• Zhu Li An
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou

Recherche

13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 02:09
Dans le genre chinoiserie, je suis tombé sur une bonne hier soir,
Je vous présente la chaussure uniquement réservé aux pères de famille branchés:
12012010127.jpg 
Published by Julien - dans Autres&divers
commenter cet article
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 08:17

Quelque 4000 responsables officiels chinois ont fui la Chine depuis 30 ans, emportant 50 milliards de dollars au total de fonds publics, a affirmé lundi un journal officiel.

La plupart de ces fugitifs trouvent refuge aux États-Unis et en Australie où des avocats locaux et des organisations criminelles les aident à blanchir l'argent détourné, acheter de l'immobilier et acquérir des papiers d'identité, a expliqué le quotidien Global Times, citant d'autres médias chinois.

L'article ne détaille pas comment l'argent a quitté le pays mais souligne, en citant un expert, que la fuite de la plupart de ces responsables a été facilitée par des parents déjà établis à l'étranger. Face à ce phénomène, un mécanisme de contrôle des responsables officiels, notamment de leurs déplacements à l'étranger, a été établi, impliquant 15 ministères.

Dans le cadre de ce mécanisme, les autorités ont enquêté l'an dernier sur 103 affaires, mettant en cause plus de 300 officiels. Le quotidien en anglais évoque notamment le cas de Yang Xianghong, un cadre local du Parti communiste chinois de Wenzhou (est), qui n'est pas revenu d'un voyage en France en septembre 2008.

L'épouse de Yang a été arrêtée quelques mois plus tard, soupçonnée d'avoir tenté de blanchir 20 millions de yuans (environ 2 millions d'euros). Depuis plusieurs années, le gouvernement chinois a fait de la lutte contre la corruption une priorité, estimant que ce fléau pouvait menacer la survie même du Parti communiste au pouvoir. La Chine cherche notamment à conclure des traités d'extradition avec les pays occidentaux.

(Source AFP)

Article intéressant trouvé sur le site du journal Libération, qui aide à comprendre comment certains policiers ou fonctionnaires locaux censés gagner entre 3000 et 5000 RMB par mois roulent en Audi A6, Q7, ou Porsche Cayenne (sans avoir honte d'avoir des plaques d'immatriculation gouvernementale en plus!)  et se payent des apparts de luxe...

Mais à mon avis, les 50 milliards ne pèsent pas lourd comparé à ce qui est détourné en Chine par des mecs qui sont restés en Chine...
 

8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 07:05
Résumé des derniers affrontements entre moi et l'appartement du dessous:

- Vendredi 1er janvier, hé forcement réveillon du 31 oblige, le 1er on a souvent besoin au minimum d'une longue grasse mâtinée réparatrice... bien que n'ayant pas fait des folies, non je suis rentré vers 2 heures du matin en compagnie d'une amie japonaise que j'hébergeais pour l'occasion. Mais vaut mieux prévenir que guérir, en rentrant, j'ai sorti ma trousse à outils, je suis redescendu, ai de nouveau forcé le panneau électrique principal de l'immeuble, sauf que cette fois-ci au lieu de simplement coupé l'alimentation de l'appart en dessous, j'ai démonté le contacteur, sectionné les câbles électriques derrière, et l'ai remonté, avant de refermer le panneau...

Ce jours là, les travaux et le bordel qui les accompagne ont commencé presque avec 2 heures de retard!!!

- Samedi 2 janvier, ayant eu besoin de me lever de bonne heure pour faire quelques courses en ville, ça ne m'a pas vraiment dérangé. Mais une fois de retour, c'était tellement insupportable que je me suis résigné à me réfugier dans un café avec Wi-Fi le reste de la journée...

- Dimanche 3 janvier,  pour solutionner la dernière panne que j'ai saboté, ils se sont branché sur l'alimentation principale de l'immeuble, du coup si je coupe, je coupe pour tout le monde et moi avec... du coup réveil à 8 heure pétante avec l'habituel vacarme qui me donne des pulsions meurtrières... je résous à me lever, totalement dépité, puis à prendre mon petit déjeuné... C'est là qu'une idée fit "plop" dans ma tête, je me suis souvenu d'un commentaire d'une chinoise comme quoi les chinois ne se plaindraient pas si je faisais moi aussi un vacarme d'enfer... et bien c'est ce qu'on va voir!!!

Je saisis mes 2 enceintes géantes dans la salle à manger, les pose à cheval sur 2 chaises pour bien orienter le son vers le bas, sort mon mixer et un câble de ralonge, régle le volume sur maximum, part me réfugier dans ma chambre, allume mon MacBook Pro, relie 2ème sortie son à la petite chaine stéréo de ma chambre pour le monitoring, également réglée à fond... Sort mes boules Quies et c'est parti j'appuie sur play:

"Radio Suzhou Techno, bonjour! il est 8:30 du matin c'est parti pour une session d'une heure et demi d'electro-house, avant d'enchainer sur de la psy-trance-goa!!! ouais ouais ouais dès le matin, nous on est des ouf et on va vous exploser les tympans!"
CIMG1543.JPG 

Moi qui compte mixer sérieusement à partir du mois de février et qui ai en plus une soirée en tant que DJ guest courant janvier, ça tombe bien j'ai besoin de m'entrainer!

Je me suis absenté une heure durant la matinée et bien entendu je leur ai laissé une playlist. La porte de l'appart reste ouverte et d'habitude le matin quand je pars bosser, les ouvriers me lancent un regard moqueur et sournois genre "on te fait bien chier le laowai hein!". 

Et bien ce matin les rôles se sont inversés, moi j'avais le sourire jusqu'aux oreilles et eux le regard remplis de haine, car malgré le bruit des travaux, ma sono déchire leur oreilles... Et comme ça ne suffisait pas, je leur lance au passage "je vous ai mis de la musique pour vous motiver à travailler plus vite, ça déchire comme son hein? 好听吗?".

J'ai bien sur respecté la trêve de la pause de midi, mais dès le premier coup de masse qui ébranle mes murs, j'ai immédiatement rappuyé sur play!

Du coup ils ont mis du coeur à l'ouvrage car la phase de démolition est enfin terminée!!! 

Et cette chinoise disait vrai, aucun voisin n'est venu se plaindre...Cool! 
Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 00:36
Oui bon, ça va, j'ai oublié, ça arrive... en même temps j'ai une excuse, en Chine le nouvel an cette année c'est le 14 février!

Bon alors, bonne année, bonne santé, meilleurs voeux, joyeuse Pâques et bonne réussite, voila, voila...

Et pour me faire pardonner, une petite vidéo que j'adore et qui tourne depuis quelques temps déjà sur facebook:

Merci, au revoir et à l'année prochaine! 
Published by Julien - dans Autres&divers
commenter cet article
28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 01:43
 images.jpg J'ai aussi hésité à appeler cet article TURBO, mais bon vu le contexte...










Tout le monde sait maintenant que la plus grosse partie de la production de jouets mondiale vient de Chine, même si tous les scandales, au point de vue de non respect des normes, de peintures avec du plomb... ont permis à des sociétés dont la production est toujours en Europe de reprendre des parts de marchés...

Bien que j'ai passé Noël loin de ma famille, j'ai respecté la tradition du cadeau, oui je me suis fait mon propre cadeau, je vous présente donc mon nouveau jouet qui est aussi mon nouveau moyen de locomotion:

divers2 1749
divers2 1751 divers2 1755


Avec SVP de vrais freins à disques
divers2 1750
Compteur chromé et rétro éclairé
divers2 1753
Et l'indispensable accessoire pour se faire respecter sur les routes chinoises!!!
divers2 1752
Ce klaxon corne-de-brume fait le même bruit que certains camions et cars, mais si vous savez, celui qui vous déchire les tympans!

En fait j'ai pris ce modèle, parce qu'il est trop beau dans le genre rétro et comparé au modèle sport qui est certes plus compacte, je n'avais pas envie de me lancer dans du tuning juste pour le différencier des autres... J'ai donc simplement fait posé 3 accessoires, un coffre à l'arrière car vu que j'ai fait rajouter 4 batteries supplémentaires, je n'ai plus de place dans le coffre sous le siège; des plaques en alu pour poser mes pieds poussiéreux et éviter de trop le salir, et le fameux klaxon... Lorsque le vendeur m'a demandé quel modèle de klaxon je voulais, je lui ai simplement dit de me mettre le plus gros qu'ils ont en stock.

Bon je précise que j'ai aussi le klaxon électrique de base, même si il n'est pas beaucoup plus violent que celui de mon Giant, ça reste quand même celui dont je me sers le plus souvent...

La corne de brume est réservée uniquement pour: les voitures qui s'apprêtent à griller ma priorité, celles qui bloquent les pistes cyclables pour pouvoir s'insérer dans le trafic, calmer ceux qui me klaxonnent trop dessus, ramener sur terre les conducteurs ou les piétons qui rêvassent un peu trop et pour les E-bikes et vélos qui refusent de se pousser de mon chemin après plusieurs coups de sommation avec le klaxon "classique"...

Parce que ça pompe pas mal sur la batterie quand même!

L'effet et les résultats sont saisissants!
Généralement la voiture pile pour me laisser passer, en se demandant ce qui lui arrive, les piétons regagnent d'un bon leur trottoir qu'ils n'auraient jamais du quitter et les autres E-bikes et vélos, s'écartent comme par magie, tout simplement... Et moi je kiffe grave!


Il y a quand même un temps de prise en main, car je ne peux plus zigzaguer dans le trafic comme je le faisais avec le Giant, mais globalement ça reste que du bonheur... Il a, malgré son poids, de fulgurantes accélérations. De plus vu la masse de l'engin, les voitures font beaucoup plus attention à vous, oui ils savent que si ils shootent un E-bike, ça fera juste une petit poc et une petite rayure sur leur précieuse voiture et qu'ils en auront pour moins de 3000RMB pour en racheter un au malheureux chinois qu'ils auront percuté... Mais un engin comme ça, risque de faire beaucoup plus de dégâts et surtout ils ne savent pas combien ça vaut!

Même si on voit plusieurs autres modèles du genre circuler dans Suzhou, lors de mes premières sorties avec j'ai fait sensation, en passant au ralenti dans pingjiang lu, bon nombres de jeunes chinoises se sont retournées au cris de 帅哥 (beau gosse); dans le SIP, en le garant à coté du Starbucks, ça a ameuté une foule de curieux (oui, toutes les boutiques vendant ce genre d'engin sont en centre ville, là ou globalement vivent les gens plus modestes et ou vont rarement s'aventurer les gens qui vivent dans le SIP)... Avec en plus des commentaires du genre "wow et en plus c'est un E-bike, pas besoin de faire le plein d'essence?! il est vraiment magnifique..."

Sur le chemin du retour, de nuit en passant sur une route le long d'un canal, juste assez large pour une voiture, un taxi arrive en face et me fait plusieurs appel de phare avant de rester en mode plein phare, ce qui veut dire: "pousse toi de mon chemin misérable cloporte d'E-bike".

Moi je maintiens le cap et appuis sur un bouton pour également passer en mode plein phare... Et là le shifu a du se sentir bien con, "oh bah ça alors, un e-bike qui peut se mettre en plein phare aussi, on me l'avait jamais fait." Car du coup, il rebascule en mode feux code, s'arrête et me laisse passer.... Moi je surkiffe grave!

Niveau performance, j'ai fait un peu plus de 65km avec une seule charge et de nombreuses pointes à plus de 60km/h. Le compteur n'est pas très précis, il est donc difficile de savoir à quelle vitesse maximum il peut aller, cependant, je n'ai pas croisé jusqu'à présent un seul E-bike capable d'aller aussi-vite que le mien et c'est là que je me rend compte que pas mal de chinois roulent vraiment comme des tarés...

Le temps de charge par contre est logiquement beaucoup plus long.

Ayant longtemps hésité sur le sort de mon ancien E-bike Giant, j'ai décidé de le garder également, en fait les 2 se complètent bien, je le réserve pour les petites distances, genre courses à proximité lors des heures de pointes ou il sera beaucoup plus manoeuvrable et surtout beaucoup plus facile à garer dans les parkings à vélo du centre ville que l'autre monstre... Et le nouveau, pour la longue distance, pour aller bosser ou aller dans SIP ou New District... d'ailleurs j'ai fait un essai, pour aller de mon bureau à SIP, j'ai désormais seulement besoin de 20 minutes!!! Ce qui n'est même pas le temps de trajet dont j'ai besoin avec l'autre pour rentrer jusqu'à chez moi!!

Mais j'ai hâte que les beaux jours reviennent, je vais pouvoir faire de belles chevauchées avec, dans les environs de Suzhou, les lacs et même les villes voisines! 

Oh et j'allais presque oublié, cet engin m'a couté la modique somme de 4000RMB. 
Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article
24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 05:38
divers2 1743
divers2 1747
Et pour la 2ème fois, je vais le passer en Chine... là ou Noël sonne comme Halloween en France, c'est à dire faux, juste une grosse fête commerciale quoi...

Alors au programme ce soir, repas dans un restaurant chinois avec les Alix et puis qui sait, peut-être boite de nuit par la suite...

Et demain 25 décembre, oh bah boulot tient et oui journée au bureau! c'est cool Noël! 

divers2 1745divers2 1744 
Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article
19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 06:42
Article intéressant qui confirme mes impressions sur place:

Guillaume Guichard (lefigaro.fr) avec agences
18/12/2009 | Mise à jour : 12:56

868f0da4-ebbc-11de-9edf-00a1a66c6a13.jpg 
Les banques chinoises dissimuleraient des risques liés aux crédits accordés, dans un marché en plein boom. Crédits photo : ASSOCIATED PRESS 

Alors que le marché du crédit explose, les banques chinoises cacheraient une partie des risques liés aux prêts accordés, redoute l'agence de notation Fitch Ratings.

Un boom du marché du crédit, des pratiques pour évacuer discrètement les risques et se conformer de façon artificielle à la réglementation… le secteur bancaire chinois rappelle furieusement les prémices de la crise des subprimes, s'alarme vendredi l'agence de notation Fitch Ratings.

Comme en écho, l'autorité bancaire chinoise, la Banque populaire de Chine, a annoncé vendredi matin qu'elle voulait appliquer au secteur les nouvelles recommandations du Comité de Bâle. «Nous allons renforcer nos contrôles sur le secteur financier et notre gestion des risques systémiques afin de promouvoir la stabilité de l'industrie financière», a déclaré l'institution sur son site Internet.

Les dérives seraient importantes, selon Fitch. Pour faire face à l'explosion du marché du prêt sur le marché chinois, les banques locales feraient disparaître de leurs bilans les risques liés à leurs engagements de crédit.

Cela leur permettrait de faire de la place dans leurs comptes et de prêter davantage. Le tout, en respectant la réglementation sur les normes de fonds propres qui sert à contrebalancer les risques de défaut de paiement, explique l'agence de notation. Fitch ne donne pas d'estimation chiffrée permettant de mesurer l'ampleur du phénomène.

 

«Imprudences»

 

Cette pratique rappelle à l'agence de notation les mécanismes à l'origine de la crise des crédits immobiliers à risque aux Etats-Unis. «Autoriser les banques à transférer les risques à une partie tierce les met à l'abri de mauvaises décisions concernant le crédit, ce qui avec le temps pourrait entraîner le même type d'imprudences observées lors de la titrisation des prêts subprime aux Etats-Unis», selon les analystes Charlene Chu et Wen Chunling.

La stratégie des banques chinoises pourrait expliquer en partie la baisse globale du crédit observé en Chine durant la deuxième moitié de l'année, soupçonnent les analystes de Fitch. En mars, les établissements bancaires chinois avaient accordé un montant global record de crédit de 1.890 milliards de yuans. En octobre, les nouveaux encours ne représentaient plus que 253 milliards de yuans.

A cause de ces crédits cachés, Fitch pourrait revoir à la baisse la notation de certaines banques chinoises, a prévenu l'agence.

Pour moi c'est évident, beaucoup de chinois vivent très largement au-dessus de leurs moyens c'est à dire à crédit... Qu'on m'explique comment un chinois qui gagne 5000RMB par mois, puisse se payer une berline allemande et un appartement neuf de 100m2 équipé high-tech... Il y a forcement un problème.

Même en admettant qu'il soit marié, que sa femme travaille et gagne 3000RMB, ce qui porte les revenus du couple à 8000RMB, et qu'en admettant qu'ils aient mit de l'argent de coté quand ils vivaient encore chez leur parents et que ceux-ci leur aient filé un coup de main... à savoir que le prix moyen du m2 à Shanghai est de 18600RMB quand même et dans le centre ville c'est facilement 50.000!!!

On est loin du compte!
 
13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 08:48
Bon je sais ce que certains vont dire, encore un article ou je critique la Chine et les chinois... Mais je suis dans ma période, ça finira bien par passer... Mais en attendant, j'enchaine!

Bien que n'ayant aucun problème avec mes voisins actuels, on se dit 你好 quand on se croise dans l'escalier, certains me maintiennent la porte ouverte quand ils me voient arriver les bras charger de courses et remontant la batterie de mon E-bike, et réciproquement... (Sauf ceux qui ont 2 chiens qui n'arrêtent pas d'aboyer et pissent souvent sur mon palier de porte)

Je m'entends même très bien avec la famille habitant au rez-de-chaussé, ils m'ont reçu plusieurs fois chez eux, d'ailleurs c'est marrant vu que le couple vit chez les parents de la femme alors que la tradition veut que ça soit chez les parents de l'homme.

Jusqu'à présent l'appartement en dessous du mien était inoccupé, apparemment le propriétaire  aurait eu des problèmes avec la justice chinoise, il y a 2 mois j'ai du des huissiers débarquer et procéder à la saisie de l'appartement,ils m'ont dit qu'il sera mis aux enchères pour rembourser les dettes de l'ancien propriétaire.

Il a donc été finalement racheté et les nouveaux propriétaires font comme beaucoup de chinois qui achètent un appartement d'occasion, ils commencent par tout démolir à l'intérieur pour refaire la décoration à leur goût et surtout pour avoir l'impression de vivre dans quelque chose de neuf... 

Et quand les chinois démolissent, c'est à la perceuse foret béton, meule, burin électrique et à la masse et ça fait un boucan d'enfer!!! Car ils commencent par casser tout le carrelage et racler tout le plâtre des murs, jusqu'au béton.  J'en ai même les murs de mon appart qui vibrent... Vous savez, le genre de vacarme qui quand ça dure trop longtemps vous donne des pulsions meurtrières!
Comme si ils ne pouvaient pas simplement donner un coup de peinture et changer la tapisserie comme chez nous. (Quoi qu'en réfléchissant, j'ai pas souvenir d'avoir vu beaucoup d'appartement en Chine avec de la tapisserie...)

Jusque là rien de spécial me diriez vous, sauf que qu'ils ont commencé la démolition à 7 heures ce matin, oui un dimanche matin putain!!! et qu'étant sorti hier et étant rentré à 5 heures du matin après m'être arrêté dans un petit resto prendre mon petit déjeuné. Autant dire que je commençais à peine à fermer les yeux car comme j'hébergeais une amie américaine, on était resté discuter assez longtemps.

On est resté se regarder, genre c'est quoi se bordel! Avant de se résoudre à se réfugier dans une des chambres de l'étage, ce qui n'était pas beaucoup mieux niveau bruit...

Excédé, sur le coup de 9h du matin je me lève et opte pour une solution radicale, je descends, force le panneau central d'électricité du bâtiment et coupe l'alimentation de l'appart, remet le tout en place et remonte rapidement et discrètement...
appart09_1361.jpg
Ils ont quand même mis un certain temps pour trouver l'origine du problème, au moins on aura pu dormir un peu...

Le pire dans tout ça, c'est qu'ils ont arrêté à 14h!! Donc franchement ils auraient pu commencer un peu plus tard et finir un peu plus tard aussi! J'en ai discuté avec mes voisins du rez-de-chaussé tout à l'heure, eux aussi ont trouvé ça vraiment abusé... On ne sait pas qui sera nos futurs voisins, mais ils ne sont pas fait des amis aujourd'hui!

Et quand j'ai posé la question à mes voisins, "pourquoi un dimanche matin merde!?" Un lundi matin même à 7h j'aurais rien dit, mais là... Ils m'ont répondu, parce que ils ont surement embauché des ouvriers au black qui font ça sur leur jour de repos, ça coute moins cher.

Moi qui avait choisi ce quartier pour le calme qui y règne, je ne suis pas gâté en ce moment car juste avant c'était l'appart d'en face... Ils l'ont absolument refait entièrement et on donc commencé par tout casser... Et au début, je me suis dit, bon effectivement ils vont refaire l'isolation qui est à chier, comme la majorité des appartements de la région, même pour les construction récentes, changer les fenêtres, mettre du double vitrage... Dans le fond, ils ont raison, ils vont avoir un superbe appart après.

J'avoue que je n'ai pas compris quand j'ai vu qu'ils ont remit exactement les mêmes fenêtres simple vitrage que d'origine, mais neuves...

La logique chinoise me laisse vraiment perplexe certaines fois.

Mais comme la vengeance est un plat qui se mange froid et que je n'ai pas encore fait de pendaison de crémaillère digne de ce nom, je vais attendre que mes nouveaux voisins emménagent...de façon à leur rendre la monnaie de la pièce. Guest List: minimum 60 personnes, ça va faire du bruit!!!
Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 10:03
Je veux bien sur parler du mariage et des rapports hommes-femmes, vu que j'en ai fait la mauvaise expérience dernièrement. Lundi dernier, après 3 semaines de tension et de prises de tête avec Jintian, ça a clashé méchamment pour la dernière fois, j'ai décidé d'arrêter les frais et surtout d'arrêter de me faire du mal... Le ciel n'est plus d'or mais bien plus sombre désormais. j'en ai d'autant plus les boules car à la base si je suis revenu à Suzhou en 2006 c'était en grosse partie pour elle!

Tout a commencé un dimanche après-midi, étant sorti la veille, on faisait une petite sieste l'un a coté de l'autre, lorsque je lui demande ce qu'elle a prévu pour la soirée... Elle me répond qu'elle doit dîner avec sa famille...
Je lui demande, "mais au fait, ils sont au courant tes parents?"
- "au courant de quoi?"
- "qu'on sort ensemble!"
- "bien sur que non, ça ne va pas la tête!"
- "bah pourquoi? de toute façon il faudra bien les mettre au courant tôt ou tard..."
Elle réfléchie 2 minutes avant de me répondre "t'as raison, je vais leur dire ce soir."

Si j'avais su... j'aurais fermé ma gueule à cette occasion, car cela a marqué le début de la fin...

La semaine suivante, elle fut beaucoup plus distante, j'ai eu droit à des remarques, genre: "c'est dommage que tu n'es pas 35 ans, ça aurait été parfait..." ou encore "Julien, on casse, on redevient amis, je me marie et on devient amant...".

Et moi qui croyais qu'elle ne faisait que plaisanter, j'avais là les signes avant coureurs du séisme et je n'ai rien vu venir.

Le dimanche, tout bascule, elle me sort les mots qui font mal, genre faut qu'on casse, qu'elle doit se marier... de mon coté c'est l'incompréhension... La semaine suivante j'ai passé une grosse partie de mon temps à essayer de comprendre...

En gros, sa soeur aînée est mariée, toutes ses cousines et la majorité de ses copines, sont mariées et enceintes ou avec un gamin et elle est la dernière...et subi donc une très forte pression de son entourage.

Quand elle a avoué notre relation à sa famille, ceux-ci lui auraient répondu quelque chose du genre: "Jintian, t'as 26 ans (chinois, donc 25 ans de chez nous), c'est fini le temps de jouer, il faut que tu songes sérieusement à te marier!"

Bah oui vous ne saviez pas?!? l'âge de péremption d'une chinoise avant mariage est de 25 ans!!! Au-delà elle est considérée comme périmée...(comprendre par là qu'elle sera trop vieille pour épouser un bon parti, vu que les riches pervers préfèrent de jeunes pucelles...)

Le pire dans l'histoire je sais qu'elle est autant amoureuse de moi que je le suis d'elle, j'ai su entre autres via une copine qui était passée la voir pour en savoir un peu plus qu'elle en pleurait presque tous les soirs... Plus d'autres détails plus personnels que je garde pour moi.

Après plusieurs tentatives d'explications et d'engueulades, le ton change, elle me sort que le seul moyen qu'on reste ensemble, c'est que je l'épouse le plus tôt possible, en gros avant la fin de l'année...

Mais bon, je suis en Chine depuis un moment déjà, j'ai beaucoup entendu parler de ce genre d'histoires, bref les chinoises qui font un caprice à leur copain étranger ou même chinois genre "épouse moi maintenant sinon je te largue et j'épouse le mec choisi par ma famille...".  De plus me marier par force et non par choix...hum rien que l'idée me dégoûte.

S'installe ensuite un dialogue de sourd entre nous: "si tu m'aimes pourquoi tu ne veux pas m'épouser!" VS "Si tu m'aimes pourquoi tu ne peux pas m'attendre un an le temps que j'assure d'abord mon avenir en Chine!"

Et sa réponse fut sans appel: "si je t'attends et que l'on casse entre temps, je serais trop vieille et personne ne voudra de moi!!" Et moi de mon coté "si je t'épouse qu'ensuite dans 6 mois je perds mon job et que je dois rentrer en France, on fait quoi? on divorce!?" (oui parce que la France, elle était d'accord pour y aller en vacances mais pas pour y vivre...)

Elle commence ensuite à me parler d'un japonais de 10 ans de plus qu'elle qui travaille dans sa boite et qui aurait demandé sa main à ses parents, ceux-ci lui aurait dit oui car il aurait de l'argent et ça faciliterait l'obtention de son visa pour le Japon... Je n'ai jamais réussi à savoir si c'était vrai ou non, car j'ai perdu confiance en elle, je n'arrivais plus à savoir quel était le % de vérité dans tout ce qu'elle me racontait.

Malgré tout, elle est très hésitante, elle demande à nos amis commun comment je vais, elle passe voir mon profil QQ tous les jours... Je sais bien que si sa famille était dans une autre ville, la donne ne serait plus du tout la même. Elle a craqué à plusieurs reprises, il y a eu quelques petites réconciliations; Mais sa famille a du le sentir, car bien qu'ayant son propre appart, ils l'ont fait revenir vivre avec ses parents...

Plus les jours passent et plus j'ai le droit à de nouvelles explications, on est trop différent, pas fait l'un pour l'autre, je suis pas assez stable, elle a besoin d'un mec qui lui apporte tout le confort matériel et la stabilité qui va avec...

De mon coté, je lui écris des lettres, lui envoie des bouquets de fleurs; j'essaye de la rassurer et surtout de briser les idées qu'on lui a rentré de force dans son crâne.

Et L'amour et les sentiments dans tout ça?!? Elle me répond qu'il vaut mieux se marier avec un homme qui a de l'argent et qui peut apporter une stabilité matérielle c'est mieux, qu'ensuite avec le temps on peut apprendre à l'apprécier et à la fin pourquoi l'aimer et être heureuse... Le pire est que j'ai regardé ses yeux quand elle m'a sorti ça et elle y croit! Moi ça me dépasse et me ruine le moral! De toutes les chinoises que j'ai rencontré c'était certainement l'une des moins intéressé par l'argent, elle n'hésitait jamais à payer le resto ou autre de sa poche, même si dans les faits on partageait très souvent nos frais et que j'aimais beaucoup l'inviter aussi... Elle m'a même dépanné à un moment ou j'ai eu une fin de mois difficile...

Si j'ai pu me planter à ce point sur elle alors que je la connais depuis 4 ans, je crois que je ne pourrais plus jamais faire confiance à une chinoise.

Je demande conseil à mes amis chinois et commence même à réfléchir à l'idée de l'épouser tellement la simple pensée de la perdre m'est insupportable... Certains me conseillent de laisser tomber, je me bats contre le poids de toute sa famille et s'est perdu d'avance; d'autres me disent que si je l'aime, je l'épouse tout simplement et ça ne changera pas grand chose, elle sera juste ma femme au lieu d'être ma copine... hum oui théorie intéressante...

On en arrive à lundi dernier, ou je passe la voir, histoire d'essayer de profiter de ses quelques moments de faiblesses pour essayer lui faire entendre raison une dernière fois... Sauf que là, elle n'était pas d'humeur, la discussion tourne court, le ton monte rapidement et elle me sort que de toute façon je réagis comme un gamin et qu'elle a besoin d'un homme et donc que ça renforce son idée qu'on doit rompre...

Ouch, elle a appuyé là ou ça fait mal! Très énervé sur le coup, je lui réponds qu'au fond elle est pire qu'une pute, parce qu'elle s'apprête à vendre sa vie, sa liberté et son corps à n'importe quel homme du moment qu'il a de l'argent et en échange d'un confort matériel... bref qu'elle me répugne!

A voir sa tête et les larmes qui commencent à couler sur ses joues, j'ai également appuyé là ou ça fait très mal, mais je n'ai pas attendu sa réplique, je suis parti en claquant la porte...

Elle a essayé de me téléphoner à plusieurs reprises, je lui ai simplement envoyé un message lui disant de ne plus chercher à me contacter et d'effacer mon numéro... Moi je n'en peux plus, ça fait trop mal, il est temps d'arrêter les dégâts car je fais face à d'autres défis et que j'ai besoin de garder le moral et mon énergie. Le moment pour rompre et se déchirer de la sorte est vraiment mal choisi.

Depuis silence radio et pour moi il est temps de commencer à tourner la page et laisser au temps le soin de panser les blessures du coeur...

Mais sur le fond on est d'accord, ce genre de mariage c'est plus ou moins une forme de prostitution, non? J'ose même pas imaginer le nombre de couples du genre en Chine.
je vais prendre l'exemple d'un amis chinois, il a maintenant 30 ans, General manager d'une société de packaging, propriétaire d'un immense duplex dans l'une des résidences les plus huppées de S.I.P., marié et papa d'un petit garçon...

En apparence, c'est le plus heureux et harmonieux des couples...

Sauf que ça fait 3 ans que je le connais et que j'ai rencontré sa maîtresse avant de rencontrer sa femme... Et sur le coup quand j'ai rencontré sa femme, directrice financière d'une grosse société, je n'ai vraiment pas compris tellement elle était ravissante, brillante, bien éduquée et pleine de charme par rapport à sa maîtresse qui a part être jolie ne sait pas faire grand chose... J'ai même engueulé mon ami par la suite; avant d'avoir sa version des faits.

Sa maîtresse est la fille dont il est amoureux depuis le lycée, seulement elle est issue d'une famille modeste et donc pas assez bien aux yeux de sa famille... Ses parents lui ont donc plus ou moins forcé à épouser sa femme actuelle...

Et ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres.

Bien sur, ça serait facile pour moi de tomber dans les gros clichés occidentaux: "les chinoises sont toutes des putes matérialistes, il n'y que l'argent qui les intéressent, elles sont prêtes à écarter les jambes pour quelques billets, des sacs louis vuitton ou chanel ou encore Iphones ou tout autre gadget faisant fantasmer leur esprit materialiste... ". Après tout  je ne suis qu'un de plus parmi un grand nombre d'occidentaux s'étant fait avoir de la sorte par une chinoise...
Alors que vous croyez vivre l'amour parfait, voici très probablement la vision qu'à votre copine chinoise de vous après un instant câlin au lit:

Bien sur, il ne faut pas généraliser non plus, j'ose espérer que dans les grandes villes développées comme Shanghai, Beijing ou Guangzhou, certaines chinoises ont la chance de se marier par amour, mais personnellement je connais qu'une seule amie chinoise à qui s'est arrivé jusqu'à présent et ça n'a rien à voir avec le niveau social. J'en connais une issue d'une famille très riche et pourtant mariée de force à un mec qu'elle n'aime pas, aujourd'hui enceinte et vivant chez ses beaux-parents qui le l'autorise pas de sortir quand elle en a envie et encore moins de voir qui elle souhaite...

Mais je vaux mieux que ça, je me suis donc mis à chercher les raisons du pourquoi d'une telle emprise des familles sur le choix des époux de leurs enfants...

Mon assistante m'a dit qu'à un moment elle sortait avec un garçon de la même province mais d'une autre ville et que son père lui avait dit qu'elle pouvait l'épouser si elle le voulait, mais qu'elle ne serait plus sa fille... problème avec les origines géographiques??? peut-être pour certaines familles, mais pas pour la majorité des cas.

En fait, il n'y a pas besoin de creuser beaucoup pour avoir une explication logique;
comme vous le savez en Chine, il n'y a toujours pas de sécurité sociale et pas de retraite digne de ce nom (hormis pour les hauts fonctionnaires chinois), en cas de problème pour un chinois il ne peut compter qu'uniquement sur la solidarité de son clan familial. Ce qui explique  que les parents soient très regardant sur les origines de la famille avec qui ils vont "s'associer"; et sachant cela, on comprend aussi beaucoup mieux pourquoi il est difficile à un chinois de résister à la pression de sa famille...

Si les garçons ont un peu plus de liberté, les filles quand à elles sont les assurances vie sur pattes de leurs parents... Dans les campagnes la dotte est encore très fréquentes et dans les villes, l'homme doit être au minimum propriétaire d'un appart pour avoir l'autorisation de la belle-famille d'épouser leur fille, pour être certains qu'elle ne se retrouvera pas à la rue, la bagnole est un plus. Mais le gendre est quand même très fortement invité a donner une petite partie de ses revenus à ses beaux-parents pour leur assurer une retraite descente, sachant qu'en plus il doit assurer les vieux jours de ses propres parents...

bref l'amour en Chine, aucun problème du moment que vous avez de l'argent, des millions de chinoises en ont à en revendre! Si vous en avez un peu moins, les choses se compliquent dès qu'on arrive au mariage...

Quand à moi, ma maintenant ex-copine va sûrement épouser un pervers japonais de 10 ans de plus qu'elle... est-ce que ça veut dire qu'il faut que j'aille chercher ma future copine sur les bancs du lycée!?!?

Et avec de telles mentalités et de tels exemples sur l'égalité des sexes et le respect de la femme, beaucoup de chinois s'étonnent encore que malgré leur réussite économique, les occidentaux les regardent de haut...

Published by Julien - dans Coup de gueule!
commenter cet article
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 09:17
Bien que ces dernières semaines, ça ne va pas très fort... oui bon d'accord, je peux même dire que j'ai rarement eu le moral aussi bas... je raconterais pourquoi un peu plus tard, vu que l'épilogue est proche.

Mais je préfère rester optimiste (bien que fataliste...) et garder les yeux rivés vers de jours meilleurs.

En attendant, un peu comme les Alix, je vais vous faire découvrir étape par étape mon nouvel intérieur. (ps comme je ne dispose pas des mêmes moyens et que je suis tout seul, ça se fera beaucoup plus lentement) 

Petit rappel pour ceux qui ont oublié, j'habite dans le centre ville de Suzhou dans un quartier très chinois comme vous le constaterez à l'architecture, mais également très chinois parce que je suis le seul blanc à y habiter.
 

Voici donc ma nouvelle déco:
Commençons par le commencement, c'est à dire l'entrée:

Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article