /08 /août /2011 05:34

Quasiment 20 jours après mon arrivé ici il est temps d'inaugurer la catégorie "Shanghai clubbing", vu que mardi dernier j'ai fait ma toute première soirée à Shanghai depuis 2007.

Capture d’écran 2011-08-27 à 13.31.53

2 copines en provenance de Suzhou, dont une ayant assisté à ma "scène de ménage" le weekend dernier, débarquent à Shanghai et m'appellent... "Julien, on a réservé une table au carré VIP du M2, ce soir tu viens!". Heuuu non, j'ai pas envie et demain je bosse... "putain, tu viens sinon on vient te chercher et on t'y traîne de force, tu vas voir on va passer un bon moment ça va te faire du bien...". Bon d'accord, mais à 1h au plus tard je suis couché!

Capture-d-ecran-2011-08-27-a-13.57.25.png

Oui depuis le temps, elles me connaissent bien, je suis donc aller les rejoindre et j'ai passé un super moment, la boite est vraiment sympa, la musique cartonne et les DJ sont bon, l'ambiance générale n'est pas trop huppé.... je suis même tombé sur un de mes anciens colocs de Suzhou, aussi en V.I.E. à Shanghai.

user565 pic2618 1266628201Malgré tout on trouve un paquet d'escort girl et je me suis rendu-compte que, certaines chinoises prennent les laowai pour des mecs très "cheap" je me suis fait branché de manière osée par un groupe d'étudiantes à peine mignonnes... Un peu plus tard j'ai poussé l'expérience un peu plus loin, étant le seul blanc sur une table VIP accompagné par des chinois, j'ai fait signe de la main à plusieurs reprises, à deux jolies chinoises qui accompagnaient pourtant chacune un occidental... Elles ont systématiquement laissé tomber le mec avec qui elles étaient pour venir s'asseoir à la table... Comme quoi le bling bling, et l'illusion d'avoir de l'argent à Shanghai font toujours autant fantasmer les shanghaiennes...n707133623 1810428 968733

 

Au final, j'ai fait la fermeture, ce qui ne m'a pas empêché d'être à l'heure au boulot le lendemain... Mais mes copines avaient raison, cette soirée m'a fait un bien fou, c'était exactement ce que j'avais besoin pour tourner la page après l'incident du weekend dernier.

Published by Zhu Li An - dans Party - Nightlife
commenter cet article
4 septembre 2010 6 04 /09 /septembre /2010 09:15

Après mettre fait viré du 88, mon réflex fut de me tourner vers leur plus gros concurrent. Malgré que le phebe soit l'une des plus anciennes discothèques encore en activité en ville, c'est aussi l'une des meilleures. Les convaincre de m'embaucher, même pour une courte durée ne fut pas difficile. Et bien que le Phebe soit plus petit en surface que le 88, il faut aussi compter le Phever, autre discothèque du même groupe, toujours à Suzhou et d'ici la fin de l'année ils comptent ouvrir encore une 3ème discothèque en ville.

 2010-2070.JPG

Il m'a fallu quelques jours pour prendre mes marques, nouveau public, nouvelle ambiance et nouveau sound système. Mes oreilles ont apprécié, le niveau sonore est bien moins fort qu'au 88, même si la qualité du son est moins bonne aussi.

 2010-2076-copie-1.JPG

Le management artistique est bien plus performant et je suis coaché par un DJ de 39 ans, au programme, debriefing de mes playlists et si nécessaire entrainement aux platines l'après midi pour travailler de nouvelles transitions ou effets. De plus la boite alloue un budget au chef des DJ pour acheter de la musique en ligne qu'il redistribue ensuite à chaque DJ en fonction de leurs styles musicaux...

 2010-2078.JPG

Résultat j'ai plus appris en moins d'un mois chez eux qu'en 5 mois au 88.

2010-2120.JPG 

Mais la raison principale  pour laquelle je voulais mixer chez eux, était pour faire baisser la fréquentation du 88 en guise de représailles à mon licenciement quelque peu abusif... Et en quelques semaines, j'ai réussi à inverser la tendance, bien que le 88 soit toujours plein en début de soirée, il se vide encore plus rapidement qu'avant passé minuit et quand il ferme ses portes, il y a encore beaucoup de monde à danser au Phebe!

 

Et pour cause, eux ont décidé de pousser plus loin l'ouverture musicale, le weekend et les soirs d'affluences, ils passent de la trance vers 1h30 ou 2h du matin, avant de revenir vers de l'électo hip hop et mashup après 3h30 du matin, résultat c'est la boite qui ferme le plus tard en ville. Et bien que j'ai décidé d'arrêter de mixer, eux auraient bien aimé me garder encore un peu...

 

Published by Zhu Li An - dans Party - Nightlife
commenter cet article
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 16:10

2149A2C002A68A0B7B499C_Large.jpg

Top 5 des propositions les plus indécentes de ma très très courte carrière de DJ  International:

1er : une fille qui dansait de façon torride sur le podium face à moi, attrape le col de mon T-shirt, me tire vers elle, m’embrasse directement puis me dit à l’oreille qu’elle et sa copine m’attendent à la sortie et que je pourrais leur faire tout ce que je veux !

2ème : une chinoise très classe me donne un petit mot sur lequel c’est écrit en anglais « retrouve moi à tel hôtel 5étoiles, tel numéro de suite et n’oublie pas d’apporter des préservatifs! »

3ème : pendant une session, un manager de salle vient me voir et me dit que quand j’aurais terminé, je suis convié à telle table du carré VIP,  après avoir terminé et être sorti une dizaine de minutes respirer un peu d’air  frais, je me rends sur la table en question ou m’attendaient une coréenne et 3 chinoises, la température monte rapidement et la coréenne propose d’aller tous ensembles finir la soirée dans son appart situé dans la résidence ou le prix du m2 est le plus cher de tout Suzhou.

4ème : après avoir fini de mixer, je prenais l’air sur un des canapés à l’extérieur de la boite, lorsqu’une très jolie chinoise s’assoit sur mes genoux, m’enlace et me sortit directement en mandarin « beau gosse, la vie est courte et si on allait chez moi ? »

5ème : 3 chinoises originaires d’une autre ville et de passage à Suzhou m’invitent à leur table, une belle, une mignonne et une ordinaire, on trinque, on discute… Lorsque soudainement la mignonne me sort: « si tu devais terminer la nuit avec l’une d’entre nous, qui tu choisirais ? »

Ne voulant surtout pas les vexer et leur éviter une perte de face, je répondis avec diplomatie et sur un ton humoristique « pourquoi en choisir qu’une seule, ça ferait 2 d’entre vous qui risquent d’être jalouse, alors je prends toutes les 3. »

Elles restent discuter 2 minutes entre elles, puis répondent en cœur: « d’accord, allons à notre Hôtel ! »

 

ça vous choque?? Et bien tant pis, je n'ai jamais fait le premier pas, c'est toujours elles qui sont venues et de toute façon, on a qu'une vie alors il vaut mieux faire ce genre de délire étant jeune et célibataire que plus vieux marié et avec des enfants... comme le font certains expats en Chine.

Published by Zhu Li An - dans Party - Nightlife
commenter cet article
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 09:19

Très court extrait vidéo de la soirée de vendredi soir, pour vous donner un meilleur aperçu de mon nouveau lieu de travail:

PS: le majeur qui apparait à un moment sur la vidéo, n'est pas le mien, mais celui d'un collègue chinois... ceux-ci sont très blagueurs, pas plus tard que hier soir, un DJ s'amusait à scratcher sur le morceau d'un des chanteurs en pleine performance, ce dernier était évidemment furieux, mais nous on était mort de rire!
 

 

Published by Zhu Li An - dans Party - Nightlife
commenter cet article
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 07:54
"Suite à plusieurs scandales, genre des cadres du parti honteusement photographiés en compagnie de leurs maîtresses en boite entrain de se bourrer la gueule à l'Armaniac à 38.000RMB la bouteille et dont les clichés ont ensuite été publiés sur le net, bref ces pauvres fonctionnaires ont perdu leur job . Comme conséquence, la majorité des établissements interdisent désormais les appareils photos."

Commençons par les fermetures:

cette année nous déplorons la perte du Paris et du Club Two, nous regrettons moins mais signalons quand même la fermeture du VIP CLUB, du Scarlet du Shi Quan Jie (avant qu'il ré-ouvre un peu plus tard), Las Vegas, et du Joy's qui n'a pas terminé l'année .
 

Au tour des nouveautés maintenant:

et cette année il y en a eu un nombre record d'ouverture!!! Mais malgré ce nombre impressionnant de nouvelles boites, le carton rouge de l'année 2009 vient au manque d'innovation des chinois, car beaucoup de ces boites sont des copies conformes, quasiment même décoration et même musique.... Plus de détails par la suite.



- Muse: antenne de la très célèbre discothèque de Shanghai, la boite a l'originalité d'être construite sous un pont, la décoration fait penser à un château ou à un manoir, notamment avec de grands lustres chandeliers... Ambiance hip hop et R'n'B.

20081211 17477c3cca81af7e199a6aZdgI1DBRyX
 2009520111422


- Las Vegas 2: copie presque conforme de son prédécesseur, mais plus petite avec une déco plus futuriste, la boite possède toujours le plus gros dancefloor de la ville, toujours monté sur ressorts. Niveau musique, c'est toujours de la techno chinoise avec de la psy-trance-goa et plus tard du hip hop.

- Phebe: l'une des valeurs sures de la vie nocturne, grande surface, ambiance bonne enfant et survoltée peu importe le soir de la semaine, pour la décoration, ce n'est rien de très original, et niveau musique, c'est un mélange de tout et de n'importe quoi.

 
u=398376071,1612588336&fm=0&gp=0
19484 1251047575zqvE


- Scarlet (ligongdi): Un immense manoir, au pied d'un canal, on regrette la disparition de la piste de danse, les étrangers sont de retour en masse et l'ambiance y est très bonne, niveau musique c'est la même chose.

Capture d’écran 2010-03-25 à 05.17.58  Capture d’écran 2010-03-25 à 05.18.15 


- Virus: petite discothèque sympa, à 2 pas du scarlet, avec une décoration sympa et beaucoup de laser, niveau musique c'est du hip hip et de l'electro, même si il n'a jamais eu grand monde, l'ambiance était très sympa et dynamique, malheureusement elle n'a pas survécu à la concurrence du Scarlet

- ShengTang: jolie boite chinoise, avec beaucoup d'animations, niveau musique, c'est techno-chinoise et electro.

- No.1 club: copie conforme du Phebe!!!

- Royal TT Club: prenez scarlet et phebe, passer les dans un mixeur, secouer le tout et vous obtenez le royal TT club, bref rien d'original; et c'est pour cette raison qu'il n'a pas tenu 3 mois.

- 88: soirée d'ouverture la plus impressionnante de toute l'histoire de Suzhou, une surface énorme, enfin une décoration qui se démarque des autres, beaucoup de monde et pleine à craquer le weekend, mixe permanent à cheval entre le hip hop et l'electro.

Capture d’écran 2010-03-25 à 05.12.17 
Capture d’écran 2010-03-25 à 05.12.45  


- Scene Club: autre belle boite chinoise, à moitié lounge, grande auteur de plafond ambiance techno-electro et avec les plus jolies et sulfureuses gogo danseuses de la ville.

DSCN7516  DSCN7528 

 


- Soho: autre copie de phebe, situé juste à coté en plus!

- Phever: ex No.1 Club mais racheté par Phebe.

- Club 8: décoration style arabe et mille et une nuit, sympa même si un peu petite, pas grand monde et niveau musique c'est un peu la même chose que tout le monde.

- Latte Club: autre copie du phebe branchée uniquement hip hop et R'n'B.

 

 


le reste des Clubs:

 

- KBar (wangpai):

3534980 b 5 

Un peu moins fréquentée, un peu plus trash aussi, l'endroit n'a pas beaucoup changer, on peut encore y passer de bonnes soirées, même si ce n'est plus autant la folie.


- SOS: R.A.S

e01cd082-e87a-4c27-96bd-5da4c249b139 2009-1-21,16-25-24,78068 

- Baidu: R.A.S

248805 B

- Baidu2: R.A.S

2009061542324909


Maintenant le classement tant attendu:
 

1er: 88
New Le 88 est sans conteste la boite la plus populaire du moment à Suzhou! Suffit d'y venir un weekend pour s'en rendre compte, c'est limite si vous pourriez entrer à l'intérieur.
2ème: Phebe & Phever
New +1 Les 2 clubs du même groupe restent une valeur sure de la vie nocturne, même si le phebe numéro1 en ville avant l'ouverture du Scarlet avait perdu en popularité, il a fini par dépasser le club de ligongdi de nouveau.
3ème: Scarlet (ligongdi)
New
-1
Numéro1 en ville de son ouverture à celle du 88, le club est en perte de vitesse maintenant, surtout en semaine.
4ème: Latte Club
New Bien qu'il ne soit qu'une autre copie du Phebe de plus, il reste assez populaire chez les chinois
5ème: Soho New Idem que pour Latte
6ème: Scene Club
New pas tellement fréquenté, mais bonne musique, décoration sympa et superbe show de gogo danseuses
7ème: KBar
-7 dépassé par tellement d'ouvertures, il y a encore beaucoup de monde et on peut toujours y passer de bon moments même si le club n'a plus la cote auprès de la population locale
8ème: Muse
New
-8
Ancien numéro 1 en ville début 2009, la boite n'est plus fréquentée aujourd'hui que par des chinois (hommes) et des putes...
9ème: Las Vegas2
New Comme son prédécesseur, l'ambiance dans cette boite reste vraiment à part.
10ème: SOS
-5 SOS reste un classique parmi les boites chinoises
11ème: Scarlet (shiquanjie)
-5 La plus vieille discothèque de la ville fait de la résistance puisque elle a ré-ouvert après sa fermeture et l'ouverture du nouveau Scarlet à Ligongdi
12ème: Baidu1 & 2
-9 les étrangers ne sont plus vraiment les bienvenues, il a beaucoup de chinois sous l'emprise de stupéfiants qui peuvent venir vous causer des problèmes.
13ème: Club8
New Déco orientale sympathique, mais la musique n'y est pas terrible, peu de monde aussi, ce club devrait ne pas survivre très longtemps.
14ème: Shengtang
fermé
cette boite aurait eu sans problème une place dans le haut du classement, si elle avait survécu à l'année 2009
15ème: Virus
fermé Idem que pour Shengtang
16ème: No.1 Club
fermé il y avait une ambiance pas trop mal, malgré le fait que ça soit une copie conforme du Phebe et l'arrogance du patron de l'avoir baptisé No1 club in Suzhou... mais la boite a fermé 1 mois et demi après son ouverture!
17ème: Royal TT Club
fermé l'un des pires clubs jamais ouvert à Suzhou
Vous l'aurez sans doute compris la concurrence faire rage désormais à Suzhou entre les différentes discothèques, l'année 2009 a été marqué par un nombre d'ouvertures records, dont beaucoup de clones et copie et dont beaucoup ont à peine survécu quelques mois... L'historique veut que le tout premier club ayant apporté ce style à Suzhou fut le Maya, à sa fermeture, le Joy's reprit le concept, puis il fut en parti copié par le Muse, Le Phebe fit le mélange du Joy's et du Muse, le nouveau Scarlet s'inspira du genre également, le No1 club copia Phebe à 99%, Royal TT club copia Phebe et Scarlet, Soho n'a pas vraiment innové non plus, et latte Club copia ses voisins...

l'année 2010 est beaucoup plus calme sur le plan ouverture, à noter quand même l'ouverture vendredi 26 mars 2010 du GAGA Club.

voila, désolé pour le retard de cette édition 2009.

2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 05:35

La soirée d'Halloween ce samedi 31 octobre 2009, aura marqué mon  grand retour derrière les platines!
Je fus convié à mixer au Bar Blue sur Shi Quan Jie, la "rue de la soif" locale...
Et j'ai pu tester mon macbook pro associé à ma console de mixage et l'ensemble envoie du lourd, trop puissant même pour la sono de ce bar/boite.

Le début de soirée à débuté au Pulp Fiction, autre pub de cette même rue au chaque année l'attroupement d'étrangers costumés attirent une foule de curieux chinois...
Peu avant de démarrer ma session, je prenais un coca au bar, lorsqu'une jolie chinoise déguisée en personnage du film Japonais the Grudge vint me saluer, j'ai un peu honte de le dire mais c'était Jintian et avec son maquillage, je ne l'ai même pas reconnu...
23h10, début du mix dans un bar plein à craquer, je commence par une intro fracassante sur la musique du thème du film L'exorciste, les cris du public me confirme que la salle est chaude, je peux lâcher les beats!
Car c'est en effet, une session de 4h principalement House et Electro 100% occidentale (ouais pas de Techno Chinoise) que j'ai préparé et globalement les gens ont adoré, car cela change du mélange pop/hip pop/rnb qui s'est installé de façon dominante dans la majorité des boites de Suzhou... Peut-importe la boite ou vous irez, vous entendrez quasiment partout la même musique... Il était plus que temps que d'y mettre un terme!

 
 
 

Et oui, j'ai fait danser les chinois et les expats présents sur du David Guetta, Antoine Clamaran, Martin Solveig, Helmut Fridz et autres artistes bien de chez nous... et en plus ils ont adoré ça!

Tous comme les patrons du bar qui souhaitent déjà me booker comme guest DJ pour leur prochaine grosse soirée! Et comme je suis rémmunéré, je vais pouvoir arrondir mes fins de mois.

 

Et vous l'avez peut-être remarqué, avec les oreilles de lapin greffée sur mon casque de DJ, je viens de lancer une nouvelle mode qui risque de très vite se répendre, vu que les 2 DJ résidents ont déjà annoncé qu'ils allaient me copier!

Même si après 4h je commençais être très fatigué, ce fut le pied total!