• Zhu Li An
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou

Recherche

24 mars 2008 1 24 /03 /mars /2008 11:53

Debout ce matin à 7h, après une bonne douche, j’enfile mon costard, comme je ne sais pas trop quelles sont leurs tolérances vestimentaires, je préfère faire bonne impression.

 

La première surprise de la journée fut le petit déjeuné, hier je l’avais pris à l’extérieur, bref le restaurant de l’hôtel est un restaurant japonais, avec les serveuses en kimono et qui saluent en japonais quand on arrive… Je comprends pourquoi maintenant il y a tant de japonais dans cet hôtel… Bien évidemment, ils n’ont absolument pas de nourriture occidentale, j’ai du me contenter d’un bol de riz et d’une soupe de légumes et de viande…

 

Oh j’avais oublié d’en parler jusqu’à présent mais je me trouve dans une sorte de «Japan town » vu que beaucoup d’enseignes de magasins sont écrites en Japonais et non en Chinois et dans les rues je croise principalement des japonais, je commence maintenant à les distinguer facilement des chinois, surtout à cause de leur coupe de cheveux en fait… et bien sur le fait qu’ils parlent japonais.

 

8h15 je sors de l’hôtel, le temps que le portier me trouve un taxi et que celui-ci me conduise à l’usine, j’arrive à 8h30 pétante. Les gardiens me laissent passer sans même me poser de questions, l’usine à quand même de la gueule, je dois le dire et le bâtiment qui à déjà 10 ans paraît encore presque neuf, on voit bien que c’est tenu par des allemands. (oui 10 ans c’est vieux pour la Chine, suffit de voir l’état de délabrement de certains immeubles qui ont à peine 1 ou 2 ans pour comprendre que l’entretien n’est pas toujours le fort des chinois). Et puis après tout ce n’est qu’une petite PME chinoise de 650 employés!

 

Cependant, il faut croire que je suis arrivé un peu trop tôt quand même car il n’y a personne à la réception. Je me pose sur un fauteuil et patiente un peu. Une grosse Audi grise arrive, une chinoise d’environ 35-40 ans en sort, traverse le hall d’accueil et monte vers les bureaux avant de revenir vers moi à peine 1 minute plus tard, « hey, are you Julien? ». Yes! Il s’agit de la DRH qui me salue et me demande de la suivre. Elle me présente son adjointe qui s’est occupée de la préparation de mon stage et avec qui je vais passer la matinée.

 

Elle me fera visiter des principaux départements de la boite, et les personnes avec qui je vais travailler. Certains parlent un bon anglais, d’autres pas du tout… Je commencerais mon stage au département Marketing…

 

Le restant de la matinée sera consacré à la visite d’appartements avec l’aide de 2 agences afin de les mettre en compétition, 6 appartements en tout dans 3 immeubles différents mais tous situés sur l’artère principale du Suzhou New district. 2 appartements dans un premier immeuble, le premier pas mal, situé coté nord, ce qui est mieux pour l’été, mais vraiment crade, le propriétaire commençait à peine à l’astiquer et avait pas mal de boulot devant lui…

 

2ème appart toujours dans le même immeuble, coté nord-est, crade également, et trop petit et super sombre, suivant!

 

Dernier appart de la première agence, situé dans un immeuble quasi neuf avec certaines parties pas encore terminées… Ce coup ci l’appart est génial, un 3 pièces avec un superbe planché et mobilier traditionnel chinois, par contre c’est super crade aussi… En plus ils font des travaux à cet étage et c’est plutôt bruyant. La fille de l’agence immobilière, très professionnelle et parlant un bon anglais, m’assure que peu importe celui que je choisirais, il sera nettoyé et complété par d’autres fournitures si besoin et m’indique qu’ils ne travaillent pas la nuit. Oui ça je sais, mais ils bossent quand même le weekend, donc ça rend impossible toute grasse matinée.

 

On reste patienter dans le hall de cet immeuble attendre l’arrivé des personnes de la seconde agence, vu qu’ils ont 2 autres appartements à nous faire visiter dans ce même immeuble. 

 

Ils arrivent à deux, quelques minutes plus tard, ceux-ci ne parlent pas anglais mais tentent quand même de faire la causette, enfin surtout un… En plus il a un accent très fort, je finis par lui demander d’où il vient… Il  me répond qu’il vient de Jilin, je comprends mieux!

 

Le premier appart n’est même pas meublé, aller hop suivant! Je suis séduit par le 2ème, c’est propre, sympa, une sorte de gros studio; et par les affaires laissées par le précédent locataire, je devine qu’il devait s’agir d’une femme occidentale… Le problème c’est qu’il est exposé sud, ça risque de cogner fort durant l’été.

 

Le dernier appart ce trouve dans une autre résidence, le genre de résidence super kitch avec jardin, fausse rivière, piscine (vide), salle de muscu… et malgré qu’elle soit flambant neuve et pas tout à fait finie, le manque d’entretient est déjà flagrant… L’appart est énorme, 5 pièces, grand séjour, chambre+bureau, salle de bain, cuisine et lingerie, trop classe même si je note quelques défauts de finition… Seulement le climatiseur en place fait tache, car c’est un d’occasion et il a l’air d’une antiquité, pas bon vu que celui-ci aussi est exposé sud. En plus en guise de vue, j’ai 2 énorme tours en construction, pas génial et ça risque d’être bruyant.

 

Le choix se fera donc entre le 3ème et le 5ème.

 

De retour à l’usine, on me laisse manger seul dans les bureaux ou on m’a livré un plateau repas, vu que ma carte pour le restaurant n’est pas encore prête. Ce n’est pas fameux, ça me rappelle le temps ou j’étais chez Shanghai Fleetguard.

 

L’après midi se passe sans encombre, on me présente Siebel, le logiciel qu’ils utilisent et les grandes lignes de ma mission en E-marketing…

 

Je surpris tout le monde quand le téléphone sonna à mon bureau et que je répondis en Chinois, la fille des ressources humaines m’avait dit qu’elle me tiendrait informé, mais là en l’occurrence ce n’est pas elle, on demande un certain Xiaxin. Je demande donc s’il y a quelqu’un nommé de cette façon dans la salle et dit à la personne au bout du fil de patienter.

 L’intéressé reste me regarder bouche bé avant de prendre le téléphone tandis que le reste se marre…

 

A la fin de la journée le manageur du département qui ne parle pas vraiment anglais et qui a du comprendre que j’étais courant en Mandarin alors que ça n’est pas le cas, vient me voir et commence à me parler comme si j’étais chinois, en plus il a un accent terrible lui aussi!

 

Bref il m’explique qu’ils ont une exhibition portant sur je ne sais pas quoi à Qingdao le mois prochain et qu’ils aimeraient que je vienne car ça serait trop la classe d’avoir un laowai sur le stand mais qu’il ne sait pas encore si je pourrais venir ou pas car ça dépendait d’un détail logistique que je n’ai pas compris…

 

Rien d’autre d’intéressant à raconter durant la soirée mis à part que j’ai acheté mon 2ème dvd depuis mon arrivé et le premier à ne pas pouvoir être lu, ça commence fort à ce niveau là!

Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article

commentaires