• Zhu Li An
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou

Recherche

8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 06:53

Mais que ce cache-t-il derrière cette porte ???


 

 

Un petit zoom, histoire de regarder d'un peu plus près...


 

Le bonheur des hommes ??? Ou des femmes ?

Avouez que si vous avez un esprit un minimum pervers ce panneau à de quoi interpeller !!!

Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 06:40

Célébrée cette année le 3 octobre, la date varie en fonction de la pleine lune…

 

La plus part de mes amis chinois passe la soirée en famille, j’ai donc décider d’emmener 2 copines françaises faire une des plus belles balades de Suzhou, celle qui relie la Colline du Tigre à ShanTang jie, une des plus belles anciennes rues de la ville…


Et là surprise, pour l’occasion, la Colline du Tigre était exceptionnellement ouverte de nuit!!! Peu de gens étaient au courant, ce qu’il fait qu’il y avait peu de monde présent contr airement à la journée ou l’endroit est blindé de touristes vu qu’il s’agit du site le plus visité de Suzhou. Et parmi les quelques visiteurs, il n’y avait que 3 blancs, mes 2 amies françaises et moi même!!! On s’est vraiment senti privilégié, car on était vraiment loin des hordes de touristes qui arpentent le site durant la journée en suivant des guides avec un drapeau qui hurlent dans un mégaphone!

 
   
   
   

Cependant, toute la partie nord-ouest de la colline était interdite d’accès, j’ai voulu faire la photo parfaite pour mon profile facebook et j’étais assez énervé de ne pas avoir pu prendre le cliché.


Imaginez une porte ronde comme ci-dessous, mais au somment de la colline avec une vue plongeante sur la ville, façon affiche du film Largo Winch…


Dès qu’on s’approchait un peu trop près des gardes très nerveux s’empressaient de nous faire dégager… Au début on s’est dit qu’on les emmerde et qu’on va trouver un autre passage vers cette porte… Mais partout où il y avait un accès, il y avait au minimum un garde pour surveiller.


Oui, je sais ce que vous vous dites, mais qu’est ce donc qui se cache dans la partie nord-ouest de cette colline???


Aillant visité le site de jour en 2005, j’ai fini par m’en rappeler.

Juste de l’autre coté de la rivière qui entoure le site, il y a une somptueuse villa, mais alors vraiment quelque chose d’impressionnant! Je me souviens qu’il y avait plusieurs grosses cylindrées Allemandes garées devant et même 2 gardes avec mitrailleuses en bandoulière et chacun un berger allemand…


Bref ça sent la baraque d’un mec très haut placé au Parti… Et voilà, parce que ce Mossieu du parti communiste faisaient très certainement une grosse orgie dans sa villa ce soir là, il ne voulait pas que les braves gens du peuple chinois, voient comment les cadres du parti, dilapident leur impôt avec leur style de vie qui n’a absolument rien à envier aux Empereurs chinois d’autrefois; et bien je n'ai pas pu faire ma photo, enfoirés de saloperies de faux communistes va!


On a fini la balade le reste de Shantang jie à pied, la rue continue d’être restaurée, même si par endroit ça fait un peu carton-platre, c’est dommage, elle perd un peu de son charme.


Mais à un moment nos narines ont été chatouillées par une délicieuse odeur de gâteaux lunes fraichement sorties du four. Heureusement que ce genre de petites échoppes survit à la transformation de certains quartiers de la ville en usine à touriste… Pourvu que ça dure!

 
   

Forcement on fait une razzia, qu’on s’est arrêté manger un peu plus loin au pied de Chang Men, l’une des portes médiévales qui marque l’entrée de la vieille ville. Non loin de là un DJ scooter Chinois passait de la Techno chinoise à fond pour tenter de vendre ses compiles et il dansait même derrière son scooter!!! C'était à mourir de rire!


Ce fut encore une très belle soirée de plus. Le genre de soirée simple et peu couteuse qui fait qu'aujourd'hui plus que jamais je suis totalement amoureux de cette ville...

Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 06:24

Et après on se demande pourquoi le trafic est si chaotique en Chine, déjà que le chinois moyen a du mal à conduire ses pieds, qu'il se transforme en calamité ambulante à vélo et en véritable danger public au volant...

 

Alors forcement, si en plus ils laissent conduire les caniches…

Published by Julien - dans Autres&divers
commenter cet article
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 05:48

En ce premier octobre 2009, La Chine « communiste » célèbre  ses 60 ans… Tous les chinois ont donc droit à une semaine de vacances.
 

Moi j’en ai profité pour attaquer la déco de mon appart avec l’aide de ma copine.

Et quand mes voisins m’ont demandé si j’avais regardé le défilé militaire à la télé, et bien j’ai répondu « bah oui évidemment » et quand ils demandé ce que j’en ai pensé « bah impressionnant comme d’hab… ».

Comme si j’avais que ça à faire franchement! Regarder un défilé dont les pékinois eux-mêmes ont été explicitement inviter à le regarder à la télé… tout le parcours était sous haute sécurité, les gens n’avait pas le droit de se mettre aux balcons, les snippers de l’armée chinoise avait l’autorisation de tirer à vu sur ceux qui ne respecteraient pas la consigne et représenteraient une menace potentielle au bon déroulement des cérémonies.

Par contre en soirée, nous nous sommes rendus au bord du « lac du poulet d’or » (JinJi Hu) pour assister au feu d’artifices et au spectacle de jets d’eaux ; qui n’avait rien d’extraordinaire en comparaison de feu d’artifice du nouvel an à Reykjavik…
      


 

Néanmoins ce fut une très belle journée.

Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article
27 septembre 2009 7 27 /09 /septembre /2009 05:16
Alors que dans l'article précédent de mon blog, je fais l'état d'un niveau de censure du net rarement atteint... Aujourd'hui un copain de promo d'Isuga basé à Shanghai vient de me faire remarquer que mon blog et tous ceux hébergés par over-blog sont de nouveau accessibles en Chine pour la première fois depuis janvier 2008.

Mais en attendant, toujours pas de facebook ou de youtube :( 
25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 05:42
Pour le moment je peux encore accéder à l'interface de mon blog, mais je ne sais pas si ça va durer... comme à chaque grande occasion, pour éviter tout problème et toute contestation, le régime chinois met en place bon nombres de mesures restrictives...

Visas, déplacements, verrouillage de certains quartiers, forte présence policière, multiples contrôles d'identités, interdiction de vente pour certains produits...

et là Internet, pour éviter toute propagation rapide d'info pouvant servir à l'organisation d'une manifestation ou d'un autre mouvement contestataire.

Mon VPN est hors service depuis 2 jours, je regardais les forums d'expatriés, à la recherche d'une autre solution, mais un certain vent de panique règne... c'est une hécatombe, les différentes solutions de contourner le "great firewall of China" tombent les unes après les autres!! Seules quelques solutions payantes semblent encore fonctionner. Habituellement il y a 30.000 personnes qui travaillent sur le filtrage du net en Chine, pour avoir de tels résultats, ils ont peut-être doublé ou triplé les effectifs, aller savoir...

Du coup je profite pour écrire quelques lignes aujourd'hui car je ne sais pas si j'en aurais l'occasion plus tard. J'espère tout de même qu'une fois les célébrations passées, ils vont relâcher la pression! 

Mais en ce qui me concerne, je sens que pour ce 1er octobre je vais acheter quelques coffrets DVD de séries ainsi que quelques plats préparés et que je ne mettrais pas les pieds dehors! Je laisse les chinois à leur nationalisme qui est parfois exaspérant...

De toute façon, je n'ai pas la télé puisque comme j'ai refusé de payer la redevance ils me l'ont coupé. J'avoue que ça ne me manque absolument pas, l'année dernière avec les J.O. j'ai fait une overdose de propagande, et avec ce 60ème anniversaire et l'expo universel de Shanghai l'année prochaine, je ne suis vraiment pas prêt à remettre ça!
24 septembre 2009 4 24 /09 /septembre /2009 07:27
Articles de Tristan de BOURBON, à Pékin; trouvé sur www.la-croix.com

À la naissance de leur deuxième enfant en Chine, des couples mixtes, dont l’un des membres est chinois, se voient désormais imposer une amende très élevée.

Les autorités chinoises ont décidé de renforcer la politique de l'enfant unique en l'appliquant aussi aux couples mixtes.

Quelques jours après la naissance de son fils, un Européen – appelons-le Michel – s’est rendu le mois dernier auprès du bureau de la sécurité publique de la municipalité de Pékin afin de lui obtenir un visa de résidence. Vivant en Chine depuis de nombreuses années, il a déjà eu un autre enfant avec sa femme chinoise, lui aussi né sur le sol chinois.

La procédure est normalement très aisée : les autorités chinoises délivrent aux enfants détenteurs d’un passeport étranger un visa de même durée que celui de leur père ou mère étranger. Pourtant, cette fois, le responsable des visas inspecte le passeport du père de famille, celui de son nouveau-né, puis lui annonce : « La procédure va être très simple, votre enfant n’a en effet pas besoin de visa pour résider en Chine puisqu’il est chinois. Allez donc l’enregistrer dans votre quartier puis revenez nous voir afin que nous établissions un passeport chinois à son nom. »

Michel est sonné, mais il n’a pas encore tout entendu. « Je vois d’ailleurs sur votre passeport que vous avez déjà eu un enfant né en Chine avec votre femme chinoise ; il est donc également chinois », lui apprend le fonctionnaire. « Vous êtes donc en contravention avec la loi chinoise sur l’enfant unique. Une fois que vous aurez enregistré vos deux enfants auprès des autorités locales, vous devrez vous acquitter de l’amende qui s’impose. »

"Taxe de compensation sociale"

 

À Pékin, le montant de cette « taxe de compensation sociale » est calculé selon la moyenne annuelle du salaire des habitants du quartier dans lequel sont enregistrés les parents. Comme la plupart des étrangers, Michel vit à Chaoyang, où l’amende dépasse les 200 000 yuans (20 000 €). Mais à Shanghaï, capitale économique très riche de la Chine, l’amende peut monter à trois fois l’intégralité du salaire annuel réel du couple concerné ; et pour un troisième enfant, son montant se situe entre trois et six fois le montant précédent!

Notre homme tombe des nues et se trouve désormais face à un choix difficile : s’acquitter de l’amende, qui équivaut pour lui à six mois de son salaire d’expatrié, ou bien quitter la Chine. Jusqu’à présent, les personnes confrontées à cette situation rentraient dans leur pays d’origine et demandaient un visa de résident pour leur enfant auprès de l’ambassade de Chine. « Tout le monde agissait ainsi jusqu’à présent », avoue un officiel européen désirant rester anonyme.

« Sauf que, depuis un mois, l’ambassade de Chine a changé de procédure : elle ne délivre désormais plus qu’un visa simple d’entrée valable quatre-vingt-dix jours, qui doit être transformé en visa de résident une fois en Chine. Ce que l’administration refuse désormais de faire, comme ce père s’en est aperçu. » À moins de légaliser sa situation. Autre possibilité au moment du mariage : que l’époux ou l’épouse chinoise renonce à sa nationalité chinoise, ce qui lui semble impensable et ne se produit que très, très rarement. Mais dans ce cas, les deux époux, désormais étrangers, ne tomberont pas sous la loi de l’enfant unique.


Nombre de cas encore limité

 

Ce type de mésaventure semble se développer depuis deux mois. Certaines communautés sont à ce jour épargnées, mais des Belges, Français, Canadiens et Américains, entre autres, ont déjà été affectés. Si le nombre de cas reste encore limité à ce jour, plusieurs dizaines de milliers de couples et d’enfants vont être concernés par la mise en application rétroactive de la loi. « Comment est-ce possible ? Cela fait dix ans que j’habite en Chine, jamais je n’ai eu vent de ce genre de chose », s’insurge Alexandre à l’énoncé de cette affaire. Les deux enfants de ce Français marié à une Pékinoise sont en effet nés sur le sol chinois. « Cela fait plaisir de se sentir bienvenu en Chine ! »

En revanche, la famille de Mickaël, un Français de 37 ans marié avec une Chinoise avec laquelle il a eu deux enfants, sera épargnée. « Je connaissais la loi. Même si on m’avait dit qu’elle n’était pas appliquée, dans le doute, nous avons opté pour des accouchements en France. Nos enfants ne tomberont donc jamais sous le coup de la loi chinoise. »

Comme l’indique un fonctionnaire d’une ambassade étrangère requérant l’anonymat, « nous prévenons toujours oralement les couples mixtes qui viennent nous voir : “Selon la loi chinoise, votre enfant est considéré comme chinois puisqu’il est né en Chine et vous devrez donc respecter les lois en vigueur dans le pays !” »

Législation très précise

 

À ce propos, la législation chinoise s’avère très précise. L’article 3 de la loi sur la nationalité du 10 septembre 1980 affirme que « la République populaire de Chine ne reconnaît la double nationalité pour aucun citoyen chinois ». L’article 4 précise que « toute personne née en Chine, dont les parents sont tous deux des citoyens chinois ou dont l’un des parents est citoyen chinois, doit avoir la nationalité chinoise ». Mais jusqu’à présent elle n’était pas appliquée.

Visiblement, les autorités ont donc décidé d’imposer plus strictement ces deux articles. « Le gouvernement a répété, en janvier 2008, qu’il était opposé au principe de double nationalité », nous a expliqué un fonctionnaire du bureau de la sécurité publique de la municipalité de Pékin. « Il s’est en effet récemment aperçu que de nombreux Chinois qui vivent à l’étranger, surtout aux États-Unis et au Canada, possèdent deux nationalités afin de pouvoir venir aisément en Chine, car l’obtention des visas leur est moins aisée qu’auparavant. »

Lutte contre l’évasion fiscale, gain financier, effet du nationalisme ambiant, voire mesure de prévention contre la venue de possibles « traîtres-espions » vendus à des nations étrangères, telles sont les possibles raisons des responsables chinois. Ainsi que le souligne l’employé d’une ambassade occidentale, « une chose est certaine, pour qu’un couple mixte sino-étranger puisse avoir deux enfants en Chine, il lui faut désormais mettre au préalable beaucoup d’argent de côté ! »


Je suis dans la merde, ma copine en veut deux :(
21 septembre 2009 1 21 /09 /septembre /2009 07:35
Le retour à Suzhou ne fut pas facile... 5 jours pour encaisser le décalage horaire, je ne prendrais plus jamais le vol du soir, atterrir à 17h en Chine, mais quelle idée franchement >_<

A Charles De Gaule se fut marrant, je marchais dans les couloirs lorsque j'entends quelqu'un derrière moi crier mon prénom suivit de mon nom de famille, je me retourne et tombe sur Billy, collègue de promo d'ISUGA qui bosse maintenant à Saigon au Vietnam, d'ailleurs on ne s'était pas revu depuis la fin des cours... On aurait bien aimé boire un verre, mais lui embarquait 5 minutes plus tard.

Si Air France n'avait pas de si bon avions sur la ligne Paris-Shanghai avec leur petit écran individuel et la vidéo à la demande, ça fait longtemps que j'aurais changé de compagnie... Ils m'ont cassé les couilles pour 2 pauvres kilos de surcharge, la dernière fois j'en avais 12, je veux bien... Mais là... c'est abusé! Du coup j'ai claqué 6000 miles...

ce coup-ci j'ai calculé qu'il m'a fallu exactement 26heures de voyage de la porte de la maison de mes parents en Bretagne jusqu'à la porte de mon appartement à Suzhou.

la reprise du boulot fut terrible, 15 jours d'absence, fatigué, pas la pêche... vraiment dure dure. Vendredi dernier, je n'avais pas vraiment envie de sortir, plus rester dormir... mais des copines ont sorti l'argument choc... c'était l'ouverture d'un nouveau restaurant italien haut de gamme dans le centre ville, et du coup c'était open bar et buffet à volonté... donc forcement, ça ne se rate pas!

Mais à cette occasion, je me suis rendu compte à quel point Suzhou est petit, malgré ses 6 millions d'habitants. La soirée s'est poursuivit au Scarlett, la dernière boite à avoir ouvert et donc l'endroit à la mode... Ou se mélange chinois et expats...

Et bien, j'aurais passé ma soirée à dire bonjour!!! Déjà je suis arrivé avec 3/4 de retard au restaurant parce que dans la rue, j'ai croisé 3 connaissances, dont certaines que je n'avais pas vu depuis l'année dernière. Un quart d'heure par connaissance et voila le tour est joué, du coup il ne restait plus grand chose du buffet quand je suis arrivé!!

Samedi, entre indigestion et gueule de bois, j'ai passé la journée au lit malade comme un chien...

Dimanche après midi, je suis allé au carrefour avec ma colloc faire un grand plein de course afin d'équiper un peu mieux mon appart. Je déconseille de faire ses courses le dimanche en Chine, car c'est la guerre!!!

Et le meilleur pour la fin, soirée et dîner chez les Alix, avec une délicieuse tarte au chocolat préparée par Géraldine en dessert!

Et aujourd'hui lundi 21 septembre, ça va beaucoup mieux, décalage horaire encaissé, j'ai de nouveau la pêche et retrouver l'envie de me remettre sérieusement à travailler!

Published by Julien - dans Autres&divers
commenter cet article
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 15:45
Bien que n'étant pas officiellement en vacances, je fais le point tous les matins durant quelques heures avec la Chine grâce à internet... L'après-midi je finalise le futur site internet de ma boite qui devrait être en ligne d'ici la fin de la semaine prochaine...

Mais malgré tout, ça serait dommage de ne pas profiter de ce passage forcé en Bretagne! (Surtout quand il fait beau le weekend!!) Car oui, malgré ce que les mauvaises langues peuvent dire, la Bretagne est une région magnifique, même si étant jeune, on s'y ennuie très facilement... (et après on se demande pourquoi les bretons picolent autant...mais ça c'est un autre débat)
 

PS: Avoir le privilège de barrer un voilier dans le golf du Morbihan et en baie de Quiberon, de l'île aux Moines jusqu'à la Trinité Sur Mer, même rien que le temps d'une journée... Rien que ça, ça vaut le coup de faire 12 heures de vol!!

5 septembre 2009 6 05 /09 /septembre /2009 11:32
Aujourd'hui, en fin de matinée, le monsieur de Chronopost m'a remis un paquet contenant mon passeport avec dedans un 10ème visa chinois, mais celui-ci n'est pas comme les autres, en effet c'est visa de catégorie Z (travail), ce qui signifie la fin de ma galère avec l'administration chinoise!

Retour en Chine le 15 septembre!!! 
Published by Julien - dans blog news
commenter cet article