• Zhu Li An
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou

Recherche

19 avril 2007 4 19 /04 /avril /2007 01:26

J'aurais du écrire cet article il a déjà quelque temps, mais ma petite promenade nocturne d'hier soir m'a permis de m'en souvenir...

Hier soir donc, j'ai amené Marion, stagiaire chez L'Oréal, parce qu'elle le vaut bien et fraîchement débarqué à Suzhou, voir ShanTan Jie, le quartier traditionnel le plus joli de Suzhou...

Seulement depuis quelques mois, l'accès y est devenu payant... En théorie pour tout le monde, mais lorsque l'on regarde de plus près, tous les chinois passent librement et dès qu'un blanc approche pour entrer dans le quartier, un petit comité d'accueil s'empresse de l'intercepter et de le conduire vers le guichet...

 

Cela pourrait encore passer si ils demandaient juste 2 ou 3 yuans, mais voilà pour parcourir les 300m du quartier entièrement restauré (le reste de ShanTan Jie fait un peu moins authentique) ils demandent 40yuans par personne!!!

 

J'avais cru comprendre que le soir c'était gratuit à nouveau, mais à 21H30 ils sont toujours là pour laisser passer les chinois et intercepter les blancs...

Je me souviens encore en 2005, la grande époque du SEVEN CLUB situé dans une demeure traditionnelle de ShanTan Jie, le quartier était bien entendu gratuit mais était également très animé le soir, beaucoup de restaurants, bars et 2 boites de nuit... Tout ça a disparu, il ne reste plus qu'un seul restaurant et un seul bar qui ont survécu... et ils ne sont plus guère fréquentés... C'est vraiment du gâchis! Ils ont tué toute la vie nocturne du quartier, juste pour en faire une usine à touristes...  

On dit que les chinois sont des malins pour les affaires et ne ratent pas une occasion de se faire de l'argent... Mais sur le coup ils ne sont pas si malins que ça... Car il est possible d'être encore plus malin qu'eux!

Il existe 3 points d'accès principaux pour pénétrer dans ShanTan Jie, ces 3 points d'accès sont surveillés et sont payant... Mais, bien sur il y a un mais héhé...

Il existe un 4ème chemin d'accès... seulement il est plus ou moins secret, puisqu'il faut marcher une bonne dizaine de minutes dans un dédale de toutes petites ruelles sombres et glauques, un vrai labyrinthe, avant d'arriver au 4ème point d'accès de ShanTan Jie qui celui là n'est pas contrôlé héhé... On peut donc au final encore se balader gratuitement dans le quartier, à condition de ressortir par ce passage là et de ne pas trop s'approcher des check points pour ne pas se faire griller...  

En théorie, ils n'ont aucune raison de surveiller cette entrée car un touriste de base n'a aucune chance de connaître ce passage que seuls les locaux connaissent; mais étant donné que le 7club était la boite ou je mixais en 2005, je connais fort bien le quartier...

 Ca faisait un peu pitié de voir tous ces blancs se promener dedans sachant qu'ils ont tous du payer avant... Mais malheureusement si on divulgue le "passage secret" à tout le monde, ils finiront par s'en apercevoir et par également y mettre un guichet et un comité d'accueil...

 Et voilà, encore un petit exemple de discrimination anti-blanc dont on est quelques fois victime ici...

Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article
17 avril 2007 2 17 /04 /avril /2007 06:14

Hier soir je marchais dans une rue près de GuanQianJie, dans le centre ville de Suzhou pour aller rejoinde YangWen, lorsque j'entend de la techno Chinoise à fond, je me dis "ah encore un magasin d'éléctronique qui veut se faire de la pub", mais je tourne la tête et tombe làdessus:

donc obligé, je prend mon portable et commence à filmer, ce qui explique aussi la très mauvaise qualité de la vidéo... Mais ça m'a bien fait marré.. car la suite de la soirée fut beaucoup moins drôle malheuseusement... On s'est encore disputé et cette fois je crois bien que c'est terminé...

Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article
15 avril 2007 7 15 /04 /avril /2007 14:15

Peugeot 206???

 

 

 

 

 

 

Et non...perdu: Citroën C2 chinoise

 Alors qu'en Europe la bonne vieille 206, une des meilleures ventes de l'histoire automobile, a été remplacé par la 207, Peugeot avec son partenaire chinois DongFeng a décidé de la lancer à l'assaut du marché chinois en 2006 et les ventes ne sont pas mauvaises, on commence à en voir pas mal circuler...

Mais pour booster encore d'avantage les ventes et pour lui donner un petit coup de jeune à fin de prolonger son extraordinaire carrière (la 206 a été commercialisé en 1999, il y a déjà 8 ans!), elle a été confié aux mains des stylistes de Citroën, qui l'ont légèrement redessiné à l'image de la marque aux chevrons...

Avouez quand même que le résultat est fort sympathique, elle est quand même beaucoup plus jolie que la C2 française... Je suis même presque sur qu'elle se vendrait bien en Europe aussi!

Published by Julien - dans Autres&divers
commenter cet article
6 avril 2007 5 06 /04 /avril /2007 07:14

 Petite mésaventure et situation cocasse de la journée, ce midi après ma pause déjeuné, je décide d'aller vite fait à la superette du coin acheter quelques sodas et une barre de chocolat avant de retourner au bureau...

Je rentre donc dans la superette, salue la patronne et me dirige vers le frigo à boisson. Le mainate des propriétaires est suspendu en hauteur à cet endroit là, jusqu'à présent je ne l'avais entendu dire que "Ni Hao" (bonjour en chinois) et "Byebye".

Je prend un pepsi et un fanta dans le frigo et reste l'observer un moment entrain de se chercher des parasites dans son plumage ou bien de se gratter... Il finit par remarquer ma présence et par arrêter, puis en 2 petits sauts vient se placer sur son perchoir au plus près des barreaux de mon coté.

Il colle son oeil entre 2 barreaux et reste me dévisager un court instant avant de me sortir en Chinois:

"Ni zai zhe li kan shen me?" qu'on pourrait traduire en français par "qu'est ce que tu fous là à me regarder comme ça toi?!"

Sur coup, je reste totalement stupéfait, abasourdis et complètement sur le cul, avant d'exploser de rire au point  d'en pleurer et quasiment de me pisser dessus...

C’est bien la première fois de ma vie que je me fais remettre en place par un oiseau!

 

 

Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article
31 mars 2007 6 31 /03 /mars /2007 22:40

Joyeux anniversaire, happy birthday, 生日快乐...

 

En ce 1er avril 2007, mon blog fête ses 2 ans d'existence, tu parles d'un poisson d'avril! et si j'en crois les statistiques d'over-blog, 7933 visiteurs uniques auraient visité mon blog...

 

Mais c'est loin d'être un "joyeux" anniversaire, ce weekend je me serais souvenu que dans la vie rien n'est acquis, que tout peut aller pour le mieux et qu'en l'espace d'une journée tout peut basculer en un véritable cauchemar...

 

c'est dans ce genre de moment qu'on voit qui sont nos véritables amis mais j'ai plutôt été surpris, ils sont plus nombreux que je le pensais.

 

Mais comme on dit, "c'est la vie" et elle doit malgré tout continuer...

Published by Julien - dans blog news
commenter cet article
18 mars 2007 7 18 /03 /mars /2007 16:48

Anecdote marrante du weekend: ce samedi soir j'étais en boite au WangPai, le club underground trance super chinois de Suzhou géré par la mafia locale, avec ma copine et d'autres potes chinois... Enfin bref comme assez souvent je suis le seul "cachet d'aspirine de la boite"...

 

Lorsque vers 1h du matin je vois un autre blanc qui débarque, tout seul, vu sa tête, j'irais presque parier qu'il est français et toujours vu sa tête je dirais bien que c'est la première fois qu'il met les pieds dans une boite chinoise...

 

Il regarde tout ça avec des grands yeux et complètement ahuris, oui c'est sur ça doit changer des boites européenne! Il finit par me repérer du regard mais me snobe immédiatement et décide d'aller se poser au bar et se commander une bière... Bref le pure laowai Lambda... enfin je dis ça mais je fus comme ça au départ à Shanghai aussi, avant de pouvoir évoluer à Suzhou...

 

Bref comme il y a peu de blancs à trainer dans cette boite, (je dirais qu'on doit être 5 ou 6 habitués grand maximum, dont la majorité vient en fin de soirée), les chinois sont toujours très curieux, oui un blanc en dehors des sentiers battus c'est comme un extraterrestre, donc tous les chinois qui l'entourent, viennent le voir, tentent d'engager la conversation, trinquent avec lui, puis décident d'appliquer le supplice des dés... Ce qui n'est pas vraiment un problème quand on sait jouer et que l'on connait les règles, mais voilà lui ne les connaissait pas!

 

Le pauvre, il va prendre cher... Et les chinois ne le ratent pas, un verre de wisky cul sec puis deux, puis trois... une demi heure plus tard, je le vois se retourner complètement déchiré, l'émotion qui se lit sur son visage est une sorte de mélange d'étonnement et d'enchantement, bref il se demande ou il est tombé et qu'est ce que c'est que cette boite de fou... (j'ai connu ça aussi lors de mes premières soirées à L'Armani de Shanghai...)

 

Il est presque plus en état de marcher je le vois se diriger avec beaucoup d'hésitation vers les toilettes... puis revenir se poser au bar 20 minutes plus tard. Il reste le cul sur sa chaise à regarder l'ensemble de la salle avec ses grands yeux ronds comme des billes... Et lorsque d'autres chinois viennent lui proposer une autre partie de dés, il refuse énergiquement et se précipite vers la sortie en manquant de se casser la gueule plusieurs fois. Apparemment il a compris la leçon!

 

 

7 mars 2007 3 07 /03 /mars /2007 17:27

Je me souviens encore, avant que je parte en Chine la première fois, beaucoup de gens m'ont dit "il faudra que tu fasses attention à ne pas trop te mettre en avant, tu sais les chinois sont très humbles..."

Mon dieu, que c'est faux! C'est d'ailleurs ce qui m'a le plus marqué; cette manie de devoir afficher sa réussite sociale par tous les moyens... Bagnoles, fringues, montres, apparts, téléphone portable, ordinateur portable, filles, restaurants, soirées... et pour les plus hautains, en particulier à Shanghai, ils doivent en plus rabaisser tous ceux qui n'ont pas réussi aussi bien qu'eux.

 

Voici un peu le guide du "chinois plein de fric branché qui veut s'afficher":


- la voiture, la grosse Audi A6  ou la Passat noire avec les vitres teintées, pour affiché le coté Business ou les liens avec le gouvernement (central ou local); les derniers modèles de BMW ou Mercedes, pour ceux qui sont un peu plus branchés et fashion; le gros 4x4 pour ceux qui sont dans l'industrie et possèdent des usines à la campagne; une Mazda, Lexus ou Subaru pour ceux qui privilégient les marques asiatiques et veulent  mettre en avant un coté un peu plus sport; et pour ceux qui ont un peu plus les moyens ou un désir encore plus poussé de s'afficher: un cabriolet ou un coupé Mercedes, BMW ou encore une Porsche...


- Un appart  flambant neuf de 120m² au minimum dans un des quartiers les plus branchés de la ville, indispensable!


- La Rolex en or et pas une copie achetée 100 yuans


- 2 téléphones portables au moins, le dernier model de Nokia ou Samsung, Sony Ericsson, plus un autre un peu plus gros qui fait pocket PC...


- le tout dernier modèle de Laptop VAIO de chez Sony, le plus petit possible, parceque tout ce qui est petit est mignon et surtout parce que plus c'est petit et plus ça coute cher


- Une multitude de costumes et pas ceux taillés au coin de la rue pour moins de 500 yuans, pour afficher le coté business man; ou encore une panoplie de fringues fashion achetés à Hongkong le weekend dernier, pour afficher son coté cool.


- une ou plusieurs maîtresses (en plus de votre femme), plus grandes que vous niveau taille et surtout beaucoup plus jeunes que vous, bref l'idéal est la jeune top modèle de 20 ans, mais ce n'est pas donné à tout le monde donc beaucoup recrutent au sorties d'universités voir même de lycées et se lancent dans du sponsoring d'étudiantes... Mais en contre partie il faudra l'entretenir, à coup de "bons pour une séance shopping" sans oublier le logement et l'argent de poche... et ceux qui ont vraiment les moyens leur offrent même la voiture...

 


Voila maintenant vous avez tout le matériel à votre disposition (oui je classe les femmes comme matériel non pas parce que je suis macho mais car beaucoup d'entre elles sont souvent traitées et négociées comme de vulgaires objets par une majorité de "nouveaux riches") maintenant il ne vous reste plus qu'à vous afficher et vous l'a péter... Mais attention, pas n'importe comment...


Tout d'abord les endroits ou il faut s'afficher: en gros partout là ou c'est cher et branché, genre tous les cafés comme les Starbucks Coffee, ou l'on paye  son café plus cher qu'en Europe... enfin bref tout ce genre de café, maison de thé, restaurant avec wifi ou l'on peut s'affaler sur un canapé dans une certaine obscurité avec sa belle chinoise, à regarder des conneries sur net avec l'ordi portable tout en dégustant les thés les plus chers de Chine... Il y a aussi les salons Haagen-Dazz ou la glace la moins chère doit être à 7 euros je crois...


Puis par exemple, vous pouvez l'emmener faire les boutiques dans les rues les plus populaires du centre ville là ou il y a le plus de monde ou encore dans les malls les plus chics, avant de l'emmener dîner dans un resto les plus branchés du moment. Le must du must étant bien sur de faire la queue une demi-heure pour le restaurant de luxe qu'est Pizza Hut en Chine!!


Et pour bien finir la journée, vous retrouvez vos amis du même rang social et leur chinoises dans une loge de la boite de nuit à la mode ou encore dans un salon privé d'un KTV, pour vous saoulez la gueule tous ensemble au Chivas, cognac ou vodka et pouvoir ainsi commencer à profiter vraiment des charmes de votre chinoise... et ce que vous faites avec après ne regarde que vous...mais je vous laisse deviner...

 

Mais votre chinoise il faut aussi l'entretenir physiquement, vous pouvez donc la conduire à la piscine ou encore à la salle de gym...Puis le dimanche, il y a la balade hebdomadaire, à Suzhou il y a 2 possibilités, prendre la voiture pour aller ensuite marcher autour du lac JinJi Hu à l'est de la ville ou bien aller à l'ouest faire une promenade en montagne du coté de Xishan... Ou l'on peut voir toutes les pouffes chinoises en talons aiguilles gravir avec difficultés les rochers de granites accompagnées par leur gros chinois... et de temps en temps, il faut faire mieux et aller plus loin genre Weekend à Shanghai, Hangzhou, Nanjing, ou Beijing, Shenzhen, Hongkong ou Macau pour ceux qui ont plus de moyens...


Et puis une fois par an minimum aussi, vacance à la campagne ou sur la cote dans un camp de vacances...ou bien à l'étranger genre Thaïlande, pour ceux qui ont vraiment les moyens...


Voila j'exagère peut-être un peu, mais je pense quand même bien avoir résumé...

 

On peut tout de même s'afficher avec des moyens beaucoup plus modestes... Du genre hier soir je suis allé récupérer YangWen à la sortie de son défilé, après une balade et un peu de lèche vitrine à GuanQianJie, on décide d'aller se poser au New Island Café du coin. J'adore marcher avec elle parce que ce n'est plus moi que les gens regardent dans la rue à cause de ma couleur de peau; mais elle à cause de sa taille, son coté fashion, toujours super bien habillé, maquillé et de ses long cheveux... la plus part des mecs se retournent pour mater son...

 

Enfin bref, on reste discuter un peu tout en buvant en thé... Je savoure aussi ces moments là, car lorsqu'on entre ensemble dans ce genre d'endroits, les autres chinois et leurs chinoises restent nous dévisager l'air de penser "encore un ptit con de blanc et sa pouffe chinoise"; même si nous sommes elle et moi de la même tranche d'âge. Puis ce regard qui change un peu quand ils nous entendent discuter un peu et rigoler en chinois et enfin la tête qu'ils tirent lorsque Yangwen insiste pour payer l'adition... Elle a beau être shanghaienne mais elle a sa fierté, elle ne veut surtout pas que les gens pensent qu'elle sort avec un blanc pour une histoire d'argent, du coup, elle veut payer elle même la plus part du temps...


Puis on décide d'aller manger, elle me dit qu'elle connait un nouveau resto type occidental dans le coin... On arrive, comme tout resto branché c'est blindé de monde, du coup on doit patienter un peu... J'adore la déco, c'est un mix entre un pub anglais et une brasserie allemande. Une table finit par se libérer, on se pose, je regarde les prix, ce n'est pas donné mais ça a l'air super appétissant, je me laisse tenter par un énorme filet de bœuf, ce n'est pas tous les jours que j'ai l'occasion d'en manger. Yangwen se contente d'une salade. J'ai de la chance, elle n'est pas boulimique, l'inviter au restaurant ne me revient jamais à très cher...


Vers la fin du repas, elle me confie l'envie d'aller en boite... On est mardi soir, mais il n'y a pas de raison, c'est parti! Elle téléphone à ses autres copines mannequins et moi j'envois un sms pour réserver une table... Et là il n'y a pas mieux pour se la "péter" qu'arriver en boite en compagnie de 4 mannequins et d'arriver sur une table réservé par le manager de salle avec la bouteille de Chivas et le plateau de fruits n'attendant que vous...


Les Chinois autours sont forcement épatés et comme on retrouve souvent pas mal d'habitués en boite, je croise évidemment quelques habitués et viennent trinquer un coup, taper la discute et forcement essayer de draguer les copines à Yangwen... Sur le coup de minuit, il est quand même temps de penser à rentrer se coucher car on est quand même en semaine et demain faut bosser!


 J'entends déjà certains se marrer et me traiter de petit con prétentieux, libre à vous de penser ce que vous voulez; ceux qui me connaissent réellement savent comment je suis et je n'ai donc pas de compte à rendre.
J'ai simplement voulu mettre en évidence un aspect de la Chine qui me dégoute, même si à Suzhou ce n'est pas le pire des endroits dans ce domaine, en comparaison de Shanghai par exemple...

 

Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article
25 février 2007 7 25 /02 /février /2007 13:22

Vendredi 16 février 2007

Cette année j'ai l'occasion de vivre mon premier nouvel an chinois en Chine...  Petit rappel, le nouvel an chinois dure 1 semaine, voir 1 mois dans les campagnes...

Mais je dois dire que ça s'annonce mal, je suis tout seul, personne avec qui le célébrer... Mon colloc, mes potes allemands ont tous profités de cette semaine de vacances pour bouger à travers le pays... malgré le chaos dans les transports provoqué par tous les chinois retournant dans leurs familles pour l'occasion... L’appart a été soigneusement décoré, ils vendaient tous pleins de lanternes et autres décos à Auchan…

La nuit tombe, je me demande bien ce que je vais pouvoir faire de ma soirée, lorsque mon portable sonne, la délivrance vient de mon meilleur ami chinois de Suzhou, Yang Shuhao qui m'invite à passer le "réveillon" dans sa famille... Grand privilège pour moi et grande marque de respect de sa part, car c'est la première fois qu'il m'invite chez lui et généralement lorsqu'un chinois vous présente à sa famille c'est signe de respect et de profonde amitié...

le début de soirée est plutôt calme, repas en famille avec quelques plats traditionnels, ne me demandez pas ce que c'est, ça fait longtemps que j'ai perdu l'habitude de vouloir savoir ce que je mange car très souvent il vaut mieux ne pas savoir ce qu'on a dans son assiette!

Puis tout le monde se met devant la télé pour regarder le discours du président chinois ainsi que d'autres programmes dédiés au nouvel an...

Vers 22h Yang Shuhao et moi, partons retrouver en boite d'autres amis chinois pour une soirée de folie, bien arrosée, avec le compte à rebours à minuit... jusque là je n'avais pas l'impression d'être à la veille d'une nouvelle année... mais sur le coup, grâce à l'ambiance, j'ai l'impression de remettre ça après un peu plus d'un mois et demi après avoir fêté le nouvel an européen...Sauf que cette fois l’ambiance est nettement plus festive!!! Pour exprimer ma gratitude, je me lâche et fait péter 2 bouteilles durant la soirée… Du coup après je fus invité quasiment tous les soirs de la semaine, resto+boite… Je peux vous dire qu’à la fin j’avais hâte que ça se termine car je n'en pouvais vraiment plus!

On m'avait dit que dans cette région de la Chine le nouvel an était peu intéressant, il aurait fallu que j'aille dans le nord pour voir les parades, danse du dragon et autres... Mais en fait ce qui m'a le plus marqué durant cette semaine, c'est cette ambiance de guerre civile qui règne, les rues sont quasiment désertes, la plus part des magasins, commerces, restaurants...fermés. Et surtout les pétards en pagaille, slaves de fusées, et feux d'artifice dans tous les sens et à toutes heures, de nuit comme de jour...

On se croirais en pleine bataille.... ça mitraille par là, il pleut des fusées par ici, on entend de lourdes détonations au loin déclanchant les alarmes des voitures et des scooters électriques... La nuit, en plus des explosions, le ciel est déchiré par des flashs lumineux et lorsqu'on se trouve à proximité, par de superbes feux d'artifice...

Il faut dire qu'il y a des feux d'artifice à vendre à tous les coins de rues, même en sorti de discothèque! Je me souviens de cette scène marquante, un groupe de chinois bourrés en sortant de boite décident d'acheter une boite de fusées, mais un chinois peu malin a la bonne idée de donner un grand coup de pied dedans au moment même ou son collègue l'allume... Résultat la boite bascule et les fusées commencent à partir au raz du sol en direction des passants, tapant et explosant sur les voitures et sur les habitations situées de l'autre coté de la rue... Une vraie scène de guerre! Entre 2 explosions, des gens courent et hurlent dans tous les sens, les alarmes des voitures sifflent à tu tête, et la fumée provoqué par les feux d'artifice rajoute encore une couche à la confusion générale... Je reste assister à cette scène le regard incrédule, tandis le groupe de joyeux fêtard se marre…

 Chaque année en Chine durant le nouvel an, il y a plusieurs dizaines de morts et des centaines de blessés à cause d'accidents liés aux pétards et feux d'artifices...

 

Capture-d-ecran-2010-02-23-a-18.38.23.pngEnfin bref, comme je l’ai dit plus haut, ce fut une grosse semaine de fête, j’ai bien bu et bien manger, merci petit jésus… et j’ai bien rigolé aussi… On peut même dire que l’année aura plutôt bien débuté puisque j’ai rencontré Yang, jeune mannequin de 21 ans, et qu’on sort  ensemble depuis…

 

 

Remarque c’est mon année vu que mon signe astrologique chinois est cochon… J’ai mis longtemps à savoir car la plus part de mes amis n’arrivaient à s’entendre pour savoir quel était mon signe, certains pensaient que j’étais "Rat" et d’autres "Cochon"… vu qu’en fait je suis né peu de temps avant le nouvel an chinois cette année là… Du coup comme c’était avant, ils ont fini par se mettre d'accord et me dire que mon signe est bel et bien "Cochon"… Pour honorer la tradition, il a fallu que j’aille acheter quelques caleçons rouges… Oui la tradition veut qu’on porte des sous-vêtements rouges durant le nouvel an lorsque qu’on se trouve dans l’année de nôtre signe… J’aurais au moins compris pourquoi à Auchan ils vendaient tout pleins de soutien-gorge et culotte rouge…  

 

Pour conclure je vous souhaite une très bonne année du cochon d’or!

6 février 2007 2 06 /02 /février /2007 09:26
Voici une preuve de la censure de l'information par les autorités chinoise vécu directement sur place:

Samedi dernier, durant mon petit déjeuné, je décide d'allumer la télé et de regarder les informations...
Je tombe sur un reportage sur la visite  officielle de Hu JinTao (le président chinois) en Zambie.
Le reportage vante les efforts chinois pour développer le pays, (les chinois seraient les premiers investisseurs dans le pays et il y aurait une équipe de médecins militaire chinois en permanence sur place) ainsi qu'une profonde amitié entre les 2 peuples, la Zambie est le premier pays d'Afrique à avoir établit des liens diplomatiques avec la Chine communiste (dès 1967) et comme quoi les relations seraient au mieux, bref tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes...

Jusque là tout va bien, rien de choquant, mais un peu plus tard dans la journée, je décide d'aller voir les news sur yahoo.fr  pour voir un peu ce qu'il se passe en France...

et là stupéfait je tombe sur cette article:


"Le président Hu Jintao en Zambie dans un climat de grogne anti-chinoise"

LUSAKA (AFP) - Le président chinois Hu Jintao est arrivé samedi en Zambie pour une visite d'Etat de deux jours dans un climat de grogne croissante contre les investisseurs chinois, accusés d'exploiter à bas prix leurs salariés zambiens et de ne pas respecter le droit du travail.

A son arrivée à l'aéroport en provenance du Soudan, vers 11H00 (13H00 GMT), M. Hu a été accueilli par une garde d'honneur et quelque 2.000 membres du parti du président zambien Levy Mwanawasa, qui agitaient des drapeaux chinois, a constaté un correspondant de l'AFP.


Mais son voyage de l'aéroport à la capitale s'est déroulé sous haute sécurité. L'université de Zambie, haut lieu de l'opposition situé sur la route vers Lusaka, était encerclée par des centaines de paramilitaires armés afin d'éviter toute manifestation spontanée.


Les sentiments anti-chinois sont à vif en Zambie, où les investisseurs de la superpuissance asiatique sont accusés de pomper les ressources minières du pays et d'exploiter les travailleurs locaux en les payant mal et en n'assurant pas des conditions de sécurité décentes.

Alors que les investissements chinois - essentiellement dans les mines, la construction et le textile - sont en hausse constante dans ce pays pauvre d'Afrique australe, la litanie des plaintes ne cesse de s'allonger.

"Il y a beaucoup de monde (en Zambie) qui n'est pas content de la présence chinoise", a affirmé Guy Scott, secrétaire général du principal parti d'opposition, le Front patriotique (PF), dans une déclaration publiée alors que M. Hu s'entretenait avec le président zambien.

"Le président chinois doit être conscient du fait qu'il y a plus d'une opinion sur la Chine en Zambie", a ajouté M. Scott.


Le leader populiste du PF, Michael Sata, n'a pas été invité à un dîner donné en l'honneur de M. Hu, auquel participeront d'autres membres de l'opposition. M. Sata avait fait de la présence des investisseurs chinois l'un de ses principaux thèmes de campagne pour l'élection présidentielle de septembre, promettant de les expulser s'il était élu.


Afin d'éviter toute situation gênante, une visite prévue du président Hu dans la mine de Chambeshi, un site exploité par des Chinois dans la ceinture de cuivre (nord) où 50 travailleurs ont péri à la suite d'une explosion en avril 2005, a quant à elle été annulée en raison de manifestations annoncées.

Après l'explosion, le gouvernement zambien avait accusé le groupe chinois propriétaire de la mine de ne pas avoir respecté les règles élémentaires de sécurité.


La semaine dernière encore, des salariés de Zambia China Mulungushi Textiles (ZCMT), la plus grande usine textile du pays détenue en joint-venture par un groupe chinois, ont manifesté devant l'ambassade de Chine pour protester contre la fermeture temporaire de l'entreprise pour difficultés financières.

Le chef de l'Etat zambien s'était alors emporté contre ces manifestants, leur rappelant les investissements réalisés par la Chine dans le pays.


"Il y a quarante-deux ans, la Zambie a été le premier pays d'Afrique australe à établir des relations diplomatiques avec la Chine", a rappelé le président Hu dans une déclaration remise aux journalistes à son arrivée à l'aéroport. "Depuis, nos deux peuples se sont toujours soutenus mutuellement".

Le président chinois a entamé mercredi au Cameroun sa troisième tournée africaine depuis son arrivée au pouvoir en 2003. Après la Zambie, il se rendra en Namibie, en Afrique du Sud et au Mozambique.


http://fr.biz.yahoo.com/03022007/202/le-president-hu-jintao-en-zambie-dans-un-climat-de.html

il est toujours intéressant de regarder comment différents pays présentent la même info, même pour des évenements qui pourraient avoir lieux en France.
31 janvier 2007 3 31 /01 /janvier /2007 10:06

Aujourd'hui 31 janvier 2007, est une date historique, cette nuit, pour la première fois de ma vie, j'aurais fait un rêve se déroulant  en Mandarin, preuve que la langue commence à rentrer héhé...
Published by Julien - dans blog news
commenter cet article