• Zhu Li An
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou

Recherche

31 mai 2007 4 31 /05 /mai /2007 13:31

Il est temps de raconter une mésaventure qui a bien failli me faire rentrer plus tôt que prévu en France...

Mais commençons par le commencement: nous sommes en septembre 2006, je vis mes derniers jours de stage au siège social de la boite en France, avant de me faire envoyer dans la filiale chinoise... On s'occupe donc des formalités administratives, en particulier le visa, il est prévu que j'ai un visa de 6 mois et qu'il sera renouvelé sur place avant d'arriver à expiration. jusque là pas de problème.

Avant de partir la boite m'offre une semaine de vacances, je rentre donc chez mes parents en Bretagne en profiter.
Je reçois quelques jours plus tard par courrier mon billet de train et d'avion, ainsi que mon passeport avec mon nouveau visa, je vérifie si tout est ok. Il y a un truc qui me dérange au niveau du visa, il est bien valide 6 mois, mais cette histoire de 90 jours après entrée, me perturbe.

Une fois arrivé en Chine, je pose la question à la secrétaire chinoise qui s'occupe habituellement des visas, elle me dit qu'il y a aucun problème, il est valide 6 mois, je n'ai pas besoin de sortir du territoire au bout de 90 jours et que je n'ai pas besoin n'ont plus de changer avant 6 mois... Je ne suis pas trop rassuré, mais elle insiste, "si si, t'inquiètes pas, c'est mon boulot, il n'y a pas de problème, j'en suis sure..."

Bon Ok, je décide de lui faire confiance.

5 mois plus tard, je vais la voir et lui dis qu'il est temps de s'occuper de renouveler mon visa, elle me dit pas de problème, elle le fera 2 semaines avant qu'il expire, car desfois si on fait une demande trop tôt, elle sera refusée. Bon d'accord, on fait comme ça, 2 semaines avant que mon visa expire je lui confie mon passeport pour qu'elle aille faire les démarches au près des autoritées chinoises.

1 semaine plus tard, je lui demande ou ça en est, elle me répond qu'il y a un problème, un gros problème...

En effet lorsqu'elle a soumi ma demande de visa, on lui a répondu que ça faisait presque 3 mois que je séjournais illégalement en Chine. Aïe, pas cool!

Je lui demande comment ça va se passer,  elle me répond qu'il va falloir que je me rende dans un commissariat pour une sorte de garde à vue et devoir m'expliquer avec les autorités. Ca s'annonce pationnant tout ça!

Ce Vendredi la secretaire m'informe que le grand jour est pour aujourd'hui. En début d'après midi je me rend donc dans le commissariat central au siège du gouvernement local du SIP, je me retrouve dans une petite pièce avec un énorme policier chinois qui me regarde méchament, gloups.

Commence alors un intérrogatoire avec des questions d'abord assez logiques, genre pourquoi je n'ai pas renouvelé mon visa dans les temps... Puis des questions beaucoup plus surprenantes comme mes études, la profession de mes parents, mon nombre de frère et soeur, ce que j'aime faire de mon temps libre, si j'ai des amis chinois qui peuvent témoigner de mon bon comportement...

Bref tout ça ne me met pas très à l'aise... Le temps passe, les questions fusent, ça rigole pas. Par moment il s'absente en me laissant poireauter presque une demi-heure...

Là ou ça se complique, c'est au niveau de la raison de mon séjour en Chine, oui je suis en stage, mais bon je dois mentir un peu, dire que je ne suis pas rémmunéré mais juste là pour observer et m'instruire sur le bon fonctionnement d'une entreprise en Chine et sur le milieu des affaires chinois, enfin du blabla quoi...

Sauf que ça a du mal à passer, vu que ce matin j'avais un rendez-vous d'affaire suivi  d'un déjeuné et que je n'ai pas eu le temps de me changer; ce qui fait que je suis en costard cravate qui doit faire surement pas loin du double de son salaire mensuel... Heureusement, j'ai ma carte étudiante de l'année dernière dans mon porte-feuilles, il en fait une photocopie et semble avaler le morceau...

L'intérrogatoire terminé, il me dit que j'ai quand même de la chance d'avoir des guanxi (merci Tina malgré tout)
sinon je serais renvoyé en France par le prochain avion...

Il m'informe sur un ton solanel de la suite des évenements. L'amende par jour de séjour en Chine avec un visa expiré est de 50 euros, mais heureusement pour moi, le maximum qu'on puisse me demander est 500 euros. Ensuite si je refuse de payer, j'ai 2 options:
un séjour de 20 jours en prison ou une expulsion vers la France avec ensuite une interdiction de séjour à vie en Chine... Pas cool!  Ca fait froid dans le dos, surtout que cela fait 3 ans que j'ai décidé de spécialiser mes études sur la Chine...

Il me conseil bien sur de payer l'amende... Et j'accepte, je n'ai guère le choix.

Je dois d'abord remettre par écrit l'ensemble des réponses à l'interrogatoire dater signer le tout, remplir encore quelques questionnaires. Puis il me dit que mon dossier passera en jugement dans les 2 semaines, il ajoute qu'il me mettra une bonne apréciation car il pense que, pour reprendre ses mots "je suis un bon gars, pas le genre à venir en Chine pour aller trainer dans les bars à putes"... Merci ça fait plaisir!

Enfin bref, il est persuadé que le jugement sera favorable et que je ne serais pas expulsé. je serais ensuite rappelé pour venir payer l'amende.

Arrive ensuite le moment le plus insolite, il me demande de rédiger 2 pages d'écritures d'excuses au gouvernement chinois tout en invoquant les raisons de mon séjour en Chine... Celle là est bonne alors!

Je n'ai pas trop le choix je m'execute...

Du coup j'y aurais passé mon après midi entier.

Je repasse quand même aux bureaux pour envoyer un email à mon patron en France pour lui expliquer la situation et aborder le sujet délicat "qui va devoir payer l'amende"... J'essaye de ne pas être méchant  dans mes mots avec la secrétaire fautive...

Il est 6 heures de moins en France, ça travaille encore, je décide donc d'attendre un peu pour avoir la réponse.

Elle ne tarde pas trop, je ne comprend pas tout, je commence à lire et comprend mieux, la secrétaire qui avait surement peur de se faire trucider ( ce qui est compréhensible quand on connait les sauts d'humeur du big boss) a renvoyé un email dans mon dos disant que tout ça est de ma faute que je ne l'avais pas prévenue assez tôt, mais quelle "Tuuuuuut" (censuré)!!!

Du coup je me fais incendier dans le mail de mon patron je me fais traiter de branleur et de petit con et le pire dans tout ça c'est qu'il m'annonce que la boite ne payera jamais l'amende, mais quel "tuuuuuuuuut" (censuré)!!!

Bref ça va mal je vais devoir payer de ma poche, je suis furieux, je crois que c'est la goutte d'eau de trop qui fait déborder le vase, je me casse de cette boite de merde!

Je regarde vite fait combien d'argent de coté, aîe, ça ne va pas suffir, j'ai trop dépensé lors de mes dernières vacances à Pékin... Du coup j'envoie un email aux parents pour leur expliquer la situation et me demander de m'envoyer la somme manquante pour payer l'amende...

La réaction ne tarde pas non plus, mon père me téléphone sur mon portable, il me dit que pour l'argent ce n'est pas le problème,mais il me demande de me calmer,et de bien réfléchir avant d'aller envoyer tout valser et quitter mon stage...

Tout ça me ruine le moral, heureusement que les amis sont là pour le remonter un peu, rien ne vaut une bonne soirée entre potes, même si sur le coup j'aurais fini minable...

Les jours passent, je ne décolère pas, je ne fous plus rien au boulot et j'ai déjà rédiger l'email annoncant que je me casse. Je commence à chercher un petit job qui pourrait éventuellement me permettre de rester jusqu'à fin juin comme prévu au départ...

Grâce à une autre collègue, je passe rapidement un entretien pour une sorte de supermarché de produits d'importation et destiné à une clientèle expat. Ca se passe bien, une partie de l'entretien aura même lieu en chinois. Ils me disent que j'aurais une réponse dans quelques jours...

Fin mars, on me rappelle au commissariat pour payer l'amende et lancer la procédure pour obtenir enfin mon nouveau visa... Après avoir de nouveau remplit de la paparasserie, direction la banque, oui ça m'a surpris, il a fallu aller verser le cash de l'amende sur un compte spécifique...

Début Mai mon visa est enfin disponible, je récupère mon passeport. Après réflexion je décide malgré tout de rester et de terminer mon stage, mais je me contenterais désormais du service minimum...

Published by Julien - dans Suzhou life
commenter cet article

commentaires

Renaud K 16/07/2017 14:27

Moralité, la prochaine fois que tu sent un truc pas net, par exemple, quand qqun te dis un truc qui te semble bizarre, dans un contexte social, il est toujours une bonne idée d'en parler a quelqu’un que tu connais par email. Comme cela ca fait une trace écrite qui peut te servir de preuve en cas de litige, avec un patron par exemple. la date faisant foi.