• Zhu Li An
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou

Recherche

6 janvier 2007 6 06 /01 /janvier /2007 09:26

Samedi 23 décembre 2006

 

Weekend à Hangzhou, l'autre paradis terrestre de la chine ancienne.

 

Après cet excellent weekend à Suzhou et face à l'insistance de plusieurs des allemands pour que je vienne avec à Hangzhou, je finis par accepter. Ca sera l'occasion de voir si la publicité sur CCTV9 dit vrai « Hangzhou, the most beautiful city in China ».

 

Samedi 23 décembre, débout 5h du matin, petit déjeuné rapide, douche, puis je termine rapidement de boucler mon sac à dos et c'est parti, direction la gare!

 

J'arrive dans le hall principal et jette un coup d'oeil au tableau d'affichage concernant les prochains trains... Et merde! Aucun train ne me permet d'arriver à l'heure à Shanghai pour rejoindre les autres... Tant pis j'opte pour le plan B et prend un billet directement pour Hangzhou... J'envoie un message à Didi pour le prévenir et pour qu'il se fasse rembourser le ticket qu'il m'avait réservé...

 

J'arrive au guichet et je demande un ticket pour le prochain départ pour Hangzhou, la vendeuse me dit qu'il part à 7:00 mais qu'il n'y a plus de place assise... Aïe, tant pis, je resterais debout. Une fois dans le train je me pose entre 2 wagons et c'est parti, je regarde ma montre et me dit qu'avec un peu de chance je pourrais arriver en Gare du Sud de Shanghai avant le départ du train des autres et ainsi les rejoindre ou même mieux, ils embarqueront à bord de ce train... j'envoie un nouvel sms à Didi pour lui demander leur numéro de train...

 

Un vieux papy chinois, aillant sans doute pitié de me voir debout, me fait signe de venir s'asseoir sur le siège à coté de lui, il me dit qu'il descend à Kunshan, je pourrais garder le siège ensuite... Didi répond, non on ne sera pas dans le même train.

 

Après Kunshan, le train s'arrête dans un blède dont je n'avais jamais entendu parlé, puis dans un autre avant d'enfin arriver à Shanghai... Mais trop tard, l'autre train est parti il y a 10 minutes déjà...

 

Je vais donc devoir continuer dans celui-ci. Le voyage s'annonce plus long que prévu car le nombre d'arrêt se multiplie, on s'arrête même dans de tous petits villages, ça me fait halluciner!

 

Tout comme les paysages, alternance de champs, petites villes industriels, et surtout toutes ces maisons en forme de mini château super kitch façon asiatique, mais aussi toutes les tombes en bordure de champs ou au milieu sur une bute surélevé...

 

Enfin bon il m'aura fallu plus de 5h pour rallier Hangzhou, mais le bon coté des choses c'est que cela m'aura coûté uniquement 23 yuans... Arrivé à la gare, j'évite rapidement toute la faune locale prête à me faire acheter de tout de n'importe quoi, qu'on trouve quasiment devant chaque gare en Chine, pour me réfugier rapidement dans un taxi officiel... Je lui donne l'adresse de l'auberge de jeunesse que Didi a sélectionné puis lui passe un coup de file pour le prévenir de mon arrivé imminente...

 

Alors c'est ça Hangzhou, la plus belle ville de Chine??? Bah putain ça craint, je ne vois pas ce qu'elle a de spécial, pour le moment vraiment rien de plus extraordinaire que n'importe quelle ville chinoise côtière développée...

 

Je reste vraiment déçu de cette première impression. Enfin bref, passons, j'arrive à l'hôtel, règle le taxi, puis dit à la fille de l'accueil que mes amis ont déjà pris possession des chambres et que je monte les rejoindre...

 

Je salue tout le monde, m'excuse du retard et pose mes affaires. On commence à parler de ce qu'on pourrait faire et voir cet après midi pour commencer... Chacun consulte son guide touristique et on finit par se mettre d'accord. Voici le programme: cet après-midi, lac de l'ouest, un temple, grottes avec des Bouddhas et un village de thé; ce soir, Clubbing tour et découverte de la vie nocturne de Hangzhou et demain visite d'une pagode et d'une maison de thé avant de reprendre le train...

 

Bon ce n'est pas tout, mais il faudrait maintenant penser à manger... Notre petit groupe d'Européen on va dire, vu que je suis le seul français, se dirige vers la gare ou on doit rejoindre un autre couple d'allemand qui loge dans un autre hôtel...

 

En chemin, on trouve un resto sympathique et décidons de nous y arrêter, après un bon déjeuné copieux durant lequel nous avons pu essayer quelques spécialités locales, puis une pause toilette en ce qui me ont concerne, (j'ai eu beau tenter de convaincre tout le monde d'y aller faire un tour car il se pourrait qu'on ne puisse pas en trouver d'aussi propre avant un moment, mais rien à faire), le temps d'arrêter 2 taxis et nous voilà en route vers le fameux lac de l'ouest...

 

Le trajet en taxi confirme nos doutes, sans être moche, la ville n'a rien d'extraordinaire, ce n'est pas comme à Suzhou ou beaucoup de nouveaux bâtiments dans la vieille ville sont construit avec un style traditionnel... Mais bon, nous voici en vu du fameux lac, ça a l'air beaucoup plus chouette.

 

Même si le lac est grand, on y voit l?autre rive sans problème, même avec ce petit voile de brume? On commence donc a marché le long du fameux Xi Hu. Sur le bord coté ville c'est plein de resto bars un peu fashion, le soir ça doit sûrement être très sympas. Malgré que nous soyons en décembre il fait plutôt bon et agréable et énormément de monde se promène, ou font de la barque sur le lac... On hésite un moment à prendre une des navettes pouvant nous emmener sur une des îles du lac, mais malheureusement on a pas tellement de temps devant nous. On continue donc de marcher et suivons la foule sur ces espèces de ponts en zigzag sensés repousser les esprits, en effet selon les croyances chinoises, les esprits ne peuvent qu'aller tout droit et ne peuvent donc pas franchir ces ponts, et c'est également pour cette raison qu'on trouve une marche élevé au niveau des portes dans toutes les demeures anciennes chinoises.

 



Après les ponts en zigzag, nous arrivons dans une sorte que petit parc plusieurs kiosques et tout un rassemblement de vieux... Ils jouent aux cartes, font de la musique et chantent ou bien écoutent les autres en faire, ou discutent entre eux tout simplement...

 

Mais ce que je redoutais plus tôt fini par arrivé... et une demi heure de perdu pour pause pipi, car il fallu trouver des toilettes à l'européenne pour nos demoiselles allemandes.

 



Puis retour sur les bords du lac, c'est vrai que c'est sympa et agréable, que ça donne à charme particulier à la ville...

 

Comme disait je ne sais plus quel célèbre voyageur anglais : « Hangzhou est une ville ordinaire, bâtie sur un site extraordinaire; tandis que Suzhou est une ville extraordinaire bâtie sur un site ordinaire »

 

 

 

Le temps passe, on décide de prendre un mini bus (taxi officieux) après avoir négocier le prix à 35 yuans, pour se rendre au site suivant, un temple et quelques grottes sculptées de Bouddha plus loin dans les collines, de l'autre coté du lac.

Malheureusement, il semblerait que nous arrivions trop tard, du moins c'est ce que la vendeuse de ticket à l'entrée nous fait savoir.

 Nous nous interrogeons sur la suite des évènements, lorsque nous voyons un couple de chinois obtenir des tickets et se diriger vers l'entrée du temple.

On reste se regarder quelques secondes, puis retournons en courant prendre d'assaut le guichet sauf que la vendeuse nous repousse une fois de plus, on ne se laisse pas intimider et continuons d'insister, tandis que Didi part chercher quelques chinoises qui traînent par là à la rescousse...

 Après quelques explications, nous finissons enfin par avoir nos tickets et pouvons enfin entrer dans l'enceinte du temple!

Nous attaquons d'abord par les grottes, puis par le temple lui-même, malheureusement comme il n'est pas très tôt, la majorité est déjà fermée... Et oui, les moines ici c'est comme les fonctionnaires à 17h pile on ferme!

 

Après le temple on continue de grimper dans les collines malgré la nuit tombante, jusqu'à parvenir à une petite plantation de thé, une variété spéciale de thé vert, faisant la réputation de Hangzhou... En chemin nous croisons quelques moines, on les salue et restons discuter un peu, avant de demander si on peut poser en photos avec eux, avant de continuer à grimper un peu plus loin...

 

Je regarde ma montre et commence à baliser, j'ameute rapidement toute la bande en leur expliquant que vue l'heure, il y a de forte chance que nous soyons enfermé, mais bon ce

n'est pas le plus gros problème car un mur ou une barrière ça s'escalade...

 


 

 

Le gros problème est que les taxis sachant qu'il n'y a plus de visiteur à attendre seront tous partis et qu'il va nous falloir rentrer à pied à Hangzhou... La galère, il y en a au moins pour 1h30 de marche!

 

On commence donc à redescendre rapidement, comme je le pensais, nous avons été enfermé dans l'enceinte du parc, mais la barrière est facile à escalader.

 

Puis reste à résoudre le problème du taxi... Il reste 2 mini-bus sur le parking, je demande au chauffeur du premier si il ne veut pas nous ramener en ville, il  me répond qu'il n'est pas taxi et donc qu'il ne veut pas nous y conduire... Pas taxi? Et c'est quoi ce compteur là alors?!

Il me répond c'est rien, c'est rien...

 

Bon j'ai pigé, inutile d'insister d'avantage et étant donné que l'autre mini-bus est vide et que personne ne traîne autours, il ne nous reste plus qu'à marcher et s'enfoncer dans la nuit...   

 

On commence donc à marcher le bord de la route à peine éclairée... Au bout de 25 minutes on finit par voir le même mini-bus qui avait refusé de nous prendre s'arrêter à nôtre hauteur.

 

Il aurait finalement changé d'avis.... Je négocie le prix à 50 yuans pour qu'il nous emmène au Carrefour situé en centre ville, de l'autre coté du lac...

 

Je monte à coté du chauffeur le reste de la bande à l'arrière et c'est parti! Mais ça ne fait pas 5 minutes qu'on roule et le chauffeur nous dit qu'il veut nous amener dans un magasin de soie d'un ami à lui. Non pas moyen, on refuse catégoriquement.

Ils sont vraiment lourds ces chinois quand ils s'y mettent...

 

Ca ne l'empêchera pas de s'arrêter encore quelques minutes à une sorte de salon de massage, faisant également office de magasin de soie, bref le truc bien glauque et bien louche...

 

Je commence à m'énerver, « hey, tu fais quoi mon gars, je croyais qu'on avait été clair », il s'empresse de me calmer, « je dois récupérer quelque chose, attendez moi, j'en ai pour 2 minutes je reviens... ». Ok de toute façon on n'a pas trop le choix, mais comme il laisse les clés sur le contacte, on lui fait confiance...

 

A la demande de Didi, je remet le contact et allume la radio afin de trouver une fréquence techno pour commencer à se mettre dans l'ambiance pour la soirée...

 

Le chauffeur revenu, nous voila reparti et quelques minutes encore plus tard nous voici arrivé à destination, on paye le chauffeur, le remercie et entrons dans la galerie du magasin Carrefour. Hop direction les décos de noël, chacun choisi son bonnet, puis hop direction le rayon alcool pour acheter quelques bouteilles de bières et passage à la caisse...

 

Sur le coup, comme on n'est pas en avance, on décide d'aller manger au Mcdo à coté pour gagner du temps avant de repasser vite fait à l'hôtel pour se changer...

 

Une fois que tous le monde ready for party, On opte pour aller se poser au bord du lac et descendre quelques bières pour débuter la soirée... Le temps de stopper 2 taxis et nous voila reparti...

 

Arrivé à destination, on marche un peu au bord du lac pour trouver un endroit un peu plus tranquille ou se poser. Puis décapsulons à l'allemande les premières bières, mettons un peu d'ambiance avec la musique des téléphones portables...  C'est bien la plus étrange vielle de noël de ma vie, on me l'aurait raconté quelques années auparavant,  j'aurais conseillé au gars d'aller se faire soigner...

 

Les passants chinois nous regardent tous d'un air amusé, certains osent un merry christmas...

Même le policier qui fait sa ronde à cet endroit et qui nous regardait avec un mauvais oeil au départ, rigole...

 

Un couple de jeune chinois, sûrement un peu plus curieux que les autres finira après hésitation par s'approcher et engager la conversation, on les invites à se joindre à nous et leur offrons une bière...

Ils nous demandent si c'est la manière traditionnelle de fêter noël, Didi s'empresse de répondre Oui tout à fait! Chaque année on se pose au bord d'un lac à boire des bières avec des bonnets de père noël à la con et écouter de la musique avec nos téléphones portables.

Après un court instant de doute, ils finissent par comprendre qu'il se moque d'eux et rigolent... Une fois les dernières bières terminées, on décide de donner notre coup d'envoi de notre Hangzhou Clubbing Tour! On commence par attaquer quelques petits bars situés au bord du lac, notre couple chinois décide de venir avec nous...

 

 

Je n'ai pas envie de rentrer dans les détails surtout que la nuit fut chaude et agité, mais on aura visité un grand nombre de clubs, probablement un nouveau record de battu pour une seule soirée... Parmi tous les clubs, quelques grands noms du genre en Chine: BAIDU (Boiling Club), qui est tout simplement énorme comparé à celui de Suzhou, dans sa configuration il ressemble beaucoup à l'O2 de Shanghai, mais l'ambiance y est un peu plus calme malgré tout par rapport à Suzhou; SOS, qui est la boite la plus chic et la plus cher que nous avons visité à Hangzhou, mais qui accueille certains des meilleurs DJ du monde entier, Deep Dish entre autre; SEVEN CLUB; et tout un autre lot de clubs locaux bien chinois; on aura échoué pour terminer au BABYFACE, mais ils nous auront refusé l'entré, car ils étaient sur le point de fermer...

 

Nous avons donc décidé de nous poser dans un resto à coté et de manger un petit peu, car le clubbing ça creuse! Avant de rentrer à l'hôtel nous coucher, façon de parler bien sur!

 

Malgré le fait que nous n'ayons quasiment pas dormi, le réveille à 8h ne fut pas trop difficile... Une bonne douche, puis escale petit déjeuné dans un 24/24, avant de partir en direction de la pagode des 6 harmonies. Le temps est bizarre, pas vraiment froid, pas vraiment mauvais, mais une épaisse brume a submergé la ville, on n'y voit pas grand-chose, pourtant on devine que le soleil et le beau temps n'est pas très loin...

 

Malgré tout cela donne un certain charme mystique, lorsque nous voyons la pagode émerger des brumes... On évite tous les vendeurs de souvenirs qui sont déjà là malgré l'heure matinale et achetons nos tickets pour entrer dans l'enceinte du parc de la pagode, sachant déjà qu'il faudra acheter un autre ticket pour pouvoir entrer dans la pagode elle-même...

 

Pas grand-chose à raconter, après tout ça ne reste qu'une pagode... Plus surprenant, c'est le contrôle des sacs au rayon x comme dans les aéroports à l'entrée de celle-ci.

 

Le parc dans les environs immédiat n'est pas génial à l'image de ce gros Bouddha de bronze super kitch; ou alors c'est parce que nous sommes en hiver et qu'ils sont laxistes au niveau entretien. Cependant ils sont entrain de restaurer quelques bâtiments au pied de la pagode; dans le parc un peu plus haut on y a trouve toute une série de maquettes des plus célèbres pagodes de Chine...

 

Sûrement à cause du fait que nous somme un dimanche matin de bonne heure, il y a peu de visiteurs, mais tous iront faire sonner 3 fois une grosse cloche de bronze, on s'est donc plié à la coutume, avec plus de fantaisie certes, mais sans manquer de respect pour autant...

 

 

Visite terminée, on reprend des taxis et décidons d'aller faire un tour vite fait du coté du lac que nous n'avons pas pu faire la veille...

 

Avant de nouveau retourner au centre ville pour déjeuner dans une maison de thé recommandée par le guide du routard, et goûter au fameux thé de Hangzhou qui autrefois transitait via le grand canal jusqu'à Pékin et la cité interdite afin que l'empereur puisse également en boire... C'est vrai qu'il est meilleur qu'un simple thé vert ordinaire.

 

Le déjeuné est à peine terminé qu'il est temps de repasser à l'auberge de jeunesse récupérer nos sacs, puis direction la gare centrale de Hangzhou qui est fort imposante, pas comme la gare de l'ouest ou j'avais débarqué... Cette fois-ci pas de soucis, nous avons un train express direct jusqu'à Shanghai et en 1ère classe en plus!

 

Durant le trajet, on reste discuter du weekend, je suis d'accord avec Michael pour dire que la beauté des filles de Hangzhou n'est pas un mythe, puis tout le monde s'endort petit à petit; la nuit fut courte...

 

Arrivé à la gare du sud de Shanghai, il est temps de faire les adieux, je ne reverrais pas certains, puisqu'ils rentrent en Allemagne en janvier, ils insistent pour que je reste passer le réveillon de Noël avec eux sur Shanghai, je serais resté avec grand plaisir mais malheureusement je bosse demain, et oui c'est comme ça...

 

Je fais un bout de chemin en métro avec Didi avant que nos routes se séparent... Arrivé à la gare centrale de Shanghai, j'achète un ticket façon express et court pour ne pas rater mon train pour Suzhou dont le départ est imminent..

 

commentaires