• Zhu Li An
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou

Recherche

3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 17:33

Bon j’ai compris la leçon, je ne rentrerais plus jamais en France pour 8 jours, ça sera désormais 15 jours minimum!

 

Car durant ce passage express, j’ai fêté, Noël, le nouvel an, l’épiphanie, mon anniversaire, la chandeleur et Pâques… Une semaine de plus à ce rythme là, et je pouvais me faire retirer mon foie pour le mettre en bocal estampillé de « foie gras  d’appellation contrôlé ». Oui ce fut du vrai gavage, mais que voulez-vous, la France est le pays du monde ou on mange le mieux…

 

Sans compté le fait que durant ce court  séjour, c’est une visite marathon , toute la famille et les amis à voir, surtout quand on ne sait pas quand est-ce qu’on sera en mesure de revenir et forcement comme à chaque fois, on ne peut pas voir tout le monde…

 

Mardi 2 février, réveille très pénible, ouais tête dans la cuvette à payer les excès des derniers jours, je ne sais pas combien de kilos j’ai pris, je n’ose même pas monter sur une balance.

Après avoir mieux réparti le poids entre ma valise et mon bagage à main, je me traine péniblement dans Paris jusqu’à l’aéroport. Pas trop de queue à l’enregistrement, jusque là tout va bien.

 

Je croise les doigts au moment de la pesée de ma valise : 20.4KG !

Ouais, j’y suis enfin arrivé! J’en avais vraiment marre de me taxer quasiment à chaque fois et je ne parle pas du fait qu’elle est beaucoup lourde qu’à l’allé… Oui j’ai fait des provisions, environ 3kg de chocolat, dont la moitié pour les Alix, de la matière première pour la petite entreprise de Géraldine, plusieurs boites de foie gras et quelques nouveaux vêtements achetés durant les soldes (probablement fabriqués en Chine, mais comme ça reste des marques, généralement ça reste un peu plus cher en Chine, sans oublier que ces marques ne sont même pas présentes à Suzhou)

 

Pour le  contrôle de sécurité, ils nous ont fait passer par une porte un peu à l’écart avec un contrôle de police plus poussé. J’ai vu un groupe d’occidentaux griller la queue, si j’avais été plus près je leur dis ouvertement ce que je pense…

On a déjà suffisamment de problème sur ce point en Chine, ils auraient pu montrer l’exemple, surtout en présence d’autant de chinois!

Avant d’aller me poser à coté de la porte d’embarquement, je passe faire des provisions en eau minérale, oui car le gout de la Nongfu spring n’est pas terrible à coté de la Vittel !

Embarquement et décollage sans encombre, les cachets de Motilium généreusement donnés par Pauline me tiennent le bide  en place, mais je me dis que d’aller bosser demain, ça va être…hum… difficile. D’autant plus que je n’aurais pas mon weekend pour récupérer, oui on me le sucre pour que j’ai 10 jours de vacances durant le nouvel an Chinois. J’avoue que j’aurais préféré avoir mon weekend, car vu que ça va être la guerre civile permanente niveau pétards et fusées durant cette période, ce ne sera guère propice au repos !

 

Comme à l’allé j’ai eu la chance d’avoir 3 sièges de libre à coté de moi, je me dis chouette je vais pouvoir dormir un minimum et arriver dans une forme relative en Chine… Et bien rien du tout oui ! Je me suis retrouvé à bord d’un centre aéré  volant !!! Les 4 gamins (tous chinois forcement) les plus turbulents sont respectivement dans la rangé de sièges devant et derrière moi, et du coup tout le reste des gamins à bord sont venus jouer dans les environs immédiats. Et encore si ils savaient jouer en silence, je n’aurais rien dit, mais vas-y que je cris que je pleure, que je saute sur les fauteuils et que je secoues les sièges et que je courre dans les allés…

 

Je n’ai qu’un message à faire passer : METTEZ DES CAPOTES PUTAIN !!!

 

Sans parler de la grand-mère et de sa fille derrière moi qui n’ont pas parlé de tout le vol, non elles hurlaient au lieu de parler !!! Même avec des boules Quies dans les oreilles je comprenais ce qu’elles racontaient en Mandarin!!!

 

Déjà que j’ai du mal à dormir en avion, là je n’avais aucune chance ! Au début je pensais, ce n’est rien ils vont finir par se calmer, 12heures c’est long quand même, quand il ne restait  plus que 4 heures de vol, j’ai compris que je pouvais abandonner l’idée de dormir un minimum ; quelle bande de petits cons !

Mais ça atteint des summums quand la Chinoise à l’autre bout de la rangée centrale,  a décidé de jouer avec eux… J’ai du prendre sur moi et me répéter intérieurement  « non je ne prendrais pas l’un pour taper sur l’autre, non je ne prendrais pas l’un pour taper sur l’autre, respire, respire…»

 

Autre inconvénient d’un trop court séjour en France, on a pas le temps de se rappeler pourquoi on est parti, résultat avant même que l’avion ne se pose à Shanghai, j’ai déjà les boules et je me demande pourquoi est-ce que je retourne en Chine ! Même à Paris les gens m’ont paru tellement civilisé, « bonjour monsieur, svp, merci, je vous en prie passez… » Pas de bruit de raclement de gorge et de crachats dans les rues, les gens parlent normalement au lieu de crier, il n’y a quasiment personne à klaxonner.

 

Et ce qui m’a le plus sidéré c’est que les parents laissent faire… Ah oui « le petit empereur ou la petite impératrice …»

Une paire de claques et un coup de pied au cul oui !

Le père des 2 pestes a passé la majeure partie du vol à jouer à un jeux de casino sur son Iphone, rassurant quand on sait que les portables doivent rester éteint durant tout le vol, un autre chinois jouait aussi avec un autre modèle de téléphone. Et le comble du comble,  après une heure de vol, après que les consignes de sécurité avant le décollage ont répété 3 fois que les téléphones devaient impérativement être éteint jusqu’à l’arrivé au point de stationnement, un chinois devant moi pose la question à une hôtesse, à savoir si il pouvait allumer son téléphone pour passer un coup de fil… Je n’y crois pas, c’est vrai un festival! Ils sortent d’ou cette bande de pecnos?!?

Et je sais bien qu’après un vol long courrier, on n’est plus tout frais, mais là, niveau haleine de phoque et cul pourri, le made in China ça envoyait du lourd.

Franchement si c’est des gens comme ça qui constituent la future première puissance mondiale, on est mal barré.

 Quand on regarde l’actualité internationale dernièrement, on ne peut s’empêcher de remarquer que la Chine s’est montrée particulièrement arrogante. Moi je peux dire que plus je passe de temps dans ce pays et plus je suis persuadé qu’on ne verra jamais la Chine atteindre le niveau de développement Européen de notre vivant. (et encore plus si nos dirigeants européens respectifs décident d’arrêter de se chamailler comme des gamins pour des conneries et créent enfin une Union Européenne politiquement forte qui supplantera de loin les Etats-Unis et la Chine)

De plus quand la génération d’enfant unique va être au pouvoir, ça ne va pas être triste…

Mais là je m’écarte du sujet, la prochaine fois, pour 700RMB d’écart de prix, je voyage avec AIR France! Au moins j’aurais le sentiment d’être avec des gens civilisés 12heures de plus.

 

Au final le vol aura duré 13h20!!! Et les sales morveux n’auront pas dormi ne serait-ce que 10 minutes…

A pudong, Après avoir récupéré ma valise, je me dirige vers la gare routière, mauvaises surprises,  le premier bus pour Suzhou est à 10:00, soit 1h30 d’attente et le prix du ticket à encore augmenter pour atteindre 84RMB…

 

Autre détail, j’avais oublié que le bus ne part pas pour Suzhou directement, non il traverse d’abord tout Shanghai pour aller à Hongqiao, l’autre aéroport tout au sud de la ville… et encore 2heures de perdues!

Arrivé à SIP, vers 13:30, j’ai décidé de m’arrêter à l’arrêt SIP, parce que je pensais que ça sera plus facile de trouver un taxi, vu qu’en centre ville, c’est souvent la guerre… Autre erreur, aucun taxi! A part les chauffeurs de taxi non officiel qui vous harcèlent dès la descente du bus, en vous gueulant dessus et limite en vous empêchant de sortir… J’ai du marcher 20 minutes pour trouver un vrai taxi.

 

Et en arrivant chez moi, les nouveaux propriétaires de l’appartement du dessous, s’engueulaient très fortement avec sans doute le responsable de chantier, et en jetant furtivement un coup d’œil par la porte, je ne pus que constater qu’en 8 jours, ça n’a pas avancé du tout!!! Vu la vitesse à laquelle ça avance j’en ai encore pour 3 mois avant d’avoir mes weekends tranquilles de nouveau, de plus mon colloc chinois qui était sensé faire le ménage en mon absence… hum… et bien je crois qu’on a pas la même  définition de la propreté…

 

Bon c’est décidé, même si j’adore l’endroit ou je vis, je vais me trouver un appartement plus petit et moins cher, plus calme (sur ce point ça ne va pas être facile) et surtout ou je pourrais vivre tout seul!

 

Je vous rassure, à part ça, j’adore la Chine et je suis content d’y vivre hein…

Enfin je crois… dans le doute je vous confirme ça dans quelques jours. 

 

commentaires

christel 17/02/2010 23:59


Passer une semaine en France?
Mais il est fou ce garcon?
A part ca, tu m'as bien fait rire en racontant le voyage en avion, c'est tellement vrai!
Allez, courage! C'est quand meme vachement sympa, la Chine, meme si c'est clair que point de vue education....


Sylvain de Shanghai 10/02/2010 07:07


Salut,

Je poste pour la premiere fois sur ton blog.
Je veux reagir a ton post, juste pour te dire qu'on a tous le meme sentiment lorsqu'on reviens de France.
Et puis, quelques jours (voire semaines) apres, il disparait... Lorsque finalement tu te dis que malgres tout, on est pas si mal que ca, la vie est pas trop chere, et tous les jours sont differents
(jamais de metro, bolot, dodo).

Continu a nous donner des news.


Julien 10/02/2010 09:46


Salut et merci pour le commentaire, oui habituellement tu as raison mais ce coup là je cumule méchamment le manque de bol au point que j'envisage de quitter définitivement la Chine le mois
prochain.

J'en dirais plus dans un prochain article