• Zhu Li An
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou

Recherche

29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 22:00

Voici un article que je voulais écrire depuis pas mal de temps, façon rue89 « votre portefeuille au rayon X »

Alors dans les faits, être en V.I.E. sur la zone de Shanghai cela rapporte 2154,90EUR net par mois au tarif actuel (la Chine est divisée en 4 zone, Shanghai, Pékin HongKong et le reste, Shanghai étant la zone la plus chère niveau cout de la vie et paradoxalement la moins bien indemnisée) Oui un volontaire international ne touche pas un salaire mais une indemnité de mission! (l’indemnité varie à la hausse comme à la baisse tous les 3 mois),  cela est net d’impôts, comme autres avantages, nous avons les cotisations sociales d’offertes, une mutuelle santé et une assistance rapatriement, la durée du VIE également compte également pour la retraite.

 

Pour ceux qui ne savent pas ce qu'est un V.I.E. (Vonlontaire International en Entreprise), je vous invite à visiter ce site: http://www.civiweb.com

 

Dans les faits,  pour ce mois de septembre j'ai touché 1880,42 Euros, parce que lorsque l’entreprise prend en charge le logement, l’indemnité géographique est amputée de 20% (l’indemnité V.I.E. se compose d’une indemnité générale commune à tous les V.I.E. et une géographique qui varie selon les pays).

 

Mon entreprise me rembourse ainsi 4000RMB par mois, ce qui correspond à ma part de loyer d’une « master bedroom » (chambre + salle de bain privée) dans une collocation de 3 personnes

564787 10151652800110145 84884492 n 579473 10151652805210145 1193558993 n
155488 10151652826710145 1632195871 n 559446 10151652814145145 1986330820 n
581993 10151652803375145 151613051 n

540641 10151652832095145 1364704838 n

 

Située au cœur de l’ex concession française de Shanghai et à moins de 5 minutes à pied de la station de métro la plus proche.

Capture d’écran 2012-09-28 à 22.28.06

 

Ce fut une demande de ma part à l’entreprise pour sécuriser une partie de mes revenus en yuan chinois vu qu’avec la crise qui secoue l’Europe, l’Euro a subit de très fortes variations d’un mois à l’autre…

 

Je me suis posé la question à savoir si je devais tout convertir en Euro (vue que je suis globalement payé en EUR) ou bien en Yuan (CNY) vu que c’est la monnaie du pays dans lequel je vis et dépense principalement mon argent…

 

Après réflexion,  je vais faire les 2.

Au cours d’aujourd’hui  (lorsque j’ai commencé à écrire cet article) 1 euro = 8,12 yuan, au plus fort de la crise le cours était tombé à 7,71 yuan et en  2011 au début de mission l'euro était à 9,61 yuan!

 

Calculons maintenant l’intégralité de mes revenus en Euro et en Yuan

Indemnité VIE :  1866,53EUR (septembre)

Indemnité logement : 4000CNY

Autres revenus : 1500CNY (septembre)

 

Bien que normalement selon c’est extrait du guide du VIE : 

III - Droits et obligations du volontaire - Déroulement de la mission

 

A- Droits et obligations du Volontaire

Le volontariat international est une activité à temps plein. Le volontaire consacre l'intégralité de son activité aux tâches qui lui sont confiées. Le volontariat civil est incompatible avec une activité rémunérée publique ou privée. Seules sont autorisées les productions d’œuvres scientifiques, littéraires ou artistiques ainsi que, sous réserve de l'accord de l'entreprise auprès de laquelle est accompli le volontariat civil, les activités d'enseignement.

Ceux qui suivent mon blog ou me connaissent bien auront vite deviné d’ou viennent ces revenus complémentaire… Et oui mon manager est bien sur au courant.

Au total cela fait 2543EUR ou 20.656CNY et au cours le plus bas de l’euro (1euro=7,71yuan cela ferait 19.886CNY de revenus pour ce mois de septembre. Au plus fort de la crise, avec une indemnité plus basse à ce moment cumulé à un taux de change très défavorable, mes revenus mensuels étaient tombés à un peu moins de 15.000yuan, soit 25% de moins qu’aujourd’hui.

 

Attaquons maintenant la répartition des dépenses ou de l’affectation de la quasi totalité de mes revenus pour ce mois de septembre, grâce à une petite application pour iPhone, cela donne la répartition suivante:

 blog

dans la catégorie Loisirs rentre en compte, les sorties, bars, cinéma, shopping, achat de musique, ou par exemple précis pour ce mois de septembre un nouveau disque dure SSD pour mon MacBook Pro... Et pour les "vacances" c'est les virées (transport+hôtel) en dehors de Shanghai lors d'un weekend.

Autres frais non visibles sur le graphique

Autres frais liés au logement (factures divisées par le nombre de colloc):

ADSL: 34 yuan

Ayi (femme de ménage chinoise): 75 yuan

Eau, électricité, gaz: environ 200 yuan

Transports : métro + taxi : moins de 200 yuan par mois

Frais bancaires : environs 6 euros par mois

Dépense santé: zéro, j'ai la chance d'être en bonne santé et j'ai un stock de médicaments pour traiter les quelques intoxications alimentaires liées à la piètre qualité de la nourriture chinoise, voir à des aliments frelatés ou à la mauvaise hygiène dans laquelle ils ont été préparés; ainsi que les quelques irritations de la gorge lié à la polution

Pour arrivé à un taux d'épargne de 44% (je prévois mon billet d'avion pour la France pour Noël), inutile de vous dire que je ne sors pas en boite (Bar Rouge, M1NT...) ou dans les bars huppés tous les soirs comme certains expats ici... Par contre sur la nourriture, je ne me refuse pas grand chose, je mange très souvent dans des chaines occidentales tel que Wagas ou Element Fresh, Da Marco ou l'on arrive très facilement à payer une centaine de yuan ou plus par repas, j'achète autant d'aliments importés que je peux (ex: le lait), tout simplement parce que j'ai quasiment aucune confiance envers les produits chinois. Manger des nouilles à l'origine douteuse dans le bouiboui du coin, cela passe lorsqu'on est étudiant en échange pour un semestre sans avoir de grosse influence sur la santé, mais sur une période de 2 ans, c'est hors de question!

Bref être en V.I.E. à Shanghai permet encore de vivre confortablement si l'on n'évite de sortir trop souvent et que l'on contrôle ses dépenses... par contre dans les provinces limitrophes de Shanghai, tel que le Jiangsu ou le Zhejiang (ou le cout de la vie reste très inférieur à Shanghai), certaines connaissances également en V.I.E. vivent encore comme de véritable rois du pétrôle!!!

Conclusion: je ne fais pas encore parti des "riches" selon la définition de notre président de la république socialiste française (+ de 4000euros par mois), mais vu la conjoncture actuelle en Europe, je suis très loin d'être à plaindre!

Published by Julien - dans Shanghai life
commenter cet article

commentaires