• Zhu Li An
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou

Recherche

3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 10:03
Je veux bien sur parler du mariage et des rapports hommes-femmes, vu que j'en ai fait la mauvaise expérience dernièrement. Lundi dernier, après 3 semaines de tension et de prises de tête avec Jintian, ça a clashé méchamment pour la dernière fois, j'ai décidé d'arrêter les frais et surtout d'arrêter de me faire du mal... Le ciel n'est plus d'or mais bien plus sombre désormais. j'en ai d'autant plus les boules car à la base si je suis revenu à Suzhou en 2006 c'était en grosse partie pour elle!

Tout a commencé un dimanche après-midi, étant sorti la veille, on faisait une petite sieste l'un a coté de l'autre, lorsque je lui demande ce qu'elle a prévu pour la soirée... Elle me répond qu'elle doit dîner avec sa famille...
Je lui demande, "mais au fait, ils sont au courant tes parents?"
- "au courant de quoi?"
- "qu'on sort ensemble!"
- "bien sur que non, ça ne va pas la tête!"
- "bah pourquoi? de toute façon il faudra bien les mettre au courant tôt ou tard..."
Elle réfléchie 2 minutes avant de me répondre "t'as raison, je vais leur dire ce soir."

Si j'avais su... j'aurais fermé ma gueule à cette occasion, car cela a marqué le début de la fin...

La semaine suivante, elle fut beaucoup plus distante, j'ai eu droit à des remarques, genre: "c'est dommage que tu n'es pas 35 ans, ça aurait été parfait..." ou encore "Julien, on casse, on redevient amis, je me marie et on devient amant...".

Et moi qui croyais qu'elle ne faisait que plaisanter, j'avais là les signes avant coureurs du séisme et je n'ai rien vu venir.

Le dimanche, tout bascule, elle me sort les mots qui font mal, genre faut qu'on casse, qu'elle doit se marier... de mon coté c'est l'incompréhension... La semaine suivante j'ai passé une grosse partie de mon temps à essayer de comprendre...

En gros, sa soeur aînée est mariée, toutes ses cousines et la majorité de ses copines, sont mariées et enceintes ou avec un gamin et elle est la dernière...et subi donc une très forte pression de son entourage.

Quand elle a avoué notre relation à sa famille, ceux-ci lui auraient répondu quelque chose du genre: "Jintian, t'as 26 ans (chinois, donc 25 ans de chez nous), c'est fini le temps de jouer, il faut que tu songes sérieusement à te marier!"

Bah oui vous ne saviez pas?!? l'âge de péremption d'une chinoise avant mariage est de 25 ans!!! Au-delà elle est considérée comme périmée...(comprendre par là qu'elle sera trop vieille pour épouser un bon parti, vu que les riches pervers préfèrent de jeunes pucelles...)

Le pire dans l'histoire je sais qu'elle est autant amoureuse de moi que je le suis d'elle, j'ai su entre autres via une copine qui était passée la voir pour en savoir un peu plus qu'elle en pleurait presque tous les soirs... Plus d'autres détails plus personnels que je garde pour moi.

Après plusieurs tentatives d'explications et d'engueulades, le ton change, elle me sort que le seul moyen qu'on reste ensemble, c'est que je l'épouse le plus tôt possible, en gros avant la fin de l'année...

Mais bon, je suis en Chine depuis un moment déjà, j'ai beaucoup entendu parler de ce genre d'histoires, bref les chinoises qui font un caprice à leur copain étranger ou même chinois genre "épouse moi maintenant sinon je te largue et j'épouse le mec choisi par ma famille...".  De plus me marier par force et non par choix...hum rien que l'idée me dégoûte.

S'installe ensuite un dialogue de sourd entre nous: "si tu m'aimes pourquoi tu ne veux pas m'épouser!" VS "Si tu m'aimes pourquoi tu ne peux pas m'attendre un an le temps que j'assure d'abord mon avenir en Chine!"

Et sa réponse fut sans appel: "si je t'attends et que l'on casse entre temps, je serais trop vieille et personne ne voudra de moi!!" Et moi de mon coté "si je t'épouse qu'ensuite dans 6 mois je perds mon job et que je dois rentrer en France, on fait quoi? on divorce!?" (oui parce que la France, elle était d'accord pour y aller en vacances mais pas pour y vivre...)

Elle commence ensuite à me parler d'un japonais de 10 ans de plus qu'elle qui travaille dans sa boite et qui aurait demandé sa main à ses parents, ceux-ci lui aurait dit oui car il aurait de l'argent et ça faciliterait l'obtention de son visa pour le Japon... Je n'ai jamais réussi à savoir si c'était vrai ou non, car j'ai perdu confiance en elle, je n'arrivais plus à savoir quel était le % de vérité dans tout ce qu'elle me racontait.

Malgré tout, elle est très hésitante, elle demande à nos amis commun comment je vais, elle passe voir mon profil QQ tous les jours... Je sais bien que si sa famille était dans une autre ville, la donne ne serait plus du tout la même. Elle a craqué à plusieurs reprises, il y a eu quelques petites réconciliations; Mais sa famille a du le sentir, car bien qu'ayant son propre appart, ils l'ont fait revenir vivre avec ses parents...

Plus les jours passent et plus j'ai le droit à de nouvelles explications, on est trop différent, pas fait l'un pour l'autre, je suis pas assez stable, elle a besoin d'un mec qui lui apporte tout le confort matériel et la stabilité qui va avec...

De mon coté, je lui écris des lettres, lui envoie des bouquets de fleurs; j'essaye de la rassurer et surtout de briser les idées qu'on lui a rentré de force dans son crâne.

Et L'amour et les sentiments dans tout ça?!? Elle me répond qu'il vaut mieux se marier avec un homme qui a de l'argent et qui peut apporter une stabilité matérielle c'est mieux, qu'ensuite avec le temps on peut apprendre à l'apprécier et à la fin pourquoi l'aimer et être heureuse... Le pire est que j'ai regardé ses yeux quand elle m'a sorti ça et elle y croit! Moi ça me dépasse et me ruine le moral! De toutes les chinoises que j'ai rencontré c'était certainement l'une des moins intéressé par l'argent, elle n'hésitait jamais à payer le resto ou autre de sa poche, même si dans les faits on partageait très souvent nos frais et que j'aimais beaucoup l'inviter aussi... Elle m'a même dépanné à un moment ou j'ai eu une fin de mois difficile...

Si j'ai pu me planter à ce point sur elle alors que je la connais depuis 4 ans, je crois que je ne pourrais plus jamais faire confiance à une chinoise.

Je demande conseil à mes amis chinois et commence même à réfléchir à l'idée de l'épouser tellement la simple pensée de la perdre m'est insupportable... Certains me conseillent de laisser tomber, je me bats contre le poids de toute sa famille et s'est perdu d'avance; d'autres me disent que si je l'aime, je l'épouse tout simplement et ça ne changera pas grand chose, elle sera juste ma femme au lieu d'être ma copine... hum oui théorie intéressante...

On en arrive à lundi dernier, ou je passe la voir, histoire d'essayer de profiter de ses quelques moments de faiblesses pour essayer lui faire entendre raison une dernière fois... Sauf que là, elle n'était pas d'humeur, la discussion tourne court, le ton monte rapidement et elle me sort que de toute façon je réagis comme un gamin et qu'elle a besoin d'un homme et donc que ça renforce son idée qu'on doit rompre...

Ouch, elle a appuyé là ou ça fait mal! Très énervé sur le coup, je lui réponds qu'au fond elle est pire qu'une pute, parce qu'elle s'apprête à vendre sa vie, sa liberté et son corps à n'importe quel homme du moment qu'il a de l'argent et en échange d'un confort matériel... bref qu'elle me répugne!

A voir sa tête et les larmes qui commencent à couler sur ses joues, j'ai également appuyé là ou ça fait très mal, mais je n'ai pas attendu sa réplique, je suis parti en claquant la porte...

Elle a essayé de me téléphoner à plusieurs reprises, je lui ai simplement envoyé un message lui disant de ne plus chercher à me contacter et d'effacer mon numéro... Moi je n'en peux plus, ça fait trop mal, il est temps d'arrêter les dégâts car je fais face à d'autres défis et que j'ai besoin de garder le moral et mon énergie. Le moment pour rompre et se déchirer de la sorte est vraiment mal choisi.

Depuis silence radio et pour moi il est temps de commencer à tourner la page et laisser au temps le soin de panser les blessures du coeur...

Mais sur le fond on est d'accord, ce genre de mariage c'est plus ou moins une forme de prostitution, non? J'ose même pas imaginer le nombre de couples du genre en Chine.
je vais prendre l'exemple d'un amis chinois, il a maintenant 30 ans, General manager d'une société de packaging, propriétaire d'un immense duplex dans l'une des résidences les plus huppées de S.I.P., marié et papa d'un petit garçon...

En apparence, c'est le plus heureux et harmonieux des couples...

Sauf que ça fait 3 ans que je le connais et que j'ai rencontré sa maîtresse avant de rencontrer sa femme... Et sur le coup quand j'ai rencontré sa femme, directrice financière d'une grosse société, je n'ai vraiment pas compris tellement elle était ravissante, brillante, bien éduquée et pleine de charme par rapport à sa maîtresse qui a part être jolie ne sait pas faire grand chose... J'ai même engueulé mon ami par la suite; avant d'avoir sa version des faits.

Sa maîtresse est la fille dont il est amoureux depuis le lycée, seulement elle est issue d'une famille modeste et donc pas assez bien aux yeux de sa famille... Ses parents lui ont donc plus ou moins forcé à épouser sa femme actuelle...

Et ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres.

Bien sur, ça serait facile pour moi de tomber dans les gros clichés occidentaux: "les chinoises sont toutes des putes matérialistes, il n'y que l'argent qui les intéressent, elles sont prêtes à écarter les jambes pour quelques billets, des sacs louis vuitton ou chanel ou encore Iphones ou tout autre gadget faisant fantasmer leur esprit materialiste... ". Après tout  je ne suis qu'un de plus parmi un grand nombre d'occidentaux s'étant fait avoir de la sorte par une chinoise...
Alors que vous croyez vivre l'amour parfait, voici très probablement la vision qu'à votre copine chinoise de vous après un instant câlin au lit:

Bien sur, il ne faut pas généraliser non plus, j'ose espérer que dans les grandes villes développées comme Shanghai, Beijing ou Guangzhou, certaines chinoises ont la chance de se marier par amour, mais personnellement je connais qu'une seule amie chinoise à qui s'est arrivé jusqu'à présent et ça n'a rien à voir avec le niveau social. J'en connais une issue d'une famille très riche et pourtant mariée de force à un mec qu'elle n'aime pas, aujourd'hui enceinte et vivant chez ses beaux-parents qui le l'autorise pas de sortir quand elle en a envie et encore moins de voir qui elle souhaite...

Mais je vaux mieux que ça, je me suis donc mis à chercher les raisons du pourquoi d'une telle emprise des familles sur le choix des époux de leurs enfants...

Mon assistante m'a dit qu'à un moment elle sortait avec un garçon de la même province mais d'une autre ville et que son père lui avait dit qu'elle pouvait l'épouser si elle le voulait, mais qu'elle ne serait plus sa fille... problème avec les origines géographiques??? peut-être pour certaines familles, mais pas pour la majorité des cas.

En fait, il n'y a pas besoin de creuser beaucoup pour avoir une explication logique;
comme vous le savez en Chine, il n'y a toujours pas de sécurité sociale et pas de retraite digne de ce nom (hormis pour les hauts fonctionnaires chinois), en cas de problème pour un chinois il ne peut compter qu'uniquement sur la solidarité de son clan familial. Ce qui explique  que les parents soient très regardant sur les origines de la famille avec qui ils vont "s'associer"; et sachant cela, on comprend aussi beaucoup mieux pourquoi il est difficile à un chinois de résister à la pression de sa famille...

Si les garçons ont un peu plus de liberté, les filles quand à elles sont les assurances vie sur pattes de leurs parents... Dans les campagnes la dotte est encore très fréquentes et dans les villes, l'homme doit être au minimum propriétaire d'un appart pour avoir l'autorisation de la belle-famille d'épouser leur fille, pour être certains qu'elle ne se retrouvera pas à la rue, la bagnole est un plus. Mais le gendre est quand même très fortement invité a donner une petite partie de ses revenus à ses beaux-parents pour leur assurer une retraite descente, sachant qu'en plus il doit assurer les vieux jours de ses propres parents...

bref l'amour en Chine, aucun problème du moment que vous avez de l'argent, des millions de chinoises en ont à en revendre! Si vous en avez un peu moins, les choses se compliquent dès qu'on arrive au mariage...

Quand à moi, ma maintenant ex-copine va sûrement épouser un pervers japonais de 10 ans de plus qu'elle... est-ce que ça veut dire qu'il faut que j'aille chercher ma future copine sur les bancs du lycée!?!?

Et avec de telles mentalités et de tels exemples sur l'égalité des sexes et le respect de la femme, beaucoup de chinois s'étonnent encore que malgré leur réussite économique, les occidentaux les regardent de haut...

Published by Julien - dans Coup de gueule!
commenter cet article

commentaires

Iria 08/01/2010 11:28


Ah nannn

ça me fait trop chier de lire ton article,  j'ai mal pour vous.

Il n'y a pas qu'en Chine où la pression familiale et sociale est trop forte pour l'un de deux amoureux ou voire les deux.

A toi de te montrer plus fort que sa famille de merde !

La solution c'est de te casser. N'abandonne pas! Pars avec elle, loin. Genre à l'autre bout de la CHine. Ou motive la pour venir en France.

Ok elle ne veut pas, mais persuade là de venir passer quelques mois en vacances. Tout les chinois ou presque sont rétissant à venir habiter loin de chez eux, mais après coup, tous préfèrent la
France. Plus calme, plus détendu, et surtout quasiment aucune pression d'aucune sorte par rapport à la Chine. De fait ils préfèrent rester vivre ici.

J'ai 25 ans et  suis marrié avec une Chinoise de 27 ans, et celui qui me dit qu'elle est périmée je lui dévisse la tête. :O
De plus, elle était avec un chinois de 28 ans depuis 5 ans, qui était son ami depuis plus longtemps encore, et qui avait un avenir tout tracé (pas comme le mien ^^'). Venant d'une famille riche,
elle même venant d'une famille assez aisé.
DONC, elle a cassé son ancienne relation pour en commencer une nouvelle incertaine avec moi. Alors qu'elle bafouillait seulement un mauvais français et moi ne parlant pas un mot de chinois.

Tu vois tout est possible.

Ne lâche pas. Elle a subit un lavage de cerveau depuis toute petite. Tu dois lui en faire subire un autre.   Celui
qui dit que c'est toi pour elle et elle pour toi qui compte le plus, et que le reste on s'en tape.

N'abandonne pas. Elle semble t'aimer! Les chinoises savent toujours taper là où ça fait mal en parole, mais c'est du test! Montre toi résistant. Elles cachent bien l'expression de leur sentiments
qu'elle maitrise en général bien mieux que nous. Ceci pour te dire que même si elle semble forte en vérité avec des convictions bien établie, elle est surement faible. La preuve : c'est toi qui est
parti.

Fais ce que tu peux pour qu'elle ne soit plus soumise à cette pression. (familiale et sociale).
Kidnappe là ^^, abandonne ton taf et parts ailleurs avec elle, c'est surement la meilleure solution.

Les chinoises fidèles, amoureuse et non interessé, ça existe. Déjà tu as trouvé une perle rare : elle est généreuse et amoureuse. C'est juste qu'elle n'est pas assez forte. Soutiens là. Tu es
perdu, mais elle aussi !

La mienne a une force de caractère de malade, cela m'a simplifié la tâche. Les traditions n'ont pas d'emprise sur elle. Cependant elle a quand même émigré vers la France car la pression sociale de
sa famille était très lourde à supporter.

Dans 6 mois nous allons en Chine entre autre pour rencontrer sa famille, alors que nous ne nous connaissons que depuis 8 mois. Et nous y allons serein, car c'est notre couple le plus fort.
HAAAA
(mais ne crois pas que cela a été facile tout de même, cela a été une prise de tête continue pendant 6 mois pour arriver à une compréhension mutuelle, et une confiance suffisante pour annihiler le
poid des différences culturelles et autres divers obstacle).

Allez! Va la retrouver et harcèle là pour recommencer une nouvelle vie avec toi.

Bon courage encore ! Il n'est jamais trop tard pour bien faire !


Julien 10/01/2010 07:05


Je sais qu'elle m'aime, elle demande sans arrêt de mes nouvelles à nos amis commun, mais malheureusement de nos jour il n'est pas facile de vivre d'amour, d'eau fraiche et d'air pure...

Si elle a voulu rompre c'est parce que elle ne me trouvait pas assez stable et elle a raison.


Jia 01/01/2010 07:17


Bonjour Julien!

J'ai trouvé ton blog via le forum bonjourchine et j'ai bien lu entier ce longue article saisissant. Je suis désolé du choc que tu as encaissé. Tu dis vouloir recherche des raisons, voici mes
réflexions personnelles.

Les familles qui imposent le marriage aux enfants, ce n'est pas nouveau en Chine, ça a toujours été ainsi! S'assurer d'une retraite paisible n'est pas tout à fait convaincante. La Chine a toujours
été une société qui se repère par écholons socialux. Quelque soit la façon dont on définit les échelons, l'argent et le pouvoir y figurent toujours. Les membres de couches différents ne doivent
pas, en prinicipe, se tisser des liens. Un pauvre fils paysant qui épousse une mademoiselle bougeoise, ou cette dernière qui épousse un membre de haut fonctionnaire d'Etat, c'est pas possible. Tout
en essayant de grimper vers un échelon plus élevé, tous les Chinois acceptent ce système et méprisent les échelons plus bas.

Deuxièmement, les Chinois étaient pauvres pendant des siècles. Après 1978, certains se sont enrichies, parfois par des méthodes douteuses pour ne pas dire que tous les coups sont permis. Dans cette
rué vers l'or, l'argent devient le vertu. Pour beaucoup de Chinoises d'aujourd'hui, être maîtresse, c'est mieux qu'être pauvre. Faire un bout de chemin ensemble, construire une vie commune, tu
plaisantes? Elle arrive dans ta maison, en ta voiture, c'est tout!

Troisèmement, je ne sais pas pourquoi, mais une fille chinoise, elle doit se marier avant 28 ans, sinon elle est nulle. La société raisonne ainsi. Or la Chine manque des filles, donc se qui se
passe est que les filles sont très prises avant un certain âge, disons 28 ans, ensuite, elles n'inspirent plus de désir. C'est bizzare, mais c'est comme ça. Par conséquent, avant 28 ans, par la loi
du marché, on fait du pressing selon ses propres atouts physiques, tout en étant conscient qu'après 28 ans, on devient "vieille". La société n'est pas douce avec les filles, nous les hommes en sont
responsables, donc, nous pouvons les pardonner.

Enfin, se marier avec un Chinois/chinoise, moi qui suis Chinois et qui préfère en fait les filles européennes, je déconseillerais. Paradoxale, n'est-ce pas? Je suis en effet en train de dire à ma
possible copine européenne de ne pas envisager une relation sérieuse. La chance qu'elle me rencontre est entre zéro et nul, donc pas de regrets. En général, les Chinois sont trops compliqués. Une
aventure consentie, pourquoi pas? Mais du sérieux, il faut toucher du bois. Des miracles existent, à qui le tour?

Enfin, un petit espoir quand même: l'amour vient quand et où on ne l'attend pas. Il ne faut pas sousestimer son formidable caprice! Mille fois j'ai cru que l'amour est fini, mille fois il s'est du
néant! Ne te traine pas donc dans cette affaire ridicule à la chinoise, le prochain amour n'est d'ores et déjà pas très loin!

Avec ce, je souhaite à toi et à tous ceuxi qui liront most présent poste une très bonne année 2010!

jia


Delphine 17/12/2009 17:43


Coucou Julien,

Ton article m'a vraiment beaucoup touché, j'ai même versé une larme tellement ça m'a fait de la peine (sans blague). Je suis vraiment désolée de ce que tu as vécu. 加油加油. Mais je me suis mise à sa
place, et je comprends, la pression familiale est trop dure, mais pas que ça, sa face est en jeu, l'opinion de ses collègues, ses amis. C'est horrible à dire mais c'est vrai.

Cependant, ne croit pas que toutes les chinoises ne pensent qu'à l'argent. Ma mère s'est mariée avec mon père qui est français, il n'avait pas d'argent, et elle n'avait pas de pression de la part
de sa famille, ça facilite beaucoup de choses.

Tout ça pour te dire, ne perds pas confiance :)


Julien 18/12/2009 04:33


Salut Delphine,

merci pour ton commentaire, ça me touche, c'est vrai que pour un couple mixte ce n'est déjà pas facile, mais quand ils ne subissent pas la pression des familles, ils partent déjà avec un gros
avantage.

Très sympa ton blog au passage, si jamais tu passes sur Suzhou, fait moi signe, je me ferais un plaisir de te faire visiter la ville.


ines 14/12/2009 06:14


Bonjour julien,

J'ai lu ton blog. Je suis desolee de tout ce que t'as vecu en Chine a Suzhou. Mais il y a certains points que je ne suis pas d'ac.

Je suis une shanghaienne de 26ans. Je me suis mariee avec un francais depuis 2006. On etait tous les deux etudiants. Mes parents m'avaiaient que dit: ines,t;es sur que tu vas te marier si tot.. Je
leurs ai dit oui. Ils disent plus rien et ils nous ont finincient le mariage car mon cheri Julien(il s'appelle aussi julien) etait etudiant.

Je te raconte ca pour te dire que c'est pas tous les chinoises sont comme ta copine. T'es mal tombe !! Autoure de moi, bcp de copines se marient avec leurs copins de l;universites---c'est a dire ,
professionnellement, ils sont pas encore reussit. On construit notre avenir tous les 2 ensemble: mari et femme.

il y a des filles qui veulent se marier avec des vieux riches partout. Pas seulement en Chine. D'un autre cote, je les respects, car c'est leurs vies. il y a des femmes aiment les beaux gosses. Il
y a des femmes aiment les riches. C'est pareil pour moi. en plus vu que t'as passe 4ans en chine, tu comprends bien qu'en chine, il ya bcp de familles vivent sans trop de securite de la vie. C'est
pas comme en France, tout le monde a la semerra, la mutuelle, la bonne retraire relativement. Peut etre ta copine a de la pression vis a vis a ses parents. Peut etre qu'elle doit assurer
leurs retraits plus tard? Peut etre si ils tombent malades, c sera elle qui doit prendre en charge les frais medicals?

On est grandi dans les 2 pays differents. On a vecu des choses differents. J'apprecies bcp votre vie simple en france, et j'espere qu'un jour en chine, tous les chinois peuvent avoir la meme vie
simple comme vous francais. Mais pour le moment, ce n'est pas le cas. N'insulte pas ta copine si tu l'avais aime.

j'espere que tu vas trouver la femme de ta vie, peut etre ca sera encore en chine avec une fille qui vient d'une famille pas trop de souci, qui sait?

Bonne chance,

Ines 


Julien 14/12/2009 07:54


Bonjour Ines, merci beaucoup pour ton commentaire.

Je sais je suis mal tombé, tu as de la chance d'avoir des parents ouvert d'esprit, ce n'est pas le cas de tous les chinois...

Par contre je sais très bien que toutes les chinoises ne sont pas comme ça et heureusement! J'ai généralisé un petit peu volontairement.

"Tu comprends bien qu'en chine, il ya bcp de familles vivent sans trop de securite de la vie. C'est pas comme en
France, tout le monde a la semerra, la mutuelle, la bonne retraire relativement. Peut etre ta copine a de la pression vis a vis a ses parents. Peut etre qu'elle doit assurer leurs
retraits plus tard? Peut etre si ils tombent malades, c sera elle qui doit prendre en charge les frais medicals?"

Oui je suis entièrement d'accord avec toi, c'est la conclusion à laquelle je suis parvenu aussi.

Je ne l'ai insulté qu'une seule fois, sur le coup de l'émotion et qui sait peut-être quand je me sentirais mieux, j'irais probablement m'excuser et prendre de ses nouvelles... 


Pauline 13/12/2009 20:06


Erf, grâce au fait d'être une fille étrangère et avec son amoureux en France j'ai pu échapper à tout ce merdier... Mais sache que d'avoir les comptes-rendus en temps réel de ton clash avec Jintian
a fait bouillir la féministe en moi. Et sérieux, quand ma coloc chinoise adorée et ma copine Kathleen (ou Audrey -_-) ont commencé à me dire que maintenant elle voulaient passer plus de temps avec
solenn et moi pour qu'on leur présente plein de mecs expats, j'ai souri en faisant "oui oui" mais j'ai pensé "vous, je vous invite plus à sortir avec moi et si je vous vois je vous présente pas mes
potes, pouffiasses de fausses amies hypocrites !". Enfin j'ai moyennement apprécié quoi... Mais à part ça je les adore, hein !