• Zhu Li An
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou

Recherche

7 août 2005 7 07 /08 /août /2005 22:00

Ce premier weekend de juillet, j’aurais trouvé une solution pour passer des soirées sans trop dépenser d’argent, même dans les endroits très chic…Comment? C’est très simple: faites comme moi, trouvez vous un chef d’entreprise fetard, en voyage d’affaire, puis propose de lui faire visiter le Shanghai nocturne et qu’en échange il vous paye votre soirée…Mais retour au commencement du weekend…

Ce Vendredi soir, J’ai rendez-vous avec JB, Pierre et Guillaume dans un resto sur Nanjing Lu, histoire de se faire une petite bouffe ensemble avant de parler du programme de ce soir. Guillaume aura ramené une collègue à lui et une copine chinoise. Il est déjà tard lorsque nous commençons a manger et encore plus lorsque nous finissons, on reste discuter un moment autours de bouteilles de bière, concernant la suite de la soirée. Je leur propose d’aller à l’Armani Club, la meilleure boite chinoise de Shanghai que je connaisse jusqu’a présent (en moyenne plus de 99% de chinois), car vraiment très peu d’étrangers la connaissent et l’ambiance y est survolté. Ma proposition fait l’unanimité, en route pour l’Armani donc…Le temps de s’arranger pour toper 2 taxis et c’est parti!

Arrive sur place, on paye les 50 yuans habituel pour y rentrer, et nous nous rendons directement au bar y réclamer notre conso…Des chinois viennent trinquer avec nous, nous payes d’autres verres, JB essaye d’aller draguer une chinoise, sans succès, et oui, ici les filles ne sont pas des intéressées comme dans d’autres boites, elles ne recherchent pas forcement un occidental…On décide finalement d’aller danser sur la piste, JB et moi parvenons à accéder sur le podium, et la ce fut la folie, il suffisait qu’on fasse un pas de danse ou un mouvement de bras, pour que tous les chinois et chinoises présents sur le podium nous imitent! Du coup forcement on ne s’est pas prive, bonjour les chorégraphies délirantes!

Danser donne soif, surtout quand il fait très chaud, je quitte la piste un moment pour aller me prendre un verre, je me retrouve à coté d’un des 2 seuls étrangers présent dans la boite a part nous, il a la 50taine, un look et une tête d’allemand. J’engage la conversation, il est effectivement allemand, il dirige une société d’électronique médical, il a débarque il y a 3 jours et repart la semaine prochaine, je suis étonné qu’il connaisse donc l’Armani, il me répond que c’est son chauffeur qui lui a indique l’endroit. On procède au rituel échange de carte de visite (et oui j’ai la mienne maintenant c’est la fête!) puis il m’invite a aller boire un verre…On reste discuter un moment et il me demande si je connais d’autres boites ou bars sympa sur Shanghai pour poursuivre la soirée (oui l’Armani ferme a 2h30 maintenant, ils ont eu des problèmes avec la police le weekend dernier); je lui répond que oui en un peu plus d’un mois j’ai eu le temps d’en découvrir des sympas, il me donne un papier et un crayon pour que je lui dresse une liste…Je retourne après sur la piste rejoindre les autres et vois déjà que Guillaume ne rentrera pas tout seul ce soir…

Ca y est c’est la fin, la music passe de la techno chinoise survolté a un slow, du groupe chinois S.H.E en l’occurrence, j’adore ce groupe mais ça casse bien l’ambiance tout de même…On laisse Guillaume danser un moment en compagnie de sa chinoise tandis que nous nous dirigeons vers la sortie, la l’allemand (de façon a ne pas divulguer son identité, je l’appellerais ainsi tout a long du récit) m’interpelle et me demande si lui et la chinoise qu’il a trouvé dans la boite peuvent se joindre a nous, quitte à ce qu’il nous paye le taxi et une voir plusieurs tournées, forcement nous acceptons, mais il met tout de même une condition, il souhaite se rendre dans un endroit plus classe. Pas de problème, je sais déjà ou aller, en route pour le Park97 donc…

Pour les raisons habituelles (qui sont, ne pas choquer les âmes sensibles et préserver la dignité de certaines personnes…), je vais censurer la suite de la soirée, merci de votre compréhension.

Samedi, dans la journée, rien d’intéressant à raconter. Passons donc directement à la soirée, l’allemand me rappelle et veut m’inviter pour le dîner, j’aurais accepté volontiers mais j’ai déjà rendez-vous avec JB et Pierre pour manger, du coup le lui donne l’adresse du Melting Pot ou l’on pourra se rejoindre plus tard. Guillaume ne sortira pas ce soir ayant discuté avec lui sur MSN il m’a raconte que “tuuuuuuuuuuuut (censored)” bref il n’est pas en état de sortir ce soir. Le problème est que Pierre ne peut pas sortir (ou ne veut pas) pour manger avant 21h30, ça fait tard et ça limite le choix de restaurant…Et en effet celui ou on projetait d’aller manger est en cours de fermeture à notre arrivée. Résultat il ne reste plus qu’a se rendre au MacDo, sur la table a cote de la notre, nous observons quelque chose, qui nous répugne tous, un vieil occidental d’au moins 70 ans sort avec une très jolie minette chinoise qui ne doit même pas avoir 20 ans!

Au final, JB et Pierre ne sont pas très en forme non plus et ne veulent pas vraiment sortir tard, ils veulent se rendre au Barbarossa qui n’est pas loin pour aller se fumer un narguilé, moi qui suis non fumeur, ça ne m’intéresse absolument pas…Nos routes se séparerons donc après le Macdo. Je prends un taxi direction le Melting Pote. A mon arrivé il n’y a pas grand monde que je connaisse, je me doute que toute la joyeuse bande habituelle doit être au Melting Pot de Pudong… Il y a une nouvelle serveuse, très mignonne et parlant très bien anglais, je resterais donc a discuter avec elle jusqu’a que l’allemand et son assistante débarquent. Il paye d’emblée sa tournée, ça commence fort, moi qui finalement pensais qu’il ne viendraient pas et croyais donc pouvoir me coucher pas trop tard, je vais devoir changer mes plans. On restera la un moment a écouter l’excellente musique live d’un groupe mixte, chinois-occidental…

Sur le coup d’une heure du matin, je les motive pour bouger, si il ne veulent pas rester scotcher ici pour le reste de la nuit…Ils veulent se rendre dans une discothèque chinoise autre que L’Armani, histoire d’essayer autre chose, j’hésite entre les amener au RealLove, au Bowling Club ou au RoJam…Ils optent finalement pour le RealLove…le temps de stopper un taxi dans la rue et c’est parti. La rue ou se situe la boite étant bouchée à cause de la circulation on finira le trajet a pied…L’allemand paye mon entrée, mais arrive à l’intérieure, mauvaise surprise, il n’y a pas tant que ça de monde et l’ambiance n’y est pas génial. Le temps de finir nos consos et on quitte les lieux pour le Bowling Club. C’est déjà mieux, plus de monde, meilleure musique et meilleure ambiance, cependant cela ne convient pas a l’allemand qui souhaite désormais retourner a l’Armani, il me dit qu’il comprend maintenant pourquoi je préfère cette boite aux autres…

Durant le trajet dans le taxi, ils sont très curieux et me posent plein de questions…A savoir, comment a mon age j’ai déjà ce niveau d’étude, comment j’ai fait pour m’adapter si rapidement ici…Je leur répond qu’en France a mon age, en théorie, tout le monde devrait avoir mon niveau d’étude et que si je me suis adapte aussi rapidement c’est que j’ai commencer à voyager seul dès 14 ans et que les réflexes à avoir restent les mêmes d’un pays à l’autre…Mais également que j’ai eu beaucoup de chance, car j’ai rencontre les bonnes personnes dès mon arrivée…Son assistante chinoise me demande également ce que je pense des filles ici, ect…J’apprends qu’en fait elle est d’origine shanghaienne, mais que ça fait 9 ans qu’elle vie à Berlin…Donc elle n’est plus du tout au courant des endroits branchés de Shanghai…

Nous voici de retour à l’Armani, c’est vrai que cet endroit à quelque chose de magique, les gens se lâchent beaucoup plus et semblent bien plus s’éclater qu’ailleurs… L’allemand continu à me rincer…On restera la jusqu’a la fermeture, puis direction le Park97 à nouveau et ce soir ce fut encore mieux qu’hier. Beaucoup plus de monde, ambiance techno au rez de chausser, et House music a l’étage. Il n’y a que des jolies filles, mais malheuresement majoritairement accompagnées par un vieux chinois ou vieil occidental et inutile de préciser que ce n’est pas leur père, c’est vraiment chouette d’être riche…. Deux superbes chinoises dansent de manière déchaînée sur le podium et on toute l’attention des mecs présent, c’est limite si ils ne font pas la queue pour tenter de les brancher, il y a 2 faux playboy italiens au look fashion tellement poussé qu’il en ai ridicule, ils ne fond que leur tourner autours en tentant une sorte de danse du corps pour essayer de les approcher…Je suis mort de rire a la vu d’un tel spectacle. Je me pose dans un coin et me laisse bercer par cette musique électronique aux rythmes envoûtants, je ne peux m’empêcher de penser à Zheng et à cette inoubliable soirée, ici même il y a quelques semaines. L’idée d’un voyage à Pékin me trotte de plus en plus dans la tête…Mais ça sera pour plus tard, si je ne veux pas mourir de chaud, déjà que j’ai trop chaud à Shanghai, je n’ose même pas imaginer ce que ça serait à Pékin.

L’allemand vient me sortir de mes penses pour m’offrir encore un verre, on se retrouve au bar a cote de ces 2 superbes chinoises qui continuent de danser follement tout en buvant leur verre, elles sont juste dans mon dos, l’une d’elle le frôle d’ailleurs régulièrement, l’allemand m’encourage à aller les draguer. Pour que je me rabaisse au niveau de ses dragueurs à 2 balles d’italiens? Sûrement pas! Et en plus, les pauvres, vu comment elles ont été sollicitées, elles doivent être dégoûtées des mecs pour la soirée…Je n’ai même pas envie de tenter ma chance…Le fait que j’ai dit dans le taxi que j’avais une préférence pour les filles un peu plus âgées que moi a du trotter dans la tête de l’assistante de l’allemand qui vient maintenant tenter de danser serre avec moi…Je repousse délicatement et habillement son avance et part me réfugier et souffler quelques minutes aux toilettes; avant de revenir. Mais maintenant je fais particulièrement attention de bien garder mes distances. On décide de finir la soirée au rez de chausser ou l’ambiance semble y être plus agité, grâce aux rythmes de la techno.

Il est déjà 5h du matin, je n’aurais pas vu la nuit passer, l’allemand décide de rentrer, je crois que je ferais bien d’en faire autant si je veux profiter un peu de mon Dimanche…A la sortie de la boite on se fait branche par des prostituées que l’on repousse poliment. L’allemand me chope pour me faire la bise et me remercie cordialement, il semble s’être vraiment éclaté ce soir…Il monte dans un taxi avec son assistante et moi dans un autre pour rentrer vers Pudong.

Résultat ce soir, de ma poche, je n’aurais payer que 2 taxis et une conso, soit 7 euros environ, et si j’avais du payer tout de ma poche, ça aurait fait…heu non je ne préfère même pas y penser. Pas mal comme combine! 

Dimanche: lever 9h30, j'ai pas mal la forme malgré que je n'ai dormi que 4 heures, Fred est déjà parti, il devais aller faire des photos pour une agence de mannequins. J'en profite pour faire du rangement, du ménage et peu de vaisselle. Je lance également quelques lessives, et oui faut bien laver son linge tout seul comme un grand quand maman n'est pas là...Sur le coup de midi je n'ai pas très faim j'irais juste m'acheter dans la rue de quoi grignoter...en début d'après midi, je surfe un peu sur le net pour avoir quelques nouvelles du monde et discute un peu sur MSN, JB me propose d'aller avec lui au marché du tissu, il doit aller essayer son nouveau costard, ça tombe bien ça fait longtemps que j'avais envie d'y aller. On se fixe rendez-vous sur le Bund, là aussi j'avais envie d'y aller depuis longtemps...Apres avoir galèré pour se retrouver, on prend le bus direction le marche du tissus, il se situe dans un quartier pauvre en pleine démolition et reconstruction... Alors imaginez un immense hangar ou halle, avec pleins de petits magasins remplis d'étoffe de tissu, de soie, de cachemire...avec quelques modèles, de chemises, costumes, robes, manteaux...et vous avez le marché du tissu. Apres avoir s'être souvenu dans quel magasin JB s'était fait faire son costard (et oui les magasins se ressemblent presque tous), il s'apprête a l'essayer tandis que je jette un coup d'oeil aux tissus et aux différents modèles...JB termine de donner les instructions concernant les retouches a faire, et la vendeuse a fini par me convaincre d'en prendre un aussi, de toute manière, j'en avais pas, il fallait bien m'en acheter un, un jour! Je sélectionne un model sur un catalogue puis un tissu bleu marine et la couturière commence à me mesurer dans tous les sens... Mais maintenant reste à négocier le prix, je m'en sortirais finalement pour 60 euros ce qui me semble un prix très correct. Je dois revenir l'essayer samedi prochain.

De retour sur le Bund on s'arrête faire les touristes et prendre quelques photos...mais on se remet vite route, on dois rejoindre Guillaume au resto, car il célèbre son anniversaire ce soir. Seulement ses indications concernant l'emplacement ne sont guère précises...après avoir longtemps tourne en rond on se décide à prendre un taxi. Et lorsque celui ci arrive à destination, on hallucine, le resto est énorme et super classe, il se situe à l’intérieur d’un parc et sur le parking ne stationnent que des BMW, Mercedes, Passat, grosse Buick...Heureusement qu'on est invité, sinon bonjour l'addition...

 

On voit bien qu'on est en retard, ils ont déjà commencé a manger, Guillaume est venu accompagne par 5 de ses collègues, toutes des chinoises dont une vraiment très jolie. Le repas se déroule dans une bonne ambiance, et les discussions sont du genre très sérieuses, on parle de politique mondiale, de la monte en puissance de la Chine et de la construction européenne (ou du moins ce qu'il en reste...). C'est marrant de voir comme quasiment tous les expats que je rencontre partage le même point de vu à ce sujet, c'est certainement le fait d'être à l'étranger et donc de voir les choses avec plus de recul...

Le repas s'achève, en chanson "happybirth day to you..." accompagne par l'arrivé du gâteau...qui n'était pas mauvais...Encore quelque minutes plus tard et nous quittons le restaurant, on profite de faire une marche digestive dans le parc ou il est situe. Puis vient l'heure de se séparer, je prend le taxi direction la station de métro la plus proche avec une des collègues de Guillaume qui habite Pudong aussi...

Lorsque j'arrive a l'appart Fred n'est toujours pas rentré, je me demande bien ce qu'il a pu faire de sa journée. Je décide de regarder quelques épisodes d'X-Files, je suis rendu à la saison 5, la langue française est désormais disponible, mais je me suis habitué aux voix originales et je ne supporte pas celles de la version française et je continus donc à regarder en V.O. non sous-titrée.

J'entend un bruit, je sorts de ma chambre, c'est Fred qui vient de rentrer, je n’en reviens pas, il est rouge comme une écrevisse, complètement cramé! Mais t'as fait quoi? "j'ai été à la plage et pourtant j'ai mis de la crème et je suis rester a l'ombre..." Ok je prends note: éviter d'aller a la plage. Toi tu risques de passer une sale nuit mon coco, car on a pas de biafine...Il m'assure que ça va aller et va se coucher, je retourne dans ma chambre finir mon épisode...

 

et voila encore un weekend de passé, sans l'avoir vraiment vu passer...

commentaires

Didier 16/08/2005 09:25

Je kiffe toujours autant les aventures, ici a HK je ne suis plus aller en club depuis un mois (à part ce week end) car si l'entrée des meilleurs clubs est gratuite, les consos ca chiffre tres tres vite!

Info: plus de 80% des expat d'asie on voté oui à la constitution européenne, ce qui serait étonnant ce serait que tu tombe sur un expat qui a voté non.

Faut que je me trouve un chef d'entreprise à emmener dans les clubs :)