• Zhu Li An
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou

Recherche

30 mai 2009 6 30 /05 /mai /2009 22:43

Jeudi 28 mai, c’est le jour J, le grand départ…


Levé à 7h, je quitte la maison avec ma mère pour l’aéroport de Nantes à 8h30, le vol pour Paris est à 11h15. Au moment de l’enregistrement, ce que je redoutais le pire arriva, ma valise explose bien sur largement les 20kg de bagages autorisés, et je tombe sur une peau de vache qui ne veut même pas négocier...sans doute qu’Air France a besoin d’argent en ce moment… Ce qui se traduit par 300 euros de taxe de surcharge!!!! Heureusement que mon père et moi-même avions des miles en réserve car du coup les 300 euros ont été converti en 12000 miles.


L’avion décolle à la bourre et atterrit donc en toute logique en retard à CDG, résultat je n’ai que 25 minutes pour choper mon vol pour Shanghai… Le dernier appel pour le vol Air France AF112 à destination de Shanghai Pudong résonnait dans le hall d’embarquement lorsque quand je suis arrivé. Il était moins une! Malgré tout l’avion décolle avec 45 minutes de retard, oui encombrement du trafic  aérien…


Le vol ne dura que 10 heures au lieu des 12 heures habituelle grâce à des courants aériens favorables. Comme d’habitude, je n’ai pu dormir de tout le trajet…

Atterrissage violent à Shanghai le vendredi 29 mai 2009 à 6h45 du matin heure locale, je n’ai jamais vu la cabine d’un avion autant secouée de ma vie, certains coffres à bagages se sont même ouvert, mais heureusement aucun objet n’est tombé. Il a fallu patienter avant de débarquer, le temps pour une équipe de chinois en combinaison anti bactériologique de scanner le front de chaque passager avec un rayon laser pour vérifier la température, pour cause de grippe porcine… Heureusement il n’y avait pas grand monde dans l’avion.


Passage de la douane sans encombre, je récupère ma valise puis direction le Maglev que je combine avec un taxi pour arriver pile poil à l’heure dans les bureaux du partenaire français basé à Shanghai, 8h30 pour ma première matinée de travail…  Et oui, même pas le temps de prendre une douche!


Je ne mélange pas vie privée et boulot donc je n’aborderais pas les sujets discutés, mais certaines décisions qui ont été prise durant le conseil d’administration auquel je n’ai pas pu assister faute d’avoir mon visa dans les temps, m’ont rendu furieux ! j’en reparlerais plus tard…


Juste avant midi, je vais à vélo avec le partenaire français jusqu’à la Gare de Shanghai toute proche acheter mon billet de train pour Suzhou, oui comme aujourd’hui est un jour férié en Chine, impossible d’avoir un chauffeur à ma disposition qu’on m’a dit.

Je peux vous dire que faire du vélo dans Shanghai après 10heures de vol dans les jambes et 6heures de décalage horaire dans la gueule, donne de sacré sueur froide!!! Et je n’avais jamais osé le faire avant car j’assimile ça à du suicide! Mais bon à la guerre comme à la guerre.


12h-14h business lunch et RAS…


14h18 départ pour Suzhou, j'arrive environ 40 minutes plus tard à la gare de Suzhou pleine a craquer de monde, me frayer un passage dans la foule avec mes 50kg de bagages ne fut pas facile. Mais l’excitation du voyage et de l’aventure qui commence vraiment me donne une énergie phénoménale!


Le temps d’aller en taxi jusqu’à l’hôtel il est déjà 15h45, le trafic était encore plus chaotique que d’habitude et il y a un monde fou dans les rues, c’est lié aux 3 jours de vacances du fameux « Dragon Boat Festival »…

Vous pensez que je vais enfin pouvoir souffler??? Et bien non, ma journée est encore loin d’être finie!!!


Tenez vous bien, j’ai juste le temps de prendre une douche et me raser, d’enfiler un costar puis c’est reparti…  ll faut que j’aille jusqu’à la boutique récupérer la carte sim et mon paquet de cartes de visite qui m’attendent… Faute de pouvoir  trouver un taxi de libre, j’opte pour un mode de transport un peu plus traditionnel,  après avoir négocié le prix, c’est parti pour un petit tour qui ne fait agrémenté un peu plus ma journée…

J’arrive à la boutique à 16h45, je vois un chinois en sortir avec une boule de glace et sourire jusqu’aux oreilles, la gourmandise et sa satisfaction se lisent dans son regard, ça fait plaisir à voir ! Je me présente aux vendeuses qui travaillent désormais sous mes ordres, elles me donnent ce que je suis venu chercher et prend quand même le temps de discuter 5 minutes avec elles avant de repartir à nouveau, le temps presse, je suis attendu à l’hôtel Sheraton à 17h pour le mariage de l’année !

Celui de mon amie et ancienne collègue d’ISUGA: Shen Jiayan, fille d’un richissime chinois local.


Forcément il a lieu dans le plus bel hôtel de la ville, il y a 35 tables de 10 couverts en moyenne ce qui fait 350 personnes d’invitées et je ne compte même pas les enfants.


Et devinez qui était le seul blanc de toute l’assemblée ??? et oui c’est bibi !


Forcement mon amie m’a réservé une place à la table d’honneur du banquet , face à elle et son futur époux…

La suite en image:

   

Quand je pense que bon nombre de chinois se sont fait des cul-sec avec ce vin qui était absolument fabuleux (pour la Chine), en le coupant même parfois avec du Sprite ou du jus d’orange, ça mériterait la pendaison sur la place public! Ce pauvre Baron de Rothschild a du se retourner dans sa tombe…

J’ai retrouvé certains collègues chinois d’ISUGA que je n’avais pas vu depuis 4 ans et qui étaient venus pour l’occasion. J’avais prévu d’aller directement au lit après le mariage, mais face à leur insistance pour qu’on aille prendre un verre ensemble, j’ai fini par craquer… les mariages en Chine sont loin d’être aussi festif que chez nous, vers 20h30 il n’y a quasiment plus personne.


Nous repartons vers nos hôtels respectif pour changer de tenu et je retrouve 1 heure plus tard mes collègues au comptoir de « ma boutique » entrain de déguster une glace.


Et oui je fais tourner le business par la même occasion !! D’ailleurs la soirée fut plutôt bonne sur ce sujet puisque j’ai rencontré quelqu’un qui peut m’introduire au près de la personne adéquate d’un des plus gros hôtels de la ville et 2 autres personnes qui seraient intéresser d’ouvrir une franchise à Changzhou, ça démarre plutôt bien…


Tous ensembles nous sommes posés au comptoir de la nouvelle boite « Phoebe » le nouvel endroit branché de Suzhou, c’est effectivement aussi terrible que l’ont m’avait dit, mais je donnerais plus de détails dans le Suzhou Clubbing Tour 2009. On a payé une tournée à tour de rôle, je suis même tombé par hasard sur un copain chinois et ce qui devait arriver arriva, ce simple verre entre collègues s’est transformée en une épique tournée générale des boites de la ville qui s’acheva dans une pâtisserie ouverte 24/24 à 4h du matin histoire de reprendre un peu de force avant d’aller se coucher, ce qui arriva une demi-heure plus tard en ce qui me concerne.
  

Voilà pour ma première journée commencée le 28 mai en France et achevée le 30 mai en Chine, je vous laisse calculer le temps passé sans dormir. (bon aller, je vous aide, à 2h30 près ça aurait fait 48h sans dormir, moins les 6 heures de décalage horaire, ce qui fait donc 48h-8h30=39 heures et 30 minutes et non je n'ai pas battu mon record...) Mais je peux vous dire Jack Bauer peut retourner se coucher avec ses 24h Chrono!!!

Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article

commentaires

Merle Rémi 08/07/2009 14:41

boujour à toi julien!j'ai parcouru ton blog, pourquoi? et bien je suis actuelement en école de commerce à Nice qui à ouvert un campus (ceram suhzou), et je pars à Suhzou au mois de Janvier.Tu m'interrese donc fortement ( malgrés que tu ne sois pas blonde à forte poitrinne :), pourais tu me donner des ordres d'idées au niveau des prix?resaturants, hotels...je parle pas chinoi mais anglais, mais eux parlent ils anglais?J'aimerais beaucoup que tu me réponde sur mon mail.merci infiniment

Gégé 07/06/2009 14:21

Au fait MAGNIFIQUE mariée......