• Zhu Li An
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou

Recherche

2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 15:34

Capture d’écran 2013-01-22 à 00.07.27

Bon pour être honnête, ce voyage en Thaïlande s’est décidé un peu à la dernière minute… Du coup on débarque quasiment à l’arrache, j’ai juste pensé acheter un guide du routard durant mon passage en France et j’ai réservé un hôtel sur internet quelques heures avant de partir...

 

Mais vous vous doutez bien que cela ne me fait absolument pas peur, bien au contraire, j’adore débarquer à l’arrache dans un nouveau pays !

 Thailande 1816

 

4h30 de vol en classe sardines à l’huile à bord d’un avion de Spring Airlines, une compagnie low-cost chinoise, sont nécessaire pour rallier Shanghai à Bangkok.

 

 

On débarque à 17h heure locale, il y a un fuseau horaire de moins par rapport à la Chine, donc une heure de moins. Il fait 27° et le soleil est sur le point de se coucher.

Thailande 1820 Thailande 1819

Après un peu de temps de perdu à l’aéroport à essayer d’acheter un billet pour Koh Samui, il faut se rendre à l’évidence, nous sommes en pleine saison touristique, les prix sont simplement hors de notre budget et on devra donc se rabattre sur autre chose.  Et oui, cela fait parti des inconvénients d’organiser un voyage à la dernière minute…

 

Il fait déjà bien nuit lorsque nous prenons un taxi, direction le district de Sukhumvit, l’un des plus animés et vivant de Bangkok, ou j’ai réservé l’hôtel.

 

Oui il est interdit de pèter dans les taxis Thaï !

Thailande 1503

La pub à bord nous met directement dans l’ambiance !

Thailande 1504

Bien que le taxi ait enclenché le compteur et que la somme réclamée correspond à ce que ce dernier affiche et que cela fait environ le prix d’une course rentre le centre-ville de Shanghai et l’aéroport de Pudong, on a la bizarre sensation de s’être fait arnaquer…

 

Bref passons… Il est temps de se préparer à faire la fête !

 

N’ayant pas dormi durant le vol ainsi que le vol précédant,  en clair je ne suis pas en super grande forme à cause du manque de sommeil; rien de tel qu’un bon hamman suivit d’une douche glacé pour se réveiller et se revigorer. Et c’est encore mieux quand celui-ci se trouve au milieu de la chambre!

 Thailande 1743

Le temps continue de s'écouler, il est plus que grand temps d’aller découvrir Bangkok! On commence à marcher et explorer le quartier en direction de ce qu'on a compris être le quartier festif selon les indications du guide du routard…

Mes premières impressions sur cette ville sont mitigées, malgré qu’elle est bien plus verte que Shanghai, on n’y respire pas forcement mieux… C’est globalement assez sale, il y a plein de poubelles aux bords des routes fouillées par des familles entières de rats. Remarque, je me dis qu’en Chine ça serait encore pire sans l’armée de balayeurs chinois qui nettoient les rues 24h/24h! Le trafic automobile reste dense, en Thaïlande on roule à gauche, il faut donc faire attention en traversant la route, mais globalement les thaïs sont bien plus civilisés que les chinois au volant, peu de coups de klaxon, certaines voitures s’arrêtent même pour laisser passer des piétons… Ceci est tout simplement inconcevable en Chine!!!

Coté fun, la présence un peu partout de « maisons des esprits » pour les reloger lorsqu’on construit sur un terrain et leur faire des offrandes afin de les apaiser par la suite (généralement une par immeuble ou maison) donne un coté sympa et mystique à la ville.

Thailande 1508 Thailande 1509
Thailande 1591 Thailande 1593

Après pas loin d’une demi heure de marche, on tombe par le plus grand des hasards sur un bar français, « le Petit Zinc » ! On décide de s’y arrêter prendre une bière et y commencer la soirée.

 le-petit-zinc

En discutant, avec l’un des serveurs français, sur les bons plans et les endroits ou sortir (oui oui, on n’était à ce point là à l’arrache), celui-ci vachement sympa nous dessina carrément le « master plan » de notre soirée, avec lieux, ambiance, et même meilleurs horaires pour y aller, que rêver de mieux! Et surtout, en cas de black out, on pourra retrouver nos pas... 

 Thailande 1523

Alors sous ses indications nous nous dirigons vers la Cowboy Soï, rue de bars à gogo ou même de lady boys ou furent tourner quelques scènes du film The Hangover 2…

 

Toujours sur ses conseils, nous entrons au Baccara, un des plus gros bars à Gogo de cette rue… Alors qu’est ce qu’un bar à gogo? C’est un bar ou des filles plus ou moins habillées se trémoussent plus ou moins, elles portent des numéros et si un client en repère une qui lui plait, il peut la sortir du bar moyennant finance bien évidemment…

 Thailande 1525

Malgré tout, l’ambiance est plutôt bonne, la plus parts des gens ici sont de simples touristes en mode fétard et non des perverts de touristes sexuels. On discute avec des coréens et des japonais… Minuit approche et on commence à nous distribuer des pétards à paillettes et autres confettis…

Thailande 1512 Thailande 1514
Thailande 1517 Thailande 1518

Le reste de la soirée se passa dans d’autres bars ou discothèques de la ville...

Thailande 1522 Thailande 1521

Avant de finalement d’atterrir au Narz, certainement la plus grosse discothèque que j’ai pu faire jusqu’à présent, avec plusieurs milliers de personnes à l’intérieur, ambiance Electro Trance de folie jusqu’à 8h du matin!

Thailande 1590 Thailande 1539
Thailande 1551 Thailande 1589

Vive la redbull, sinon je n’aurais jamais tenu !

Thailande 1596 Thailande 1552

Et ce premier jour de 2013 ici à Bangkok, fut enfin une journée de repos bien méritée! Grasse matiné, grosse sièste, massage traditionel Thaï (le vrai et sérieux!) et dinner Thaï pour terminer. Demain, il sera temps d'explorer Bangkok plus sérieusement...

Thailande 1701

Published by Zhu Li An - dans Party - Nightlife
commenter cet article

commentaires