• Zhu Li An
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou

Recherche

16 septembre 2008 2 16 /09 /septembre /2008 03:40

Dimanche dernier, c’était la célébration du "milieu de l’automne" selon le calendrier lunaire chinois, cette fête a généralement lieu vers la mi-septembre, cependant la date varie en fonction de la pleine lune. Malheureusement ce soir là à cause de la météo, la lune ne fut pas visible à Suzhou.

 

Le lendemain de cette fête traditionnelle étant habituellement férié, c’est l’occasion pour les chinois de se retrouver en Famille autours d’un repas, puis boire de l’alcool et manger des gâteaux lunes…

 

Pour cette occasion, Lina, une amie chinoise de longue date, m’a invité à passer la soirée dans sa famille, privilège rare pour un étranger, surtout dans cette partie de la Chine. Ce fut sans doute, sa façon de marquer 2ans d’amitié, car ce fut bien la première fois qu’elle m’invite dans sa famille. Encore une différence culturelle entre la Chine du nord et la Chine du sud…

Les amis que j’ai à Pékin m’ont tous rapidement invité à venir manger dans leur famille.

Tandis qu’ici, cela ne se produit que très rarement; les gens préfèrent recevoir au restaurant plutôt  que chez  eux.

Bref, après m’être arrêté acheter une grosse quantité de gâteaux lune (d’ailleurs ça a bien fait rigoler les vendeuses qu’un étranger en achète autant…) je me rends à l’entrée du "quartier populaire" (pour ne pas dire ghetto malgré les apparences extérieur) de la famille de Lina, ou je retrouve celle-ci. Malgré l’apparence extérieure miteuse des immeubles datant probablement des années 70, soit avant l’ouverture de la Chine; l’intérieur de l’appartement semble plutôt récent et bien entretenu. C’est un problème récurant en Chine, hérité de l’époque communiste; ce qui explique qu’aujourd’hui les parties communes de nombreux immeubles soient plus ou moins à l’abandon alors que l’intérieurs des appartements soient généralement bien entretenus.

 

L’accueil est assez chaleureux, je retrouve Jenny la fille de Lina que je connais déjà, elle a encore un peu grandi, Lina me présente à ses parents, sa sœur et son beau-frère et leur fille un peu plus âgée que Jenny.

La soirée commence par un repas, puis une série de jeux à boire (environ une demi-bouteille de vin rouge par adulte) tout en dégustant les gâteaux lune (que bizarrement beaucoup de chinois n'aiment pas manger car ils les trouvent trop sucré)… Malgré l’insistance de Lina à plusieurs reprises pour que sa famille parle en Mandarin, ils auront passé quasiment toute la soirée à parler en dialecte de Suzhou, que je ne comprends pas en dehors de quelques mots et quelques expressions… Du coup je n’ai pas vraiment pu participer à la conversation, mais j’aurais néanmoins profité de la soirée soit-disant traditionnelle pour enrichir un peu mon vocabulaire.

commentaires