• Zhu Li An
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou

Recherche

7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 07:07

Par Joëlle GARRUS AFP - Samedi 5 avril, 15h31

 

PEKIN (AFP) - De jeunes Français, mineurs, ont été victimes de violences, selon des témoignages, en se retrouvant au coeur d'une vaste opération anti-drogue de la police chinoise, vendredi soir à Pékin.

L'ambassade de France en Chine a annoncé samedi, dans un communiqué, qu'"elle se réservait de mener les démarches appropriées auprès des autorités compétentes s'il devait se confirmer que des voies de faits ont été commises".

Les adolescents se sont retrouvés au coeur d'un coup de filet dans le quartier de Sanlitun, très fréquenté par les expatriés, mais également connu pour attirer nombre de dealers.

Conduits au poste de police voisin, ils y ont passé plusieurs heures la tête recouverte de sacs plastiques ou de leur propre vêtement relevé, frappés s'ils tentaient de relever la tête ou de parler, ont témoigné des parents et leurs enfants joints par l'AFP, sous couvert de l'anonymat.

"C'était horrible. J'ai voulu parler et j'ai pris un coup de pied. Pareil si on voulait écarter le sac pour mieux respirer", a raconté l'un de ces adolescent.

Jointe par l'AFP, la police de Pékin s'est refusée à tout commentaire.

Dans un communiqué cité par Chine Nouvelle, elle a annoncé avoir arrêté "une vingtaine de trafiquants ou consommateurs de drogue dont huit étrangers" lors de cette opération et avoir saisi une "grande quantité de drogue", ectasy et marijuana notamment.

"Plusieurs dizaines de jeunes, de différentes nationalités, ont été appréhendés pour vérification, dont un certain nombre de Français, y compris des mineurs", a de son côté indiqué l'ambassade de France.

"Les opérations de vérification se sont soldées par la remise en liberté de la plupart de nos jeunes compatriotes", a-t-elle ajouté.

"L'ambassade a pris cette affaire très au sérieux", a commenté Francis Nizet, conseiller élu à l'assemblée des Français de l'étranger, qui avait été saisi de cette affaire par des parents.

Francis Nizet a indiqué qu'il avait été "conseillé aux parents de se rendre dans un cabinet médical pour faire un constat, s'il y a lieu".

Une famille a précisé à l'AFP avoir déjà accompli cette démarche pour faire constater "un crâne et un tibia rouges après des coups, un dos griffé et des bleus sur le bras".

L'opération de police visait deux bars d'une petite rue proche du lycée français, très animée en fin de semaine et que la police a décrit comme "des nids de drogue" dans son communiqué.

Selon M. Nizet, "la police chinoise a estimé que la place des mineurs n'étaient pas dans ces bars mal fréquentés".

Plusieurs dizaines de policiers en civil ou en tenue, armés, avaient été mobilisés pour cette opération, accompagnés de chiens, et de nombreux photographes, selon les témoignages.

"Ils avaient mis en joue les enfants. Au moins un adolescent a raconté avoir eu un pistolet braqué sur sa tempe après son interpellation, alors qu'il était aveuglé par ce qu'il avait sur la tête", a raconté une mère.

"Une adolescente a été brutalement mise à genoux par terre, la tête sur un tabouret. Pour cela on lui mis le bras dans le dos très violemment", a-t-elle poursuivi.

Une jeune fille, visiblement choquée, a raconté qu'elle avait été malmenée et contrainte de se déshabiller pour être fouillée, soupçonnée d'être propriétaire d'un vêtement contenant de la drogue, suspendu à la chaise sur laquelle elle était assise à l'arrivée de la police.

En septembre, une opération similaire s'était produite dans le quartier et des témoins avaient déjà fait état d'arrestations brutales.

L'ambassadeur de La Grenade avait ainsi dénoncé la manière dont son fils de 22 ans avait été traité.



Bon déjà ça me rassure de voir que les journalistes aussi font des fautes d’orthographes, ensuite c’est vrai que Sanlintun est globalement mal famé, mis à part quelques bars et une ou deux boites…Donc déjà faut pas être trop malin pour trainer dans ces coins là.

Je trouve aussi qu’il est normal que les autorités chinoises cherchent à faire le ménage alors que les J.O. approchent, par contre on peut toujours critiquer la manière de le faire, mais on y peut pas faire grand-chose, c’est typiquement Chinois; Lhassa, Pékin, même combat!

 

Egalement, je confirme l’histoire du fils de l’ambassadeur de la Grenade; c’est Matthieu, un collègue d’ISUGA qui m’en avait parlé et oui même dans un pays grand comme la Chine, je connais quelqu’un qui connaît quelqu’un, ça marche bien aussi… d’après la version que j’ai eu, la police chinoise avait payé de la racaille chinoise locale pour tabasser tous les noirs qui trainaient dans le coin, vu que parait-il, l’essentiel des dealeurs là-bas sont noirs. Et le malchanceux fils de l’ambassadeur était donc ce fameux soir au comptoir d’un bar de ce quartier en compagnie d’une connaissance d’une de mes connaissances, lorsque le groupe de racailles a fait irruption dans le bar, l’ont chopé sans même lui dire un mot pour le trainer dans la rue afin de lui faire subir un bon tabassage en règle…

 

Et puis pour finir, bien que je doute très fortement que tous les jeunes occidentaux, qui ont été pris dans ce qu’on pourrait appeler « cette rafle » des autorités chinoises, consomment de la drogue dîtes dure ou même douce; c’est quand même bien fait pour vos gueules de petits cons!

 

Je déconne, j’accorde bien sur toute ma sympathie et compréhension à tous ceux qui étaient innocents!

Quand aux autres, la drogue c’est mal et en plus c’est illégale; au lieu de carburer à l’ecsta ou fumer des pétards, vous aviez cas vous bourrez la gueule comme tout le monde! Etant donné qu'on est en Chine, il est clair que j'aimerais pas être à votre place...

 

Et « j’emmerde poliment » tous ceux qui viendront me mettre un commentaire à la con sur les quelques lignes que je viens d’écrire dans le paragraphe un peu plus haut; car je rappel que moi aussi je me suis fait tabassé en Chine par un groupe de chinois et sans raison particulière en plus.

 

Ca s’est passé il y a plus d’un an maintenant, j’en ai tiré des leçons, je me méfie d’avantage car la période ou les occidentaux pouvaient se sentir intouchables et en totale sécurité en Chine est révolue; mais ça ne m’empêche pas de dormir ni de continuer à sortir m’amuser…

7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 02:17

J'ai déjà dit à plusieurs reprises à quel point le trafic en Chine est chaotique, anarchique, que les chinois sont des fous furieux au volant ou qu'ils ne savent tout simplement pas conduire...et j'en passe.

Mais ce vendredi soir, je viens encore de franchir une étape supplémentaire dans la folie routière chinoise... J'avais rendez-vous pour diner dans le SIP, soit de l'autre coté de la ville, la plus part des taxis vont prendre le périf sud, surtout durant les heures de pointes, en plus en ce moment c'est le chaos sur l'axe principale pour traverser le centre ville à cause du chantier du métro...

Mais non, pas celui sur lequel je suis tombé, il est parti comme un fou furieux, slalomant entre les voitures, roulant à gauche, même sur le trottoir... Il se contentait de faire des appels de phare à tout bout de champs car apparemment son klaxon était en panne, tu parles d'un drame... En Chine le klaxon est l'organe le plus vitale sur une voiture!

Résultat de la course, 36yuans, soit 4 yuans de moins qu'en passant par le prérif, le record du temps pour aller d'un coté à l'autre de la ville a été pulvérisé; on a failli s'encastrer dans un bus, puis dans un autre taxi, 3 cyclistes ont eu chaud à leur fesses, 2 piétonnes chinoises ont du avoir la frayeur de leur vie (quoi que, finit-on par s'y habituer?)... Sur le trajet, j'ai également noté 2 crashs récents de taxi, dont un état vraiment bon pour la casse, le second s'était juste un peu de tôles froissées...

Mais le clou du spectacle reste quand même le feu rouge qu'il a grillé en passant pleine balle tout en faisant un signe de la croix!!! Ce coup là, on ne me l'avait encore jamais fait! Heureusement que j'étais monté à l'avant que j'avais pu mettre la ceinture, car à l'arrière ce n'est pas possible... Et vu les circonstances, je préfère encore en rigoler.

Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article
3 avril 2008 4 03 /04 /avril /2008 08:19

Bon je ne sais pas si je dois prendre ça comme un présage, un signe du destin ou quoi, mais même pas 24h après avoir acheté mon vélo, j’ai déjà été percuté par une voiture…

 

J’étais en route pour le carrefour et étais presque arrivé, je roulais normalement sur la piste cyclable, lorsque une grosse berline noir sortant d’un parking sur la droite déboule à vive allure dans le flow de vélos… D’habitude ils avancent tout doucement en klaxonnant fortement, comme ça on a le temps de freiner ou les éviter. Mais là, rien, le mec avance directement sans préoccuper de ce qui arrive sur le coté…Comme il était trop tard pour freiner, je tente de l’éviter par la gauche tout comme la fille à vélo devant moi, mais ce conard continue d’avancer et vient percuter le vélo de cette fille puis le mien. Nos 2 vélos s’encastrent l’un dans l’autre et sont repousser par le pare-choc de la voiture qui finit quand même par s’arrêter. Je ne sais pas comment mais nos 2 vélos on fait une sorte de dérapage sur le coté tout en restant en équilibre ce qui fait que ni l’un et l’autre sommes tombés. Plus de peur que de mal donc.

 

Je demande à la fille si elle n’a rien, avant de me retourner vers la voiture et traite le chauffeur de malade. Mais quand je vois les 4 mecs à l’intérieur se marrer, ça me met hors de moi, je leur fais un gros « fuck » de la main; tout de suite ça les fait moins rigoler, le passager avant ouvre la portière et me lance « fuck you » en anglais. Là s’en est trop, je pose mon vélo et avance vers lui en criant en chinois « Quoi!? Qu’est ce que tu as dit?  Fuck yourself! Si vous ne savez pas conduire bah  ne conduisez pas, bande de crétins!!! ».

 

Les multiples témoins de l’arrêt de bus tout proche, d’abord très surpris par ma réaction commencent à rigoler et se moquer du chinois, celui-ci  d’abord stupéfait commence à  enrager et alors qu’il s’apprêtait à répondre quelque chose, je le coupe immédiatement et lui dit « quoi, qu’est ce que tu vas faire hein, tu veux des problèmes? Attend un peu je vais prévenir mes potes flics et tu vas en avoir! »

 

Les éclats de rire et les moqueries des chinois qui ont rapidement entouré la scène, comme toujours dans ce genre d’incident, le rendent ce coup si rouge de honte, il vient de perdre la face et remonte dans la voiture en claquant très fort la portière. Quand à moi je reprends rapidement mon vélo et m’éloigne le plus rapidement possible en coupant par de toutes petites ruelles pour être sur qu’ils ne puissent pas me suivre en voiture…Et puis merde, ils n’ont qu’à apprendre à conduire correctement si ils se croient si civilisé!

Faut vraiment que j’apprenne à dire en Chinois la réplique « hé ton permis, tu l’as eu dans une pochette surprise ou quoi!? » ; quoi qu’en Chine ça serait plus quelque chose dans le genre « hey combien tu l’as payé ton permis!? ».

 

 

Et durant cette même soirée j’aurais été « insulté » à 4 reprises de laowai par des groupes de chinois là ou je passais simplement sans rien demander à personne, ça fait quand même beaucoup pour le même soir! Il y a des moments comme ça ou je détestes vraiment le comportement de pas mal de gens ici et encore plus quand je pense au fait qu’ils s’imaginent déjà être la plus grande puissance mondiale (oui désolé, je n’ai toujours pas digéré la façon dont ils ont insulté l’occident à cause des événements au Tibet) .

Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article
1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 01:30
En ce 1er avril 2008, mon blog fête ses 3 ans d'existence et a passé le cap des 14000 visiteurs, soit presque le double par rapport à l'année dernière, tu parles d'un poisson d'avril!

Sinon ici, tout va pour le mieux, le temps est revenu au beau, je me suis remis de mon weekend, je commence à m'en sortir avec FLASH et m'intègre petit à petit au sein de l'équipe; on m'a confirmé hier que je ferais bien le déplacement au Salon à Qingdao... Bref tout roule quoi!
Published by Julien - dans blog news
commenter cet article
31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 06:39
J’en avais déjà parlé dans cet article: http://julien-in-china.over-blog.com/article-6916853.html

mais là ils ont poussé un peu loin quand même…

 

Du vendredi jusqu’au dimanche soir, pour mon premier vrai weekend en Chine depuis mon retour, ce fut un weekend très mais alors très festif et dans tous les sens du terme en ce qui me concerne, et en particulier samedi soir après avoir bu quelques bouteilles au Baidu avec des amis chinois, vers 1h30 du matin comme il n’y avait plus rien à boire et qu’ils voulaient rentrer se coucher, vu que certains étaient quand même bien torchés. Du coté français avec Nico on pensait également à rentrer chacun de son coté, mais… On est d’abord resté se fendre la poire avec les policiers chinois en poste à coté du Baidu, ils se souvenaient de moi, vu qu’à chaque fois j’essayais de leur apprendre quelques mots ou phrases en français, genre « on fait l’amour ce soir chérie ? » je leur ai appris ça  il y a 8 mois et ils s’en souviennent encore et ça les fait toujours autant marrer, leur délire c’est de sortir ça à chaque jolie fille qui entre ou sort du Baidu… Franchement je n’aurais jamais crus que j’aurais pu autant rigoler avec des flics chinois… Et puis si jamais un jour il y a du grabuge dans la boite et que je suis impliqué d’une manière ou d’une autre, c’est toujours bon de savoir qu’ils prendront ma défense comme ils me l’ont dit… Surtout que le videur que je connaissais est rentré à Nantong, sa ville natale…

 

Bref après avoir bien rigolé avec eux, on s’est finalement décidé de marcher jusqu’au Scarlett pour se prendre une dernière bière… Et là nous sommes tombés sur 2 acheteurs français d’un groupe de grande distribution, avec un humeur du feu de dieu, qui étaient à Suzhou juste pour le weekend… Du coup, c’est reparti pour un tour, direction le Wangpai, ou l’un des 2 acheteurs s’est amusé (dangereusement) à négocier le prix des putes avec le mac pour rigoler, je rappelle quand même que le Wangpai est la boite de la mafia locale… Bref j’ai cru un moment que ça allait mal tourner, car l’autre en face ne rigolait pas trop, deplus il y a un autre chinois qui ai venu me voir, au début je n’ai pas compris ce qu’il me racontait, mais il voulait que je suive et savoir combien d’étrangers on était… J’ai eu peur que ça soit une stratégie pour nous séparer et nous prendre un par un… Chose que j’ai déjà vu se faire à Shanghai.

 

Mais après quelques minutes il a tourné sa phrase d’une façon que j’ai enfin pu comprendre, il m’a dit qu’il y avait un autre étranger dehors qui avait un problème. Je me décide à le suivre et tombe effectivement sur un blanc, affalé sur le trottoir, sous la pluie, dans un état proche du coma éthylique, probablement un américain, avec un de ses T-shirt à la con…

Imaginez la photo d’un chaton avec écrit autour en anglais « chaque fois que vous vous masturbez, Dieu tue un chaton ».

 

Bon j’essaye de le relever un peu, de le mettre assis et de lui parler, savoir si il peut au moins dire ou il habite, au pire on pourra le ramener… Mais c’est juste impossible, il essaye de marmonner quelque chose, mais c’est totalement incompréhensible. Je me sens désolé pour lui et ne sais pas trop quoi faire… Je ne peux quand même pas le laisser là. Alors j’ai réfléchi à ce que j’aurais aimé qu’on fasse si c’était moi ici à sa place… Et j’aurais aimé qu’on m’amène à l’hôpital, qu’on me fasse un lavement d’estomac, en gros qu’on ne me laisse pas bêtement mourir d’un coma éthylique sous la pluie… Surtout que j’ai un doute, il y a-t-il autre chose que l’alcool? Car je l’avais aperçu assis au bar lorsque nous sommes arrivés et il n’avait pas l’air si bourré que ça.

 

Je demande alors au chinois de prévenir une ambulance et reste attendre avec lui jusqu’à qu’elle arrive et qu’ils embarquent sur une civière… je demande si il faut que je laisse un numéro de téléphone, si il faut que je témoigne au près de la police ou quelque chose, ils me répondent que ce n’est pas la peine étant donné que je ne le connais pas.

 

Quand je retourne au club je me fais engueuler par les autres car il était entrain de fermer et c’est moi qui avais le passe pour le vestiaire… C’est bizarre je n’ai même pas souvenir d’avoir vu cette boite fermer aussi tôt!

 

Bon bref, j’en arrive au point que je voulais aborder, si vous êtes nouveau en Chine que vous ne savez pas jouer aux dés, que vous ne parlez pas un minimum chinois, que vous ne connaissez pas les règles tacites de la vie nocturne chinoise, je vous déconseille fortement d’aller seul dans ce genre de boite chinoise. Les chinois adorent mettre minable les étrangers de cette façon et sont des experts en persuasion… Donc méfiez vous et ne vous laissez pas faire!

 

Je me souviens de mes premières soirées en boite chinoise de la sorte, c’est vrai que c’est génial, tout le monde nous paye à boire et viennent trinquer avec nous, on se sent complètement euphorique…mais il faut savoir se maîtriser, fixer des limites et surtout dire non quand ça va trop loin et avant qu’il ne soit trop tard mais avec tout le tact nécessaire pour éviter les pertes de face.

 

Ce n’est pas le premier étranger que je vois finir complètement bourré de cette façon, mais lui il a battu un record!

29 mars 2008 6 29 /03 /mars /2008 03:08

Voici en "exclusivité" les premières photos de mon nouvel appart:

 


Bon je dois quand même avouer que même si je suis à Suzhou, la vue depuis l'appartement n'a malheureusement rien à envier à Shanghai...


Et étant donné que j'ai malheureusement du laisser mon amour de 206 en France, je vous présente également mon nouveau destrier pour les 6 prochains mois:
Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article
28 mars 2008 5 28 /03 /mars /2008 02:35

En ce moment je traverse la difficile période d’ajustement liée à tout début de séjour.

Je parle bien d’ajustement et non d’adaptation, car je connais déjà bien la ville et m’y suis adapté depuis longtemps déjà… C’est le problème quand on connaît déjà l’endroit, on n’a plus l’excitation liée à la découverte, on a juste hâte que la vie reprenne telle qu’on la connaissait et ça prend malheureusement un peu de temps; ça mine un peu le moral, les choses ne vont pas aussi vite que j’aimerais qu’elles aillent…

 

J’ai emménagé  dans mon appart, il y a déjà 2 jours, ce fut finalement le 5ème que j’ai visité, et hier j'ai été m'enregistrer au poste de police le plus proche comme le stipule la loi chinoise.

Globalement ça va, il est un peu bruyant aux heures de pointe à cause du trafic, mais avec la télé ou un peu de musique, ça masque le bruit et quoi qu’il arrive je mets des boules kies pour dormir, donc ce n’est pas un gros problème. J’ai déjà fait 2 pleins de courses au Carrefour pour un montant total d’une centaine d’euros, pour l’équiper un peu (oreillers, draps, vaisselles, serviettes de bain, cintres pour chemises, éponges, torchons, produit à vaisselle, Thé, café… et remplir mon frigo et placards d’un peu de nourriture). Hier j’ai lancé ma première lessive, la routine se met en place petit à petit.

 

Il ne me restera plus qu’à acheter de quoi faire le ménage, genre un petit aspirateur et une serpillère et quelques produits d’entretiens pour le sol, ainsi qu’un peu de déco et ça sera parfait; mais j’ai pu m’apercevoir que les prix ont encore augmenté. A noté également que le Carrefour est moins sympa et offre une plus petite sélection de produits qu’Auchan.

 

Le propriétaire est vachement sympa, il a fait fortune dans le carrelage et acheté plusieurs apparts du genre sur Suzhou et Shanghai pour assurer sa retraite. Il ne s’est pas montré violent durant les négociations pour la signature du contrat, loin de là, contrairement aux 2 gars de l’agence, remarque c’est normal, la négociation se faisait sur leur marge à eux… Puis on a fait le tri parmi les affaires laissées par les précédents locataires, un couple de taïwanais, d’après ce que j’ai compris… et parmi ces affaires, on a trouvé une collection de dvd porno que l’un des gars de l’agence s’est empressé de récupérer…

 

Le propriétaire est repassé le soir, m’amener une fontaine à eau, un petit cadeau de bienvenue et me montrer comment me servir de l’antenne satellite… malheureusement on capte qu’une seule chaine, une chaine de sport, mais au moins le bon coté des choses c’est que je pourrais suivre l’Euro cet été.

 

On est resté discuté un petit peu, car il m’a dit qu’il n’avait jamais eu l’occasion de discuter en Chinois avec un blanc.

 

Internet ne marche toujours pas, mais j’ai bon espoir d’avoir solutionné le problème d’ici la fin du weekend, on verra bien.

 

Le stage commence tout doucement, pour le moment j’apprends non sans mal à me servir d’Adobe Flash CS3 professional pour au final remodeler un peu le site internet de l’entreprise.

Hier on m’a encore laissé manger tout seul un plateau repas, je pense que ça part d’une bonne intention, ils ont surement peur que la nourriture de la cantine ne me plaise pas, mais en réalité celle des plateaux n’est guère meilleure voir moins bonne, car les nouilles chinoises de la cantine ne sont pas mauvaise. Ca ne va pas pouvoir durer, parce que ce n’est pas comme ça que je vais pouvoir m’intégrer au personnel. Le fait est que ce ne fut pas un gros problème de se réadapter à la nourriture chinoise, mis à part que j’ai le sentiment de fondre; le léger surpoids que j’avais accumulé en France avant me départ à déjà quasiment disparut et ça fait même pas une semaine que je suis là!  

 

Si travailler pour une grosse boite a des avantages, ça a aussi des inconvénients; comme des procédures plus longues et plus complexes que pour des petites sociétés… Genre pour les remboursements de frais, j’attends toujours le remboursement de mon billet d’avion, mais ça prend du temps, il faut que ça passe par le « Finance department » et surtout que ça soit signé par le General Manager qui n’est pas aux Bureaux ces jours-ci.

 

Une fois que j’aurais récupéré le cash, je pense que j’irais m’ouvrir un compte en Banque et me prendre une carte de crédit locale, en plus j’ai de la chance, je suis payé en Euro et le taux de change est vraiment avantageux! Puis je pourrais enfin m’acheter un vélo électrique, car pour le moment je me déplace à pied ou en taxi, même si aller aux bureaux ne me coute qu’1 euro le trajet, un vélo sera quand même plus pratique, rien que pour aller faire les courses ou bien aller manger au centre ville le soir... Petit calcul : 2Euros x 180jours= 360 Euros, sachant qu’un vélo électrique coute en moyenne 200 Euros, l’investissement se justifie largement!

En plus la toute première ligne de Métro de Suzhou, reliant le SIP au SND et passant par le centre ville, ne sera pas ouverte avant l’année prochaine.

 

Petite parenthèse pendant que je suis entrain d’écrire, je ne sais pas ce qu’à l’armée de l’air chinoise ces jours-ci, mais les multiples passages de leur avions au dessus de la ville commencent à me saouler.

 

Je compte aussi surement acheter un Ipod ou autre lecteur MP3 d’une bonne qualité, vu que celui de marque chinoise que j’avais acheté n’a pas fait long feux. Ca évite de devenir maboule avec le bruit du trafic et ça permet également d’ignorer les multiples rabatteurs en ville…Pratique!

 

Ce soir c’est le weekend, je ne sais pas encore exactement ce que je fais faire, surement une bouffe en ville avec des amis que je n’ai pas encore revus depuis mon arrivé et un peu plus tard, boite! Un ami m’a déjà confirmé qu’il a réservé une table au Baidu.

  

Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article
24 mars 2008 1 24 /03 /mars /2008 23:40

Amis lecteurs et bloggeurs, vous vous apprêtez à aller en Chine?

Voici les armes que j'ai trouvé jusqu'à présent pour contourner la censure chinoise:

- Youhide: http://www.youhide.com/
Le meilleur que j'ai pu trouver pour le moment (merci Nico), il permet d'accèder à la majorité des sites bloqués et à une vitesse assez satisfaisante.

- ce site: http://anonymouse.org/anonwww.html 
ça semble marcher assez bien, après quelques essais j'ai pu accéder à mon blog.
(bien que réputé imblocable, les chinois ont réussi à le vérouiller, ce site n'est plus accessible depuis la Chine depuis quelques temps maintenant)

- le navigateur Torpark, 
pour plus d'infos: http://www.clubic.com/actualite-38771-torpark-navigateur-surfer-incognito.html 
je ai également essayé, ça marche même si la navigation est lente...

- Psiphon, qui simule un réseau virtuel et chiffre les échanges de données et utilise le port SSL, habituellement réservé aux connexions sécurisées et aux transactions sur Internet.
Ils rappellent toutefois qu'une connexion chiffrée à un serveur distant pourrait être perçue comme une tentative de contourner les dispositifs de censure mis en place,
un acte puni par la loi dans un pays comme la Chine.
Plus d'infos: http://www.clubic.com/actualite-66029-psiphon-contourner-censure-internet.html

N'oubliez donc pas de mettre ces liens dans vos favoris avant de partir, et si vous en avez d'autres, n'hésitez pas à laisser un commentaire, je les rajouterais. On resiste comme on peut, heureusement que ce genre d'information circule quand même assez bien.

PS: j'appelle au passage au boycott des J.O. de Beijing 2008!

Non mais oh! non seulement je dois divulguer mon identité pour avoir une carte SIM, ce qui veut dire qu'ils peuvent me suivre à la trace et écouter ce que je raconte; après ils ont tenté d'installer un spyware ou une sorte de virus baptisé gongzhu[1].wmf  sur mon ordinateur quand je me suis connecté sur internet la première fois et pour finir ils censurent mon blog! Et ils croient qu'ils vont s'en tirer comme ça lol. (je déconne hein, si les J.O. sont boycottés ça sera encore pire, car le gouvernement chinois tirera ça à son avantage en censurant les vrais raisons et en inventant d'autres et recevra un très large soutien de la part du peuple qui reste trop facilement manipulé.)

Mais quand même, quand je pense qu'en plus Jacques Rogge a osé déclarer dernièrement qu'il reste persuadé que les J.O. feront évoluer la Chine dans la bonne direction, mais qu'il arrête de nous prendre pour des cons! ça fait 3 jours que je suis en Chine et j'ai déjà vu que c'est exactement l'inverse qui est entrain de se produire! Plus de censure, plus de contrôle de l'information, de la pensé des gens, d’avantage de répression et toujours moins de liberté d'expression et liberté de la presse!

Et ce qui me dégoute le plus, c'est de voir tous ces chinois qui avalent et croient tous ce le gouvernement raconte à travers les différents médias. Le comble du comble c'est que beaucoup de chinois accusent la presse étrangère de mentir et manipuler l'information, notamment avec le Tibet, il y a quand même des limites à ce que je peux entendre, mais on va-ton franchement!?! Tout ça parce que, beaucoup de medias occidentaux ont pris des images en provenance du Népal et de l'Inde pour illustrer ce qui se passait au Tibet, faute de pouvoir avoir des image du Tibet lui-même à cause la censure chinoise, du coup ils pensent que les news de CCTV (groupe de télévision de l'état chinois) on plus de chance de raconter la vérité qu'une chaine comme CNN (même si CNN a très largement relayé les mensonges du gouvernement américains au moment de la guerre en Irak) ou BBC par exemple...ça me rend malade!

Bon voila, j'ai passé mon coup de gueule et je me sens mieux!

Published by Julien - dans Autres&divers
commenter cet article
24 mars 2008 1 24 /03 /mars /2008 11:53

Debout ce matin à 7h, après une bonne douche, j’enfile mon costard, comme je ne sais pas trop quelles sont leurs tolérances vestimentaires, je préfère faire bonne impression.

 

La première surprise de la journée fut le petit déjeuné, hier je l’avais pris à l’extérieur, bref le restaurant de l’hôtel est un restaurant japonais, avec les serveuses en kimono et qui saluent en japonais quand on arrive… Je comprends pourquoi maintenant il y a tant de japonais dans cet hôtel… Bien évidemment, ils n’ont absolument pas de nourriture occidentale, j’ai du me contenter d’un bol de riz et d’une soupe de légumes et de viande…

 

Oh j’avais oublié d’en parler jusqu’à présent mais je me trouve dans une sorte de «Japan town » vu que beaucoup d’enseignes de magasins sont écrites en Japonais et non en Chinois et dans les rues je croise principalement des japonais, je commence maintenant à les distinguer facilement des chinois, surtout à cause de leur coupe de cheveux en fait… et bien sur le fait qu’ils parlent japonais.

 

8h15 je sors de l’hôtel, le temps que le portier me trouve un taxi et que celui-ci me conduise à l’usine, j’arrive à 8h30 pétante. Les gardiens me laissent passer sans même me poser de questions, l’usine à quand même de la gueule, je dois le dire et le bâtiment qui à déjà 10 ans paraît encore presque neuf, on voit bien que c’est tenu par des allemands. (oui 10 ans c’est vieux pour la Chine, suffit de voir l’état de délabrement de certains immeubles qui ont à peine 1 ou 2 ans pour comprendre que l’entretien n’est pas toujours le fort des chinois). Et puis après tout ce n’est qu’une petite PME chinoise de 650 employés!

 

Cependant, il faut croire que je suis arrivé un peu trop tôt quand même car il n’y a personne à la réception. Je me pose sur un fauteuil et patiente un peu. Une grosse Audi grise arrive, une chinoise d’environ 35-40 ans en sort, traverse le hall d’accueil et monte vers les bureaux avant de revenir vers moi à peine 1 minute plus tard, « hey, are you Julien? ». Yes! Il s’agit de la DRH qui me salue et me demande de la suivre. Elle me présente son adjointe qui s’est occupée de la préparation de mon stage et avec qui je vais passer la matinée.

 

Elle me fera visiter des principaux départements de la boite, et les personnes avec qui je vais travailler. Certains parlent un bon anglais, d’autres pas du tout… Je commencerais mon stage au département Marketing…

 

Le restant de la matinée sera consacré à la visite d’appartements avec l’aide de 2 agences afin de les mettre en compétition, 6 appartements en tout dans 3 immeubles différents mais tous situés sur l’artère principale du Suzhou New district. 2 appartements dans un premier immeuble, le premier pas mal, situé coté nord, ce qui est mieux pour l’été, mais vraiment crade, le propriétaire commençait à peine à l’astiquer et avait pas mal de boulot devant lui…

 

2ème appart toujours dans le même immeuble, coté nord-est, crade également, et trop petit et super sombre, suivant!

 

Dernier appart de la première agence, situé dans un immeuble quasi neuf avec certaines parties pas encore terminées… Ce coup ci l’appart est génial, un 3 pièces avec un superbe planché et mobilier traditionnel chinois, par contre c’est super crade aussi… En plus ils font des travaux à cet étage et c’est plutôt bruyant. La fille de l’agence immobilière, très professionnelle et parlant un bon anglais, m’assure que peu importe celui que je choisirais, il sera nettoyé et complété par d’autres fournitures si besoin et m’indique qu’ils ne travaillent pas la nuit. Oui ça je sais, mais ils bossent quand même le weekend, donc ça rend impossible toute grasse matinée.

 

On reste patienter dans le hall de cet immeuble attendre l’arrivé des personnes de la seconde agence, vu qu’ils ont 2 autres appartements à nous faire visiter dans ce même immeuble. 

 

Ils arrivent à deux, quelques minutes plus tard, ceux-ci ne parlent pas anglais mais tentent quand même de faire la causette, enfin surtout un… En plus il a un accent très fort, je finis par lui demander d’où il vient… Il  me répond qu’il vient de Jilin, je comprends mieux!

 

Le premier appart n’est même pas meublé, aller hop suivant! Je suis séduit par le 2ème, c’est propre, sympa, une sorte de gros studio; et par les affaires laissées par le précédent locataire, je devine qu’il devait s’agir d’une femme occidentale… Le problème c’est qu’il est exposé sud, ça risque de cogner fort durant l’été.

 

Le dernier appart ce trouve dans une autre résidence, le genre de résidence super kitch avec jardin, fausse rivière, piscine (vide), salle de muscu… et malgré qu’elle soit flambant neuve et pas tout à fait finie, le manque d’entretient est déjà flagrant… L’appart est énorme, 5 pièces, grand séjour, chambre+bureau, salle de bain, cuisine et lingerie, trop classe même si je note quelques défauts de finition… Seulement le climatiseur en place fait tache, car c’est un d’occasion et il a l’air d’une antiquité, pas bon vu que celui-ci aussi est exposé sud. En plus en guise de vue, j’ai 2 énorme tours en construction, pas génial et ça risque d’être bruyant.

 

Le choix se fera donc entre le 3ème et le 5ème.

 

De retour à l’usine, on me laisse manger seul dans les bureaux ou on m’a livré un plateau repas, vu que ma carte pour le restaurant n’est pas encore prête. Ce n’est pas fameux, ça me rappelle le temps ou j’étais chez Shanghai Fleetguard.

 

L’après midi se passe sans encombre, on me présente Siebel, le logiciel qu’ils utilisent et les grandes lignes de ma mission en E-marketing…

 

Je surpris tout le monde quand le téléphone sonna à mon bureau et que je répondis en Chinois, la fille des ressources humaines m’avait dit qu’elle me tiendrait informé, mais là en l’occurrence ce n’est pas elle, on demande un certain Xiaxin. Je demande donc s’il y a quelqu’un nommé de cette façon dans la salle et dit à la personne au bout du fil de patienter.

 L’intéressé reste me regarder bouche bé avant de prendre le téléphone tandis que le reste se marre…

 

A la fin de la journée le manageur du département qui ne parle pas vraiment anglais et qui a du comprendre que j’étais courant en Mandarin alors que ça n’est pas le cas, vient me voir et commence à me parler comme si j’étais chinois, en plus il a un accent terrible lui aussi!

 

Bref il m’explique qu’ils ont une exhibition portant sur je ne sais pas quoi à Qingdao le mois prochain et qu’ils aimeraient que je vienne car ça serait trop la classe d’avoir un laowai sur le stand mais qu’il ne sait pas encore si je pourrais venir ou pas car ça dépendait d’un détail logistique que je n’ai pas compris…

 

Rien d’autre d’intéressant à raconter durant la soirée mis à part que j’ai acheté mon 2ème dvd depuis mon arrivé et le premier à ne pas pouvoir être lu, ça commence fort à ce niveau là!

Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article
23 mars 2008 7 23 /03 /mars /2008 06:08

Je viens de m'apercevoir que mon blog est censuré en Chine, je peux me connecter sur la plateforme d'over-blog, mais en aucun cas sur la page de mon blog...

Ayant eu un doute, j'ai posé la question a des amis chinois situés dans différentes villes à travers la Chine et aucun d'entre eux ne peut y accéder!!! Je suis dégouté, l'année dernière encore il était accessible en Chine.

Il aurait pu s'agir d'un simple problème passager, mais une copine m'a dit qu'elle ne pouvait plus y accéder depuis le début de l'année...

C'est bien la meilleure, j'avais choisi justement over-blog car c'est une plateforme française et que les sites français sont généralement moins censurés, car peu de chinois connaissent cette langue.

N’empêche que ces abrutis auraient tout simplement pu interdire l'accès de la plateforme, car en attendant je peux toujours écrire sur mon blog!

Mais il va quand même falloir que je fasse attention à ce que je dis, on ne sait jamais... 

Published by Julien - dans blog news
commenter cet article