• Zhu Li An
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou
  • De 2005 à 2013, les aventures dans l'Empire du Milieux d'un Jeune Breton, amoureux de la plus belle ville de Chine: Suzhou

Recherche

22 mai 2007 2 22 /05 /mai /2007 23:31

Pour ceux qui ne le savent pas le Xinjiang est une province autonome située tout à l'ouest de la Chine ou vit en majorité la minorité ethnique musulmane Ouïgours (consulté le lien de wikipedia, il est très intéressant surtout en ce qui concerne le massacre de 1997 par les autorités chinoises et dont on a jamais entendu parlé ou presque...)

Les gens de cette province ont souvent une mauvaise réputation après de la majorité chinoise ( les Hans) et sont perçu comme des voleurs, ce qui n'est pas entièrement faux, vu que j'avais pu en voir un en action à Shanghai...

Mais bon là n'est pas le sujet, alors venons en aux faits...

Un soir en semaine, j'étais en boite au Baidu avec mon colloc et le patron chinois de notre resto préféré le  "Simon's"; il ne devait pas loin d'être 1h du matin et on s'apprêtait à rentrer se coucher vu qu'on bosse tous le lendemain... Lorsque soudain on voit une groupe d'une dizaine de nanas qui débarque et se pose sur une table pas loin de nous.

Je reste les regarder et me dis: "ça c'est des nanas du Xinjiang" (ce n'ai pas la première fois que j'en vois). Je regrette de ne pas avoir pris de photos, comment dire... sur le lot, il n'y en a qu'une seule qui ressemble à une chinoise, quelques unes font sont métissées, 2 ont la peau aussi blanche que la mienne et certaines ne ressemblent en rien à des asiatiques, mais plus à des européennes... c'est assez surprenant à voir. Mais je dois dire qu'elles sont très jolies, en fait pas mal de mannequins chinoises viennent de cette province.

Je décide d'aller les voir et leur demander si effectivement elles viennent du Xinjiang, ce qu'elles confirment aussitôt, tout en étant très surprises qu'un étranger connait leur province et soit capable de deviner leurs origines...

Du coup elles invitent moi et mon colloc à se joindre à elles. Quelques unes parlent un peu anglais, sinon il faut se débrouiller en Chinois... je sens déjà que demain ça va être dure, car elles ont commandé 2 bouteilles de Chivas et semblent vraiment décidées à faire la fête... Corrigez-moi si je me trompe, mais j'ai cru comprendre que leur version de l'Islam tolère la consommation d'alcool.

La température monte très vite, je ne sais pas trop ce qu'elles célèbrent mais elles se lâchent complètement, déjà quelques unes tentent de flirter avec moi, une un peu plus rapide que les autres se décide à m'embrasser... Fin de soirée assez chaude...

je l'aurais revue plusieurs fois ensuite, elle s'appelle "Anna" (c'est son prénom anglais, car malheureusement je n'arrive pas à prononcer son prénom Ouïgour, la langue n'a rien à voir avec le mandarin, c'est plus proche du turc et de l'arabe, d'ailleurs c'est pour ça que sur les billets chinois c'est aussi écrit dans une langue qui ressemble à de l'arabe). C'était à mourir de rire tous les chinois nous prenaient pour un couple d'occidentaux et nous regardent avec des grands yeux lorsqu'ils réalisaient qu'on parlait chinois entre nous...

malheureusement cette histoire n'aura pas durée longtemps, vu qu'elle travaille de nuit, en gros quand je sors du boulot, elle s'y rend, bref ça ne pouvait pas fonctionner... Mais ce fut  quand même une rencontre très passionnante, car leur culture et mentalité restent très différentes de la culture chinoise et c'est toujours intéressant de rencontrer des personnes issues d'une des 56 minorités ethniques présentes en Chine.

commentaires