• Zhu Li An
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou

Recherche

27 septembre 2008 6 27 /09 /septembre /2008 18:54

Hommage à mon déjà regretté E-Bike avec qui j'aurais vadrouillé d'un bout à l'autre de la ville durant ces 6 derniers mois. Je l'ai revendu pour 105 euros à un ancien collègue débauché par la concurrence, il compte l'offrir à sa femme. J'aurais aimé en tirer d'avantage, mais les offres précédentes était de 500, 700 et 800RMB et lui me payait directement en Euros, donc voilà...

Pour tous ceux qui voudront en acheter un, je recommande la célèbre marque taiwanaise GIANT, niveau fiabilité c'est top! En 6 mois, j'aurais fait qu'une seule maintenance dessus, juste regonfler les pneus et resserrer les freins, coup de l'opération 2 yuans chez le papi du coin. Bien que les vélos de cette marque soient bridé par mesure de sécurité et soient donc moins rapide par rapport à leurs homologues chinois qui foncent aisément à 45km/h; rien n'empêche les amateurs de vitesses de les faire débrider. Mais bon vu la circulation ici, je le déconseille, à moins d'avoir des tendances suicidaires, car même à 30km/h on se fait parfois de sacrées frayeurs!

J'ai acheté ce modèle d'abord parce que j'aime pas faire comme tout le monde et que tous les expats achètent les gros scooters, ensuite parce qu'il a de la gueule mais surtout parce que lorsqu'on a plus de batterie on peut encore avancer plus vite quand marchant et poussant son gros scooter.

Les réactions des chinois quand ils me voyaient circuler avec, furent plutôt étonnantes. Ça allait du simple sourire amusé, à la crise de fou rire, tout passant par ceux qui me regardaient bouche bé avec de grands yeux... Oui forcement, en 6 mois je n'ai pas croisé un seul autre étranger circulant avec ce type de vélo.
Je me souviens d'un soir ou j'allais faire des courses, je roulais tranquilement sur la piste cyclable, au bord de laquelle se trouvaient un chinois en mode pose chinois au bord du trottoir ( tous ceux qui ont été en Chine verront de quoi je parle, "le mode accroupi à la chinoise"). Il était au téléphone, il reste d'abord me regarder avec de grands yeux, puis explose de rire. J'entends même le commentaire qu'il fait à son interlocuteur "trop drôle je viens de voir un laowai passer en vélo électrique, trop cool...".
Autre fois, j'étais à un feu rouge dans la ville médiévale, 2 jolies nanas de 25-30 ans, arrivent à coté à bord d'un cabriolet New Beetle; elles restent me regarder amusées, la passagère me lance en chinois "cool ton vélo", je répond simplement "merci" avec un petit sourire. Celle-ci surprise me répond "oh tu parles chinois", "oui un peu"... La conductrice saisie son sac à main, prend une de ses cartes de visite et me la tend en me faisant signe de lui téléphoner, le tout accompagné d'un clin d'oeil et d'un petit sourire coquin...

Bref le vélo électrique, c'est pas mal pour la drague non plus!

Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article

commentaires